AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les discordians [event]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sarken Cekatres
Le Créateur d'Auras
avatar

Pseudo Heaven : Sarken Cekatres; Ansem 1er du nom; Rush Cykes; Angela 1ère du nom; Edge Vanhite
Messages : 56
Triomphe : 47
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 26

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Définir sa propre Justice

MessageSujet: Re: Les discordians [event]   Mar 16 Sep - 21:58



Pour reprendre vite fait les événements de l'épisode d'avant...

SarkyARencontréEllyAvecQuiIlADiscutéDixMinutesÀPeineAvantDeSeFaireTéléporterDevantUneTourBizarre
EntouréDeToutPleinDeBestioles.

The end.

Donc me revoila, à contempler comme si de rien n'était toutes les créatures qui me faisaient face.

-"Hey salut les gars! Qui vous a donné la permission de faire la fête sans le grand Tonton Sarky!?"

Vous vous en doutez tous comme moi mais je ne pense pas qu'ils s'attendaient vraiment à ce que je me plaigne de ça. Et pour réponse je n'eu qu'un rugissement synchronisé de tous ces monstres qui m'examinaient avant de sans doute passer à l'attaquer. À moi donc de faire attention, surtout que maintenant que mes sens me revenaient, je commençais à sentir un peu plus les odeurs des lieux et une m'avait frappée dès mon arrivée: l'odeur du sang.

-"Et ben, on peut pas dire qu'ils étaient satisfait de l'ambiance ces gars là..."

Je dégaina mon épée runique prêt à parer les premières attaques, analysant le chemin que j'avais à faire jusqu'à la tour... Mais qu'est-ce qu'était ces bestioles? D'où venaient-elles? Bizarrement, elle m'étaient un peu familières aussi...

"Tu ne les connais pas? Ce sont des Discordians... Ces créatures représentent les distorsions temporelles dont sont victimes ton monde. Leur présence est une preuve irréfutable que ton monde est déjà en grand danger..."

-"Qui est là!? Cette voix... Consta... Nan, ça peut pas être elle."

Cette téléportation a du me faire perdre la boule... Confondre un souvenir pour une voix venue d'ailleurs. C'était la fois où elle m'avait décris brièvement ces créatures, mais je n'en avais plus revue depuis. Des Discordians hein...

-"Bon, je dois trouver un moyen d'accéder à cette tour à toute vitesse... Et je n'ai pas de temps à pe...!!! Merde!"

Et voila, à force de parler et de rester comme un gland ici en plein milieu, j'avais pas remarqué que ces bêtes étaient en train de me sauter dessus. Je para quelques coups pour les refouler, avant d'en trancher une ou deux. Si je restais ici, ce combat allait s'éterniser et vu les combats à venir dont Ellebast m'avait parlé, j'avais pas d'énergie à leur accorder.

-"C'est pas que j'vous aime pas les gars, mais on va pas traîner okay?"

Je posai alors ma main gauche sur le sol, une aura bleutée s'échappant de mon corps et du sol...

-"Rune de Celsius! Sprint de givre... Trajectoire... Scellé! Et... Activation!"

À ce dernier mot, je plantait mon épée dans le sol, ignorant autant que j'pouvais la lame d'un des Discordians qui venait de me trancher un des bras légèrement. Heureusement, le choc de ma rune l'avait refoulée avant qu'elle n'aille plus loin et une puissante buée de givre pris place, alors qu'une chemin se dessinait sur le sol d'une légère lumière bleue azure. De puissantes stalactites de glace sortirent du sol de part et d'autres du chemin alors que je me mis à sprinter le long de ce dernier pour arriver jusqu'à la porte.

J'étais pas habitué à sceller aussi rapidement mes runes, surtout d'une portée aussi large. Mais j'avais pas vraiment le choix. Je devais même éviter quelques picot qui furent invoquée sur le chemin par erreur, c'est ce qui arrive quand on calcule une trajectoire pareille avec aussi peu de temps. La fatigue me prit un peu le dessus sur la fin et je n'eu le temps de me rattraper et de freiner que je me flanqua corps tout entier sur une barrière de glace. Car oui, le chemin dont je parlais était gelé, pour m'aider à aller plus vite.

-"Putain Celsius, j't'ai pas demandé de barrière, rembourse moi de suite! Hey... Attend... Elle est pas de moi cette barrière... Merde merde merde j'ai pas le temps pour ça... Rune... Rune... J'pense pas briser ça avec mon épée, même en l'enchantant... Zut, pas le choix... Rune d'Athanor, heu... du feu suffira pas... j'dois me concentrer sur la chaleur seulement... heum, Rune de fusion thermique?"

J'avais pas l'habitude de créer des runes d'un élément dont l'utilité était secondaire... Par ici invoquer du feu non pas pour blesser ou détruire mais pour faire fondre avec la chaleur seulement. Je tentais de former dans ma tête tant bien que mal la rune à dessiner le temps que mes ennemis étaient encore empiété par ma glace d'avant. Une fois le cercle prêt, une lueur rouge émana du bloc de glace qui me bloquait la porte. Heureusement, l'épaisseur du mur a été réduite au fil du temps et des attaques des Discordians qui tentaient de s'infiltrer depuis un moment apparemment. Ce qui me permit de vite me débarrasser de cet obstacle. Une fois anéantis, je rentrai vite fait à l'intérieur de la tour.

-"Bon, j'suis enfin sortis de ce pétrin! Ou rentré plutôt... Mais attendez? Si j'suis rentré... OH PUTAIN DE MERDE ILS PEUVENT AUSSI ME SUIVRE À L'INTÉRIEUR!!!"

Ni une ni deux, je me retournais vers la porte et effectivement, ma glace venait de fondre (elle vaut pas du tout celle d'Elsa qui pouvait tenir longtemps, la mienne ne tenait que quelques secondes) et donc les Discordians pouvait eux aussi venir à leur aise comme si de rien n'était. Bon mon Sarky, tu réfléchis au quart de seconde et tu me produit une solution miracle... Je pourrais bien tenter d'autres types de runes mais je maîtrise pas trop les éléments à part la glace et l'acier.

-"Mmm... La terre peut-être? Si je tente une solidification par la roche, donc en combinant mes connaissance sur l'acier... Mmm... Oué ça peut le faire, ou du moins nous faire gagner du temps. Bon... Rune de Gnome! Terramorphing! Forme... Simple mur? Durée? Autant que possible Sherlock! Consistance? je sais pas merde... Elles ont pas l'air de taper trop fort donc j'peux concentrer un peu plus de puissance à la durée... Okay, scellé! Activation!"

Pareil que les deux fois précédentes, la rune qui était sur le sol là où se trouvait la porte s'activa au contact de mon épée et un puissant mur de roche jaillit du sol. Je n'avais strictement aucune idée de sa capacité à nous garder en sûreté mais je pouvais au moins certifier que l'on serait sain et sauf pour les dix prochaines minutes. Oui seulement dix minutes, excusez moi messieurs de pas être un vrai mage. Et alors que je tergiversais à tort et à travers, j'avais pas remarqué qu'une de ces bestioles étaient passées dans mon dos alors que je me concentrais et me frappa violemment dans le dos avec une de ses pattes, ce qui me fit claquer au sol. Je dois avouer que sur le coup, je ne sais pas ce qui m'avais pris, mais je me releva brutalement pour planter mon épée dans la chair de la créature en lâchant un magistral et en toute politesse...

-"Putain de merde ça fait mal tu sais ça saloperie! Fiou, vous m'en faites lâcher des insultes aujourd'hui..."

Bon, une fois le stress évaporé et la panique évanouie, je me laissa tomber sur le sol, dos à mon mur de roche duquel venait des sons de frappes. Je commençais sérieusement à m'inquiéter de la solidité du mur... Et je pris le temps d'examiner la pièce. Je vis plusieurs personnes présentes, toutes blessées et pas qu'un peu. Bon merde c'était déjà mal partis... J'attendis un peu pour récupérer ma respiration, avant de me relever et de me diriger vers les quelques personnes.

-"Salut les amis! Tonton Sarky à la rescousse! Vous allez sans doute pas me croire avec les conneries que j'viens de faire sous vos yeux mais je suis quelqu'un de très fort et puissant! Si si! Bref... Je suis arrivé avec un pote ici et on s'est séparé en chemin. On a sentis que vous auriez besoin d'aide et nous voila! par contre, bonne nouvelle! Je n'ai aucun moyen de vous soigner! Ah merde c'est une mauvaise nouvelle ça... Bref je suis là pour vous porter secours. Vous avez besoin d'aide ici ou y a d'autres gens en haut?"

Forcément, j'avais aucun moyen de savoir qui étaient en haut et encore même s'il y avait encore des gens... Mais Ellebast a parlé de puissante force de ténèbres, donc y  de forts risques qu'il y a de puissants personnages plus loin, s'ils sont encore en ces lieux. J'attendais donc une réponse des personnes présentes ici... jusqu'à ce que j'apperçoive l'un d'eux à terre. Il semblait endormi?

-"Hey mais c'est quoi ce merdier? Vous vous tuer à défendre un mec qui fait que dormir? Tendez là, les blessés j'peux comprendre, mais ce type... regardez le! Il dort comme un bébé. C'pas parce qu'il est riche et snob qu'il faut le chouchouter hein. Tonton Sarky va vous montrer comment on fait."

Ni une ni deux je m'approche du type au sol, le regardant, prenant son bras et son poignet, okay il était bel et bien en vie. Il n'avait pas l'air d'avoir souffert, peut-être un cauchemar? Raison de plus pour le réveiller. Je tapotais doucement sa joue, réfléchissant avant de me faire un dialogue tout seul entre une petite infirmière à voix aigüe et un vieux médecin.

-"Docteur Sarken (d'une voie de fillette donc), je pense qu'il faudrait réanimer le patient en douceur."
-"La ferme idiote! Un type pareil il a l'air costaud... bon pas vraiment... regarde comme on s'y prend..."
-"Mais Docteur, il risque de souff..."
-"DEBOUT LÀ D'DANS!"


Paf, la claque que je donna au visage du riche résonna dans le hall, puis je me mis à le secouer comme un pauvre prunier...

-"J'me demande si j'fais faire tomber des munnies à le secouer ainsi..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Westerguard
A fallen prince
avatar

Messages : 41
Triomphe : 43
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part, mais certainement très loin de ses frères !

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Les discordians [event]   Jeu 18 Sep - 21:42

[note de la narratrice à l'intention des lecteurs: Afin de permettre une avancée un peu plus rapide de l'event, je rassemble ici en un post les actions de tous mes personnages présents à l'intrigue avant qu'un autre ne débarque.]

Mon nom est Yukio Tora, même si certains me connaissent plutôt sous le pseudonyme de Wanryoku; mais vu que cette histoire de surnom est bien complexe pour le moment, n'en parlons pas trop. Je suis médecin, simple humain venant d'un monde totalement différent. Mais qu'importe, le fait est que...hum...dites-moi...avez-vous déjà vu un boulet ?
Dans ma vie, j'ai beaucoup de personnes que je qualifiais volontiers de boulets cosmiques, mais cette fois-ci...je n'en avais jamais vu un tel spécimen ! Tellement rare - fort heureusement - de croiser ce genre de personnes. Et moi qui pensais que tout aller s'arranger...Ahem...Ne pas crier victoire trop tôt, n'est-ce pas ?
J'avais pour charge, comme tout le monde en bas, de garder les blessés.
Depuis son premier jour avec nous, ce pauvre Hans en a vu de toutes les couleurs, mais là...On dirait qu'il n'a vraiment aucune chance, et déjà qu'il a quelques petits problèmes mentaux...Bref...
Oui je sais que certains se demanderont pourquoi un PNJ intervient ainsi mais il faut savoir qu'Hans est un peu K.O. Se prendre une flèche paralysante dans le dos ne fait pas du bien, surtout qu'il s'agit d'un poison assez retors; fort heureusement mes connaissances sont assez utiles. C'est pourquoi il m'a simplement suffi de faire preuve de logique et de célérité afin de concevoir un antidote que je venais d'administrer à tous les blessés touchés par ce maudit poison; il ne manquait plus, selon mes connaissances, qu'un bon gros choc que j'allai donner d'abord à Hans lorsqu'un un énergumène fit son apparition.
Ce crétin avait d'ailleurs failli faire rentrer les Discordians en même temps que lui, l'imbécile ! Et en plus il frappait un blessé ! Non, Hans ne dormait pas. Il était bel et bien paralysé ! Je détestai déjà cet être nouveau-venu. Du coin de l'œil je vis la fille adoptive de monsieur Akumu achever un énième et dernier Sous-Discordian puis nous tous, ceux qui n'étaient pas blessés, nous nous tournions vers ce nouveau-venu qui venait de frapper l'un des nôtres.


-"J'me demande si j'fais faire tomber des munnies à le secouer ainsi..."

Merci Wanryoku pour ta participation, maintenant la narratrice reprend.

Inutile de préciser que ce fut en sursaut que le prince déchu parvint à sortir de sa paralysie soudaine, il en fut sorti tout aussi soudainement que ses mouvements avaient été stoppés net par la flèche. Mais quand il comprit ce qu'il venait de se passer, il...

La puissante poigne d'Oomyo, la fille adoptive de Kagi, vint inciter Sarken à lâcher Hans de suite, laissant le prince déchut choir sur le sol. Le médecin l'aida à se relever.


-Mais vous êtes un sombre malade ! s'exclama le médecin en colère.

-Allez donc rejoindre les autres en haut, vous serez plus utile là-bas qu'à frapper sur les gens ! Allez ouste ! On a pas besoin de vous ! cria Wynona, complètement hystérique en levant son marteau.

-Déjà que t'as failli tous les faire tuer en rentrant comme un idiot dans la Tour ! Pfft... marmonna la fantôme.

Hans ramassa son épée sur le sol, sans prêter attention au gars qui l'avait violemment déparalysé.


-Les autres sont en haut, dépêche-toi Hans, ils vont avoir besoin de toi maintenant que tu n'es plus paralysé par le poison.

Le prince courut donc rejoindre le reste de la troupe; en massacrant des Sous-Discordians bien sûr. D'ailleurs ces derniers ne tardèrent pas à revenir en masse enquiquiner ceux se trouvant en bas, mais cela n'était plus son problème.

Lorsqu'il arriva, il vit la reine d'Arendelle penchée sur ce qui semblait être le cadavre de Kagi. Il y avait du sang qui coulait de son coeur. Elle ne semblait pas la seule à être inquiète, mais elle était la seule le montrant vraiment. Les yeux d'Hadès exprimait cette incertitude quant au fait que le shinigami était peut-être mort; il aurait pu tenter d'éloigner la mort rôdant autour du faucheur, mais il n'était pas dans son monde et encore moins dans les Enfers, il ne pouvait pas le faire. Et de plus, il ne sentait pas battre le coeur de l'homme aux cheveux d'argent. Il n'avait jamais remarqué avant que la poitrine du shinigami ne se soulevait pas au rythme des battements de coeur; le dieu ignorait qu'il était un Simili.
Hans s'approcha de la reine, et oubliant pour une fois sa haine et sa peur d'Elsa, il se pencha vers elle, ayant au préalable rangé son épée dans le fourreau à sa ceinture. Il se pencha vers elle sans aucun intention hostile, mais dans une posture quasi réconfortante, murmurant de manière audible ces quelques mots:


-Il est inutile de gâcher vos pouvoirs à vouloir le soigner, essayez simplement de lui transmettre un peu d'énergie afin qu'il se réveille. Si cela peut vous soulager: il ne peut pas mourir si on lui plante quelque chose dans son coeur; j'ai déjà essayé. Je sais que mon attitude va vous permettre surprenante Majesté, mais si jamais on s'en sort et que l'on parvient à briser la boucle temporelle de notre monde, vous allez forcément vouloir y retourner vivre; ce qui est tout à fait normal. Mais avant que cela n'arrive, si on s'en sort tous vivants...je...j'aurai quelque chose à vous dire de très important.

Il se releva et recula quand il vit le corps du shinigami bouger.

Ce fut d'abord une main se serrant, puis les deux, la poitrine se soulevant à nouveau, puis enfin les yeux qui s'ouvrirent. Ses yeux brillaient d'un éclat émeraude plus intense que jamais.

Si Hans s'était reculé, Hadès s'était avancé pour aider Elsa à se relever. Non en fait ils furent deux à vouloir l'aider puisque Hans venait de se ravancer, tendant sa main à la reine, tout à fait certain qu'il était probable qu'elle refuse son aide après ce qu'il lui avait fait, à elle ainsi qu'à sa soeur. Logique.

Le shinigami se leva, tranquillement, constatant les dégâts et sourit, puis regarda Elsa, un grand sourire joyeux s'affichant sur les lèvres.


-Je suis un bonhomme de neige.

-LOUES SOIENT LES BONHOMMES DE NEIGE ! hurla Yuurei en arrière-plan.

Kagi se gifla littéralement devant eux puis se remit à sourire, regarda de nouveau Elsa et...fit une chose tout à fait inattendue. Il fit un câlin à la reine d'Arendelle. Ouais, normal quoi...
Et puis ta gueule c'est Kagi.


-Vous êtes vivante et vous êtes pas amnésique ! Ouf ! J'ai eu peur pour vous tout à l'heure, j'ai cru que vous alliez mourir, mais finalement vous allez bien ! J'en suis tellement heureux; ne me faites plus jamais de frayeur pareil, hein ! Promis ?! dit-il d'un ton heureux et soulagé en lâchant Elsa.

-Ouais moi aussi je suis contente, mais y a le méchant monzieur tout pas beau qui a lancé une flèche paralysante dans la gorge de ma meilleure pote qui vient de se carapater les quatre fers ailleurs avec la dame en noir qui te ressemble et qui est toute pas belle du tout ! Faut qu'on monte tout là-haut pour aller leur poutrer la tronche ! Allez, zyva quoi ! Allons-y Chorizo comme dirait le Médecin ! Allez, go, go !

L'adolescente brandissait son épée de flammes dans les airs comme une furie, vers les escaliers.

Hadès, prêt d'Elsa, soupira.


-Quand je pense que c'est cette demeurée qui vient de blesser grièvement notre ennemi cauchemardesque: elle lui a simplement foncé dessus avec son épée et l'a planté dans son ventre...tss...Finalement j'ai bien fait de transformer son jouet en arme...même si des fois je le regrette...

Il se fit un facepalm.

-Mais elle est complètement tarée !

-Je l'aime bien cette petite, on dirait moi quand j'étais jeune...

-Oh my Death ! Une mini-Kagi sama fille, tous aux abris !

-Allons, cessez de faire l'idiot Shin.

Le majordome aux yeux de thé venait de frapper légèrement l'arrière du crâne du jeune Shin qui finit par aller câliner sa Pitchoune dans un coin; oui il est parti faire un câlin à sa tondeuse à gazon: NO COMMENTS !

Et tandis qu'une partie de nos héros étaient encore-là à discuter, un autre groupe de personnes allaient arriver sous peu.

Plus haut dans la Tour se trouvaient le mystérieux Atom, le lumineux Ellebast et les deux Justes, Celsia et Alastair. Ce dernier était mal en point à cause de l'épée lui ayant perforé l'estomac. Il était à genoux, aux pieds de celle qu'il considérant comme étant sa Dame Sombre. Il n'écoutait même pas les dires des autres, il était bien trop affaibli. Son sang couleur encre coulait sur le sol, et un mince filet du liquide noir s'écoulait de sa bouche. C'était encore plus horrible pour lui, vu la présence un peu trop lumineuse d'Ellebast.

Un être ayant une parfaite maîtrise de la lumière.
Un véritable supplice pour le Roi des Cauchemars, car même si le bonhomme n'avait pas l'intention d'attaquer, Alastair ressentait toute la puissance dévastatrice et lumineuse provenant de cet ennemi redoutable pour lui.
Sa présence même provoquait chez la malédiction ambulante de grosses nausées. Quand il se mit à parler, le corps du Roi des Cauchemars se mit à trembler, à avoir des spasmes étranges, crachant encore plus de sang. L'intensité dorée de ses yeux disparut totalement, rien qu'en la présence de ce bonhomme. Alastair risquait simplement de mourir.
Sa respiration se fit très courte et il s'écroula carrément sur le sol, toujours aux pieds de Celsia, en un dernier spasme où il cracha du sang, un sang couleur encre.


_________________