AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hans Westerguard des Îles du Sud [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hans Westerguard
A fallen prince


Messages : 41
Triomphe : 43
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part, mais certainement très loin de ses frères !

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Hans Westerguard des Îles du Sud [Finie]   Jeu 26 Juin - 16:39



Hans Westerguard Vingt-trois ans, Neutres, Humain
A fallen prince



Un être fourbe, sournois, un traître, un être perfide...et tous les synonymes disponibles de la langue française pour désigner cette personne trompeuse passent facilement dans sa description mentale.
Ainsi est ce vil personnage dont le trait de caractère primant d'abord et à la grande surprise de tous, est l'intelligence. Une intelligence vouée à la manipulation et au mensonge, certes.

Comme beaucoup de gens de sa trempe, c'est un être avide de pouvoir, dont la raison vous sera expliquée en détails dans la partie "Histoire".

Bien qu'étant le méchant de l'histoire, on ne peut pas dire qu'il manque de courtoisie et de bonnes manières; bon soit...dans certains cas cela peut lui arriver...mais bon...c'est le méchant de l'histoire, on peut pas dire qu'il ait moult qualités !...bon...d'accord...c'est un excellent comédien et un très bon observateur ainsi qu'un malin calculateur, un tant soit peu organisé.
Après tout, il arrive déjà à tromper tout le monde sans dévoiler le fond de sa pensée ni ses vrais sentiments dès le départ, et cela, personne ne l'a remarqué jusqu'à ce qu'il dévoile son plan final et sa véritable personnalité. Ensuite, observateur et organisé car il arrive à mettre rapidement au point un plan pour s'emparer du trône d'Arendelle; si si, mais vous verrez cela dans la partie "Histoire"...

Il est doué d'un certain sang-froid et sait rester calme. Ou presque. Il arrive quelques fois dans la vie d'une personne où ce précieux sang-froid fait défaut. Comme l'annonce de sa condamnation à mort par sa propre mère par exemple; mais vous verrez cela plus tard...

Inutile d'ajouter que c'est un personnage pouvant se montrer quelque peu violent malgré son calme habituel: il a un peu voulu tuer Elsa avec son épée, mort un tant soit peu violente - ok toutes les morts sont violentes de toute façon...

De fait, on peut ainsi résumer sa personnalité par une citation de la princesse Anna d'Arendelle: "Le seul coeur de glace ici c'est le tien !". Et on peut dire qu'elle n'a pas grand tort car ce bonhomme a effectivement un coeur de glace, ne ressentant que très peu d'émotions ni d'empathie, et surtout n'a aucun remords quant à ce qu'il a essayé de faire aux deux soeurs d'Arendelle.
Il est également indispensable de noter un autre trait dominant chez ce personnage: l'égoïsme. Car monsieur aime sa vie plus que tout; donc il est aussi narcissique; mais ce côté narcissique et orgueilleux est un peu moins mis en valeur par les évènements récents de sa vie, mais vous verrez cela dans sa partie "Histoire".

Que rajouter de plus ?

...ah oui...sa haine.
Suite à sa condamnation - SPOILERS ! Allez lire l'histoire ! - et tout un tas d'autres évènements que vous lirez après, suite à ce qui s'est passé à Arendelle, son coeur s'est gelé définitivement, faisant de lui un être haineux envers les deux soeurs et sa famille, désireux de se venger quoiqu'il puisse advenir.
Après tout...il n'a plus rien à perdre maintenant...plus rien...

Spoiler:
 



Voyez-vous cet être au loin ? Cette silhouette masculine svelte, de grande taille, mesurant un mètre quatre-vingt-cinq au moins ? Avec ses cheveux courts roux, et ce regard...Deux yeux couleur péridot avec une légère teinte de diopside de Russie, de grenat Tsavorite et de moldavite, ou peut-être du tourmaline vert et de l'émeraude, ou bien de la citrine...bref...des yeux couleur vert; faisons simple.
Au premier abord le Prince Hans est quelqu'un de chic et de sophistiqué quelque peu charismatique; après tout c'est un membre de la famille royale, de la lignée des Westerguard, un prince se doit d'être toujours charismatique, autrement ce n'est pas un vrai prince n'est-ce pas ? Il semble peut-être un peu arrogant ne trouvez-vous pas ? C'est peut-être son sourire qui le fait ainsi paraître.
Mais de fait, il est loin d'être aussi sympathique qu'on pourrait le croire, et cela vous l'avez lu dans la partie juste à côté n'est-ce pas ?

Niveau vestimentaire, je vous aurais bien dit qu'il porte toujours avec élégance ses vêtements princiers, mais vu qu'il est un peu en cavale, ses habits qui furent jadis beaux, ne sont plus que des haillons. D'ailleurs, on peut noter qu'il a maigri depuis son séjour en prison - SPOILERS ! ALLEZ LIRE L'HISTOIRE ! - et il est probable qu'il ait perdu au moins une bonne dizaine de kilos...

Et comme je n'ai plus rien à dire sur ce personnage bien que je sois sa narratrice le connaissant par coeur, je vous propose de passer à la suite de sa fiche !

Style de combat


Hans ne maîtrise absolument aucune magie.

Ce n'est pas un grand combattant, préférant miser sur son intelligence et ses qualités d'observation. De fait il est plutôt rapide et moyennement agile, ce qui lui permet d'esquiver les coups assez facilement; il est également endurant, en contrepartie de sa force physique très relative en combat - nan parce que dans la vie de tous les jours c'est autre chose, mais dès qu'il s'agit de se battre il y a plus personne !
Son style de combat est plutôt défensif puisqu'il attaque peu s'il doit se battre à mains nues, préférant alors se barrer en courant. En revanche, s'il est armé d'une épée, il attaque certainement plus souvent; de plus, ayant eu droit à des cours d'escrime comme ses frangins, on peut noter qu'il est un bretteur; soit il n'est pas le meilleur mais il se débrouille relativement bien - on est d'accord, cela dépend de l'adversaire et de son arme...et de sa santé aussi.

Pour l'heure actuelle, il n'est pas du tout en grande forme, il est donc parfaitement d'une inutilité flagrante en combat. Et connaissant ses dons d'empathie extrême et son esprit amical de solidarité, le soutien, vous pouvez oublier.

L'objectif de votre personnage
Survivre, ce serait déjà pas mal...nan plus sérieusement, son vrai but est de se venger de tous ceux qui l'ont fait souffrir, notamment les deux soeurs d'Arendelle, mais surtout sa propre famille, toute la famille Westerguard. Et se venger n'est pas forcément synonyme de tuer; après tout, le nombre de choses que l'on peut voir avec les Akumu, cela donne parfois des idées saugrenues et tordues...
Histoire


C'est l'histoire d'une silhouette malingre dans la neige, qui court à en perdre haleine. De loin, personne ne saurait dire qui c'est, à part que la silhouette a l'air d'appartenir à celle d'un homme. Mais tout ce que l'on sait, c'est qu'il court. Il court et il ne s'arrête jamais, il ne se retourne même pas. On dirait qu'il a peur, peur qu'on le rattrape. Mais qui voudrait courir après lui, par cette nuit glacée, par ce si mauvais temps, dans cette tempête de neige ?
Quelque chose au plus profond de son être semble le déchirer, il souffre mais personne ne le voit, personne pour l'aider. Il a si mal...la douleur devient insupportable. Et quand il croit venir la fin arriver, sa vie défile devant ses yeux...


****


Il était une fois...

Sincèrement, oubliez cela, vraiment...ce n'est pas un conte de fées que je raconte en tant que narratrice de ce triste sire; Hans n'est pas le héros d'un conte mais le méchant que tout le monde déteste.
Et voici comment commence sa misérable vie...

Hans Westerguard des Îles du Sud.
Le dernier né de la famille Westerguard, le dernier rejeton de cette famille royale. Il avait déjà douze autres frères aînés, et pour ainsi dire, dans l'ordre de succession il était bien le dernier, et bien loin de pouvoir un jour régner.

Son enfance fut bien loin d'être tout à fait malheureuse, bien au contraire. Certes le dernier dans l'ordre de succession, mais tout de même prince d'un royaume prospère, que demander de plus ? Il avait grandi dans une famille relativement aimante avec un père qui fut un roi bon et juste avec ses sujets ainsi qu'avec ses enfants, bien qu'avec treize garçons, admettez que cela n'était pas tous les jours pratiques ! De fait Hans n'avait strictement pas à se plaindre de sa condition.

Comme tout enfant d'une famille noble mais surtout royale, il eut la chance d'avoir une excellente éducation; il excellait principalement dans ce qui était l'escrime et l'équitation, ainsi que l'art de la rhétorique.

Petit, on le voyait comme quelqu'un de gentil à qui l'on pouvait faire confiance; ses parents étaient également dans cette pensée-ci. Mais deux de ses frères qui l'ignorèrent par la suite savaient à quoi s'en tenir. Il avait beau se montrer attentif et aimable, il était facile pour les trois aînés de deviner la véritable nature de leur petit frère; entre autre, aller raconter à leur mère les bêtises des trois aînés - même les princes font les fous parfois... - n'avait pas aider à donner une bonne image de lui à ses frangins, lui qui ne voulait que se faire bien voir des parents...

Oui voilà...c'était le "plaire à tout prix" qui motivait le petit Hans; s'il discréditait ses frères, peut-être que ce serait lui qui monterait sur le trône ? Après tout, si les frangins avaient d'innombrables défauts tandis que lui ne faisait qu'afficher une bonne figure, cela pourrait fonctionner n'est-ce pas ? Malheureusement ce ne fut pas le cas. Il dût simplement abandonner cette idée.

D'ailleurs, d'où lui venait la pensée de régner alors qu'il savait bien que jamais il ne pourrait exercer le pouvoir ?...peut-être de la jalousie qu'il éprouvait pour ses frères certainement, une envie intense de vouloir leur ressembler...cet être est vraiment quelqu'un de compliqué dans son ensemble...ou alors juste une personne pitoyable avide de pouvoir tout simplement...si jeune...

Une nouvelle allait bouleverser sa vie.
Et dire que sans cela, il serait toujours resté loin de cette idée de pouvoir prendre un jour le pouvoir, qu'il n'aurait jamais eu d'ennuis...hélas la vie joue de ces tours...

Cette nouvelle, vous la connaissez tous: le couronnement d'Elsa d'Arendelle; bon ok il n'y avait pas eu que cette nouvelle mais un tas d'évènements juste après qui..bon bref, lisez donc vous verrez bien...

Hans avait été envoyé pour représenter le royaume des Îles du Sud; soit, on aurait pu...pardon...on aurait dû envoyer un de ses autres frères, mais on ne refait pas l'histoire et ainsi Hans fut celui qui représenta son royaume auprès de celui d'Arendelle lors du couronnement.
...quoi faut que j'explique pourquoi il y a été envoyé ?! Mais comme si je le savais tiens !...nan mais vous êtes sérieux ?! Il faut vraiment le justifier ?...
(note de Hans: C'est moi qui ait insisté pour y aller en faisant croire à tout le monde - comme d'habitude - que j'allai être sage comme une image, que je donnerai une bonne image des Îles du Sud, etc. Espèce d'idiote tu es censée le savoir !)
Merci Hans pour ton intervention, mais la prochaine fois que tu m'insultes je te jure que tu finis en bonhomme de neige !
(note de Hans: AH NON NE ME PARLE PLUS DE NEIGE !)
...ok mon personnage a développé une phobie de la neige ou...?!...non rien laissez tomber...

Et ainsi Hans arriva à Arendelle.

Et comme je suppose qu'il me faut relater tout l'épisode de Frozen alors qu'en principe tout le monde connaît l'histoire, voici ce qui s'était passé en accéléré - du point de vue de Hans, on est d'accord là-dessus ?! (*grande inspiration de la narratrice*) :

Hans débarqua à Arendelle - et du navire - sur son cheval nommé Sitron (no comments) et rencontra par hasard la princesse Anna d'Arendelle qui tomba immédiatement sous le charme du prince de Westerguard; et ce fut par ce même hasard qu'il apprit à qui il avait à faire.
Et dire qu'il avait remisé son idée de prendre le pouvoir, mis de côté cette ambition...voilà qu'il y eut comme une sorte de déclic dans sa caboche; et il imagina rapidement ce qu'il allait devoir faire: continuer à faire la cour à Anna, l'épouser, puis faire en sorte que sa soeur Elsa ait malencontreusement un accident fatal pour ensuite régner avec Anna; ce n'était pas très compliqué dans l'ensemble n'est-ce pas ? Avoir le coeur d'Anna, c'était déjà chose faite, il ne manquait plus qu'à la demander en mariage; mais chaque chose en son temps; et il fallait l'avouer, Anna était pas mal, quoiqu'un peu trop naïve à son goût - mais puisque cela servait son plan...

Le couronnement passa puis - exit la chanson que je ne remettrai pas ici - durant la réception il fit enfin sa demande à Anna qui accepta; la chose était tellement simple, Hans exultait en son for intérieur, mais pas pour les mêmes raisons que la candide princesse qui alla déranger sa chère grande soeur pour demander sa bénédiction; qu'elle donna pas. Et il arriva ce qui devait arriver, et Hans assista avec stupeur à la démonstration involontaire des pouvoirs d'Elsa. Et vif d'esprit, il comprit bien vite que la situation allait être à son avantage; même s'il n'avait pas spécialement prévu que le royaume serait livré en surgelé - oubliez mon jeu de mots pourri.

Bon, au final, ce n'était vraiment pas compliqué de monter sur le trône d'Arendelle en fin de compte ! La reine s'était elle-même exilée et donc le pouvoir revenait à la princesse Anna - et son futur époux...donc...lui.

Sauf qu'il n'avait vraiment pas prévu non plus qu'Anna parte à la recherche de sa soeur, et il fit celui qui redoutait qu'il ne lui arrive quelque chose; bien qu'en fait il s'en souciait que très peu, Anna venant de confier temporairement le pouvoir à Hans: si jamais il arrivait quelque chose à la princesse, Elsa en serait tenue pour responsable, et il n'aurait plus qu'à l'éliminer, et il pourrait monter sur le trône et n'aurait donc pas à partager le pouvoir. Hey, plutôt une bonne idée ! - c'est ironique, la narratrice que je suis ne supporte absolument pas ce type de personnages de principe.

Et ainsi avait-il temporairement le pouvoir, aidant les gens comme il le pouvait; bah oui, fallait bien se faire voir du peuple tout de même ! Il menaça même le Duc de Weselton de le punir pour trahison s'il continuait à vouloir discréditer Anna; car ce petit bonhomme au charisme absent et sans classe reprochait à Hans d'aider les gens en distribuant des couvertures afin qu'ils puissent se réchauffer, et disait sans cesse que les deux soeurs complotaient sûrement afin de tous les condamner; chose que Hans fit semblant de ne pas apprécier - si cela avait été le cas, qu'est-ce qu'il en serait heureux, tout tournant à son avantage !
Par la suite, il vit le cheval d'Anna revenir seul et la croyant ainsi en danger et histoire de jouer les princes charmants - *toussotement de la narratrice* - il se décida à aller la sauver quoiqu'il puisse lui en coûter; ainsi cela lui donnait une excellente raison de possiblement éliminer Elsa si jamais Anna était effectivement morte, tout en passant pour une sorte de héros aux yeux des autres; son plan était déjà tout fait dans sa tête, plus qu'à retrouver Elsa.

Je passe sa réaction quant au fait qu'un énorme bonhomme de neige pas commode du tout leur barrait la route - bon en fait sa réaction qui ne fut pas traduite dans le Disney était à peu près celle ci: "WHAT THE F... ?!!!!" "Oh diantre, une créature des glaces quasiment invincible !"; ok, soyez gentils, oubliez mes délires de narratrice, merci bien - mais après une rude lutte contre la chose lui et les gardes l'accompagnant gagnèrent et purent entrer dans le palais de glace de la Reine des Neiges, sans oublier les deux hommes du Duc de Weselton qui eux, avaient pour mission d'éliminer tout court Elsa.
Ce fut là que Hans put capturer Elsa: elle tenait en joue avec ses pouvoirs les deux gardes de Weselton tandis que le prince de Westerguard intervenait afin de les sauver tous les deux mais aussi pour indiquer à Elsa que si elle les tuait - légitimement d'ailleurs - elle ne serait plus jamais la même. Une flèche déviée vers le plafond et la fleur de glace assomma la Reine des Neiges, Hans n'avait plus qu'à la récupérer. Et soi-disant pour son propre bien, avec les autres dignitaires des royaumes, il décida de l'emprisonner afin qu'elle ne fasse pas plus de dégâts; nan parce que déjà le royaume est surgelé, on va éviter d'augmenter l'ampleur du désastre ! Il alla même la voir dans sa cellule afin de lui demander s'il y avait moyen pour qu'elle puisse dégeler le royaume, en vain. Oui, il comprenait parfaitement - *toussotements de la narratrice* - que si elle avait pu, elle aurait déjà dégeler Arendelle ! Alors il partit, l'air désolé.

Cependant il restait un léger petit détail dans l'histoire: il n'avait toujours pas retrouvé Anna et il fallait qu'il la retrouve afin de pouvoir se marier et prendre la tête d'Arendelle; jusqu'à ce qu'un dignitaire lui dise qu'il doit rester, le pouvoir étant presque à portée de main, aussi longtemps qu'Anna restera introuvable, le pouvoir temporaire qu'elle lui avait donné deviendrait alors permanent. Inutile de dire à quel point Hans était heureux d'apprendre la nouvelle, bien qu'extérieurement il montrait l'impression d'être très triste pour celle qu'il était censé aimer.
Et puis soudain, la princesse Anna revint, demandant de toute urgence à Hans de l'embrasser afin de la sauver de son sort, son coeur étant gelé, il fallait juste qu'il l'embrasse pour qu'elle ne devienne pas une statue de glace. Et Hans révéla sa véritable nature - et son plan - à la pauvre princesse éplorée d'avoir été ainsi trompée et la laissa mourir dans la pièce où ils étaient, fermant la porte à clé derrière lui, et prétendit qu'Anna était morte en lui confiant le pouvoir aux autres dignitaires. Il ne lui restait plus qu'à se débarrasser d'Elsa. Il était si près du but ! Après tout, maintenant il n'avait plus qu'à appliquer les lois d'Arendelle, c'est-à-dire appliquer la peine de mort concernant Elsa qui avait trahi son royaume et sa soeur en la tuant !
Sauf que cette dernière s'était échappée et il devait la retrouver. Il la chercha ainsi dans la tempête de neige et lorsqu'il la rattrapa, il n'hésita pas à lui dire qu'elle avait tué sa soeur et qu'il se devait de la tuer pour la venger et sauver Arendelle. Ainsi brandissait-il son épée pour appliquer la sentence et prendre définitivement le pouvoir.
Il n'avait juste pas prévu l'arrivée subite d'Anna qui n'était pas encore morte et le fait qu'elle se mette entre elle et sa soeur, se transformant dans le même temps en statue de glace. Il n'avait pas non plus prévu que l'acte d'amour sincère de soeur à soeur sauve tout le royaume ainsi que le coeur d'Anna qui redevint tout à fait normale; le mettant ainsi en échec.

Et puis...la fin du conte vous le connaissez n'est-ce pas ?
Capturé et emprisonné pour ses crimes dans la cale du navire le ramenant pour les Îles du Sud, humilié et défait, banni à jamais d'Arendelle, il allait devoir être puni par ses frères pour ce qu'il avait fait et failli faire aux deux soeurs.

Ainsi finissait l'histoire le conte pour lui.
Moi, je vous donne la suite.


****


C'est l'histoire d'un homme perdu dans cette tempête de neige.
Prisonnier en cavale, tentant d'échapper misérablement à la mort, fuyant désespérément sa famille qui veut sa mort.
Fils tourmenté ne comprenant pas la décision de sa mère, la reine des Îles du Sud, celle de l'avoir condamné à la potence.
Coeur de glace fendu en mille morceaux, âme en peine égarée dans cette nuit noire, cette tempête.
Être peiné, versant des larmes amères embuant sa vue.
Il court pour échapper à son sort, pour au final tituber dans la neige, voilà longtemps qu'il a quitté les Îles du Sud, son royaume natal, miraculeusement sans savoir comment, mais qu'il continue de courir malgré cela, car il sait que ses frères l'ont retrouvé et le cherche même dans cette tempête.
Il a si froid, et il souffre tellement...

Et son corps endolori tombe à genoux au sol, il tombe dans la neige et il sombre dans les méandres de l'inconscience...

Test-Rp


En arrivant dans la salle du trône, il avait l'air pathétique ainsi enchaîné.
On l'avait jeté sans ménagement aux pieds de ses parents et de ses frères, il avait levé la tête et n'y avait vu que des regards outrés et haineux à son égard quand on avait annoncé à sa famille ce qu'il avait fait.
Il avait affronté le regard sévère de son père qu'il comprenait parfaitement, il était roi, il se devait de se montrer égal avec tout le monde, même avec ses propres enfants.
Il avait affronté les regards surpris puis choqués et durs de ses douze frères aînés.
Et il avait dû affronter le regard haineux de sa mère.

On l'avait ensuite jeté, toujours sans ménagement, dans une cellule petite, froide et humide dans laquelle il allait croupir durant quelques jours en attendant que sa famille statue sur son sort.

Le premier jour, il était égal à lui-même. Toujours empli d'orgueil. Il avait fini par s'endormir, mais il avait fait un mauvais rêve, lui rappelant ce qu'il avait fait.

Le deuxième jour il avait entendu dire qu'on avait finalement statuer sur son sort et avait demandé à un garde de quoi il retournait.
Les frères avaient opté pour son exil, le père voulait qu'il demeure en prison pour toujours.
Sa mère avait décidé son exécution; à cette annonce, quelque chose se brisa en lui.
Et maintenant ils étaient tous en train de décider comment il devait mourir.
Il avait passé la journée à pleurer et n'avait pas dormi.

Le troisième jour, le garde gardant sa cellule lui avait dit qu'il serait exécuté dans trois jours mais qu'il ignorait encore comment il serait tué.
Il était toujours sonné par la nouvelle. Et il était resté prostré, il n'avait même pas réagi quand le garde était revenu lui dire qu'il serait finalement pendu; même si la mère avait voulu qu'il soit brûlé vif - famille de psychopathes...

Le quatrième jour, il était toujours en mode légume.
Il avait pleuré toutes les larmes de son corps, sous les moqueries du garde, et il avait fini par rester assis dans la paille sale et humide de son cachot, le regard vide à admirer le mur d'en face, ne pensant même pas à s'alimenter.

Le cinquième jour, idem que le précédent.
Il n'avait toujours pas recouvré l'appétit et il commençait à être malade.
Mais le soir il avait entendu le garde chuter et la porte s'ouvrir. C'était un jeune page qui avait réussi à droguer le gardien avec une boisson dans laquelle il avait versé quelque chose pour le faire dormir, qui se tenait devant lui. Le petit Nicodème avec qui il discutait vraiment de temps en temps, ne se rendant même pas compte que ledit page aimait bien le prince déchu comme s'il était un grand frère pour lui; y a des gens comme cela...
Et comprenant la chance s'offrant à lui, ledit prince déchu avait remercié le gamin et était parti en courant.

Et il courrait, il courrait...
Il aurait au moins pu faire attention mais enivré par cet espoir, il n'avait pas fait attention au fait qu'un de ses frères l'avait vu et avait donné l'alerte. Et il avait dû courir plus vite en voyant les gardes. Et il avait couru dans tout le palais qu'il connaissait par coeur, le quittant facilement. Il n'y avait que la ville qu'il ne connaissait pas parfaitement qui avait posé problème, mais il avait finalement réussi à s'enfuir, miraculeusement ! Il avait passé les portes de la ville.
Puis il était arrivé au port, avait volé une petite barque et était parti, tout aussi miraculeux que cela avait pu paraître, il ne s'était pas fait prendre à ce moment-là !
Et il était arrivé, épuisé sur la terre ferme. Et il avait continué à courir au cas où, ou bien simple réflexe. Il s'était endormi d'un seul coup et au lendemain, c'étaient les aboiements des chiens de son sixième frère qui l'avaient réveillé. Ils étaient tout proche. Et il avait dû continuer à courir.

Et il courrait, il courrait...
Même avec cette tempête de neige, les frères aînés n'avaient pas abandonnés, l'obligeant à s'aventurer dedans...et à sombrer dans l'inconscience sous le coup de la douleur, ou de la maladie, ou de la fatigue, ou du désespoir...ou les quatre...

Et pourtant son histoire est bien loin d'être finie.
Elle ne fait que commencer...

_________________



Dernière édition par Hans Westerguard le Lun 4 Aoû - 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegatio
Capitaine de l'Arche


Messages : 125
Triomphe : 667
Date d'inscription : 25/06/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Hans Westerguard des Îles du Sud [Finie]   Jeu 26 Juin - 17:57

J'ai l'immense honneur de faire de toi le premier membre validé du forum.
Bienvenue, et amuse-toi bien parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kh-memento.com
 
Hans Westerguard des Îles du Sud [Finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Hans [A.Malefoy]
» Hans Erni fêtera ses 105 ans !!!
» LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Tutoriel :: Fichiers de sauvegarde :: Fiche de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: