AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux reines Blanches ? [Blanche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Liddell
Hysteria Princess


Messages : 22
Triomphe : 26
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Deux reines Blanches ? [Blanche]   Lun 8 Déc - 21:10

Sa main se referma sur quelque chose de mou et de froid... La froidure des lieux s'emparait lentement d'elle, s'engouffrant à travers ses collants, la tirant de sa torpeur. En ouvrant les yeux, elle se rendit compte que tout était blanc autour d'elle. Sa visibilité était encore réduite et elle se contenta de reconnaître les lieux à tâtons. A première vue, elle était allongée dans de la neige, qui se réchauffait au contact de sa température corporelle, rendant sa robe et ses bas complètement trempées. En chassant la neige qui recouvrait ses yeux puis en relevant la tête, elle put avoir une meilleure vue du lieu où elle se trouvait. On aurait dit un petit village pittoresque en plein hiver. Au vue des décorations extérieures, il s'agissait de la fête de Noël...
Cela ne tarda pas à se vérifier lorsqu'un chevalier se dirigea vers elle et les autres gens qui se tenaient à ses côtés. Alors comme ça, ils avaient tous atterri ici sans vraiment le vouloir ? Enfin, d'après le gardien, personne n'était attendu en ses lieux. D'ailleurs, il se trouvait dans le coeur d'une petite fille. Un jeune coeur pur plein de lumière et pratiquement préservé des Ténèbres pensa la Reine Blanche. Encore une personne qui ne se rend pas compte de la folie qui entrave nos pensées... Alice finit néanmoins par se lever et à faire quelques pas pour examiner la place. Il n'y avait pas grand chose dans les alentours. Par ailleurs, les gens qui se trouvaient avec elle commençaient à s'en aller, peut-être partait-il explorer cette zone ?
Elle pouvait ressentir qu'il y avait un grand nombre de gens, certains aux nobles intentions et d'autres beaucoup moins morales. Le gardien avait été clair... Eviter les conflits sous peine de se faire expulser sans préavis ! Etait-il seulement possible que ces êtres sachent se tenir ? Respectaient-il seulement l'heure du thé et celle de la sieste ?

Combien de temps avait-elle pu seulement restée là au milieu du village à réfléchir ? Elle n'en avait pas la moindre idée mais en tout cas, il n'y avait plus personne aux alentours... D'ailleurs, que faisait-elle encore ici ? Personne n'était venu l'interrompre, le chat était resté dans sa tanière, aucune trace du Chapelier ou de la Reine Rouge ni de la Reine Blanche. Curieusement, elle avait l'étrange pressentiment qu'elle devait rester ici. Quelque chose allait se produire, quelque chose d'important... Alors elle demeura sur la place sans bouger, à attendre tandis qu'elle commençait à ne plus ressentir le bout de ses pieds.
Et enfin, elle arriva ! Une jeune femme rousse aux yeux bleus et à l'apparence étrangement familière et inconnue à la fois. Elle pouvait ressentir qu'il y avait quelque chose entre elle... Quelque chose qui les reliait ! Etait-elle seule ou bien accompagnée ? Alice n'en avait pas la moindre idée, elle n'avait d'yeux que pour Blanche. Et là, un éclat de compréhension traversa son esprit ! Cette femme était Blanche Neige... L'une des princesses de coeur... Elles avaient combattu ensemble à la Forteresse Oubliée pour empêcher les Ténèbres de se répandre sur le monde !

Sans même se rendre compte de ce qu'elle était en train de faire, Alice était déjà en train de courir dans la neige en direction de Blanche pour la serrer dans ses bras. Un sourire aux lèvres et un visage réjoui, c'était une Alice transformée qui enlaçait la reine en exil. En effet, la Reine Blanche avait repris sa place, renforcée par la venue de la princesse de coeur.

Blanche ! Quelle joie de te revoir ! Tu ne donnais plus de nouvelles depuis si longtemps... J'ai bien cru qu'il t'était arrivé malheur... Comme je suis heureuse de te retrouver !

Elle se recula de quelques pas pour lui adresser un nouveau sourire. Elle remarqua le regard étonné que lui jeta alors la princesse de coeur. Y avait-il un problème ? Ne la reconnaissait-elle pas ? Apparemment, si mais il semblait qu'il y ait quelque chose qui cloche... La personnalité d'Alice était pour le moment muselée à l'intérieur du coeur de la demoiselle. Mieux valait pour tout le monde que cela demeure ainsi encore longtemps... La passation des personnalités pouvait parfois se faire de façon assez violente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche-Neige
Princesse de coeur


Messages : 191
Triomphe : 110
Date d'inscription : 19/10/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Découvrir ce qui provoque les dérèglements temporels. Secondaire : rencontrer Elsa et/ou Celsia

MessageSujet: Re: Deux reines Blanches ? [Blanche]   Mer 10 Déc - 19:16

Une texture moelleuse. De la neige ? Et du brouillard.

Non, il n’y avait pas de brouillard, ça venait d’elle, elle avait les yeux pratiquement fermés. Où était-elle ? Elle se sentait ensuquée, mal réveillée, comme si elle avait du mal à émerger. Horrible sensation ! Elle lutta un moment contre-elle-même pour retrouver pied avec la réalité et récupéra progressivement une vision normale. Elle était allongée dans la neige au milieu d’inconnus dans un lieu qu’elle ne connaissait pas. Elle ne portait qu’un débardeur et un pantalon de sport et pourtant elle ne ressentait pas le froid.

Ce n’était cependant pas un rêve. Tout cela était bien réel.

La belle se souvenait clairement qu’elle était en train de parler à Hans quelques instants plus tôt, le problème c’est qu’entre ce moment précis et maintenant il lui manquait un morceau.  Comment était-elle arrivée là ? La réponse lui apparut comme évidente : de la même manière qu’elle avait été arrachée à Lystera et à TerraNostra : un paradoxe temporel. Mais cela n’expliquait pas comment elle s’était endormie avant d’arriver ici.

Aussitôt, une pensée s’imposa à son esprit : Hans. C’était une catastrophe ! Si elle avait été transportée de force ici cela signifiait que le prince était seul et sans défense contre les anges pleureurs ! Cela dit, elle fut très vite rassurée lorsqu’elle aperçut de loin la silhouette de la reine d’Arendelle et de son ami le dieu des Enfers. Soit, si eux trois avaient été transportés dans ce monde inconnu il y avait de grandes chances pour que Hans l’ait été aussi. Ce n’était peut-être pas si mal tout compte fait, s’ils étaient loin des anges pleureurs cela signifiait que sa mission s’arrêtait là : elle n’avait plus besoin de rester aux côtés du prince, elle était enfin libre de s’en aller.

Libérée de ses inquiétudes, la rouquine pu enfin se concentrer sur son environnement : un village en bordure de forêt, de la neige partout et… des décorations de noël. Ah.
Un chevalier (totalement en décalage avec les lieux) s’avança et se mit à parler, se présentant comme le « gardien » et leur annonça qu’ils se trouvaient dans le cœur d’une petite fille. Un certain nombre de questions s’imposèrent à Blanche : qui était ce « gardien » et comment s’étaient-ils retrouvés dans le cœur de cette enfant ? Elle ignorait même que c’était possible ! Il fallait absolument qu’elle aille parler à ce chevalier ! Lorsqu’elle put enfin se lever, son premier réflexe ne fut cependant pas de courir après lui mais de sa cacher dans un renfoncement en attendant que la foule se disperse. Elle ne connaissait pas la plupart des gens présents, mais il suffisait de croiser LA mauvaise personne et elle était fichue. Pour le moment, elle tenait à préserver son anonymat. Tout le monde la croyait morte et c’était très bien ainsi, elle n’avait aucune envie de réapparaitre aux yeux du monde.


Blanche-Neige patienta de longues minutes avant de se décider à sortir de sa cachette. Il fallait qu’elle parle au gardien, ce qui n’était pas vraiment la chose la plus intelligente à faire pour rester discrète puisqu’il était assis en plein milieu du village.  La belle fit quelques pas dans sa direction lorsqu’elle entendit quelqu’un l’interpeller.

-Blanche !

Elle se tourna juste à temps pour voir une demoiselle lui sauter dans les bras.

-Quelle joie de te revoir ! Tu ne donnais plus de nouvelles depuis si longtemps... J'ai bien cru qu'il t'était arrivé malheur... Comme je suis heureuse de te retrouver !

La jeune femme afficha un air surpris en essayant d’identifier son interlocutrice. La connaissait-elle ? Apparemment oui mais…

…l’air de surprise se transforma en incrédulité lorsque Blanche reconnu enfin Alice. Son apparence avait changée du tout au tout et la seule chose qui lui avait permis de la reconnaitre était son cœur : un cœur pur et lumineux : le cœur d’une princesse de cœur.

-Alice ?! Mais comment… ? Tu… ton apparence ! Tu as tellement changée ! Que t’est-il arrivé ?

Si la stupéfaction était toujours là, un intense sentiment de bonheur s’empara d’elle. Pour Alice, seuls quelques mois s’étaient écoulés depuis leur dernière conversation, mais pour Blanche-neige trois ans étaient passés. Autant dire que revoir son ancienne amie était à la fois consternant et merveilleux. Elle qui avait décidé de couper les ponts avec son passé faisait à présent face à une femme qui connaissait tout de sa vie, qui avait combattu les ténèbres avec elle… le destin était décidément bien taquin. La rouquine s’avança pour la prendre dans ses bras à son tour.

-Tu m’a tellement manqué !

Sept princesses de cœur, sept mondes.

On aurait pu croire qu’après les incidents survenus aux Jardins Radieux les jeunes femmes aux cœurs purs auraient chacune rejoint leur monde et coupé les ponts les unes avec les autres, mais ce n’était pas le cas. Elles avaient trouvé le moyen de rester en contact, par divers procédés tels que la magie. Blanche-Neige, qui prenait très au sérieux son rôle de protectrice de la lumière, voyageait beaucoup entre les mondes à l’époque, avant la naissance de son fils, et rendait souvent visite à ses amies. Mais évidemment, la communication avait été coupé net lorsque Catherine avait fait son coup d’état et renversé le pouvoir dans son monde et que Blanche-Neige avait été projeté à TerraNostra. Là-bas elle n’avait plus aucun moyen de joindre ses anciens alliés… elle était coupé du monde.


Blanche regarda longuement Alice, n’arrivant pas à se défaire de la sensation que quelque chose clochait.

-Je n’ai aucune idée de l’endroit où nous sommes et comment nous sommes arrivées ici mais c’est très certainement l’œuvre d’un paradoxe temporel. As-tu entendu parler des Justes ? Notre univers est à nouveau menacé… quelque chose de grave se prépare.


Un doute terrible s’imposa à son esprit.

-Alice, est-ce que par hasard tu as été victime d’un paradoxe ? C’est ça qui a modifié ton apparence ? Est-ce que tu sais si les autres princesses de cœurs vont bien ? Je… je n’ai plus aucun contact avec personne depuis…

« Des années »

-Des mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parasite Kurokami
Le Doppelgänger d'Ombre et de Sang


Messages : 57
Triomphe : 45
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 20
Localisation : Toujours en train de regarder la Lumière de loin...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la Lumière.

MessageSujet: Re: Deux reines Blanches ? [Blanche]   Ven 12 Déc - 23:17

Les deux princesses ne se doutaient pas de ce qui arrivait droit sur elles. La créature courait, sautait, rampait, se déplaçait jusqu'aux Princesses de Cœur. Elle se mouvait dans les ombres pour ne pas être repérer et arrivait lentement mais inlassablement vers les deux jeunes filles. Quand la créature les vit, elle frissonna. Elle les fixait avec des yeux gourmands. Les deux Princesses dont la créature ignorée encore les noms étaient dans les bras l'une de l'autre et se parlaient avec surprise. La plus grande, rousse s'exclama, sans se douter de ce qui l'observait :

-Est-ce que tu sais si les autres Princesses de Cœurs vont bien ? Je… je n’ai plus aucun contact avec personne depuis… Elle marqua une pause. Ses yeux regardèrent les détails du visage de la plus petite fille, brune. ...Des mois.

- « Les autres » ? Il y en a D'AUTRES ?!? pensa Parasite Kurokami, un Sans-Cœur unique aux pouvoirs métamorphes, appâté par la lumière pure et sans ombre du cœur de deux Princesses de Cœur qui se tenaient devant lui.

Il contemplait les filles depuis une ombre mais il désirait se rapprocher. Avant de tenter quoi que ce soit, il préférait les observer, caché. Il regarda la grande rousse. N'importe quel humain serait tomber sous le charme d'une telle beauté. Elle était à la fois belle, gracieuse, fière et séduisante, avec un soupçon de froideur dans le regard. Ou plutôt une distance... Oui, elle était distante. Parasite avait beau la contempler, il ne trouvait rien d’exceptionnel à son corps, pourtant magnifiquement bien... proportionné (Réaction du narrateur en imaginant la rousse : ). Son visage était angélique et ses cheveux roux, longs et bouclés semblaient avoir été coiffés dans la minute. Mais rien, aucun sentiment ne remontait en lui malgré la vue de cette femme (Faut dire ce qui est : c'est plus une fillette du tout). La plus petite (et certainement plus jeune vu son corps moins... sculpté) était également très jolie ; avec ses cheveux noirs et lisses, ses yeux verts et sa peau pâle, elle ressemblait à une poupée. Et cette femme et cette poupée brillaient à l'unisson. La lueur de leur cœur que Parasite pouvait voir brillait d'un éclat éblouissant. Des Princesses de Cœur ! Le Doppelgänger savait ce que c'était sans le savoir. Mais son désir de les approcher devenait de plus en plus fort. Il devait se montrer ! Alors, en silence, il sauta sur un tas de bûches posé à côté des jeunes filles et les fixa. Elles mirent quelques secondes avant de ne remarquer sa présence. La rousse sursauta puis d'un tour de bras, mit la brunette derrière elle et se mit en position de combat. Parasite pencha la tête lentement sur la droite, les yeux grands écarquillés pour mieux voir la jeune fille et lui dit d'un ton placide :

Ta Lumière... Elle est... Magnifique...

La jeune femme réagit de surprise face à cette réplique. Parasite comprenait sa réaction ; un Sans-Cœur d'aspect inférieur ne devrait pas parler. Mais ce Sans-Cœur là était bien plus intelligent et inoffensif que ses congénères. Mais les deux Princesses ne semblaient pas le savoir. Le Doppelgänger, voyant leurs réactions, leur lança un sourire d'enfant qui regarde danser le feu dans la cheminée. C'était exactement ce qu'il ressentait : l'émerveillement d'un éclat presque irréel.

L'éclat... de la Lumière.

_________________


-dialogue1 -dialogue2 -dialogue3
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Liddell
Hysteria Princess


Messages : 22
Triomphe : 26
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Deux reines Blanches ? [Blanche]   Mar 30 Déc - 20:00

Si Alice était au courant de sa condition et son instabilité mentale, la reine blanche ignorait tout de sa nouvelle personnalité. Pour elle, elle n'était que l'ancienne Alice, blonde et innocente, qui n'avait qu'une envie, retrouver la tranquillité de son monde et ses amis. Tomber sur Blanche-Neige avait été une aubaine pour elle... A tout instant, la nouvelle Alice pouvait revenir mais elle ferait tout pour l'empêcher. Elle souriant à la princesse rousse tandis que cette dernière la détaillait d'un air surpris. Qu'est-ce qui pouvait bien la gêner ?

Alice ?! Mais comment… ? Tu… ton apparence ! Tu as tellement changé ! Que t’est-il arrivé ?

Changé ? Que voulait-elle bien dire par là ? N'ayant pas conscience du changement, cette réplique parut étrange à la reine blanche. Mais cela n'empêcha pas la princesse de coeur de serrer Alice dans ses bras à son tour. Quelle joie de la retrouver au milieu de ce paysage inconnu ? Comment avait-elle pu arriver ici ? Que ferait-elle si elle était attaquée ? Elle ne savait même pas se battre... Elle pourrait peut-être utiliser sa magie de lumière mais pourrait-elle y arriver toute seule ? Puis elle serra Blanche un peu plus contre elle pour se rassurer. Au pire, la rousse saurait la protéger, elle savait se battre ! Blanche l'avait déjà prouvé à maintes reprises, elle était l'une des princesses de coeur les plus braves.

Tu m’as tellement manqué !

Toi aussi... Mais est-ce que tu sais où nous sommes ? Je ne sais même pas comment je suis arrivé ici ! J'étais tranquillement au pays des Merveilles et me voilà maintenant ici...

L'ancienne Alice regardait Blanche avec curiosité et bonheur. Cette dernière faisait de même, néanmoins, elle arborait une étrange expression. Ses sourcils relevés et sa mine méfiante... Y avait-il un problème ? Blanche avait disparu depuis plusieurs mois maintenant... Avait-elle une mauvaise nouvelle à lui annoncer ? Quelqu'un l'avait kidnappé comme il y a deux ans ?

Je n’ai aucune idée de l’endroit où nous sommes et comment nous sommes arrivées ici mais c’est très certainement l’œuvre d’un paradoxe temporel. As-tu entendu parler des Justes ? Notre univers est à nouveau menacé… quelque chose de grave se prépare.

Les Justes... Elle fit une pause comme si quelque chose venait de s'éclairer brusquement dans son esprit. Elle semblait comme déconnectée de la réalité, le regard perdu dans le vide pendant quelques instants puis elle tourna vivement la tête. Non désolé, ça ne me dit rien du tout... D'après ce que tu dis, les mondes sont de nouveau en danger... Mais que pouvons-nous faire contre ça ?

Blanche lui répondit par un nouveau silence. Y avait-il quelque chose de plus grave encore ? Pourquoi fallait-il que leurs retrouvailles soient porteuses d'aussi mauvaises nouvelles ? Mais en tant que princesse de coeur, elle avait un rôle à jouer. Elle se devait de protéger la lumière des mondes ! Elle jeta un regard déterminé en direction de Blanche qui aborda encore une fois un autre sujet.


Alice, est-ce que par hasard tu as été victime d’un paradoxe ? C’est ça qui a modifié ton apparence ? Est-ce que tu sais si les autres princesses de cœurs vont bien ? Je… je n’ai plus aucun contact avec personne depuis…Des mois.

Un paradoxe... Aaaaaaaaaah ! Un cri de douleur s'échappa de la jeune femme qui se prit la tête entre les mains. Elle tomba alors à genoux sur le sol enneigé et resta silencieuse et immobile pendant plusieurs secondes. Je ne comprends pas ce qui se passe, dit-elle en se relevant. Ma tête me fait si mal...

Ce fut alors qu'en ouvrant les yeux, Alice remarqua le sans-coeur qui se tenait près d'elles. D'un geste, elle désigna la créature à Blanche qui se plaça instinctivement entre l'ombre et la reine blanche. Intérieurement, Alice bouillonnait de colère contre la reine blanche qui était incapable de se défendre contre un minable reflet. N'avait-elle pas honte de se comporter comme une vulgaire poupée de porcelaine ? Mais l'influence de la reine blanche était encore trop importante pour qu'Alice reprenne le contrôle, à son plus grand regret ! Cependant, le sans-coeur ne se montrait pas de nature belliqueuse. Il se contentait de fixer Alice de ses grands yeux jaunes avant de prononcer quelques mots.

Ta Lumière... Elle est... Magnifique...

La reine blanche ne savait pas comment réagir. Cette créature allait-elle les attaquer ? Puis si elle parlait, était-elle forcément mauvaise ? Tout ce qui parle n'est pas forcément ton ami Alice ! Voilà ce que le chat lui murmurait à son oreille... Néanmoins, la reine blanche sortit de derrière Blanche-Neige et s'avança vers la créature, la main devant elle comme pour la caresser. Cette fois, cela était trop en demander à Alice qui utilisa toutes ses forces pour empêcher une telle chose d'arriver. La demoiselle resta alors debout, le bras levée vers la créature. Elle ne pouvait plus bouger... Son regard était des plus étranges, on pouvait y lire une colère non dissimulée. Sa main gauche se dirigeait lentement vers son glaive vorpalin dont elle était sur le point de se saisir.

Un sans-coeur inoffensif... Je n'ai pas confiance...

La voix d'Alice avait changé. La reine blanche et Alice se disputaient le contrôle du corps ou plutôt en contrôlait chacune une partie tout en bloquant l'autre. Aucune des deux n'avait encore gagné et si la propriétaire du corps de la princesse de coeur n'avait pas encore sombré dans la folie, c'était uniquement parce qu'elles parvenaient à conserver un certain équilibre mental chez Alice. Si l'une des deux personnalités d'Alice prenait le dessus, surtout la nouvelle Alice, cela pouvait très mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux reines Blanches ? [Blanche]   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux reines Blanches ? [Blanche]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux reines de coeur [PV Guenièvre]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps évenements :: Event Noêl 2014-
Sauter vers: