AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éveil d'Hayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: L'éveil d'Hayden   Jeu 9 Oct - 1:41

"Encore les ténèbres ... ?"

 C'est la première question qui est venue lorsque je suis sorti du portail de lumière. Il faisait sombre autour de moi, comme dans les ténèbres, j'avais cette impression d'être isolé de tout son, comme dans les ténèbres. Cependant, il y avait une différence et je ne savais pas réellement ce que ça faisait ici, en effet, je ne marchais pas sur ce qui ressemblait à des cendres mais j'étais sur un vitrail ... un vitrail avec une étoile d'alchimie comme sur mon livre avec les 5 éléments : La terre, la vie, l'eau, l'air et le feu. Mais ça ne s'arrêta pas là, j'y étais moi aussi, j'étais représenté sur ce vitrail en train de dormir au centre de l'étoile. Je me sentis dérouté, j'eus l'impression d'être surveillé peu importe l'endroit où je fus.
Mais j'entendis une voix, elle était relativement douce et avait l'air rassurante :

"Es-tu prêt, Hayden ?"

 Je me retournai violemment et ne vis personne, juste les ombres au loin avec une légère brume. Je mis la main près de mes fioles, prêt à lancer un sort. Tout ce qui apparut furent des stèles de forme carré, 3 pour être précis où se posèrent une épée, une targe et un sceptre. La voix me parla à nouveau, toujours d'une façon clair et si rassurante :

"Chacune de ses armes détient un pouvoir immense. Choisis-en une qui t'accompagnera ..."

 Immédiatement, j'ai froncé les sourcils et d'une voix agressive, j'ai dit à cette voix :

"Il est hors de question que je choisisse une arme. J'ai décidé de me racheter..."

 Un silence se fit et je me rendis compte que si je ne choisissais pas une arme, j'allais être bloqué indéfiniment sur ce vitrail. Je me mis à regarder autour de moi et criai :

"Très bien, je vais choisir mon arme !"

 Je me suis approché du sceptre qui avait une forme plutôt étrange au bout. Ça ressemblait vaguement à un sorbet de couleur bleu. J'imagine que cette forme avait son importance par ici étant donné que je le vis sur toutes les autres armes, gravé comme un emblème. La voix refit une apparition :

"Tu as choisi la Sagesse... Ce pouvoir t'appartient. Mais que vas-tu abandonner en échange ?"

 Ha ! Le principe de l'échange équivalent... Je le connaissais bien plus que n'importe qui alors je me mis immédiatement en route d'une démarche assurée vers la targe. Sans aucun doute, ce n'est pas une arme avec laquelle on pourrait se battre alors ça me semblait logique. Les stèles disparurent dans le vitrail, j'étais de nouveau seul au milieu de ce vitrail où je me voyais moi-même. De nouveaux j'entendis la voix, elle avait changé, elle était moins douce, moins rassurante :

"Ne t'inquiète pas... Les ombres sont encore loin..."

 Je tournai en rond sur 3 mètres en réfléchissant à ce qu'elle appelait les ombres. Qu'était-ce ? Voulait-elle simplement parler des ténèbres ? Avant même que je ne pus poser la question, la voix me devança :

"Hayden... Pense-tu que l'alchimie peut résoudre tous tes soucis ? L'alchimie peut-elle te rendre ton bonheur ?"

 Je m'arrêtai, bloqué par ses paroles. Sa question était intéressante selon moi mais ... avais-je la réponse ? Peut-on vraiment utiliser l'alchimie pour se procurer ce qui nous est nécessaire ou ce qu'on souhaite ? Dans le doute de sa question, je lui répondis :

"Non ... Non ... Il n'y a pas de recette miracle au bonheur avec l'alchimie... ou peut-être, mais en y laissant une partie de soi-même."

 Une forme humaine apparut, comme une ombre au départ et petit à petit les formes se dessinaient, son visage devenait reconnaissable. Ce visage ne m'était pas inconnu, c'était un ami de longue date qui était apparu sous cette ombre :

"Tu vois, Hayden ... ? Je t'avais dit que tout irait bien."

 C'était bel-et-bien Ray, un ami avec qui j'avais fait les 400 coups qui était en face de moi. C'était lui mais quelque chose avait changé en lui et je le ressentais. Je ne pus m'empêcher de lui poser une question en le regardant dans les yeux et en gardant une certaine distance dans le cas où il m'attaquerait :

"Pourquoi, Ray ? Pourquoi as-tu fait la même erreur que moi ? Pourquoi as-tu cédé aux ténèbres ?"

 Il me fit un sourire, comme s'il me défiait. Il leva son bras et me pointa du doigt :

"Pour répondre à ta question, je vais t'en poser une qui devrait éclaircir la question. Pourquoi, TOI, tu as sombré dans les ténèbres ? Qu'est-ce qu'elles-t-ont apporté ?"

 J'avais l'impression d'être dos au mur, face à mes démons qui me hantaient. C'était peut-être l'occasion d'apporter mes propres réponses. Étant donné sa posture, il était sur ses gardes et était prêt à m'attaquer. Le silence se fit pendant quelques instants et je pris finalement la décision de lui répondre :

"Une puissance indéterminable... J'étais en dehors de mes limites, personne ne pouvait m'arrêter. Et c'est ce qui a causé ma propre perte..."

 Sur ces mots, il se rapprocha de moi en regardant le sol d'un regard vide. Il avait toujours ce sourire aux lèvres et il portait une étrange épée à la main comme si c'était une matérialisation des ténèbres. Ray releva la tête et me déclara :

"Tu sais, après ce que tu as fait à notre monde ... Les choses ont bien changé en une semaine pour moi... Et oui, tu es resté une semaine dans le domaine des ténèbres, bloqué comme un rat dans une cage. Et j'ai eu le choix entre deux choses; devenir les ténèbres ou disparaître à jamais. Mon choix a été rapide. Disons que j'avais des choses à régler."

 Avant même d'avoir le temps de faire quoique ce soit, il pointa le bout de son épée sous ma gorge. Je fus assez surpris et je relevai la tête pour éviter de sentir la lame contre ma peau. Pendant ce temps-là, j'étais en train de préparer un mélange alchimique dans mon dos pour pouvoir au moins l'éloigner. Pour gagner du temps, je n'interrompis pas la discussion :

"C'est vraiment ce que tu veux ? Faire les mêmes erreurs que moi ?"

 Il fit un soupir et prit de l'élan pour me donner un coup d'épée. Au moment où il s'apprêtait à me donner ce coup, je fis un petit saut vers l'arrière et un cercle de flamme l'entoura. Un cercle qui ne tarda pas à se rapprocher de lui :

"Hayden ... Hayden ... Voyons ! Ne me dis pas que c'est tout ce que tu as !"

 Ray fit un saut qui lui permit de sortir du cercle. D'un air décontracté, il se remit à marcher vers moi mais cette fois-ci il avait une aura noir autour de lui comme celle que j'avais eu lorsque je m'étais laissé emporté par les ténèbres. Son sourire continuait de grandir jusqu'à devenir un sourire sadique. Il était en train de s'amuser mais il était sûrement loin de s'imaginer que j'étais en train de préparer quelques choses de plus grand, de plus consistant, quelque chose dont il ne pourrait probablement pas se relever.
 D'un geste de main, je lui ai balancé des cristaux d'air pour le faire reculer à l'aide du vent. Cela ne le fit que reculer de quelques mètres mais ça me permit de gagner du temps sur ce que j'étais en train de préparer.
 Malheureusement j'étais loin de penser qu'il était capable de se téléporter derrière moi en laissant une illusion devant moi. J'entendis une voix venant de derrière moi :

"Que prépare-tu, Hayden ? Aurais-je réussi à réveiller cet être malveillant caché au fond de toi ?"

 Je reçus un coup dans le dos et me projeta à plusieurs mètres arrivant presque au bout du plateau en vitrail. J'étais sonné et je me relevai tant bien que mal. De là où j'étais, je pouvais au moins être assuré qu'il n'allait pas se téléporter derrière moi. J'avais presque fini mes mélanges d'alchimie et à force d'utiliser la télékinésie, j'avais une migraine comme j'aurais jamais pu penser possible.
 Soudain, Ray se mit à charger avec son épée, il était trop rapide pour moi et si je ne faisais pas quelque chose immédiatement, je risquais fort de finir dans le gouffre qui était derrière. En raison du manque de temps, je pris la décision de me propulser dans les airs en faisant des cristaux sous mes pieds. Je pris de la hauteur et je passai de l'autre côté du vitrail mais moins proche du gouffre cette fois-ci. Ray soupira et se retourna vers moi :

"Je ne vais pas m'amuser très longtemps, tu sais ... ? Plus vite on aura fini, mieux ce sera pour tout le monde. Mais dis-moi, Hayden, pense-tu être le seul responsable de la disparition de la Terre ?"

 Je ne répondis pas à sa question. Mais j'aiguisai un sourire, pas parce que je m'amusais, non, mais parce que j'avais fini de préparer ma synthèse de cristaux. Je le regardai dans les yeux avec le même sourire qu'il m'adressa quelques temps avant et je lui dis :

"Tout ira bien, Ray, tout ira bien ..."

 Un épais brouillard se forma, un aigle apparut et vola autour de Ray, me permettant de situer où je devais envoyer mes attaques. D'un geste de main, des pics de glaces apparurent et foncèrent à vive allure sur l'endroit où était ma cible, je levai ensuite les bras et les abaissai les mains ouvertes pour faire tomber une pluie de météore. Au contact avec le vitrail, on entendait le verre se brisait, le bruit dans l'ensemble était même insupportable. Et pour en finir avec Ray, je lui envoyai une tornade et avant qu'il n'atterrisse, je le projetai dans le gouffre. Il s'accrocha au rebord de la plate-forme et me regarda d'un air paniqué :

"Aide-moi, Hayden ... Tu es du côté des gentils, non ?"

 Je m'accroupis en regardant Ray d'un air hautain et j'attrapai ses bras en lui faisant un grand sourire :

"Ah bon... ?"

 Sa détresse ne m'empêcha pas de le faire décrocher de la plate-forme et de le faire tomber dans le gouffre qui se trouvait sous lui. Je me relevai et regardai les ténèbres dans lesquelles il était tombé :

"Maintenant, non ... Je sais que je ne suis pas le seul responsable de la disparition de la Terre..."

Je pris le sceptre dans mes mains, et je pris le temps de le regarder. Après un soupir, je le jetai au sol et regardai le ciel tentant de parler, essoufflé, à cette voix :

"La recette alchimique du bonheur... Je crois que j'ai la réponse... La recette alchimique du bonheur, c'est la même recette que la paix. Quand on arrivera à créer la paix par l'alchimie, alors le bonheur sera à portée de main !"

 Je me sentais engourdi. J'étais fatigué d'avoir autant utilisé la télékinésie et sans m'y attendre, je me couchai sur le sol et m'endormis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'éveil d'Hayden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: