AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fic] KH Reporter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artis
Keybladeur Déchu


Pseudo Heaven : A ton avis ?
Messages : 245
Triomphe : 78
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 22
Localisation : Y'a de la place chez toi ?

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Abnegatio

MessageSujet: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 17:05

Directeur Artistique : Les gars ! L'émission commence dans trentes minutes et je vous signale qu'on a toujours aucune image à montrer ! Il faut annuler et mettre une redif' de Winnie l'ourson, on a pas le choix !
Ingénieur Son : Mais non c'est bon, l'autre vient de rentrer, je l'ai envoyé dans les loges faire un topo au présentateur pendant qu'on extrait ce qu'il a tourné.
Directeur Artistique: Mais en une demi heure on aura jamais le temps de faire un montage j'te signal !!!
Ingénieur Son : Pas de soucis, il a affirmé que les interviews étaient tellement parfaites qu'on pourrait les balancer comme ça.
Directeur Artistique : ...et depuis quand on fait confiance à ce guignol ?

Pendant ce temps, dans les loges...

Abnegatio : Mais dis moi, on t'avait pas confié un assistant cameraman ? Tu peux me dire où il est passé ?  
Artis : Bah c'est à dire que...Il va sûrement arriver, ha ha, ha ha ha !
Abnegatio : T'es au courant que rire comme ça ça te donne juste l'air d'être demeuré ? Bon bref, va me chercher la maquilleuse ! Ce masque ne me va absolument pas !

30 minutes plus tard...

Directeur Artistique : Ok tout le monde se prépare, on est en direct dans 1min !
Abnegatio : Pourquoi j'ai pas de prompteur !?
Directeur Artistique : Tu vas rires ! Personne a eut le temps de visionner les images et la chaîne refuse d’annuler l'émission, alors tu vas devoir...
Abnegatio : Improviser de A à  Z ?  
Directeur Artistique :  Se jette aux pieds d'Abnegatio T'es le seul à pouvoir le faire ! T'es le meilleur présentateur que je connaisse, alors sauves nous !  
Abnegatio : Lève les yeux au ciel Si après ça je fais pas la une de Télé 7 Cœurs...

Directeur Artistique : On est en direct dans : 3...2...1...

Abnegatio : Mesdames messieurs, bonsoir. Il vous ait sans doute déjà arrivé de les croiser, voir même de vous moquer d'eux et de vous demander à quelles drogues pouvaient bien tourner la bande de malades qui leur a donné vie. Mais alors, qui sont les protagonistes de Kingdom Hearts Memento ? Nous sommes allés à leur rencontre, et nous avons, pour vous Abnegatio se met à pointer du doigt la caméra tout en se recoiffant avec style interrogés ces mystères insondables qu'on appelle : les personnages. Un reportage, signé Artis.

---

Artis : Chers spectateurs, bonsoir. Ce soir dans KH-Reporter, nous allons en effet vous présenter différents portraits, de ce qu'on appelle communément : les personnages. Ils sont complexes et variés, aussi allons recueillir plusieurs témoignages. Nous sommes ici avec Hayden, bonsoir Lui fait un signe de tête qui a généreusement accepté de répondre à certaines de nos questions. Alors Hayden dites moi, qu'est ce que ça vous fait d'être un personnage ?
Hayden : Bonsoir, Titis. C'est étrange, je me sens comme ce chef cuistot dans Ratatouille. Je ne contrôle rien. Mais il y a un avantage ! Plus besoin d'aller aux toilettes, plus besoin de dormir, je peux paraitre badass pour tout et pour rien.
Artis : Lui fait une tape amicale dans le dos Haha titis c'est pas mal ça, j'aime bien...Euh oui et donc, mais ces avantages, c'est bien parce que votre narrateur est sympathique avec vous non ? Ce n'est pas trop difficile de savoir que votre vie est dirigée de la sorte ?
Hayden : Vous savez, il me le rend bien, il me paie en nat ...se reprend en nourriture et puis tant qu'il ne fait rien de bien méchant avec mon corps, tout va bien, si on oublie qu'il m'a fait passé pour un SDF fou.
Artis : Surpris Un SDF fou ? Racontez nous ça !
Hayden : C'est une longue histoire, vous savez ? Sort une pipe de sa poche et l'allume Pof, pof ... Il y a bien longtemps, par un jour sombre, mon narrateur m'a demandé de raser ma planète, ce que j'ai, bien sûr, fait sans poser trop de questions ... Mais celui-là a oublié la question du "Logement ?" pour après ! C'est dingue quand même une personne de mon type ! Dans la rue ! A manger des rats ! Et comme si le logement suffisait pas, il m'a rendu fou en plus pour des événements qu'IL m'a demandé de faire ... Qu'est-ce qu'on ferait pas pour son narrateur ? Range sa pipe
Artis : Une histoire passionnante Hayden ! Mais qu'est ce qui fait que vous vouez une telle obéissance à votre narrateur ? N'avez vous jamais tentés de vous rebeller ?
Hayden : C'est une excellente question ... Je devrais la lui suggérer. Note sur son carnet la remarque
Artis : Ravie d'avoir pu vous aider dans ce cas sourire sadique
Hayden : Mais je lui voue une obéissance pour diverses raisons ... C'est un peu comme mon frère, ma femme, mon père, ma mère. Il m'apprend tout ce que j'ai à savoir, il me nourrit et me connait comme s'il m'avait fait. Le lien qui nous unit est ... Fiou ! J'en ai la larme à l'oeil. Le lien qui nous unit est immense.
Artis : Wow, que de révélations ! Artis se tourne vers la caméra, tout en prenant une voix émotive Comme vous avez pu l'entendre chers spectateurs, avoir une famille n'est pas toujours aisé pour un personnage. Ou auquel cas cela se révèle être un sacré foutoir, comme dans le cas présent. Alors Hayden dites moi tout, nous voulons le savoir, le public veut savoir ! Parvenez-vous à êtres épanouies malgré tout ?
Hayden : Sèche sa larme Hmm ... Excellente question. Je dirais qu'on a pas le temps. Et puis quand mon narrateur n'est pas aux commandes, j'ai tendance à voir du noir, comme si ... comme si ... il y avait un rideau sur mes yeux. Après, il arrive qu'il m'épanouisse aussi. Fait un grand sourire
Artis : C'est...bizarre, mais merci pour votre participation Hayden ! Lui tend la main
Hayden : Lui serre la main Merci pour cette interview, ça me fait plaisir.
Artis : Quitte Hayden et se met à avancer, face à la caméra Nous allons à présent aller à la rencontre de certains personnages, qui malgré leur statut commun, ne parviennent pas à s'entendre. Car même s'ils sont tous dans la même galère, certains trouvent encore le moyen de se crêper le chignon. Comme vous pouvez le voir, nous avons dû séparer ces trois jeunes femmes pour éviter tout incident On peut voir Elsa, Celsia et Blanche, chacune installées sur un siège à plusieurs mètres de distances les unes des autres Un drame, terrible chers spectateurs. Artis s'avance vers elles Mesdemoiselles ?
Blanche : Prend sa chaise et vient se poser à côté d'Elsa en soupirant Ces journalistes, toujours prêts à raconter n'importe quoi pour faire monter l'audimat !
Elsa: Fixe Celsia en stressant
Celsia : Fixe Elsa avec un sourire en coin

(Aucune des deux ne fait attention à Artis)

Artis : Mesdmoiseeeeelles euh ! Bonjour peut être ?
Blanche : Salut.
Celsia : Oh ! Salut <3 lance un grand sourire charmeur à Artis
Elsa : Bonjour.
Artis : Chuchote au caméraman Ca c'est mon charme naturel hé hé...Ahem. Alors, mesdemoiselles, nous avons cru comprendre que certaines d'entre vous aviez des problèmes pour s'entendre. Pourtant, vous êtes toutes des personnages, toutes dans le même bateau. Qu'est ce qui peut donc vous opposer ?? Je dirais même qu'est ce qui... Artis retient son regard sur Blanche ...peut...Artis reste figé ...Qu'est ce qui peut bien faire qu'une jeune femme aussi ravissante que vous soit encore célibataire !?
Blanche : ... Disons que je n'ai aucune envie de m'engager sérieusement dans une relation. Je ne fais pas partie de ces gens qui croient que les happy end existent.
Artis : Balaye sa main devant son visage tout en desserrant son col de chemise Et c'est tout à votre honneur ! Dans ce cas, vous êtes disp...o...ni, quoi !? Se retourne en s'adressant à son cameraman Oui bon ça va ! T'es assistant j'te rappelle hein, c'est moi qui reçoit le chèque à la fin ! Bref...Mesdmoiselles, à quoi est dû votre mésentente ?
Elsa: Elle a piégé mon monde dans une boucle temporelle et condamné mon peuple à vivre un enfer perpétuel. J'ai réussi à m'échapper et depuis elle me poursuit pour me ramener de force là-bas.
Celsia : En la torturant fréquemment, sinon ce ne serait pas drôle Very Happy
Artis : Je vois...c'est pas du propre propre tout ça dites moi. Mais alors, pourquoi faire cela ? Parce que c'est "drôle" ?
Celsia : Elle m'a crée, c'est mon cadeau de remerciement !
Elsa: Je l'obsède complètement... elle n'a pas d'existence propre, elle ne vit qu'à travers mes souvenirs, alors elle ressent le besoin compulsif de me faire du mal pour me le faire payer.
Artis : Oui...oui je vois... souffle Ok c'est chiant se retourne vers Blanche et lui tend le micro, avant de prendre une voix charmeur Et, vous accepteriez à tout hasard d'aller boire un verre après l'interview ?
Blanche : Fixe Artis Vous me l'offrez ?
Artis : Ca va de soit. Sourire charmeur
Blanche : Pourquoi pas. Ce sera toujours mieux que de participer à cette émission débile à laquelle m'a inscrite ma narratrice sans me demander mon accord.
Celsia : Elsaaa ~ Et si tu retirais cet affreux collier qui te protège de ma magie temporelle ?
Elsa: Va mourir !
Artis : Danse sur place Et sinon, vous habitez chez vos paren... se retourne c...coupe la caméra toi !

---

Abnegatio : Un témoignage plein de...d’honnêteté, et de... de spontanéité tiens ! Ahem, mais certains personnages continuent toutefois de se terrer loin des caméras. C'est pourquoi, notre reporter un peu « Spécial » est allé les chercher, lors d'une série de micro-trottoirs !

---

Artis : Oui en effet, une série de micro trottoir durant laquelle nous aller à la rencontre de ces personnages, qui parfois aiment vaquer à leur occupations à travers les rues de leur monde si enchanté qui...qui... s'arrête et fixe le caméraman mais qu'est ce que t'as à gigoter comme ça toi ? T'es possédé ma parole ? Hein ? Se retourne Oh t'as raison en v'là hein ! Bon... se retourne à nouveau vers la caméra regardez mesdames et messieurs. En voici un ! Il a probablement les idées perdues dans les tracas du quotidien, car oui, il est parfois bien difficile d'être un personnage. Allons à sa rencontre. Artis et son caméraman s'avancent jusqu'à Xanxus qui leur tourne le dos Monsieur ? Lui tend le micro
Xanxus : Hum ? Lève un sourcil interrogateur Qu'est-ce que vous me voulez ? A une main posée sur l'un des pistolets à sa ceinture et dévisage Artis de son regard hautain habituel
Artis : Bonjour Monsieur. Vous êtes un personnage n'est pas ?
Xanxus : En effet, je suis le leader d'un groupe de professionnels donc cela fait de moi un personnage important.
Artis : Oh ! Merveilleux ! Est aux anges Vous êtes donc un leader de personnages !?
Xanxus : En effet... surpris par tant d'enthousiasme C'est un travail rude mais ma force et mon charisme naturel me permettent d'assurer ce leadership comme il se doit regarde ses armes en souriant de manière malsaine
Artis : En pleine admiration Mais alors, quel est votre secret pour être aussi performant !? A des étoiles pleins les yeux N'est-ce pas ce trop difficile de diriger tout ces personnages alors que vous en êtes un vous même !?
Xanxus : A vrai dire, ce n'est pas simple car la Varia est un groupe assez hétérogène composé de vrais électrons libres mais je parviens à calmer les ardeurs de mes subordonnés et je suis sûr qu'ils obéissent à mes ordres lorsque je les donne. Sourire
Artis : Oh bon sang ça va en faire de l'audimat ! Continuez, dites nous tout ! Nous les journalistes on aime ça ! On vous aime quand vous nous parler comme ça et que vous nous dites tout vos secrets ! Artis saisit le col de Xanxus avec enthousiasme J'ai encore plein de questions pour vous ! *__*
Xanxus : Fait lâcher sa prise au journaliste et le regarde d'un air mauvais Je vous conseille néanmoins de vous calmer. Je ne suis pas là pour faire des discours inutiles et si vous avez des questions stupides en réserve, gardez-les pour vous et passez à l'essentiel...
Artis : Euh...euh oui pardon où est donc passé mon professionnalisme enfin ! Recule, gêné Voyons...Eh bien, pouvez vous tout simplement nous dire, qu'est ce ça fait d'être un personnage ?
Xanxus : C'est agréable en général car je mène ma vie comme je l'entends et je n'ai pas un narrateur trop contraignant. Comme je suis le boss, mes subordonnés font presque tout à ma place. rire
Artis rit de bon cœur avec Xanxus
Xanxus s'arrête subitement de rire et dévisage longuement le journaliste
Artis s'arrête de rire progressivement, avant de baisser les yeux et de murmurer avec hésitation Merci pour votre participation...
Xanxus: De rien, ce n'est pas comme si j'avais une équipe de malades mentaux à diriger de toute urgence... réfléchit longuement Quoique...
Artis se met à rire bruyamment avant de se stopper aussitôt et de baisser les yeux à nouveau  Aurevoir... s'éloigne progressivement de Xanxus. Après un long silence, il pointe son doigt vers la caméra et beugle Oh toi ça va hein !!!

---

Abnegatio : Air désespéré Par pitié, envoyez juste la suite...

---

Artis : Parle à voix basse Chers téléspectateurs, nous sommes actuellement aux enfers ! Et, en plus d'être particulièrement morbide et invraisemblable, je ne vous cache pas qu'il y fait : un peu chaud ! Trois personnages ont acceptés de nous y rejoindre pour témoigner ! Et nous...Oh ! Mais les voilà qui arrivent ! Artis fait signe au caméraman de le suivre et vient se joindre aux personnages Bonjour Messieurs ! Faites pas attention à lui on tourne pas encore là ! Hé, coupes la caméra toi ! Bon...vous êtes chauds pour l'interview ??
Hadès: S'enflamme QUI SONT CES GUIGNOLS ?!
Kagi: Y a pas un extincteur dans le coin ?
Hans: Euh...Kagi, pourquoi sommes-nous là ?!
Kagi: Deux secondes je cherche un extincteur !
Hadès: Cerbère devrait déjà vous avoir dévoré...
Kagi: Suffit de l'endormir comme avec Orphée...
Hadès: Qui ?
Kagi:...spoilers !
Artis : Recule lentement Euh...ok euh... Pointe du doigt Hadès tout en fronçant les sourcils Je suppose que vous n'étiez pas au courant pour l'interview, non...?
Hadès: Même pas. Frappe Kagi derrière la tête Il s'est contenté de nous traîner ici.
Kagi sifflote
Hans: C'est quoi une interview ?
Kagi: Osef !...ça se mange ?
Hadès: Toujours enflammé TU NOUS AS TRAÎNE ICI ET TU IGNORES CE QU'ILS VONT FAIRE ?!
Kagi: Sourire Je suis une banane !
Hadès:...............Facepalm
Artis : Essaye de suivre la conversation Ok ok, tout le monde se calme ! Je vous pose juste deux trois questions, vous répondez, et basta, ok ? Bon, je vous fais un petit topo rapide. Mon pignouf de patron veut qu'on fasse de l'audimat, alors il s'intéresse à vous, les personnages. Je sais pas qui ça intéresse moi ! Mais bon... Donc là... se retourne vers la caméraman T'es sur que ça tourne pas hein ? Oui nan mais la dernière fois... se retourne à nouveau vers le trio Donc en gros faut que je vous demande ce que ça fait d'être un personnage et patati et patata. D'un ton agacé Et je préfèrerais déjà connaître vos réponses, parce que je sens que ça va être folklorique si je met pas le hola tout de suite ! Et les gars, c'est pas vous qu'allez me priver de ma promotion ! Laisse passer un léger silence Donc, si je vous demande ce que ça fait d'être un personnage, vous me répondez ?
Hadès: J'en ai rien à foutre de ta promotion.
Kagi: Banane !
Hadès frappe Kagi
Hans: Être un personnage ? C'est...horrible. On doit suivre un scénario, faire exactement ce qui est écrit, même si on ne veut pas le faire.
Kagi: Moi je trouve ça cool, c'est trop fun ! Surtout quand on peut foutre le dawa !
Hadès: Parce que tu fais toujours n'importe quoi.
Kagi: Mais c'est cool !
Artis : Bien bien... Pointe du doigt Hans Toi j't'aime bien petit, les gens vont regarder si tu nous met de l'émotion comme ça. Tu sais pleurer sur commande ?
Hans: Bah...
Kagi: Il s'est fait violé plusieurs fois par ses frères, par trois membres de ma famille et par moi-même. Et aussi par Alastair. Il a été maltraité et tabassé par toute sa famille, et sa mère a essayé de le tuer à plusieurs reprises, notamment à sa naissance; t'inquiète, pleurer sur commande il sait faire ! Et accessoirement il est homosexuel, si jamais quelqu'un est intéressé, vu qu'il se sent toujours tout seul pour l'instant ! Sourire
Hans: O_o Vous étiez obligé de raconter mes traumatismes ?!
Hadès:...maintenant je comprends pourquoi il passe son temps à chialer...
Hans: >_<
Kagi: J'aime foutre la merde !
Artis : Joint ses mains devant la bouche en riant C'est bon ça ! J'adore ! Tu vas nous la faire chialer la ménagère de 50 ans toute seule avec sa boîte de raviolis un samedi soir ! Ok, on fait un essai. Tu regardes la caméra et tu lui dis à quel point c'est horrible d'être un personnage. Et puis tu nous balance deux-trois horreurs qu'on t'a fait subir !
Hans: O_o Euh...
Hadès: Facepalm Oh putain les cons...
Kagi pousse Hans vers l'avant
Hans: Euh...c'est horrible d'être un personnage et de suivre tout un scénario prédéfini par quelqu'un d'autre. Surtout quand on ne veut pas faire ce qui est écrit, mais qu'on est obligé de le faire...Et aussi quand ceux qui écrivent nos scénarios font aussi nos backgrounds...et qu'ils nous font une vie pourrie...Je me suis retrouvé à essayer de tuer deux sœurs innocentes pour le trône alors qu'en vrai cela ne m'intéressait pas, et à avoir une famille qui veut ma mort depuis ma naissance; ma mère a essayé de me tuer plusieurs fois et mes frères m'ont tabassé quand j'étais petit et...et...s'éloigne en pleurant
Kagi: Il pleure vraiment là...ou...?
Hadès: Il chiale pour de vrai.
Hans: J'EN AI MARRE !
Kagi:...bienvenue chez les dépressifs anonymes...
Artis : Hilare C'est juste Pa-rfait ! Rajoutes moi juste encore quelques larmes ! Eh ! Fait signe au caméraman T'es prêt à rallumer ? Ok ça tourne dans trois, deux,  u...

---

Abnegatio  : ...Non...il a pas fait ça non....Il a pas osé...DITES MOI QUE J’HALLUCINE ! MAIS EST CE QU'IL ... Constate qu'il est en direct ...qu'il...qu'il est difficile d'être un personnage n'est ce pas ? Reprend soudainement un ton sérieux Notre investigation continue, au cours d'un autre micro-trottoir.

---

Artis : Hey ! Hey !Halète HEEEEEY ! Arr...reprend son souffle êt...tez vous...Fiou ! Je...vais changer de métier moi je crois... Ahem Ahem ! Excusez moi, vous ! Vous deux là ! Vous êtes bien du forum ?
Neige et Fantoche se retournent et s'échangent un regard surpris. Ils répondent à l'affirmative, l'un(e) après l'autre.
Artis : Ok ! Ok géniale, j'aurais pas fait un marathon pour rien...sort son micro Ahem...test, test. Prend une voix grave et désabusée Et qu'est ce que ça vous fait, de savoir que vous ne serez jamais rien d'autres que des personnages dans la vie ?
Fantoche : Bah, tant que j'existe. Être un personnage, c'est déjà être plus que rien du tout, non ?
Neige : Chacun son rôle. Je suis née comme un personnage, c'est mon destin~ De toutes façons, on ne peut rien y faire.
Artis : Vous semblez relativement bien acceptés la situation. Vous savez, certains d'entre vous refusent d'admettre ce qu'ils sont. Il y en a même qui désespèrent et qui font la Une des informations tout les soirs ! Qu'est ce que ça vous fait, à vous air grave de savoir que tant d’entre vous préfèrent fuir la réalité ?
Fantoche : J'me dis qu'on a de la chance d'être ce qu'on est. Vous pensez à tous ces personnages auxquels on ne pensera jamais, et qui donc n'auront même pas le plaisir d'être connus de quelques uns ?
Neige : C'est ridicule. C'est comme un personnage coincé dans une boule à neige qui tenterait désespérément d'en sortir, sans savoir qu'en dehors de cette boule, il n'a plus aucun sens en lui-même.

Gros blanc

Fantoche : Vous semblez bien surpris, je me trompe ?
Artis : Euh...ouais, ouais si tu veux ouais...Et sinon, je sais pas moi...Ca vous arrive quand même de vous éclater des fois dans la vie ? Enfin euh reprend un ton grave vous êtes épanouies, donc ?
Neige : Nan. Le réchauffement climatique tout ça, les petits bébés phoques analphabètes qui souffrent d'Ebola en terre Adélie, le racisme antiantipodes, tout ça, on a du pain sur la planche~
Fantoche : Je cherche simplement un rayon de soleil pour fleurir <3
Neige : Qu'est-ce que tu peux être niais des fois, toi...
Artis : Ha ha, merci pour vos réponses ! Je vous laisse à votre plante verte niaise !
Fantoche fait un salut militaire et va arroser des plantes anonymes dans des lieux totalement paumés, tandis que Neige s'envole vers d'autres cieux.
Artis : Mais c'est qu'il vole le c..

---

Abnegatio : Un témoignage, boulversifiant ! Qui sait nous faire réfléchir sur la condition des bébés phoques d'Adélie, qu'on a trop souvent tendance à oubliés. Mais laissons plutôt la place à un autre témoignage !

---

Artis : Et nous voici à présent dans ce bar du Jardin Radieux. Ce petit bar, où se retrouvent après le travail tout ces personnages qui après une dure journée de labeur, se retrouvent entres amis autour d'une pinte et...et....Attend je rêve où y'en a un là ? C'est pas un PNJ t'es sûr hein ? Nan parce que, la dernière fois on s'est retrouvés face à un type qu'à commencé à nous baratiner sur les mogs j'te rappelle ! Ouais ouais c'est ça, tiens la caméra et ferme là plutôt ! J't'en fouterais des assistants techniques moi...

Artis et son caméraman se déplacent jusqu'à la table où est situé Hadar-Amal.

Artis : Monsieur ? Excusez moi monsieur ? Vous êtes bien un personnage ?
Hadar-Amal : Je vous retourne la question. Un PNJ ferait-il ça ?
Artis : Oh yes ! Yes Yes, merci monsieur, merci ! J'ai cru que j'allais devoir rester dans ce bar pour de bon ! Ca pue en plus ici, ça sent le vieux vomi et le....Nan mais film pas toi quand je dis des trucs comme ça ! Pfff...Bon, bref. Ahem, et que faites vous donc dans ce bar, seul ?
Hadar-Amal : Toute la clé de la réponse est dans la question : j'y suis seul.
Artis : Je vois. Et parler comme une énigme fait aussi partie de votre nature de personnage ? Nan parce qu'on en a croisé deux tout à l'heure...et bon, bref...Vous avez rien de spécial à nous dire de toute façon ?
Hadar-Amal : Justement, si, j'ai beaucoup de choses à dire. Seulement, est-ce que vous tenez vraiment à le savoir ?
Artis : Maaaais, et comment tiens ! Allez y exprimez vous !
Hadar-Amal : Juste avant, par hasard, vous ne seriez pas intéressé par le pouvoir de dominer une contrée ou de régner sur une armée de morts ? Juste au cas où...
Artis : Euh...non c'est pas dans mes projets...vous savez, j'suis seulement en cdd moi hein, la domination du monde tout ça, c'est encore lointain pour moi...
Hadar-Amal : Oh, hmm, tant pis. Et alors, que voudriez-vous savoir, plus exactement ?
Artis : Eh bien euh...euh...cherche ses feuilles de questions Hé ! Hé tu les as foutu où les feui...Non ! Non c'est faux ! Hmm...eh bien, qu'est ce qu'un personnage tel que vous peut bien faire ici, dans ce bar ?
Hadar-Amal : Sorcellerie, nécromancie, malédiction… Si ça existe et si ça peut nuire à autrui, je peux le faire. C'est toujours amusant d'expérimenter plusieurs formules sur des esprits faibles… Ivrognes, jeunes en pleine déchéance, accrocs aux substances hallucinogènes… Si vous saviez ce qu'on peut se divertir. D'ailleurs, votre caméraman… Je pourrais vous l'emprunter quelques minutes ?
Artis se fige avant d'afficher un grand sourire et de tourner la tête au même rythme qu'Hadar-Amal en direction du caméraman. L'image devient soudain instable, celui-ci s'enfuyant.

---

Abnegatio  : Sorcellerie, poterie, nécromancie, les personnages ne reculent devant rien ! Sont ils un danger pour nous ? Tout de suite, la réponse en image !

---

Artis : Fait des signes étranges au caméraman Mais suis moi espèce de noeu-noeu ! J'en ai trouvé deux là ! Artis s'avance, suivi de son fidèle caméraman Mesdemoiselles ? Excusez moi ?
Naminé : Euh... oui? =o
Aelita : Hey cool le matos! Vous compter utiliser quoi pour le montage ?
Artis : Houla, ça il faut voir avec lui pointe du doigt le caméraman moi je suis juste payé à poser des questions, c'est tout. Mais alors dites moi joint ses mains Vous êtes toutes les deux des personnages, nous sommes d'accord ?
Naminé: Euh oui o.o' . Moi c'est Naminé ^^
Aelita : Yup, il est cool mon avatar pas vrai A des pixels qui clignotent au niveau de ses couettes
Artis : Eh bien enchanté mesdemoiselles ! Vous accepteriez de répondre à quelques questions ? Sort son micro
Naminé : Je suppose...
Aelita : Pas de problèmes, jsuis sûre que ça va être super marrant!
Artis : Ahem Ahem... Prend soudainement une voix grave et dramatique Qu'est ce que ça vous fait de savoir que vous êtes au service d'un narrateur ? Vous n'avez pas parfois l'impression de vivres prisonnières ? Leur tend le micro
Naminé : Techniquement ça change pas vraiment de d'habitude, au moins il ou elle est moins blessant que ceux qui s'occupait de moi à Oblivion...
Aelita : Je passe ma vie à servir des narrateurs. Le narrateur manipule XANA qui me manipule, le tout pour m'envoyer ensuite chez Franz et lui donner l'illusion de me manipuler... Je fais que ça en fait!
Artis : Mais n'est-ce pas trop difficile de s'affirmer en tant que Personnage dans ces conditions ?
Naminé : Un petit peu, mais mon narrateur veut me pousser dans ce sens en fait.
Aelita : Sauf si je fais semblant de suivre les plans de tout le monde mais que je les manipules moi-même au final, c'est ça l'avantage avec les programmes informatique! La majorité d'entre nous ont même pas conscience qu'il y a des mondes extérieurs!
Artis : Se tourne soudain vers Aelita Vous voulez dire que vous connaissez d'autres personnages qui n'ont même pas conscience de ce qu'ils sont ? Dites nous tout !
Aelita : Vous avez déjà été dans un monde informatisé? Un monde entier qui vit sans que personne ou presque n'en ait conscience au sein d'un ordinateur ou d'une base de donnée. Chaque programme, virus, parfois même des fichiers peuvent en fait vivre comme n'importe lequel de vos "humains" ils en sont d'une certaine manière d'ailleurs... Vous savez ce que c'est un sans-cœur ? Et bien en fait les virus, c'est exactement la même chose, ils attaquent des programmes et des données, les altèrent ou les détruisent exactement comme s'il s'agissait d'un cœur. Pour eux ils n'y a rien en dehors, ceux qui combattent les virus le font parce qu'ils considèrent qu'il s'agit de leur mission, ils ne se rendent même pas compte qu'il y a quelqu'un derrière qui tape les lignes de codes pour leur ordonner et si vous le leur disiez ils refuseraient sûrement de vous croire d'ailleurs...
Artis : Euh....Euh....Euh... Se tourne lentement vers Naminé Quelque chose à ajouter... là dessus ?
Naminé: Je trouve ça plutôt injuste en somme, qu'ils n'aient pas conscience de tout ça je veux dire.
Artis : Oui, oui c'est pas beau c'est sur...Voyons Semble réfléchir Peut être que certains d'entre eux regarderont notre émission vous savez, avez vous un message à leur faire passer ?
Aelita : Salut tout le monde ^0^ Si ça vous intéresse d'avoir plus d'info voir de faire un tour dehors hésitez pas à venir me voir la prochaine fois que je passe sur la toile ^^
Naminé : Euh ben euh bonjour, je connais pas grand chose aux mondes virtuels comme ça alors euh... faites comme elle dit je pense ?
Artis : Wow wow ! On se calme tout de même ! C'est du journalisme pro-fe-ssionnel mesdemoiselles, je tiens pas un site de rencontre moi ! è__é
Aelita : Un site de rencontre? Pitié, les avatars qui vivent là-bas sont les plus superficiels qui existent, même Nyan Cat a un QI plus élevé!
Artis : ....mais....pas tous je vous signalerais ! Il peut très bien y avoir euh...des gens très bien ! Qui cherchent simplement une oreille attentive après le travail et...et vous savez quoi l'interview est terminée ! Allé cassez vous ! Ronchonne dans sa barbe Superficiel à QI bas...J'suis journaliste moi Ok !? Je fais un métier merveilleux ! Et... se tourne vers le caméraman Coupe ça toi !!!

---

Abnegatio : ….Ou pas ! Décidément, ça devient difficile de  rebondir, enfin... Agacé Envoyez la suite plutôt !

---

Artis : Etre un personnage n'est pas toujours aisé cher spectateur. Notamment quand le narrateur de celui-ci a eut la bonne idée d'en faire...un renard parlant. Se retient de rire Nous sommes ici avec Kitsune, ce courageux personnage, qui accepté de témoigner à visage découvert, et ce malgré le harcèlement quotidien dont il est victime ! Alors dites moi Kitsune, comment vivez vous une telle situation ?
Kitsune : C'est dure, très dure de vivre pareille situation. Tout d'abord parlons de l'animalophobie qui règne sur le forum. Tout le monde veut ma peau et je ne comprend pas pourquoi S'allume une cigarette avec le briquet d'Artis
Artis : Mais alors, comment faites vous pour le supporter? N'avez vous jamais eut envie de vous en prendre à votre narrateur pour avoir fait de vous ce que vous êtes ?
Kitsune : J'avoue que j'aimerais lui mettre des tartes une ou deux fois mais dans l'ensemble ce n'est pas sa faute si les autres personnages/narrateur décides d'êtres méchants avec le pauvre renard que je suis. Je comprend vraiment pas, il m'a pourtant rendu mega kawaiii avec mon foulard, mon sac, et mon doux pelage orange.
Artis : Sans oublier vos petites oreilles toute mignonnes !
Kitsune :Oui sans oublier mes petites oreilles. je devrais être la mascotte du fow ! (Et pas le souffre douleur que je suis)
Artis : Et d'après vous, qu'est ce qui peut bien causer toute cette animosité a votre égard ? La jalousie peut être ?
Kitsune : je le pense, oui, (bien que la bêtise est très présente dans la tête des autres), que la jalousie joue un très grand rôle dans le pourquoi du comment, et je ne peux pas les blâmer. Moi même il m'arrive de me rendre jaloux quand je me regarde dans le miroir tout les matins. C'est pas donné à tout le monde (surtout sur le fow') d'être aussi beau, aussi intelligent que moi tout en gardant un côté sauvage. Grrr
Artis : Quelle assurance vous avez si je puis me permettre ! Mais je me pose la question, comme probablement tout les spectateurs qui nous regarde : Les poils ne sont pas trop contraignants ?
Kitsune : Pas d'habits à nettoyer, pas froid en hiver, la fourrure c'est toujours tendances, pas de risque de fautes de goût, à poil toute l'année est personne y trouve quelque chose a redire, confortable, peut permettre de me camoufler. mes poils c'est ma vie. Le seul bémol que je tiens à redire, c'est la quantité d'argent que je dépense en shampoing par semaines.
Artis : Je n'ose imaginer ! Vous utilisez du démêlant non ?
Kitsune: Oui, et exclusivement la bouteille de chez l'eau Ré al à l'aloe verra, noix de muscade et poussière d'or.
Artis : Merci à vous, ce sera sûrement une découverte pour ceux qui nous regarde ! Une dernière question si vous permettez ?
Kitsune : Oui allez y.
Artis : Et pour les femmes ? Votre situation ne vous pose pas trop de problèmes pour trouver quelqu'un ?
Kitsune : Vraiment pas, premièrement je suis animal donc pas très difficile, deuxième je suis asexuée, hommes, femmes & animal, ce n'est pas un soucis et dernièrement je suis changeforme, je prend apparence de ce que je veux Explosion de fumée, Nosaka se transforme en fantasme d'Artis
Artis : Tombe par terre Oh ! Bon sang Blanche vous êtes revenue ! Je croyais que vous m'aviez posé un lapin ! Se tourne vers la caméra C'était Artis, pour KH Reporter !

---

Abnegatio : ...Non, là je démissionne. On peut entendre de vives protestations de la part de l'équipe technique Attends, j'ai rien dit pour la drague, j'ai rien dit pour l’enregistrement raté, j'ai rien dit pour l'attaque du caméraman, j'ai rien dit pour les sites de rencontres, mais là c'est non ! Les protestations se font encore plus vives Je suis désolé, mais je refuse de commenter un renard qui nous parle de l'entretien de ces poils, j'ai mes limites ok!!! Abnegatio disparaît de l'image sous un tonnerre de contestations

Directeur Artistique : Envoyez la suite !

---

Artis : Pfff...  S'adresse au caméraman je parie ce que tu veux qu'il y a plus aucun personnage dehors à cette heure ci ! Continuer de tourner alors qu'il fait nuit tout ça parce qu'il nous manque des images...Je devrais être augmenté, moi je te le dis ! Se fige soudainement Houla... tend son doigt dans un certaine direction, que la caméra suit. Au loin se distingue une forme noirâtre munie de deux grands yeux jaunes  KYAAAAA! Hurle comme une fillette Nan mais t'as vu ce truc !? Tu l'a vu sans déconner !? Je vais pas interroger ça moi ! Non non t'as qu'à le faire tiens ! Oui mais...mais je...mais...mais...CA VA OK ! Artis se met à avancer à pas de loup...hého ? Monsieur le personnage ?
Parasite : Tourne la tête doucement de manière super flippante Qui êtes vous ?
Artis : Recule en hurlant, puis chute soudain sur le sol Me tuez pas s'il vous plaît !! T__T
Parasite : Pourquoi faire ? Te tuer ne m'apportera pas la Lumière...
Artis : ...J...j'ai pas très bien compris, mais c'est sympa ! Super sympa ! Ahem Ramasse son micro et se relève lentement Vous... Hésitant V...Vous êtes bien un personnage ?
Parasite : Personnage ? Tourne la tête dans le sens opposé
Artis : Euh, oui, un personnage. Avec un narrateur, tout ça...
Parasite : Oh... Marque une pose en regardant le sol puis lève la tête super vite Oui, il semblerait... Que me voulez-vous ?
Artis : Eh bien tousse voyons... Se retourne en faisant signe au caméraman de se rapprocher, puis tend le micro à Parasite Alors, qu'est ce que ça vous fait de savoir que vous ne serez jamais rien d'autre qu'un personnage ?
Parasite : Personnage ? Marque une pose et reprend Peu importe... Juste la Lumière est importante...
Artis : Ah...je vois... Se penche vers son caméraman et lui murmure : On est encore tombés sur un créatif... Et dites moi, qu'est ce que cette lumière a de si importante pour vous ?
Parasite : De si important ? Marque une pause puis se tient la tête d'une main Elle...est...mon salut... Je dois la retrouver. Oui. Marque encore une pause Tout ce que je sais, c'est qu'elle est importante pour moi et que je dois la retrouver...
Artis : Fronçant les sourcils Vous voulez dire que...vous appartenez à un sorte de secte ? Une secte sur la lumière !? Enthousiaste
Parasite : Une secte ? Des gens qui se rencontrent ? Non, je suis le seul à la chercher... Du moins je crois...
Artis : Oh...vous êtes donc un prophète ! C'est ça ? A la recherche de son scoop
Parasite : Je...suis... se met à crier sans bouger  SEUL !!! Je dois juste la retrouver ! C'est tout ce qui compte ! Qui je suis, ce que je fais, pourquoi je le fais n'a aucune importance ! Ce qui compte c'est la Lumière...
Artis : Lache son micro en paniquant, puis se met à courir suivi par le caméraman tandis que Parasite hurle Mais il est malade celui-là ! En panique
Parasite : Se transforme en Veinure, entre dans ombre et réapparait devant lui Pourquoi fuis-tu ? N'avais-tu as des questions à me poser ?
Artis : Emet un hurlement strident avant de tomber. Le caméraman se met à fuir, on entend Artis au loin Revient ici gros lâcheur ! Je crèverais pas pour pas une connerie d'émission des chaînes publics !!!
Parasite : Se retransforme, choppe la caméraman par le col et le ramène à Artis puis revient à sa forme originale Il n'y a aucune raison de paniquer. Je ne vous veux aucun mal tant que vous ne menacez pas la Lumière...
Artis : Je...je vois...Dans ce cas... Pointe du doigt le caméraman Je l'ai entendu dire qu'il voulait détruire la lumière, le salaud ! Massacrez le allez-y ! Artis ramasse la caméra et se sauve en courant
Parasite grogne, se transforme en Nervure, hurle sur le cameraman et le tranche en deux d'un coup de griffe
Artis : Oh Bordel ! Court à en perdre haleine tandis qu'on entend les hurlement du caméraman au loin Oh bordel ! T__T


Dans le prochain épisode de KH Reporter... [A venir]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neige
Flocon mécanique


Messages : 34
Triomphe : 20
Date d'inscription : 31/08/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 18:07

Très sympa, bravo !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parasite Kurokami
Le Doppelgänger d'Ombre et de Sang


Messages : 57
Triomphe : 45
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 20
Localisation : Toujours en train de regarder la Lumière de loin...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la Lumière.

MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 18:24

Bravo Artis pour cette incroyable mise en scène *applaudissement* (Même si j'ai tué ton caméraman xD)

_________________


-dialogue1 -dialogue2 -dialogue3
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naminé
Dessinatrice oubliée


Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Liberté d'exister

MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 18:27

Alors là j'applaudis Artis, c'est génial!

_________________

- dialogue
*pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 18:45

Mais... pauvre cameraman >____< !!!
Alors, tu as le taux d'audimat de l'émission en fin de compte ? XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanxus
Boss


Messages : 29
Triomphe : 22
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 21
Localisation : Quelque-part juste derrière toi.

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Jeu 8 Jan - 19:06

Joli boulot Artis, c'était très drôle à lire Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic] KH Reporter   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fic] KH Reporter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Glavany grand reporter en Afghanistan
» reporter un métier dangereux ??
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» les droits d'auteur, c'est comme ça les arrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Galerie des artistes-
Sauter vers: