AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eveil de Naminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naminé
Dessinatrice oubliée


Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Liberté d'exister

MessageSujet: Eveil de Naminé   Lun 24 Nov - 15:21

Naminé ouvrit les yeux, mais seule l'obscurité l'entourait. Une fois de plus ses songes l'étouffaient de ténèbres, mais ce n'était pas la noirceur diaphane qui l'enfermait habituellement au Manoir Oblivion. C'était une brume obsidienne qui engloutissait tout. Sentant un léger mouvement au niveau de sa cheville, la blonde se pencha. Des fleurs. Un immense parterre de fleurs couvrait l'endroit où elle se trouvait si bien qu'elle peinait à en percevoir les limites.

Soudain, une énorme bourrasque de vent se fit sentir, faisant virevolter sa robe tandis qu'une myriades de pétales de fleurs prirent leur envol. La plate-forme où elle se trouvait brillait d'une multitude de couleurs toutes plus pures les unes que les autres. C'est alors qu'elle comprit.


*Un palier de l'éveil, c'est le cœur de Kairi.*

Car c'était bien la princesse de cœur qui était ici représentée. Naminé s'en sentit presque oppressée. Se trouver sur cette plateforme en particulier, pour elle qui n'était vu que comme une étrange anomalie dans le meilleur des cas. Que d'ironie…

Elle s'essaya a un sourire mais celui-ci avait davantage un goût de rictus amer. Même si elle tentait d'en rire comme si rien de tout cela ne l'affectait, elle était terrifiée. Tout ici semblait l'observer, la juger, elle savait bien sûr qu'il ne s'agissait là que d'une illusion. Les similis comme elle ne savaient ressentir, seulement imiter et le but de ces paliers étaient d'éveiller les capacités endormies. Mais ce n'était pas son palier. Peut-être ne devrait-elle pas être ici après tout…

- Choisis ton pouvoir sorcière, mais choisis bien. Il ne te reste que peu de temps…

Sorcière. Le mot la heurta telle une gifle. Cela faisait quelques temps qu'on ne l'avait appelé ainsi et elle ne pensait pas le réentendre un jour. Des piédestaux était apparut tout autour de la jeune femme, elle les scanna du regards puis avança d'un pas qui se voulait décidé bien qu'elle tremblait intérieurement. Deux pouvoirs nécessitent deux abandons, elle ignorait pourquoi mais quelque chose au fond d'elle le lui disait.

Sa main effleura la couverture familière de son carnet à dessin qu'elle prit sans la moindre hésitation, abandonnant l'arc se trouvant en face. Le bouclier quant à lui, disparut de lui-même alors qu'elle pris la baguette magique. Revenant au centre de la plate forme, la blonde s'attendait à voir quelques sans-cœurs ou même des similis apparaître. Après tout c'est ce qui arrivait aux autres, non? En y repensant ultérieurement, Naminé aurait du se rendre compte de la futilité d'une telle pensée, elle n'avait jamais été "comme les autres". Mais cela ne l'avait pas frôlé un seul instant, raison pour laquelle elle sentit ce que l'on pourrait qualifier comme de la surprise lorsque la plateforme se mit à trembler avant de s'effondrer sous ses pieds.

Oublié le carnet à dessin et la baguette magique, elle les avaient lâché dans sa chute et sa descente n'avait cessé depuis. Ce n'était pas une chute lente et pleine d'objets incongru tel la dégringolade qu'avait vécue Alice lors de son arrivée à Wonderland, mais elle ne semblait pas précipitée non plus. Elle tombait juste, toujours entourée de l'obscurité oppressante. Des flash de son bref passé apparaissant de temps à autre sur ce qui semblait être des écrans.

- Les erreurs que tu as commise auparavant...

Des images de Sora enfermé dans un cocon de verre apparurent quelques instants.

- Certaines dont tu n'es peut-être pas entièrement responsable…

Des images de Larxène et Marluxia, qu'elle pensait avoir enterré au plus profond de son être resurgirent…

- Penses-tu pouvoir un jour les réparer et en assumer la responsabilité jusqu'au bout?

La voix semblait alors presque curieuse, laissant ralentir la chute de Naminé comme si le temps c'était suspendu, attendant qu'une réponse s'échappe de ses lèvres pour reprendre son cours. Est-ce qu'elle pouvait assumer le poids de son passé, une partie d'elle décida que oui. Elle avait déjà commencé à réparer ses torts en rendant ses souvenirs à Sora et en guidant Xion et Roxas. Oui, elle en serait capable. L'entité mystérieuse devait s'en être rendu compte, puisque la simili fut délicatement déposée sur la plateforme suivante.

A côté de Kairi celle-ci semblait terne, incomplète. Quelque chose manquait, pourtant elle lui semblait incroyablement familière. Un simple regard lui en expliqua la raison tandis qu'un mannequin d'entraînement apparaissait à quelques mètres d'elle. Cette plateforme était la sienne. Retenant un soupir, elle lança un simple brasier au fantoche, attendant que celui-ci se consume.

Cela n'arriva cependant jamais, le pantin dissipant soudainement les flammes comme s'il s'agissait d'une simple couche de poussière. Elle tenta la glace et la foudre, mais il ne semblait pas être affecté d'avantage. Pris d'une inspiration soudaine, elle tenta d'utiliser les propriétés de ces lieux à son avantage. Fermant les yeux, elle attendit de sentir un poids se matérialiser dans sa main avant de courir vers la marionnette qu'elle lacéra de part en part. Celui-ci disparut en même temps que la lame qu'elle avait appelé, un observateur plus attentive aurait cependant vu qu'il ne s'agissait pas d'une lame ordinaire…

- Tu as des années de retard à rattraper en terme de combat, et pourtant tu t’entraîne encore et encore... Où espères-tu en arriver alors que tu aura été si faible durant ces quelques années de ta non-existence?

- Ne serait-ce pas déjà une bonne raison? questionna-t-elle en retour. Si je sais me battre je serais donc apte à me défendre, je pourrais aider mes amis lorsqu'ils auront besoin de moi et ne serait plus aussi faible.

*J'ai répondu un peu vite.* comprit-elle soudain. *Je parle d'aider mes amis lorsque je n'en ait aucun. Sora ne se rappelle plus de moi, Riku, Kairi et Axel ont d'autres soucis en ce moment, quant à Roxas et Xion…*

Jusqu'à preuve du contraire Roxas et Xion était encore dans le cœur de Sora ou dans l'un des mondes endormis, si Xion existait encore bien sûr…

Elle coupa court à ses réflexions et attendit la suite. Une minutes, deux, mais plus rien ne semblait se passer. Si bien que lorsque la voix reparut, elle en semblait presque changée:


- Si l'on cherchait à te sauver et te garder en vie au prix de nombreuses autres vies, accepterais-tu un tel échange?

Cette question la laissa perplexe. Comme tout un chacun Naminé souhaitait vivre et elle comptait bien se battre pour conserver ce droit. Mais pouvait-elle vraiment causer la perte d'autres, alors qu'elle n'avait pas d'existence propre à l'origine? Maintenant qu'elle y pensait ce n'était pas la première fois qu'une question similaire lui venait, bien que ce soit la première fois qu'on la lui posa de façon si directe. Une autre certitude la pris soudain.

*Il faut que j'ailles au Manoir Oblivion.*

Ce n'était qu'une pensée, une idée qu'elle n'osait même pas chuchoter, pourtant quelque part au fond d'elle, elle le savait. Et cette perspective la terrifiait. Cela faisait longtemps à présent, depuis qu'elle était sorti des mondes endormis en fait, qu'elle ressentait le besoin d'y aller. Comme si elle avait laissé là-bas quelque chose d'essentiel, une part d'elle-même sans laquelle elle serait incapable d'avancer.

Mais tout ça ne répondait pas à la question…

Vivre ou se sacrifier et laisser d'autres vivre? Naminé avait du mal à répondre à ce dilemme. Après tout, n'avait-elle pas vécu après avoir restauré les souvenirs de Sora? Elle aurait pu mettre fin à sa vie pour sauver la sienne et pourtant ils étaient bien vivant tout les deux. Mais avait-elle vraiment vécu? Une part maligne de son esprit lui soufflait que non et l'espace d'un instant la dessinatrice se sentit bien obligée de l'écouter. Elle n'avait vécue qu'une illusion de vie, transportée d'une cage à une autre, d'un geôlier à un autre et jamais considéré comme plus qu'un simple outil.

Cela en vaudrait-il la peine afin de pleinement vivre? Peut-être, elle n'en était plus certaine désormais. Non pas qu'elle n'avait pas conscience que ce serait faire là quelque chose de mal, mais d'un autre côté le soit disant camp de la Lumière lui avait déjà prouvé qu'elle n'y serait pas mieux considéré qu'au sein de l'Organisation, alors pourquoi pas? Peut-être était-ce là la solution, sa vraie raison de se battre, le rêve d'une vie où elle serait libre et aurait le droit de pleinement exister.

- Oui. Oui je pense que je serais prête à l'accepter.

Elle l'avait dit. Plus aucun retour n'était possible désormais.

- Alors va, Dessinatrice oubliée, ton destin t'attends à Oblivion.

_________________

- dialogue
*pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
 
Eveil de Naminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naminé
» Pathfinder et GameMastery
» Les Quendi
» [abandonné]Eveil: le Général Démoniaque se lève
» Morgana Grim "L'Eveil au pouvoir" (fiche terminée relue et corrigée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: