AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un château bien sombre... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 17 Fév - 13:43

[Château de la Bête - Entrée]

    Toujours aussi sombre et obscure, la forêt gardait en elle un château de légende, un château maudit. Une petite cours était accessible après le grand pont sur lequel donnait la forêt. La petite cours était simple, des murs l'encadrait et des statuts lugubres l'en ornait. Proche de la herse, une jeune fille était étendue dans l'herbe, elle semblait inanimée jusqu'à ce que la pluie ne la réveille.


- Où suis-je ? Teddie..? Narukami..? Êtes-vous là ?

    Rise ne parvenait pas à voir distinctement. Il faisait sombre, la lune était masqué par les nuages et il pleuvait. Elle se relève et s'approche de la statue en face d'elle. Elle reconnait une gargouille avec une hache.

- Bouh ! C'est pas des plus chaleureux comme ambiance. Autour d'elle, il y en avait d'autres. Certaine avec des haches et d'autres des épées. En face, un immense château se dressait agressivement.

    La jeune fille, trempée, aux couettes devenues toutes flasques, s'approche et une fois au centre du cercle que forme les statues, l'une d'elle bondi. Surprise, Rise échappe un cri avant de ne courir à la grande porte et d'y frapper brutalement en hurlant de l'aide. Elle ressent alors la présence de la statue-gargouille comme étant un être vivant et non plus comme une simple statue. Son pouvoir lui permettait de détecter toute forme de vie, alors comment cette statue à pu prendre vie ? Elle hurlait encore plus fort, elle tentait d'ouvrir la porte mais elle restait désespérément verrouillée.

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Nosaka
Messager d'Inari


Pseudo Heaven : Kyasa
Messages : 106
Triomphe : 48
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 24
Localisation : En mode clandestin sous ton bureau

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Chaque fois qu'il découvre un peu plus se qu'est le Kingdom hearts

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Lun 23 Fév - 15:13

Partir de la terre de dragon laissant Hayden en plan, surement en prison maintenant, était une bonne nouvelle, enfin une moitié de bonne nouvelle. Partir de là-bas était une bonne chose, avoir montré le tour de magie à Hayden aussi, la façon dont il va l'interpréter peut-être moins... Avoir embarqué dans un vaisseau clandestinement, c'était normal et habituelle, bonne chose pour voyager de monde en monde. Faire la sieste dans ce vaisseau moins bonne idée. Se faire découvrir et jeter par-dessus bord alors que le vaisseau faisait du rase motte au-dessus d'une forêt encore moins. Être perdu dans une forêt alors qu'il pleut et avec la tête encore dans le brouillard, c'est mal. Être atterrit sur un ourson avec sa mère juste à côté c'est pire...

Donc voilà comment Nosaka arriva sur cette étrange planète. Chasser par un ours et je peux vous assurer qu'un ours sa cours vite, certes moins qu'un renard, mais cet ours-là connaissait la forêt comme sa poche. Chaque fois que Nosaka arrivait à semer l'ours avec quelque virage serrée l'ours trouvait un moyen de le rattraper par un autre chemin. Penser à se cacher? Pas possible son odeur était bien différente à celle de cette forêt. Le Kitsune devait trouver un moyen de semer ce maudit ours.

Chose faite quand le renard se retrouva dans un jardin, un jardin d'un immense château. Nosaka n'avait pas exactement semé l'ours, mais le dangereux animal n'osait pas avancer au-delà de la herse ouverte, comme si le lieu était à craindre, mais la haine pouvait se lire dans les yeux de l'ours qui décida de camper devant l'imposant bâtiment à même le pont qui reliait le château et la forêt. Nosaka regardait l'ours dans les yeux, tira une cigarette et l'alluma grâce au briquet d'Artiss

''-Vasy l'ursidé, tu vas pas me les briser encore longtemps... Il a rien ton morveux, juste une bosse sur la tête. Il est pas mort à se que je sache''
La seule chose que l'ours répondit était sa griffe qui passait sous sa gorge ainsi qu'un petit grondement. Signe qu'il était tout à fait d'accord avec le renard, enfin presque tout à fait d'accord... Nosaka souffla une fumée de cigarette dans le visage de l'ours avant de s'avancer vers le château, pensant que quitte à être bloqué ici autant être bloqué dans un endroit où il ne pleut pas. Nosaka s'avançait prudemment, l'endroit ne le rassurait guère, c'est-à-dire qu'un ours qui lui veut sa mort n'a pas osé s'avancer plus donc c'est qu'il tient plus à sa vie qu'à la mort du renard. Il regardait les gargouilles une à une, elles étaient toutes armées et tirait des visages pas possible. Le sculpteur devait être complément fêlé ou idiot pensait l'animal. Puis tout un coup le renard sentait une présence, une odeur différente que celle du lieu, puis une voix féminine. Quelqu'un ou quelque chose s'approchait du renard qui se précipita derrière une des gargouilles, la plus monstrueuse. Elle tenait une hache dans les mains et il lui manquait toute la partie se trouvant au-dessus de la mâchoire laissant que les dents dépasser sur la partie supérieure de son visage. Le renard observa la jeune fille s'avancer, elle était détrempée elle aussi, semblait perdue et peu rassuré. Encore moins quand une statue se mit à lui bondir dessus. La jeune courut jusqu'à la porte en criant frénétiquement et toquant à la porte mais personne ne semblait vouloir lui ouvrir. Le renard se tourna pour voir si l'ours était toujours là. Le fait que l'animal rancunier lui lâcha un ''deux doigts mes yeux, deux doigts tes yeux'' confirma la question du renard ainsi que sur le niveau de rancoeur que l'ours avait encore envers lui... Nosaka exprima son mécontentement à haute voix tout en s’adressant à ses Elfnards qui étaient restaient dans la sacoche aux chaud et aux sec.
''-Super et on fait quoi maintenant, on fuit un ours qui veut ma mort, ou ça''
Venait de pointer la gargouille animé qui devait mesurer dans les deux mètres trente-quarante.
''-Peut-être que la fifille sait se défendre?
-Rêve pas, mais moi par contre j'ai une idée.
Yako s'envola en direction de l'immense gargouille, qui s'apprêtait à attaquer la jeune fille et commença à lui voltiger autour pour rediriger son attention. Il rajouta deux trois cracha pour énerver la créature et cela marchait. La gargouille avait maintenant toute son attention sur la lueur rouge qui l'énervait depuis un moment et commença à la chasser. Yako avait réussi à mettre la première phase de son plan en route et sprintait maintenant vers une autre gargouille mais pas animé cette fois. La bête le suivait de près et tendait des bras pour l'écraser, toute son attention était porté sur l'elfnard. Tellement concentré qu'il ne voyait pas dans quel traquenard la luciole l'emmenait. À moins de trente centimètres de la gargouille non-animé Yako décolla vers le haut dans un virage plus que serré et c'est à ce moment que la gargouille compris, bien que trop tard le piège tendu. À pleine vitesse, il ne pouvait plus s'arrêter et fonça, tête première sur la statue et s'assomma. L'énorme gargouille gisait par terre, proche de l'ours qui jetait toujours un regard méchant vers le renard. Yako, essoufflé, revint se cacher dans la sacoche pour se remettre au chaud et au sec alors que Nosaka sortit de sa cachette pour être visible vers la jeune fille et s'essaya par terre pour observer le comportement que son vis-à-vis allait prendre. Il venait de la sauver certes mais ce n'était pas une raison de ne pas être prudent, elle restait tout de même humaine...

_________________
Narrateur
Kitsune Nosaka
Zenko
Yako
renard:
 


Dernière édition par Kitsune Nosaka le Mar 24 Fév - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Lun 23 Fév - 16:31

    Comme un éclair, Rise ressent la présence d'autres créatures derrière elle. Elle se retourne et remarque qu'une boule rouge vole autour de la gargouille qui semble lui donner plus d'attention. Il semble également qu'elle lui projette un liquide et la statue chasse alors la petite lumière. La statue meurtrière se fracasse contre une autre et s'effondre sur le sol. La petite boule rouge poursuit sa route et se loge dans une petite sacoche portée par un renard qui s'assit.

    L'animal ne semblait pas dangereux au premier point de vue mais les renards étaient des animaux sauvages et pouvaient devenir agressifs. Rise se demandait pourquoi un renard portait une sacoche et pourquoi cette dernière abritait une petite lumière rouge... Il y avait des choses étranges et elle en avait vécu une vraiment invraisemblable. Elle avait été kidnappée, jetée dans une télévision, avait rencontrée son Shadow et acquis une Persona : Himiko. Alors ça, c'était pas grand chose en fin de compte. En pensant à Himiko, elle s'y essaya alors. Elle fit apparaitre une carte radiante qui se brise alors qu'apparait la Persona de Rise. Une femme d'un noir profond avec une longue robe blanche. Son visage était une parabole. Himiko place le casque qu'elle tiens entre ses mains devant les yeux de Rise et il ne lui fallu pas plus de quelques secondes pour voir apparaître les caractéristiques du renard ainsi que des deux autres créatures qui l'accompagnait.


- Alors comme ça tu t'appelles Kitsune ? Quel nom adorable... Elle rappelle sa Persona et se dirige alors calmement vers le renard et s'accroupit devant lui.

- Merci à vous trois alors. Mais, essayons de rentrer dans ce grand château. Je ne sais pas pour vous, mais moi je risque de tomber malade sous cette pluie.

    Elle se saisit du renard et le plaque, de dos, contre sa poitrine avant de ne se relever et de se tourner vers le château dont la porte venait de s'entrouvrir dans un léger grincement.

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaspirate
Le Spectre d'Ombre et de Vide


Messages : 27
Triomphe : 26
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans le Néant...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Parasite Kurokami et les êtres réels.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Lun 23 Fév - 22:45

Xaspirate. Simili anormal né d'un désir stupide d'existence d'un homme stupide. Rempli de souvenirs qui ne sont pas les siens et d'une haine sans borne pour l'univers entier, il cherche sans répit ce qui lui manque... pour l'anéantir.

Une fois sorti du chemin de ténèbres que prennent les Similis, Xaspirate venait de se rendre compte qu'il avait suivi une aura familière. Peut-être un peu trop... Il se trouvait dans une grande salle de bal. L'aura flottait encore dans l'air. Mais quelque chose semblait l'avoir effacé, ou plutôt « avait essayé » de l'effacer. Mais une aura si familière ne pouvais pas passer inaperçu. Pas pour Xaspirate... Cette aura aurait fait bouillir son sang s'il en avait. Sa haine s’amplifiait incommensurablement et si quelqu'un aurait était présent, il aurait pu voir son œil rouge apparaître soudainement, brillant d'un éclat sinistre et sanguinaire. Mais le fait que l'aura avait failli être effacé l'intriguait beaucoup plus. Après un instant de réflexion, le Simili avait trouvé une explication :

- Il y a une erreur dans le Temps de ce monde... s'exclama-t-il à haute voix.

Xaspirate ressenti alors, tout près de l'édifice dans lequel il se trouvait, deux auras assez unique en leur genre. Il décida d'aller voir ce qui se passait là-bas.

Il arriva devant une grande porte en bois. Elle était fermée de l'intérieur. Xaspirate n'était pas d'ordinaire curieux. Mais ce dernier venait de « naître » et il avait envie de voir de la vie autrement plus intéressante que les quelques Sans-Cœurs ridicules qui se cachaient dans des statues de pierre du château dans lequel il avait atterri. Xaspirate pouvait facilement juger qu'il s'agissait d'un château grâce à ceux qu'il... que Septarie Shirogami avait vu dans ses souvenirs. Il entendit alors une voix féminine venant de derrière la porte :

- Merci à vous trois alors. Mais, essayons de rentrer dans ce grand château. Je ne sais pas pour vous, mais moi je risque de tomber malade sous cette pluie.

Xaspirate n'était en rien gentleman, mais il débloqua la porte et l'ouvrit. Une jeune fille à couettes tenant un ridicule petit animal roux lui faisant face. Il les regarda, surtout l'animal, car il n'arrivait pas à se souvenir quel était le nom de cette boule de poils roux. Une fois que le mot « renard » vint à son esprit, il examina le Sans-Cœur assommé sur le sol, la cour gigantesque et l'autre animal marron qui n'osait pas traverser le pont. Un « ours ». Xaspirate n'aimait pas la façon dont ce stupide mammifère le regardait. Il fit apparaître une lame-Simili qu'il lança sur l'ours. L'épée le manqua de peu. L'animal, effrayé, détala à toute vitesse. Le Simili lâcha un petit « Dommage... » en voyant qu'il avait raté sa cible. Son regard revint sur le drôle de duo. Il les fixa encore un peu puis fit apparaître une de ses lames. Son œil rouge s'illumina.

- Je déteste les êtres de votre genre...

Il fonça sur la jeune fille et le renard et fit un large mouvement d'épée...

Il allait les tuer...

- Foutues Sans-Cœurs !

Xaspirate avait tranché le Sans-Cœur qui venait de se relever, ainsi que les autres qui n'avaient pas bouger mais qui allaient passer à l'offensive. Une fois ces « parasites » exterminés, il fit signe à la fille de rentrer dans le château et ils entrèrent tous les trois. Le Simili ferma les portes et se retourna vers la fillette et l'animal et il leur lâcha sèchement :

- Je ne sais pas qui vous êtes, mais il faut être sacrément stupide pour vouloir affronter des Gargouilles-Sans-Cœurs sans armes adéquats. Revenez avec une Keyblade ou de la magie et on pourra voir si vous survivez sans moi. Au passage, je tiens à être clair : je ne vous ai pas sauvé, j'ai éradiqué la vermine environnante. Alors maintenant vous avez deux choix : me dire où on est, ce qui se passe exactement et qui vous êtes, ou alors mourir de mes lames. Choisissez avec sagesse !

Tout en prononçant ses derniers mots, son œil rouge était apparu et fixait alternativement la jeune fille et le renard. A eux de choisir...

_________________



-dialogue1 -dialogue
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 24 Fév - 9:32

Poste supprimé par erreur, je vais le refaire.

Désolé -_-

- C’est quoi ton problème ? Je suis Kujikawa Rise, je viens d’Inaba au Japon et il est évident que nous n’y sommes pas. Pour le reste, je n’ai pas de réponse. Mais vu que nous sommes dans les questions, qu’est-ce que tu es, toi, si tu n’es pas un Sans-Cœur ? Qu’est-ce qu’un Sans-Cœur ?

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 


Dernière édition par Rise Kujikawa le Mar 24 Fév - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Nosaka
Messager d'Inari


Pseudo Heaven : Kyasa
Messages : 106
Triomphe : 48
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 24
Localisation : En mode clandestin sous ton bureau

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Chaque fois qu'il découvre un peu plus se qu'est le Kingdom hearts

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 24 Fév - 12:43

Le rêve, se faire porter comme une peluche, tout l'avantage d'être mignon à souhait. Le Kitsune tourna la tête vers l'ours pour remarquer qu'il partait, effrayer par quelque chose et se quelque chose s'élançait vers eux, enfin sur les sans-cœurs qui se relevait derrière eux. L'étrange individu d'argent semblait menaçant, un peu bête mais menaçant, voire dangereux. La jeune fille, qui rappelait quelqu'un à Nosaka, déposa le renard au sol. Bonne chose, à peine que les papattes de l'animal touchait le sol qui se secoua dans tous les sens pour se sécher et éclaboussa absolument tout le monde dans la pièce. Son poil, dû à l'humidité gagna un peu en volume et ressemblait plus à une peluche qu'à un animal sauvage, mais cela n'importunait pas spécialement le renard. Il était intéressé par quelque chose, il reniflait des nouvelles odeurs et quelque chose ne sentait pas spécialement bon selon son odorat mais impossible de savoir quoi, c'était trop faible comme odeur. Il se dirigea ensuite vers un pan de mur et commença à uriner contre. Marquer son territoire et se soulager en même temps c'était grandiose, d'une pierre deux coups et profita par la même occasion de mettre un vase, intact à sa surprise, dans son sac, vielle habitude de chapardeur. Ensuite, l'étrange étranger entièrement paré d'argent s'exprima avec des termes que le renard ne connaissait pas. Keyblade, keyblade, pourtant cela lui disait quelque chose.... Artis, c'était le type à qui il a volé le briquet qui avait une épée en forme de clés. Yako et Zenko sortirent du sac et voltigeait dans la pièce alors que le renard revenait vers le groupe et Yako intervenu juste après que le chevalier d'argent termina sa phrase et juste avant que la jeune fille ne puisse s'exprimer.
''-Définitivement un idiot, j'avais de nouveau raison.''
Mais Nosaka ne prêta pas attention à la remarque de Yako pour une fois, non quelque chose d'autre avait plus retenu son attention, la jeune fille, c'était Risette, LA RISETTE de la pub et de la télé. Nosaka tourna autour de la célébrité tout en remuant la queue avant qu'une explosion de fumée ne se passe. Quand la fumée se dissipa le renard c'était transformer en Risette, celle de la dernière publicité, celle en maillot de bain.
''-Je veux absolument un autographe. Je suis un très grand fan... Mais peut-être pas maintenant...''
Nosaka s'était tourné vers le surfeur d'argent qui semblait se retenir de planter une de ces lames entre les deux yeux du renard. Une petite explosion de fumée retentit et le renard reprit sa forme originelle et s'assit à côté de Risette avant de s’adresser au dangereux démagogue.
''-Si, je comprends bien ta question. Soit on te dit qui on est et où on se trouve soit tu nous tues et tu n’auras pas plus de réponse que maintenant, si ce n'est deux cadavres.''
''-T'avais raison Yako, pour une fois, c'est un idiot.''
''-En plus il ne peut que vous tuez vu que Zenko et moi-même on est increvable.''
Les deux elfnards volèrent et tournèrent autour de la tête du chevalier d'argent et rubis. Rubis comme la couleur des yeux de ce dernier, le renard se demandait pourquoi il était toujours pas transpercer par une lame.
''-Néanmoins, parce que je suis bon prince, je veux bien révéler qui je suis. Je suis le Kitsune Nosaka. Pour faire simple, vu que tu as l'air un peu...disons simplet pour pas être insultant, je suis à la recherche d'un cœur parce que je suis dénudé du mien.''
L'animal pris dans son sac du tabac et une feuille pour rouler des cigarettes. Bien que dénudé de pouce, le renard roulait avec aisance le petit tube qu'il allait fumer. Il en roula deux de plus avec autant de talent et en proposa aux deux autres protagonistes avant de s'allumer la sienne avec le briquet d'Artis. Il souffla un halo de fumée avant de se tourner vers l'individu d'argent vêtu qui ne s'était pas encore présenté.

''-Et toi? Monsieur le ''je-sauve-personne-mais-vous-sauve-quand-même-parce-que-je-suis-badass-dans-mon-armure-super-shiny'' T'es qui et tu veux quoi?''

_________________
Narrateur
Kitsune Nosaka
Zenko
Yako
renard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaspirate
Le Spectre d'Ombre et de Vide


Messages : 27
Triomphe : 26
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans le Néant...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Parasite Kurokami et les êtres réels.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 24 Fév - 15:59

Une fois rentré au sec, le renard s'ébroua violemment une fois au sol. Xaspirate n'y portant pas d'importance, son corps ne ressent pas la sensation de « mouiller ». Après que l'animal ai fait un tour, pisser par terre et voler un vase, Xaspirate exposa les choix qu'il leur laissait. La jeune fille commença par se présenter d'une façon que le Simili aurait préféré plus calme et craintive. Il n'avait pas l'habitude qu'on lui tienne tête. Tellement pas l'habitude qu'il manqua de la décapiter si elle n'avait pas continuée sa phrase.

- C’est quoi ton problème ? Cette question lui aurait valu d'être raccourcie d'une tête au niveau du cou si elle n'avait pas continué sur sa lancée. Je suis Kujikawa Rise, je viens d’Inaba au Japon et il est évident que nous n’y sommes pas. Pour le reste, je n’ai pas de réponse.

*Elle m'est donc inutile...* pensa le Simili.

- Mais vu que nous sommes dans les questions, qu’est-ce que tu es, toi, si tu n’es pas un Sans-Cœur ? Qu’est-ce qu’un Sans-Cœur ?

C'était la question de trop. Xaspirate détestait les Sans-Coeurs pour une raison évidente, qu'il n'est pour l'instant pas nécessaire d'expliquer. Il attrapa le menton de Rise -puisque tel est son prénom- dans sa main griffue et parla d'une voix suave mais inquiétante :

- Écoutes-moi bien fillette, tu as peut-être de l'importance et de la notoriété dans ton monde, mais ici, tu n'est rien d'autre qu'une humaine réelle et donc de surcroît, impuissante. Et quant à ta question, ne m'assimile plus jamais cette vermine impudique, stupide et désobligeante que sont les Sans-Coeurs. Compris ?

En disant ce dernier mot, il s'était légèrement approché de son visage. N'importe qui croirait qu'il allait l'embrasser s'il n'avait pas de casque. Mais le Simili entendit une petite explosion en dessous de lui et il vit une seconde Rise apparaître, presque nue et toute excitée.

- Kujikawa Rise, je veux absolument un autographe. Je suis un très grand fan... Mais peut-être pas maintenant...

Xaspirate s'était pris le crâne de l'autre Rise dans le menton (ou dans le bas du casque si vous préférez.). Voyant sa transformation en renard (celui de tout-à-l'heure), il décida de lui laisser sa tête. L'animal se tourna vers le Samouraï et lui lâcha avec une désinvolture sans pareil :

- Si je comprends bien ta question, soit on te dit qui on est et où on se trouve, soit tu nous tues et tu n’auras pas plus de réponse que maintenant, si ce n'est deux cadavres.
- Deux cadavres me contentent plus que des réponses. Si tu es volontaire... Il ne finit pas sa phrase à cause de deux lumières volantes qui venait de sortir du sac du renard.
- T'avais raison Yako, pour une fois, c'est un idiot, dit la première loupiotte de couleur blanche.
- En plus, il ne peut que vous tuez vu que Zenko et moi-même on est increvable, rétorqua la seconde, de couleur rouge.
Les deux elfnards volèrent et tournèrent autour de la tête du chevalier d'argent. Il les ignora, ou plutôt, ignora leurs propos car il les chassa de la main pendant quelques secondes, puis il leur lança une lame-Simili qui se planta dans le plafond. Les deux loupiottes rirent au casque (il a pas de nez, que voulez vous.) du Simili et rentrèrent dans le sac du petit renard.
- Néanmoins, reprit l'animal, parce que je suis bon prince, je veux bien révéler qui je suis. Je suis le Kitsune Nosaka. Pour faire simple, vu que tu as l'air un peu...disons simplet pour pas être insultant, je suis à la recherche d'un cœur parce que je suis dénudé du mien. Cigarettes ?

La petite bestiole leur tendit deux roulées que Rise refusa et que Xaspirate écrasa entre ses mains pour signifier à l'animal ce qu'il comptait lui faire s'il ne changeait pas de discours. Kitsune ne remarqua pas ses gestes et continua avec ce ton hautain tout-à-fait horripilant :  

- Et toi, Monsieur le ''je-sauve-personne-mais-vous-sauve-quand-même-parce-que-je-suis-badass-dans-mon-armure-super-shiny'' ! T'es qui et tu veux quoi?
- Pour l'instant, avoir ton crâne sanguinolent entre mes mains me soulagerai.

Il lança une épée sur le sac de Kitsune pour que celui-ci ne s'enfuit pas, puis posa son pied pointu sur la tête du renard et lui mit une lame sous la gorge. Son œil rouge apparut et brilla en direction du ridicule canidé. Il aurait pu lui trancher le cou sans aucun problème. Mais il n'avait pas le cœur à ça (façon de parler hein.). Il préféra ignorer l'animal et se tourner vers Rise qui semblait un peu perdue et déjà moins vulgaire que Nosaka.

- Les animaux qui parlent devraient utiliser ce don pour se taire ou dire ce qu'on leur demande avec un minimum de courtoisie. Alors, si tu veux garder ta fourrure et ta queue, -et encore je suis gentil- tu ferai mieux de la fermer, toi et tes ridicules lucioles. Il se tourna vers Rise. Quant à toi, Rise Fujigawa, (fautes volontaires) je veux bien répondre à tes questions si tu change de discours. OK ? Il se tourna vers la fille et écoutant sa réponse. Il se dirigea alors sans rien dire vers l'une des quatre portes du grand hall et y entra.

[Château de la Bête – Le Salon]

Il s'assit sur un fauteuil en oubliant le renard dans le Grand Hall et commença son explication, une fois que Rise sembla attentive. Il parla des Sans-Coeurs, des Similis, des mondes et de leurs liens. Une fois fini, il se releva et se dirigea vers la cheminée éteinte.

- De ce que je peux sentir, ce monde à un dérèglement dans la continuité de son Temps. Une boucle je dirai... Elle ne doit pas être bien plus longue qu'une journée ou deux. Si tu ne veux pas être piégée ici pour l'éternité, il va falloir que tu t'échappes de ce monde dans moins de 24 heures. Après c'est toi qui décide. Moi, j'ai des choses à faire ici... Libre à toi d'explorer, de chercher un moyen de t'enfuir de la boucle ou de me suivre et m'aider. Par contre, si tu m'énerves comme ce Kitsune Nosaka, ta tête volera et nourrira les corbacs. Compris ?

Le Simili sortit de la salle et se dirigea vers les escaliers qui menaient à la grande salle de bal. Que va choisir Rise ?

_________________



-dialogue1 -dialogue
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 24 Fév - 18:44

    Après avoir posé sa question, la créature s’approche de Rise et lui attrape le menton et commence à l’intimider. Effectivement, Rise était importante du fait qu’elle était une idole, qu’elle était connue. Elle y avait travaillée depuis longtemps d’ailleurs. Mais cela ne la rendait pas « impuissante »… La suite de son monologue était simple, il n’aimait pas les Sans-cœurs et la simple « comparaison » de leur absence de cœur commun était une insulte. Pour accentuer son intimidation, il avance également son heaume du visage de la jeune fille brune mais il fut interrompu par le petit renard qui venait de se transformer… Il venait de se transformer en Rise ! Elle n’écouta pas les propos du renard, son esprit était perturbé pour le moment. En effet juste à côté d’elle, une autre Rise, habillée exactement comme « elle »… Comme Shadow Rise. L’esprit de la jeune idole en est perturbé. Elle repense alors au moment où elle se dandinait sur la barre de strip-tease et qu’elle commençait à détacher le nœud du soutien-gorge du maillot de bain juste devant les personnes qui était venu la sauver ce jour-là. Il était évident que le visage de Rise était marqué par le choc jusqu’alors mais maintenant, elle se ressaisit. Après tous, c’était terminer… Shadow Rise était en fin de compte une part d’elle. Une part d’elle qui porte le nom de Himiko. Lorsque son regard se porte sur la réalité et non plus sur ses souvenirs, elle remarque que le guerrier argenté envoi une épée sur le sac du renard. La taille du sac plus la lame empêcherait à coup sûr au  renard de pouvoir se déplacer. Il poursuit en menaçant le renard avec une autre lame et son pied sur sa tête.

- Ça suffit ! S’exprima Rise. Elle ne savait pas si c’était ce qu’elle venait de dire qui fit se raviser et se retourner vers elle la créature mais c’est ce qu’il fit.

- Quant à toi, Rise Fujigawa, je veux bien répondre à tes questions si tu changes de discours. OK ? Rise resta perplexe… Elle ne lui avait pas mal parlée. Mais la situation n’était pas à la provocation. Elle observe alors un moment la créature argentée partir en direction d’une des grands portes accessible via le hall. Elle n’attend pas qu’il y soit entré pour s’avancer vers le renard, retirer l’épée ainsi que le vase. Le vase en main, elle le regarde en fronçant les sourcils histoire de lui faire comprendre que sa kleptomanie n’était pas restée inaperçu. Rise repose le vase à sa place et s’avance vers la porte par laquelle le guerrier était passé.

[Château de la Bête – Petit Salon]

   La pièce était petite et ne comportait pas grand-chose mise à part une cheminé éteinte, un grand tapis et un fauteuil. L’entrée de la pièce était un peu plus élevée que le niveau du sol de la pièce et c’est pourquoi il y avait un petit escalier large de la taille de la porte. Il était là, assit sur le fauteuil comme s’il était le maître des lieux. Rise en avait la certitude, il n’en était nullement le cas mais elle n’en avait pas la preuve. Il se mit à lui parler des Sans-cœurs, des Simili, des mondes et de leurs liens. Il était question donc de créature qui était autrefois des humains auxquels le cœur aurait été arraché. Ils ne sont alors que des créatures que l’instinct conduit à chasser les cœurs et ainsi faire naître de nouveaux Sans-cœur. Les Simili, eux, sont une autre forme issue de l’Homme. Parfois, la création d’un Sans-cœur crée également un Simili. Et donc, Rise compris qu’il n’était pas si différent de ce qu’il arborait… Il lui parle également des mondes. Que celui-ci en est un mais qu’il y en a d’autres. Ils sont alors connectés par différentes routes et que chaque créature à son chemin de prédilection. Il se leva ensuite et marcha quelques pas vers la cheminé éteinte.

- De ce que je peux sentir, ce monde à un dérèglement dans la continuité de son Temps. Une boucle je dirai... Elle ne doit pas être bien plus longue qu'une journée ou deux. Si tu ne veux pas être piégée ici pour l'éternité, il va falloir que tu t'échappes de ce monde dans moins de 24 heures. Après c'est toi qui décide. Moi, j'ai des choses à faire ici... Libre à toi d'explorer, de chercher un moyen de t'enfuir de la boucle ou de me suivre et m'aider. Par contre, si tu m'énerves comme ce Kitsune Nosaka, ta tête volera et nourrira les Corbacs. Compris ?

   Elle ne savait pas ce qu’était un Corbacs mais elle était sûre qu’il n’était pas une personne avec qui elle désirait être amie. Le guerrier sortit de la salle mais elle y resta un instant. Si ce qu’il dit est vrai, elle risque d’être piégée ici et ne pourrait pas retourner au Japon. Elle devait chercher rapidement un moyen de quitter ce monde alors. Elle retourne dans le hall et remarque que son dernier interlocuteur prend les grands escaliers qui mènent aux étages supérieurs.

[Château de la Bête - Hall]

   Cela était beaucoup pour la jeune fille… Ne pouvait-elle pas rencontrée une personne un peu plus « normal » qu’un renard qui parle et un Simili agressif ? C’est alors qu’elle eut une idée. Elle allait scanner la zone à la recherche d’autres personnes ! Elle invoque Himiko et lance un scan. Elle y détecte très rapidement Kitsune NOSAKA ainsi que Xaspirate, le Simili mais elle s’interrompit alors après avoir détectée trois autres personnes… Une bête, une jeune femme nommée Belle ainsi qu’une personne nommé Fantoche qui se trouvait derrière l’une des portes des petits salons. Avec lui, deux petites présences semblent radier... Comme s'il était lié à travers le temps et l'espace à deux personnes que Rise parvenais à connaître les noms. Rise rappel Himiko et observe alors la double porte en question, elle semblait entrouverte.

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 


Dernière édition par Rise Kujikawa le Mar 24 Fév - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 24 Fév - 19:12

Fantoche entrouvrit les yeux. Ille avait marché longtemps, très longtemps depuis qu'il avait quitté Roxanne et ce petit chaton dont ille n'avait pas obtenu le nom. Le temps avait défilé sans qu'il ne s'en rende compte et désormais ille ne savait plus ni où il était ni comment il y était parvenu. Dans ses souvenirs, ille n'y avait qu'une vague vision d'une cité orangée tremblante se transformant en forêt sombre et effrayante. Puis plus rien.

Ille était à, à moitié roulé en boule dans la position qui lui semblait la plus confortable pour dormir. Lentement, l'Idée se leva, sentant chacun de ses muscles s'étirer. Ille ferma les yeux et resta longtemps dans cette position, sur la pointe des petons, poings fermés et bras étendus en croix, tout son corps étiré au maximum. C'était drôlement agréable.

Ille lâcha un gémissement de plaisir quand ses muscles retrouvèrent leur position initiale et entrouvrit les paupières. C'était un petit salon bien agréable, avec une cheminée aux braises encore chaudes. De nombreux objets semblant être des livres remplissaient les étagères au mur, et sur le bureau au centre de la pièce trônait une carte ancienne. L'Idée aux roses sortit l'artefact qu'on lui avait donné et l'examina : Les deux pétales colorés l'étaient toujours. Rassuré(e), il la remit à sa place, avant de relever le regard, sentant une présence étrange.

Tiens, qu'était-ce que cette petite bête noire aux yeux jaunes globuleux ? Fantoche pencha la tête d'un côté, puis de l'autre, fixant la chose de ses iris bleus. Cependant, la bête se tourna à son tour vers lui(elle) et se mit à lui foncer dessus. Pris par surprise, Fantoche fît un pas de côté et sortit ses roses qu'ille transforma en sabres floraux, complètement paniqué. L'être floral donna quelques coups dans le vide pour essayer de faire fuir cette chose, sans succès. Serrant des dents, ille prit finalement sur lui et donna un coup dans l'être ténébreux, qui recula sous le choc.

Un sourire s'afficha sur le visage de Fantoche avant de s'effacer quand ille vit que la chose s'apprêtait à contre-attaquer. Ille ne parvint pas à esquiver le coup et recula à son tour, tête penchée en arrière avec une marque sur le menton.

Fantoche tenta de se concentrer sur ce combat absolument épique et donna quelques coups à l'ombre qui finit par disparaître. À bout de souffle, l'Idée se pressa de sortir histoire d'être – le pensait-ille – à l'abri.

Ille posa son regard sur un groupe de deux, à l'autre bout du Hall, avec un renard qui se baladait à leurs côtés.

L'Idée ne put rien dire, concentré(e) comme ille était à reprendre son souffle.

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Nosaka
Messager d'Inari


Pseudo Heaven : Kyasa
Messages : 106
Triomphe : 48
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 24
Localisation : En mode clandestin sous ton bureau

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Chaque fois qu'il découvre un peu plus se qu'est le Kingdom hearts

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Jeu 26 Fév - 11:56

Kitsune Nosaka bloqué, bloqué au sol à cause d'une lame qui à traverser l'écharpe et le sac. Le comble, lui le maître de l'esquive retrouvé immobile et impossible de l'enlever par lui-même. La lame était planté de façon que ce soit une personne de l'extérieure qui devait tirer la lame. Elle ne semblait pas très lourde à for priori. Les deux elfnards sortirent du sac à dos et s’essayèrent à retirer la lame, sans grand succès. Nosaka essayait aussi de se transformer plusieurs en humain de taille différent pour voir si la lame bougeait ou s'il arrivait à en sortir mais rien à faire il était bloqué. Le renard avait le poil qui s'hérissait et commençait à insulter tous les meubles qui se trouvait dans le hall avant de reprendre son calme, enfin presque, et s'adressa au deux boules lumineux qui se moquait de la situation dans lequel le renard se trouvait.
''-Il l'aura voulu l'autre machin en boîte de conserve. Quitte à y laisser ma peau, tu vas prendre dans le petit... YENKO! ZAKO! Plan mobbing. Il veut jouer le gros dur, il va voir.''
Sur le visage de Nosaka se dessinait un large sourire.
''-Et pourquoi est-ce qu'on....''
L'animal immobile lui coupa la parole.
''-Et en plus, pendant que vous étiez dans le sac je l'ai entendu dire que vous étiez que des moins que rien, que votre seul utilité était d'être mes wingmans, que sans moi vous auriez jamais rien pu accomplir...Alors qu'on sait tous que c'est le contraire, mais lui, la boîte de sardine géante, le pense pas...
-Quoi!? je vais lui faire la peau’’
Yako partit en avant alors que Zenko semblait sceptique et stoïque aux remarques de Nosaka
''-Et en plus, je voulais pas le dire devant Yako, mais il a aussi rajouté que c'était la lumière rouge qui semblait le plus fort, le plus beau et surtout... le moins teubé des deux...
-Yako, attend moi on va lui faire la peau’’
Et c'est ainsi que les deux petites boules de lumières partirent en direction du petit salon.
''-Et une bonne chose de faite. Une.''
Heureusement que Rise était encore là, de toute la force qu'elle avait elle retira la lame et libéra le renard de sa prison et profita de récupérer le vase que le renard avait volé et le reposa sur un meuble qui trainait par là et lança un regard qui disait long sur ce qu'elle pensait de la cleptomanie du renard. Le renard resta assis au milieu de ce hall pendant que Rise se dirigeait vers le petit salon. L'animal revit ses petits elfnard repasser devant lui, les cons s'étaient trompé de côté et s'était aventurer n'importe ou. Ils regardèrent Nosaka en passant qui observait le vase tant convoité et le cassa a ses pieds. Fallait peut-être pas qu'il les énerve autant, il devenait pire que des hooligans.

[Château de la Bête – Petit Salon]

Fallait pas rêver, deux lucioles invincibles et énervés c'était le pire. Ils se trouvaient encore dans le couloir, que déjà ils renversaient tous ce qui était renversable. Vase cassé, table reversé, chaise bousillé, tableau éventré, tapis souillé et j'en passe, ce couloir était devenu un bordel sans nom. Même les sans-cœurs ouistiti n'auraient pas pu faire pires. Ils ne se rendirent même pas compte qu'ils étaient partis dans le mauvais sens. Et c'est enfin, après avoir complétement saccagé le couloir entre le Hall et le petit salon et un couloir qu'ils avaient emprunté en pensant que c'était celui qui menait au petit salon. On repassant devant Nosaka, ils détruisirent aux pieds du renard assis le vase qu'il voulait à nouveau volé. Ils croisèrent Rise qui revenait du petit salon mais ne la remarquèrent même pas tellement qu'ils étaient dans une telle furie furieuse. Ils arrivaient enfin dans la pièce où se trouvait Xaspirate. Les deux lucioles tournèrent autour du chevalier simili tout en commençant à l'insulter.
''-Salut boîte à sardine, parait que tu ragotes.
-À ta place je n’aurais pas osé, tu ressembles plus à un sans-cœur que autre chose tu sais...
Et c'est ainsi que Xaspirate devait subir le trashtalking des deux lucioles.
HRP:
 

[Château de la Bête - Hall]

Voilà que maintenant Nosaka se trouvait maintenant seul au milieu de cet énorme hall et toujours assis au même endroit. Le renard entendait des bruits de pas, surement Rise qui revenait après avoir s'être entretenu avec l'autre machin d'argent. Bingo c'était la superstar qui revenait et Nosaka pouvait la voir distinctement mais elle ne semblait pas très intéresser à parler à l'animal.
''-Dites mademoiselle Rise, est que vous voudriez pas venir en aide, je suis un pauvre renard complétement dépassé par les événements.''
Rise ne semblait pas prêter attention à se que le renard disait, elle avait invoqué une autre personne pour analyser l'espace environnement et semblait avoir trouvé des autres gens dans la manoir. Nosaka commençait à renifler et sentait une nouvelle odeur, presque nouvelle, pas inconnu mais il n'arrivait pas à se souvenir de quand est qu'il l'avait senti pour la dernière fois jusqu'à cela le frappe... C'était la même odeur que quand il avait fait face à Hadès et ce n’était pas bon signe. LE renard se figea et se transforma en une copie conforme de Rise. Si cela devait être Hadès il ne fallait pas qu'il le reconnaisse, mais cédant un peu à la panique, il n'avait pas d'autre idée de transformation que l'autre personne qui se trouvait dans la salle, c'est-à-dire Rise. L'odeur s'intensifia, Nosaka, de plus en plus nerveux ne contrôlait plus ses transformations et se changeait sans raison toutes les secondes, laissant la pièce dans un lourd brouillard. L'ombre s'approchait de plus en plus du groupe, Rise semblait calme, on pouvait entendre un sorte de rugissement, comme si quelqu'un avait dû mal à respirer. Puis le brouillard commença à se dissiper et laissant l'étrange odeur révélé sa personnalité. C'était...tout simplement Fantoche. Le renard se rappelait vaguement qu'il y avait un petit enfant présent ce jour-là. Rien de grave, le renard se retransforma en renard et s'approcha du petit Fanfan.
''-Allez monte, tu as l'air perdu et c'est dangereux ici. Je t’emmène ou tu veux.
Le renard prit fantoche par le dos du t-shirt et le posa sur son dos, ille n'était pas bien lourd et se tourna vers Rise
''-On fait quoi maintenant mademoiselle Rise?''

_________________
Narrateur
Kitsune Nosaka
Zenko
Yako
renard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaspirate
Le Spectre d'Ombre et de Vide


Messages : 27
Triomphe : 26
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans le Néant...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Parasite Kurokami et les êtres réels.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Ven 27 Fév - 23:08

Alors qu'il s’apprêtait à monter les escaliers menant à la salle de bal, Xaspirate entendit des petits bruits d'explosions. Il se retourna lentement et vit Nosaka, qui n'arrêtait pas d'exploser en se transformant en tout et n'importe quoi. Les deux elfnards, ignorés par Xaspirate, se remirent à l'insulter :

- Eyh ! Boîte de conserve ! Tu regardes quoi comme ça ? Hein ? T'as un problème avec Nosaka ?
- On va t'apprendre à chanter, nous, si tu dis rien. Allez Yako !

Les deux petites lucioles-renards se mirent à tambouriner sur le casque du Samouraï en faisant exprès de chanter faux pour lui casser les oreilles. Ce qui fonctionna à merveilles. Le Simili, comprenant que ces deux plaies ne pouvaient être écartés ou arrêtés, les chassant d'un mouvement de main en grognant. Les elfnards lui répondirent par deux rires cinglants et aiguës. Mais Xaspirate était plus intéressé par ce qui se passait au travers du brouillard que Nosaka avait créé en explosant en série. Une forme humaine de petite taille se dessina au travers de la brume. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Normalement, les Similis, comme les Sans-Cœurs, sont capables de détecter les auras pour savoir qui attaquer en privilégiés. Sauf que là, il n'y avait pas d'aura. Le petit être était bien là, mais son aura semblait inexistante, comme s'il était...

- Un Irréel ? prononça Xaspirate à voix haute.
- C'est ta dégaine qui est irréel ! Jamais vu quelqu'un d'aussi laid !
- Et en plus, réfractaire à un niveau de débilité tellement élevé que même un Sans-Coeur ressemble à un génie par rapport à toi ! Ha !

Les elfnards s'en prenaient au Simili à cœur-joie. Celui-ci, malgré la rage qui grandissait, savait que ses tentatives d'assassinats seraient inutiles. Il préférait donc les ignorait plutôt que perdre son énergie inutilement. Après avoir attendu que la fumée se dissipe et que les présentations du renard et de Rise soit faites, il fixa le petit garçon brun (ou la petite fille brune... On sait toujours pas depuis le temps. Mais Xaspirate le voit comme un garçon.). Une fois que ce dernier le remarqua, il s'avança légèrement et se présenta pour la première fois :

- Petit, tu me sembles très étrange. J'ai jamais vu quelqu'un qui n'a pas d'aura.
- Tu dois surtout rien voir avec la boîte de thons que te sers de tronche ! Cela dit, ça va bien avec ton look de sardine et ton intelligence de poisson rouge, le coupa Yako, l'elfnard rouge. Après un grognement du Simili, une langue tiré de Yako et un rire de Zenko, Xaspirate reprit.

- Mon nom est Xaspirate. Sache que je méprise les êtres complets. Si tu as envie, tu peux- Il s'arrêta net.
- Bah alors, Tupperware, t'as coupé ta langue sur les meurtrières qui te servent d'yeux ou tu vas enfin nous apporter des excuses ?

En prononçant cette phrase, Zenko frappa sur le bord d'une des ouvertures du casque. Mais la petite luciole canine se rendit vite compte de ce pourquoi le chevalier s'est arrêté au milieu de sa phrase. Un petit Sans-Cœur Ombre venait d’apparaître devant le groupe. Xaspirate réagit le premier et lui lança une lame-Simili dans la tête. Une seconde Ombre apparu. Le Simili lança une seconde épée qui rata sa cible. Yako venait d'essayer de rentrer dans son casque pour l'une des visières en ricanant :

- T'arrives à voir avec ta tête-tuyau, poisson d'argent ? J'suis sûr que ça résonne, tellement t'es stupide.

Xaspirate réussit à l'attraper juste avant qu'il n'entre et voit l'intérieur de son casque. Il le lâcha derrière lui mais... trop tard ! Le Sans-Cœur le frappa d'un coup de tête dans le ventre. Le Simili ne bougea pas de place, mais son corps, mou, ondula sous le choc. Il trancha la tête de l'Ombre et tituba en recula de quelques pas. Zenko, à son tour, vint lui voler dans les yeux.

- Bah alors ? Monsieur J'ai-la-classe-avec-ma-tête-d'urinoir ! On est même pas capable d'esquiver une Ombre ? J'avais bien raison alors : tu es encore pire qu'un Sans-Cœur que même un nouveau-né aurait tuer en lui éternuant dessus.

Cette fois, Xaspirate s'énervant un peu et lança sa main violemment en direction de la loupiotte blanche. Celui-ci esquiva avec simplicité et rit de voir « Le Chevalier Tupperware » aussi énervé (les elfnards répète ce surnom depuis que Zenko en a eu l'idée.). Soudain, de nombreux Sans-Cœurs Emblèmes apparurent dans le Grand Hall. Parmi eux, ils y avaient cinq Soldats, cinq Chauves-Grappins, deux Marteaux-Pilons et un Rondouillard. Ils se lancèrent à l'assaut du groupe. Xaspirate, avant de se mettre en garde, dit aux petits groupes :

- Je suppose que l'un de vous à tuer un Sans-Cœur sans arme approprié. Bon, qu'importe. Je vous préviens, je ne protégerai personne ! Alors, assurez vos propres arrières.
- Essaye pas de faire ton mec stylé, tu t'es fait défoncé par une Ombre ! rétorqua Yako.
- C'est bien d'avoir de l'espoir. Mais pour toi, c'est la fin du Chevalier Tupperware, repris Zenko

Xaspirate commençait à ne plus supporter les elfnards. Mais, pour l'instant, l'heure était au combat.

(Note HRP : Merci de marquer votre intervention dans le combat lors du prochain post. Essayez également de laisser des ennemis à peu près pour tout le monde. Sans me vanter, je suis le meilleur en combat donc j'aimerai me réserver le Rondouillard. Merci de votre compréhension.)

_________________



-dialogue1 -dialogue
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Sam 28 Fév - 14:29

    Rise était dans ses pensées et fût brutalement ramener à la réalité à cause des deux petites Elfnards qui avaient causés énormément de grabuge dans le hall. Cette pièce était un vrai carnage et si Rise en aurait été la propriétaire, elle n’aurait rien eut à faire de l’invincibilité des Elfnards, ils en auraient payé le prix fort. Elle pose alors le regard sur le renard qui semble renifler quelque chose. Ce dernier est alors pris de panique, elle ne comprenait pas. Savait-il qu’elle allait le réprimander pour ne pas contrôler ces Elfnards ? Nosaka se transforme alors de nouveau en Rise, ce qui ne lui plait pas du tout et elle comptait bien le lui dire mais le renard n’arrêtait pas de se transformer continuellement comme s’il ne parvenait plus à maîtriser son pouvoir ce qui eut pour effet de plonger le hall dans le brouillard.

- Nosaka ! Rise se rappela être en possession des lunettes de Teddie et en sorti sa paire. Le brouillard était alors aussi clair et limpide que s’il n’existait pas.

    Rise remarque alors que la personne qu’elle avait vue derrière la porte entrait dans le hall, elle semblait à bout de souffle. Nosaka parvint à ce calmer et à rejoindre Fantoche et le pose sur son dos. Leur familiarité frappa un instant l’idole mais rien de bien surprenant s’ils se connaissent déjà. Le renard se tourne vers elle et lui demande ce qu’ils allaient faire maintenant. Comment pouvait-elle le savoir, elle ne souhaitait que retourner à Inaba, et elle ne savait pas si Nosaka et Fantoche étaient capables de lui permettre d’y retourner… Pendant cette réflexion, elle remarque que Fantoche était ailleurs, il regarde Xaspirate qui se tenait encore dans l’escalier central.

- Petit, tu me sembles très étrange. J’ai jamais vu quelqu’un qui n’a pas d’aura. Commence le Simili qui semble dans le tourment des Elfnards qui volent comme des parasites autours du heaume d’argent. Mon nom est Xaspirate. Sache que je méprise les êtres complets. Si tu as envie, tu peux… Mais le reste de sa phrase ne fût pas entendu. Rise avait parfaitement compris ce qu’il pensait par être complet mais elle n’avait pas ressenti la même chose en scannant Fantoche… Ou du moins, elle n’avait pas prêté très attention, joyeuse à l’idée de rencontrer quelqu’un de « normal » qui ne l’était apparemment pas.

    De nouveau coupé dans sa réflexion, Rise fût surprise par l’agressivité de Xaspirate, il avait lancé une lame dans leur direction et sa cible était une créature sombre dans laquelle cette lame d’argent c’était loger dans ce qui semblait être sa tête. Vaincu, la créature se dissout dans l’air tel un gaz. Une seconde sort alors des dalles. Mais qu’était-se ? Des Shadows ? Une autre lame arriva dans le champ de vision de la jeune fille brune mais cette fois-ci, elle semblait avoir raté sa cible, visiblement, le chevalier d’argent avait des difficultés avec les mini-renards lumineux. Le temps de se défaire du moucheron qui entrait dans son heaume, la petite créature fonça comme un bélier dans le ventre argenté et encore plus surprenant, le corps de Xaspirate ondulait comme s’il n’était pas rigide ! Profitant de son avantage, il tranche la tête de la créature mais la distance rapprochée l’oblige à tituber. Rien n’était terminé, d’autres créatures sombres surgissent ! Plusieurs d’entre eux avait une forme humanoïde. Parmi eux, il y en avait avec un casque qui s’ouvrait et se refermait brouillement à chaque balancement, d’autre encore avait un marteau à la place du ventre et semblait avoir des difficultés à se tenir debout. Enfin, il y en avait un qui était énorme et gros. Il semblait nettement plus robuste. Pour finir, il y avait également des « chauves-souris » avec des crochets, vraiment étrange celui-ci. Rise s’avait qu’elle ne pourrait pas faire grand-chose, elle n’écouta pas Xaspirate et se lança dans l’escalier et arrivé au palier de la porte de la salle du balle, elle invoque sa persona.

- HIMIKO ! Cette fois-ci, il ne s’agissait pas d’analyse simple, elle devait soutenir le groupe quand bien même ils n’étaient pas des alliés.

    Elle scanne alors rapidement tous les adversaires, ils étaient question exclusivement de Sans-cœurs et ils étaient bien différent les uns des autres. Sur son écran, elle distinguait nettement les caractéristiques de chaque être présent dans la zone, elle en connaissait les moindres caractéristiques offensive et défensive ainsi qu’une description rapide capable de retourner la situation.

- Xaspirate ! Attaque-sauté sur celui à ta droite et sert toi de l’élan pour plonger sur les autres ! Maintenant ! La voie de Rise se transmettait directement dans l’esprit de la personne concerné, permettant une perception rapide et une réaction cérébrale quasi-nulle pour la personne si elle désire suivre ses indications.

- Nosaka, les Marteaux-pillons sont sensible au feu, utilise ton sort pour les faires tombés sur le dos !

- Fantoche, utilise des pétales pour booster tes compétences et attaque-toi au soldat !

*Normalement, avec ça. Je pense que nous pouvons tenir un peu… Je… Je me sens si inutile !*

   En espérant quand même qu’ils suivent ses conseils. Mais elle en doutait fortement… Pourquoi lui faire confiance ? Qui avait-il de concret pour eux dans ses propos ? Et… Et ce micro dans ses mains… Que devait-elle en faire ?

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mer 4 Mar - 17:28

Fantoche leva les yeux pour tomber nez à nez avec une des créatures qui se tenait devant lui. Ille vit l'une d'entre elles se transformer en un renard… Le renard qu'ille avait aperçu quelques instants plut tôt. Ille le reconnaissait, maintenant : C'était le renard qui avait chipé la bourse de Hadès, dans cette ville orangée. L'Idée recula d'un pas : Fantoche avait encore le souvenir de s'être brûlé la main lorsqu'il avait voulu venir en aide au goupil, et ces bribes étaient particulièrement désagréables. Par réflexe, Fantoche se tint la main gauche, celle qui avait été brûlée par le sort de feu du Dieu des Enfers.

« Allez, monte, tu as l'air perdu et c'est dangereux ici. Je t'emmène où tu veux. »

Fantoche n'eût pas le temps de prononcer la moindre phrase que déjà ille se retrouvait sur le dos de l'animal. Ille se coucha et passa ses bras autour du renard afin de ne pas chuter. Ce dernier se tourna vers la fille à lunettes.

« On fait quoi maintenant mademoiselle Rise ? »

Une fois stabilisé, Fantoche tourna la tête à droite, puis à gauche. Son regard croisa celui de la chose étrange en armure, qui s'approcha de lui. Deux sortes de lucioles rouge et blanche virevoltaient autour de lui, frappant son casque et lançant d'innombrables piques à la destination du simili. À bien y regarder, il s'agissait de créatures très proches de celle sur laquelle Fantoche avait été emporté(e).

« Bien étranges créatures… Des sortes de fées… D'elfes… De renard… Tout ça à la fois. Elles ont peut-être un lien avec le Kitsune ? Peut-être que ce sont ses roses à lui ? En tout cas, elles n'ont pas leur langue dans leur poche. »

Fantoche fût coupé(e) de ses pensées par l'autre être en armure qui lui adressait la parole.

« Petit, tu me sembles très étrange. Je n'ai jamais vu quelqu'un qui n'a pas d'aura. Mon nom est Xaspirate. Sache que je méprise les êtres complets. Si tu as envie, tu peux... »

Une phrase florale, comme une rose coupée avant d'exprimer sa couleur, et donc sa signification. L'un des elfnards se mit à cogner sur le casque pendant que Fantoche tentait de décortiquer ce que lui avait dit son interlocuteur. Ne pas avoir d'aura ? C'était donc ça, exister, avoir une aura ? Mais qu'est-ce que c'est, une aura ?

Coupé dans ses pensées. Fantoche manqua de tomber du dos de Kitsune lorsqu'il vit les ombres qui étaient apparues à quelques mètres d'eux. La première s'évanouit aussi tôt dans les ténèbres, mais la deuxième fonça dans le chevalier et lui donna un violent coup au ventre avant de mourir. Le chevalier semblait avoir mal pris le coup… Malheureusement, ça n'était pas fini.

De nombreux sans-cœurs apparurent dans la pièce, tous différents. Fantoche ne pu s'empêcher de lâcher un cri de surprise en voyant les créatures des ténèbres venir de nul part. Un peu paniqué(e), l'Idée aux roses attrapa la bleue et la noire, respectivement dans ses mains droite et gauche, et donna un coup sec vers le bas. Les fleurs se changèrent alors en deux sabres floraux de la même couleur que les pétales d'origine. Bon, on est armé, et maintenant, on fait quoi ?

Devant lui s'élevait une fumée grisâtre, qui le fît toussoter légèrement. Kistune avait commencé à fumer alors que les sans-coeurs commençaient à se faire nombreux…

« Fantoche, utilise des pétales pour booster tes compétences et attaque-toi au soldat !  »
Compris. Fantoche fit tournoyer ses épées et quelques pétales enveloppèrent le renard et la fleur. Ils se téléportèrent tous deux au milieu des soldats. Là où ils étaient ne restaient plus que des pétales orangés, blancs, bleus et noirs, ainsi que la cigarette éteinte qui était tombée au sol. Fantoche lança ensuite un sort pour booster les capacités de course du renard, qui vit quelques pétales virevolter autour de ses pattes. Profitant de la panique du canidé, l'Idée enfonça ses sabres dans les sans-coeurs qui passaient.

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Nosaka
Messager d'Inari


Pseudo Heaven : Kyasa
Messages : 106
Triomphe : 48
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 24
Localisation : En mode clandestin sous ton bureau

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Chaque fois qu'il découvre un peu plus se qu'est le Kingdom hearts

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mar 10 Mar - 0:05

Des sans-cœurs qui apparaissait, des combats à gauche, à droite, des choses qui volent, des machins qui sont balayé et un renard qui en a rien à faire. Un animal qui transportait un enfant sur son dos. Les sans-cœurs ne s'attaquait pas au renard, il n'avait toujours pas retrouvé son cœur, et le kitsune le savait que trop bien. Il avait remarqué l'étrange comportement des êtres noires à la forteresse oublié, il était comme touché par un linceul et en profitait pleinement, comme maintenant.
Il se tourna vers Rise et lui cria.

''-Je n'utilise jamais ma magie, sauf pour allumer un feu de cheminé ou me réchauffer...''
Des ombres commençait à lui tourner autour et faisait mine de lui bondir dessus. Surpris le renard esquiva en glissant sous les ombres alors qu'ils étaient en l'air et c'est quand quelque chose lui tira les oreilles que le renard comprit la réaction des ennemis. Ils venaient pour le cœur à Fantoche.
*Foutu gamin* pensa le renard. L'animal sortit de la mêlée en deux trois mouvements et se trouvait un peu à l'écart du raffut, profitant de se moment pour sortir du tabac de son sac et commença à se rouler une cigarette. L'alluma et cracha une pouffé dans le visage du mioche pour se venger.

''-T'as de la chance d'être un tout peti...''
Nosaka n'eut pas le temps de finir sa phrase qui semblait s'être téléporter
''-t...être......WOWOWOWOWOW c'est quoi tout ça?!?''
Fanfan la tulipe manieur de rose avait trouvé un ingénieux moyen de faire aller sa fière monture au milieux du combat, à la grande déplaisance et surprise du renard. La cigarette se trouvait à l'emplacement précédent, au sol, et commença à brûler es pétales oranges blanches et bleus qui étaient apparu après la téléportation des deux êtres asexués. Le narrateur se demandait combien de temps sa allait prendre aux feu pour atteindre les rideaux situé à moins d'une soixantaine de centimètres.
Mais c'est pour après, il faut se concentrer sur la mêlée. Tout je dis bien tout aurait pu bien se passer si Fantoche n'avait pas booster les capacités du renard. Des pétales tournait autour des papattes du renard. Le renard esquivait comme d'habitude sauf qu'au lieu de se déplacer de trente centimètres pour éviter un coup, il se retrouva à nonante centimètres. Certes il évitait le coup, sauf que il se trouvait à portée d'un autre ennemis et était forcer de refaire une esquive, qui l’emmenait à porté d'un autre ennemis et dû être forcé à refaire une esquive et se trouvait dans une boucle infinie. Il entendait Fantoche mettre des coups de roses, ou d'épée, Nosaka ne savait pas et ne voulait pas savoir se qui se passait sur son dos, dans tout se qui passait mais les dégâts qu'occasionnait le môme semblait futile, voir même inutile. Mais le renard entendait l'enfant rire et ne s'était pas encore fait touché, donc au moins il s'amusait sur le dos de l'animal et était en sécurité. Enfin jusqu'aux moment, après la sixième esquive, le chevalier pétale et sa fière monture se trouvait face au rondouillard. Mauvais signe très mauvais. Nosaka appuya de toutes ses forces pour éviter l'attaque du gros plein de soupe mais oublia un détail. Ses papattes ont été pimpé et ressemblait plus à des réacteurs nucléaires qu'à des jambes de renard. L'animal se propulsa à une vitesse ahurissante vers une des façades du hall d'entrée. Il allait tellement vite qu'il ne tenait plus sur ses papattes et se retrouva à glisser sur le flanc droite. Fantoche se tenait comme il pouvait aux poils du renard. Kitsune Nosaka sentit une vive douleur dans le dos, les poils que fantoche tenait dans la main droite avait lâché, laissant un petit trou dans le pelage de l'animal. Fantoche, paniqué, se rattrapa à se qu'il pouvait, c'est-à-dire l'écharpe de l'animal ce qui commença à étouffer légèrement son propriétaire l'empêchant de se concentrer sur se qu'il allait se passer après. L'après arriva très vite. Le renard tira un coup sec avec sa mâchoire sur l'écharpe, fantoche se retrouva du côté du ventre de l'animal, le mur venait faire connaissance avec le dos du renard qui lui répondit d'un cris strident de chien battu, le manieur de rose utilisa le renard comme coussin pour évité de faire connaissance avec le mur, l'animal relâcha un autre cri strident mais bien plus faible, monsieur le type qui à rien trouvé de mieux de téléporter un animal au milieu de la mêlée se trouva bloqué sous le renard inconscient. Le corps de l'animal recouvrait l'enfant jusqu'aux niveau du haut du corps. Laissant que la tête et un bras visible. Le sac du renard ? La lanière céda un moment durant la glissade et s'arrêta au pied de Rise, manquant de peu de la faire trébucher.


HRP :
 

_________________
Narrateur
Kitsune Nosaka
Zenko
Yako
renard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaspirate
Le Spectre d'Ombre et de Vide


Messages : 27
Triomphe : 26
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans le Néant...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Parasite Kurokami et les êtres réels.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Dim 15 Mar - 23:04

- Xaspirate ! Attaque-sauté sur celui à ta droite et sers-toi de l’élan pour plonger sur les autres ! Maintenant !
- Ne me donne pas d'ordres ! Je sais comment me battre, répondit le Simili à haute voix, qui venait d'effectuer l'ordre de Rise Kujikawa.
- Tu parles tout seul, boîte en plastique ? Tu es schyzo en plus d'être te-bê ? lui dit le petit elfnard rouge.
- Non, il est juste follement stupide... reprit le elfnard blanc. ATTENTION SUR TA GAUCHE !!!

Le Simili lanca un coup d'épée sur son côté gauche en sautant vers la droite, pour éviter de se faire toucher par... Rien dut tout. Le elfnard s'était moqué de lui, il n'y avait aucun ennemi sur sa gauche. Par contre, à droite, il rencontra l'énorme poing du Rondouillard qui fonçait sur lui. Après avoir volé à travers la salle, s'être pris un pilier dans le dos et s'être fait insulter de tous les noms péjoratifs par les elfnards, Xaspirate se releva et perdit patience. Il fit apparaître deux épées Similis avec leur fourreau sur les lames. D'un mouvement, il lança les fourreaux dans deux Chauves-Grappins qui explosèrent dans une fumée noire. Il trancha un Soldat qui lui fonçait dessus et lança ses deux sabres dans les épaules du Rondouillard. Celles-ci se logèrent dans le Sans-Cœur de façon à ne pas toucher son point insensible. En se transformant en Casque Astral, il passa dans une autre dimension et réapparut derrière le Rondouillard. Il reprit sa forme d'origine et attrapa les deux sabres, les délogea du monstre et le frappa dans le dos avec toute la force qu'il possédait. La créature disparut dans un nuage noir.

En se calmant un peu, il remarqua que tout le monde en avait fini avec leurs Sans-Cœurs. Il soupira. Il commençait à en avoir sérieusement marre. Il se rapprocha du groupe et les regarda, dédaigneux.

- Je vois que la plupart d'entre vous ont réussi à se défendre seul...
- Je vois que tu as réussi à ne crever... Dommage d'ailleurs, lui répondit Yako.
- Et bien alors, Bonduel ? On sais plus c'est quoi sa droite et sa gauche ? Lui lança Zenko en hurlant de rire, suivi de près par Yako. Et tu te dis supérieur aux Sans-Coeurs ? Laisse-moi rire ! Tu t'es tellement fait toucher que je comprends même pas comment tu tiens debout. Et puis c'est quoi cette consistance ? Le elfnard était en train d'appuyer sur les épaules du Simili, remarquant son corps mou et caoutchouteux. Comment veux-tu être supérieur aux Sans-Coeurs avec un corps pareil. T'es même pas fini comme mec.

Ce fut les mots de trop. D'un mouvement digne du Simili qu'il était, Xaspirate attrapa les deux elfnards (qui furent surpris d'un tel mouvement car Xaspirate s'efforce de ne pas bouger comme les autres Similis) et les plaça devant son visage. Ses deux yeux rouges s'allumèrent d'une lumière plus forte et plus vibrante que d'habitude. Ils étaient allés trop loin.

- Pour vous, c'est drôle, de se moquer des autres sans risquer quoi que ce soit. Ça vous fait rire hein ? Je vais faire rire moi... Je suis une existence incomplète nommé Simili qui est né d'un sentiment persistant d'un humain. Est-ce que j'ai demandé à vivre ? Non. Est-ce que je suis un être qui possède sa propre identité ? Non ! Je ne suis que le paria d'un idiot, un froussard et un incompétent qui n'a rien trouvé de mieux que de faire un pacte avec le Diable pour récupérer quelque chose qu'il a perdu à jamais. Et moi, je me retrouve avec des souvenirs qui ne sont pas les miens et qui me vrillent le crâne minute après minute ! Ce corps provisoire n'est qu'une enveloppe ridicule et imparfaite que je suis obligé de porter pour pouvoir rendre, à ce qui reste de mon être, la rédemption. Donc, je n'ai pas le temps pour vos fanfaronnades, ni le temps pour quoi que ce soit. Je cherche la vermine qui rendu comme ça, et c'est un Sans-Cœur !!! Voilà pourquoi je les déteste !!! Alors si ça vous suffit en sujets d'insultes... FICHEZ LE CAMP !!!

Cette dernière phrase résonna dans la salle. Pendant qu'il parlait, Xaspirate prenait peu à peu la forme de l'Armure Astrale, augmentant sa poigne pour empêcher les petites lucioles-renards de s'enfuir. Les deux ne dirent rien. À la fin de son monologue, le chevalier reprit sa forme d'origine et lâcha les elfnards. Il monta l'escalier qui menait à l'Aile Ouest. Juste avant de quitter la salle, il regarda le groupe une dernière fois, et leur lança, d'une voix calme mais tranchante :

- Sauvez-vous tous seuls...

_________________



-dialogue1 -dialogue
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Jeu 19 Mar - 9:36

La jeune fille observait la situation pour être prêt à donner la moindre information utile pour le combat lorsque Xaspirate l’envoi bouler. Certes, elle s’en doutait mais l’entendre était moins évidant. De plus, il semble que les autres membres de la petite équipe ne souhaitent pas suivre la stratégie de Rise… Fantoche boost effectivement le renard mais elle ne pensait pas qu’ille resterait sur son dos pour le combat… Cela n’était pas la meilleure option. Pour Elle, Fantoche aurait été plus en sécurité en retrait à lancer des sorts. Rise ne parvenait pas à rester concentrer, entre le soldat argenté qui ne désirait pas son intervention, Fantoche qui se retrouve dans la bataille au lieu de rester au loin et le renard qui ne semble être encore moins doué pour la magie que ce que la description qu’elle a de lui, le laisse penser… De toute façon, il était clair que Nosaka avait des difficultés et qu’elle n’était pas en mesure de lui accorder aucun soutien. Quel est l’utilité de ses pouvoirs si elle ne peut ni combattre, ni réellement être un support ? Serait-elle l’espèce faible dans la ligné des Persona-Users ? L’espèce destinée à s’éteindre car elle est trop faible pour continuer à vivre dans un monde hostile ? C’est alors qu’elle ressent quelque chose de lourd dans sa poche. Elle se retire de sa Persona qui disparait et regarde ce qui vient d’apparaître dans sa petite poche. C’était un petit appareil électronique, une sorte de petit écran mais rapidement, elle constate qu’il n’y a ni plug d’alimentation, ni bouton, ni quoi que ce soit qui pourrait permettre de contrôler l’écran qui s’allume sur un fond de tempête de neige. D’un coup, l’écran brouillé de points noirs, blancs et gris prend une teinte jaunis avant de ne se stabiliser sur… Sur elle, Rise. C’était son Shadow…

- Hey, Risette ! Qu’est-ce qui ne va pas ? J’étais sûr que tu n’étais pas le genre de fille à ne pas s’accrocher jusqu’au bout ! Était-il écrit en sous-titre.

- Comment peux-tu être là ?!

- Mais pourquoi ? Parce que des lors que tu te fourvoies, je renais. Et je serai toujours là pour te rappeler qui tu es. Sérieusement, Risette. Mon pouvoir est encore faible, il faut encore que tu m’utilises aussi souvent que possible mais pas seulement. Le TV World est terrifiant, peut-être plus que le monde dans lequel nous avons atterries mais une chose est sûr, les règles diffèrent fréquemment. Te rappel tu de ton micro ?

- Oui. Celui du rêve ?

- Je suis convaincu que ce n’était pas un rêve. La prochaine fois, essai de faire apparaître le micro !


    Rise était perplexe. Comment allait-elle faire apparaître un « micro » ? Au-delà de ça, qu’allait-elle faire avec ce micro…  

- Risette, détruit la petite télévision maintenant. Je n’avais pas d’autre choix pour te parler mais détruit le car c’est un portail entre ce nouveau monde et le TV world. Les Shadows vont y pénétrer et les êtres de ce monde ne pourront pas les blesser !

- Mais ! Je… Je veux encore te parler !
Mais Shadow Rise n’était déjà plus sur l’écran.

- FICHEZ LE CAMP !!! Rise sursauta alors, surprise par le hurlement de Xaspirate qui avait résonné brouillement dans le hall. Le chevalier monte alors les escaliers et passe par l’escalier à la droite de Rise sans lui accorder le moindre regard. Puis il s’adressa alors calmement au groupe.

- Sauvez-vous tous seuls.


    Cette phrase était d’autant plus blessante pour Rise car elle ne pouvait compter que sur les autres pour sa survie. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle répliqua rapidement.

- Et tu penses que c’est Juste de dire cela à des personnes différentes de toi ! On n’est pas tous des combattants ! Rise baisse alors la tête et parle alors nettement plus doucement mais toujours audiblement. J’aimerai bien que tu ressentes ce que ça fait d’être faible et impuissant, toi qui semble jouir d’une immunité à la douleur.

    Sur ses mots, Rise passe par la grande porte de la salle de bal. Prenant le temps de la refermer derrière elle, elle constate que la pièce était très spacieuse et lumineuse. Pourtant, elle n’y accorda pas plus d’importance pour le moment. Elle aurait aimé parler de nouveau avec Shadow Rise qui ne lui faisait plus peur désormais. Elle s’avance dans la salle avec la petite télé en mains et appel son homologue sombre. Mais elle ne se montrait pas à la place, l’écran laisse apparaitre un Shadow. Une de ces horribles boules flottantes avec une énorme langue et un masque sur l’arrière. Elle pousse un cri et jette l’appareil au sol. Mais il ne semblait pas cassé et elle n’avait pas l’intention de s’en approcher d’avantage. Un liquide noir en sortait maintenant… C’était l’ombre du Shadow qui pénétrait dans ce monde…

- Qu’ai-je fait ?

    L’ombre se transforme alors en boule flottante et semble la regarder avec un sourire de personne affamée prêt à engloutir un festin de roi.

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Sam 4 Avr - 23:34

« OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »

Ça, c'était le cri teinté de rires de Fantoche qui résonnait dans la pièce. L'Idée avait entrepris un rodéo sur le renard, et s'y accrochait fermement avec les jambes, épées en main. Il donnait des coups de sabre aux ennemis qui passaient à sa portée en lâchant de francs rires parsemés de petits cris de joie. Apparemment, Fantoche n'avait aucune conscience du danger que représentaient ces bêtes, et, conforté par la présence d'alliés qui semblaient savoir ce qu'ils faisaient, préférait profiter de la situation pour s'amuser. Jusqu'à cet instant.

Un monstre énorme, obèse, effrayant. Fantoche avait laissé ses bras tomber le long de son corps en voyant cette chose. Puis tout s'est passé très vite.

Il y eût un virage, des cris, des poils arrachés, une écharpe tirée. En moins de temps qu'il ne le faut pour l'écrire, Fantoche s'était retrouvé bloqué sous l'animal.

Aucun moyen de bouger, il n'arrivait pas à se dégager. Le renard semblait sonné sur le coup, et la petite idée commençait à paniquer.

Les sanglots de panique prirent la place des rires amusés.

« À l'aide! Quelqu'un ! S'il vous plaît ! »

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xaspirate
Le Spectre d'Ombre et de Vide


Messages : 27
Triomphe : 26
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans le Néant...

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Détruire Parasite Kurokami et les êtres réels.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Ven 10 Avr - 11:09

- Sauvez-vous tous seuls...

Xaspirate en avait déjà marre d'aider les autres. Il voulait juste atteindre l'objectif qu'il s'était fixé. Et il n'avait besoin de personnes pour cela. Alors que le Simili allait monter les escaliers, il entendit Rise lui dire, d'une voix tremblotante :

- Et tu penses que c’est juste de dire cela à des personnes différentes de toi ! On n’est pas tous des combattants ! Le chevalier la regarda un instant puis descendit de quelques marches pour être totalement visible à l'audience et lança sèchement :
- Le fait d'être un combattant n'a rien à voir avec ce que je cherche ou ce que je fais ici. Et d'ailleurs, ce n'est pas ma faute si vous êtes incapables de vous défendre tous seuls. De plus, la « justice » dont tu parles ne m'intéresse nullement. Je me fiche de commettre des actes condamnables. Je ne vis que pour moi et pour personne d'autre. Ce qui est « juste » n'est qu'un ramassis d'inepties infantiles que vous, les êtres complets, avaient érigés pour avoir bonne conscience. Rise regarda Xaspirate avec un air vexé et blessé. Puis elle baissa la tête et parla doucement, mais assez fort pour être entendu.
- J’aimerai bien que tu ressentes ce que ça fait d’être faible et impuissant, toi qui semble jouir d’une immunité à la douleur. Cette phrase était elle aussi de trop.
- Ressentir ? Ressentir, dis-tu ? Pauvre idiote ! Je suis un Simili ! Une incarnation corporel vide de tous sentiments. Le mot « ressentir » n'existe pas pour un Simili. Et comme je te l'ai déjà dit, je me fiche pas mal que vous soyez impuissants et que vos vies soit en danger. Je ne suis ni un ange gardien, ni un garde du corps. C'est ton problème si tu te sens faible et impuissante. Moi, je vis de ma force et je vivrai grâce à elle. Mais toi, pauvre créature stupide et complète, tu te plains d'être comme les autres de ton espèce : insignifiante et fragile !

Rise était au bord des larmes. Elle s'enfuit en vitesse dans la grande porte qui menait à la salle de bal. Xaspirate la regarda s'enfuir puis rabattit son regard sur Fantoche et Nosaka. Ce dernier était visiblement assommé et sous lui, gisait le petit garçon qui semblait être bloqué par le renard. Xaspirate l'aurait aidé il y a cinq minutes, mais là, il en avait assez. Il rentra donc dans la porte qui menait à l'Aile Ouest, laissant de sang froid une fille en pleurs, un animal évanoui et un enfant en détresse.

- Et contrairement à ce que vous croyez, je sens la douleur.

A peine eut-il fermé la porte qu'il s'écroula sur le sol. Les coups qu'il avait reçu l'avait grandement épuisé. Il sentait son existence vaciller mais il n'en fit rien. Il devait trouver des indices sur cette impression qu'il avait eu en arrivant.

Xaspirate fouilla alors tout le Château en évitant soigneusement de retomber sur ses anciens « camarades ». Il commença à en avoir marre de chercher. Et il sentait que la boucle allait arriver à son terme. Il décida alors de partir. Mais juste avant qu'il ne se transforma en Casque Astral pour quitter ce monde inutile, il vit un lapin blanc courir à toute vitesse juste devant lui. Sa première réaction fût de sortir ses lames mais l'animal n'avait pas l'air de s'occuper de lui.

- Je suis horriblement en retard ! La Reine me coupera la tête si j'arrive à l'heure ! En retard ! En retard ! Toujours en retard, mon gaillard !

Le Simili eût l'impression que le lapin s'adressait à lui. Il fit un pas pour essayer de le rattraper. Mais au lieu d'avancer sur un sol dur, il tomba dans un trou. Un trou sans fin...

HRP : Xaspirate quitte Le Château de La Bête. Suite des aventures du Simili ici : (pas encore défini)

_________________



-dialogue1 -dialogue
*pensée1* *pensée2*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rise Kujikawa
The Scandalous Superstar Idol


Pseudo Heaven : Mogéréo ArcAngel
Messages : 22
Triomphe : 16
Date d'inscription : 09/12/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Agir dans l'objectif d'assister les autres et de retourner à Inaba, au Japon.

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Ven 8 Mai - 11:16

 Il fallait que Rise fasse vite. Elle devait détruire l’écran avant qu’une autre créature n’apparaisse. De plus, les Shadows dévorent les Hommes. La situation était critique et il lui était impossible d’invoquer Himiko en cet instant. C’était même une évidence, l’invocation de Himiko serait un désavantage de taille sachant qu’elle n’est pas en mesure de se déplacer ensuite.

« La clef ! Utilise la clef ! » Mais quelle clef ?

  Rise savait que les Persona-users, avec une arme classique, était capable de vaincre les Shadows. Ce qui n’est pas le cas des non-users. La salle de bal était l’unique lieu sans statue qui aurait pu permettre à Rise de prendre une hache ou une épée de pierre. Elle était désespérément vide cette pièce !


« La clef ! Utilise-là ! » Dans la confusion, Rise n’avait pas reconnu la voie de Shadow Rise qui était encore dans l’écran.

- Quelle clef ?! S’énervait Rise. La tête flottante s’approchait dangereusement de Rise qui, paniqué, se rua vers les piliers de la salle de bal.

« Je vais essayer de te donner un coup de main… Got it ! C’est un Slipping Haberie de l’arcane du Magicien ! Ce Shadow est très faible, mais ne le sous-estime pas, c’est un Shadow ! »

   Il était déjà au niveau de Rise qui ne pouvais plus s’enfuir, elle tente de se protéger avec ses mains lorsqu’une lumière  jailli de l’une d’elle et qu’un micro apparait. La lumière repousse le Shadow un moment.

« Frappe-le avec ! Qu’importe la forme de ta clef ! Elle t’ouvrira un avenir possible ! »

   L’Halberie retente un assaut sur Rise mais celle-ci lui enfonce le micro dans la bouche. Elle avait fermé les yeux et lorsque qu’elle les eut réouverts, la créature s’était dégénérée. Elle retourne au milieu de la pièce et remarque qu’une autre ombre s’extirpe de l’écran.

« Je ne peux pas le retenir plus longtemps ! »

- Ne t’en fait pas, je m’en charge… A peine le Shadow matérialisé, elle le frappe de son micro, déformant son affreux sourire avant de le dissoudre. Elle décide alors enfin à détruire l’écran en remerciant une dernière fois Shadow Rise. Elle allait pour sortir et rejoindre les autres lorsqu’un mystérieux lapin blanc avec une montre cours à en perdre haleine en criant : …je suis en retard ! La reine va me couper la tête !

- Alice in Wonderland ? Le temps de formuler le titre de l’ouvrage, le lapin avait disparu dans le mur. Comme si il n’existait pas. Elle aurait désiré lui dire d’attendre mais il était trop tard et de plus, plusieurs trous déformaient la réalité et l’un d’eux était sous la jeune fille. La forçant à se joindre à une chute désespérément longue et sombre. Mais pour autant… Elle n’était pas terrifiée…

_________________
Don't hesitate ! La couleur de Rise est : #cc3366 !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Nosaka
Messager d'Inari


Pseudo Heaven : Kyasa
Messages : 106
Triomphe : 48
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 24
Localisation : En mode clandestin sous ton bureau

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Chaque fois qu'il découvre un peu plus se qu'est le Kingdom hearts

MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Mer 8 Juil - 17:35

Bien plus tard

des spasmes dans les pattes, la queue qui s’ébouriffe, la gueule encore à moitié ouverte, filet de bave pendant, clignements des yeux, le renard commence à reprendre conscience.

<<-Ma tête, ma putain de tête et mon dos. Ça me rappelle la soirée libertinage à Hong-Kong>>

L’animal regarde autour de lui, rien. Il n’y avait plus personne dans la salle. Rise, Kuro et les sans-cœur ont foutu le camp. Il ne reste que des traces du combat. Combien de temps est-il resté inconscient ?

Les rideaux ont fini par entièrement ce consumer et il ne reste que des tas de cendres, froide. Yako et Zenko sortent du sac, qui gît à plusieurs mètres du Nosaka. Il se relève avec un peu de mal, s’étire et s’inspecte. Pas de blessure grave, quelques bleus, des poils brulé ou arraché, voir même les deux. Rien de pire que d’habitude. C’est en se retournant que l’animal remarque Fantoche assoupis sous lui et se rappelle du déroulement du combat et comment il s’assomma.


<<-Il t’a téléporté au milieu du combat. Laisse-le pour les rats.
-Il est bizarre cet enfant. Il ne sent pas…l’humain
-Ouais, ouais et alors, c’est du parei…TU FAIS QUOI LÀ ?
-Ta gueule.>>

Nosaka prend le petit être et le même sur son dos.

*Il est épuisé, il a dû utiliser toutes ses forces à crier et essayer de se débattre pour se dégager de mon corps*
Les deux elfnards apportent le sac et le groupe se mets à vagabonder dans le château. Le hall d’entrée est plongé dans l’obscurité, seulement éclairé par la lune et la faible lueur des Elfnards. Nosaka enflamma le bout de ses pattes pour guider ses pas. Profite, par d’ailleurs, pour allumer les diverses bougies qu’il rencontre. Il règne un silence de mort dans le château. Le Kitsune entend le battement régulier de son cœur et peut aussi sentir celui de Fantoche battre contre son dos.

Durant les heures qui précèdent, le groupe a exploré le rez-de-chaussée. Maintenant, l’animal voulait savoir ce qui se trouve à l’étage. Il commence à monter les escaliers doucement puis entend un bruit. Un titillement, comme si de la porcelaine tombe, mais ne se brise pas. L’animal s’arrête, il sent une présence, il sent que quelque chose à peur. Tous les animaux ont cette faculté de sentir la peur chez autrui. De façon générale ça permet à l’animal de prendre le dessus. Mais là, Nosaka a le poil qui hérisse. Quelque chose ne fonctionne pas. Il sent la peur, sent une présence, mais ce n’est pas ce qu’on peut qualifier d’anatomiquement vivant. Une douce odeur de thé à la menthe lui arrive jusqu’aux narines. Il grimpe les dernières marches le ventre à terre. Arrivé en haut, rien, personne. Nosaka sent la peur, mais ne voit pas d’où elle provient.

Zenko et Yako fouillent la pièce. Le Kitsune, assit, éclaire la cage d’escalier en observant les elfnards. Ils éclairent de façon éphémère les différents meubles du premier étage. Finalement, c’est Yako, victorieux, qui revient avec une tasse à la main.


<<-Trouvé !
-Idiot, c’est qu’une tas…
-Lâche moi !>>

Étonné le renard leva un sourcil. Zenko aida son ami à tenir la tasse à la hauteur de la tête de leur maître. L’animal du bout de la patte, tapota doucement la tasse.

<<-T’es qui  ou plutôt quoi ?
-Je suis Zip, tasse et petite garçon à mes heures perdues.>>

Zip est une petite tasse beige avec un pied qui alterne le mauve et turquoise. Son nez, doré, était ce qui permet aux elfnards de le tenir. Ce qui le différencie des autres tasses est la fissure qui se trouve sur le haut de la céramique, le rendant imbuvable par moment.

<<-T’es seul ?
-Oui, les autres se sont éparpillés pendant le combat et la bête a pris peur pour la rose
-La bête ? La Rose ?>>

C’est à ce moment-là que le renard sent Fantoche gigoter. Il se réveille,  le mot ‘’rose’’ a attiré son attention. Nosaka lui lapa la joue alors qu’ile se frotte les yeux.


<<-C’est ce que tu cherches, non ? La rose ?>>

_________________
Narrateur
Kitsune Nosaka
Zenko
Yako
renard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un château bien sombre... [Libre]   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Un château bien sombre... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CLOS] [Mini Event] Quand on te tend un piège bien venimeux... (libre)
» Par une Nuit Noire et Sombre.... [Libre !]
» Une patrouille bien sombre / ft Furie Nocturne.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» .Sombre rêve. |.Libre.|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Jouer :: Château de la Bête [Boucle temporelle] :: Le château de la Bête-
Sauter vers: