AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amnesia [Hayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Amnesia [Hayden]   Ven 27 Mar - 20:28

Rien.

Le vide total.


Ces quelques mots résumaient parfaitement ce qui se trouvait dans l’esprit d’Elsa à l’heure actuelle. Quelqu’un avait effacé l’ardoise, brisé ses souvenirs. En un claquement des doigts, tout ce qui avait constitué la vie de la reine Elsa d’Arendelle avait été effacé de sa mémoire. En revanche, la brulure dans son cou était bien là, douloureuse et persistante. A l’endroit exact où Celsia l’avait piqué pour lui injecter son sérum, se trouvait un petit point rouge bien visible. Le produit avait laissé une trainé de feu dans les veines de sa victime, accompagné d’une souffrance atroce. Puis, à la douleur s’était ajoutée la peur. Une peur irrationnelle et indicible, incontrôlable… et tout avait basculé en quelques dizaines de minutes. Lentement, le sérum avait fait son travail et englouti le passé d’Elsa, la réduisant à une simple figure de souffrance et de peur. Et c’est cela qu’elle était à cet instant.

Kagi avait été bien avisé de l’envoyer dans un autre monde pour l’éloigner de Celsia, le plus grand danger qu’Elsa ait jamais rencontré. D’autant que grâce à Yen Sid, la Discordiane ne pouvait plus pister la jeune reine d’un monde à l’autre. Bien sûr, il aurait été certainement plus intelligent de rester avec elle pour la protéger, car Elsa n’était plus en état de se défendre elle-même. En plus de la briser, le sérum avait également bloqué ses pouvoirs. Mais les réactions de Kagi étaient imprévisibles, et Hadès devait être très en colère et inquiet à l’heure qu’il était…

… mais qui était Hadès ?

De son agression, la jeune femme ne se souvenait de rien, si ce n’est vaguement d’une personne qui l’avait jeté à travers une sorte de portail magique. Mais déjà ce souvenir était en train de disparaitre sous l’effet du poison. Elsa était allongée par terre, une main plaquée contre son cou. Cela ne servait à rien cependant, car rien ne pouvait endiguer le feu qui la consumait de l’intérieur. A part peut-être une intervention extérieure…

Le portail s’était refermé derrière elle, laissant la pauvre femme seule et blessée. Après quelques instants, Elsa s’était redressée et réfugiée dans un coin de la ruelle, contre le mur, roulée en boule. Le cœur battant à cent à l’heure, elle ne comprenait pas où elle était ni ce qu’elle faisait là. Mais elle avait peur. Son environnement la terrifiait, les ombres prenaient le visage d’un monstre, les bruits raisonnant au loin ressemblaient à des roulements de tambour ou à des pas de géants. Elsa ne se souvenait pas de son prénom, en revanche tout son être lui disait de courir très loin et très vite, de fuir… mais fuir quoi ? De toute façon ses jambes ne la portaient pas, elle ne pouvait donc que se contenter de regarder autour d’elle d’un air effrayé, tentant de retenir ses gémissements de douleur. Les larmes roulaient le long de ses joues sans même qu’elle ne s’en rende compte.

Le spectacle qu’elle offrait aux potentiels passants était désolant. Les bleus sur ses joues commençaient à apparaitre, de même que les marques sur son cou qui témoignaient que quelqu’un l’avait étranglé, la haut de sa tunique était déchiré et l’une de ses manches pendait lamentablement, laissant deviner la naissance de sa poitrine…

Lorsqu’elle entendit des pas se  rapprocher, Elsa tenta de reculer et se recroquevilla encore plus sur elle-même, comme si cela pouvait la protéger. Qui que ce soit, il allait avoir du mal à la faire coopérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Sam 28 Mar - 13:24

Où étais-je ? Je ne savais pas moi-même. En me réveillant, je sentis le sable contre ma joue qui restait collé lorsque je me suis relevé. La dernière chose dont je me souvenais ? C'était ... Enfin, bref ! J'entendais les vagues qui venaient s'éclater sur la plage. Je me rendis compte que j'étais sur une plage, l'air était agréable et cet étrange silence me fit prendre une grande inspiration. C'était reposant pour une fois.
 Je retirai mes chaussures et je mis mes pieds dans cette eau qui avait une si belle couleur. Son bleu semblait si pur. En soit, cette plage ou ce monde était le monde idéal où je serais bien resté si d'autres affaires ne m'attendaient pas. Je me chaussai à nouveau, en faisant quelques adieux à cette belle plage. Je mis ma main dans mes réservoirs de cristaux près à faire un portail vers Illusiopolis mais ...

 Presque vide.
 C'était l'état de mes fioles et plus particulièrement celle d'essence de feu, j'avais juste assez pour faire mon portail. Mais je me demandais comment elle pouvait être vide alors que je ne l'avais pas utilisée ? Ma réponse se porta immédiatement sur le moment où les gardes de l'autre fois m'avaient fouillé ne savant pas ce que c'était, il me l'ont prise et ont dû la vider inutilement (ou dangereusement).

 Malheureusement pour moi, je n'avais pas assez d'essence pour aller au Jardin Radieux, monde où j'étais sûr que je pourrais trouver ce dont j'avais besoin, il ne me restait plus qu'à tenter un coup de poker et espérer tomber sur un monde moins vide que cette île. Je lançais le contenu de ma fiole dans les airs et une brèche de lumière s'ouvrit. Je pris mon inspiration et poussai un bref soupir et je mis un pied dans la brèche puis un deuxième avant de disparaître totalement.

 Le monde où j'avais atterri était une grande ville, il faisait nuit et d'ailleurs, ici, les étoiles étaient étincelantes et en très grand nombre. En me retournant, je vis une grande place avec quelques lampadaires, un bar sans barman, une boite à lettre et quelques magasins. Mon regard s'arrêta sur les magasins. La chance serait-elle de mon côté ?
 D'un pas vif, j'allai dans une de ces échoppes. En entrant, un objet volant non identifié passa devant moi et en le regardant de plus près, je me rendis compte que c'était un être vivant, il était de couleur blanche et avait un pompon rouge au dessus de la tête. Il engagea rapidement la discussion :

"Bienvenue dans la quincaillerie des Mogs, kupo. Vous souhaitez ... ?"

 Visiblement, j'étais au bon endroit alors sans perdre de temps, je m'avançai vers lui et lui demandai :

"Euh ... Bonsoir ... Heum ... Est-ce que vous auriez de l'essence de terre, de feu, d'air et d'eau, s'il-vous plait ? C'est pour ... de l'alchimie."

 La chose continuait de voler à ma hauteur et moi j'attendais ma réponse. Il avait les yeux quasiment fermés et je rapprochais mon visage interrogateur en essayant de comprendre ce que c'était. Je passai ma main devant lui, pensant qu'il ne me voyait pas mais en réalité, il me regardait et plutôt bien. D'un bond brusque vers l'arrière, il cria :

"Pas mon pompon !"

 J'haussai les épaules et soupirai. Je lui reposai la question une deuxième fois et cette fois-ci il entendit correctement et alla me chercher ce qu'il avait en stock. Il revint et posa ce qu'il avait en réserve sur son comptoir. Mon visage se décomposa lorsque je vis qu'il n'avait pas d'essence de feu, quelque chose d'essentiel pour mes déplacements. Finalement ma chance n'avait pas tourné. Je passai une main dans mes cheveux et pris ce qu'il avait (c'était toujours ça). Je sortis en faisant un signe d'adieu à la créature.

 Déçu de ne pas avoir trouvé, je m'assis sur les marches non loin pour réfléchir quelques instants à la situation. Tout ce que je désirais pour le coup était plutôt de raser la Terre des Dragons. Comment faire de la lumière sans feu ? Telle était la question. Je me relevai et commençai à demander aux passants s'ils savaient où je pourrais trouver de l'essence de feu mais aucun ne sut me répondre autre chose que "la quincaillerie".

 Quelques minutes s'écoulèrent et j'entendis un bruit atténué, un bruit qui ressemblait étrangement à celui de mes portails. Précipitamment je m'en rapprochai, cela m'amena à une ruelle sombre, où il n'y avait ni passant, ni magasin et surtout ni portail !
 Mais mon regard s'accrocha sur quelque chose ou plutôt quelqu'un. En mesurant mes mots, elle apportait une touche de lumière à cette ruelle. Je pus voir que c'était une femme attristée, recroquevillée sur elle-même laissant supposer qu'elle avait des problèmes.
 Sans réfléchir, je m'en approchai, mes pas lui firent peur mais ceci ne m'empêcha pas de me rapprochai petit à petit découvrant qu'elle était blonde. Je lui tendis une main et dis d'une voix un peu chuchotante :

"Est-ce que vous allez bien ?"

 Je remarquai qu'elle se serra encore plus contre elle-même, ma question semblait plutôt mal posé étant donné que je pus distinguer quelques larmes sur son jeune visage. Mon regard se rapprochait doucement, et au niveau de son visage je vis des traces noires avec une teinte bleutées. Elle avait été frappé au visage et pas que, en me décalant d'un pas, je vis ce qui semblait des marques d'étranglements. À la vue de tout cela, je fronçai les sourcils, je m'accroupis et me mis à sa hauteur :

"Dites-moi ... Que s'est-il passé ?"

_________________
Hayden's Theme :


Dernière édition par Hayden le Ven 3 Avr - 22:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Sam 28 Mar - 18:21

Les pas se rapprochèrent, de plus en plus marqués et raisonnant comme des coups de marteau. Il était évident que cela relevait uniquement de sa perception erronée. La drogue qu’on lui avait injecté amplifiait et déformait tout, rendant son environnement pour le moins terrifiant. Incapable de courir, elle fit ce qu’elle put pour s’éloigner de la menace et se retrouva bien vite coincée contre le mur, juste derrière elle. Se sentir ainsi piégée la fit paniquer de plus belle, le monstre était tout prêt désormais, il allait la dévorer…

Vous êtes-vous déjà réveillé en sursaut au milieu de la nuit, en projetant votre cauchemar dans votre propre chambre et n’arrivant pas à vous réveiller tout à fait ? Vous savez qu’il n’y a plus d’échappatoire, que vous ne pouvez plus fuir… alors vous n’avez plus qu’à crier, si tant est que vous en soyiez capable.

Elsa ne cria pas. D’abord parce que cela ne lui ressemblait pas, et ensuite parce qu’elle était bien trop mal en point pour cela. Alors elle se mit à espérer très fort que ce cauchemar s’arrête, que son cœur cesse de battre à tout rompre comme s’il voulait sortir de sa poitrine…

"Est-ce que vous allez bien ?"


La jeune femme sursauta violemment et se recroquevilla encore plus. Le cauchemar se mettait à parler maintenant ? Qu’avait-il dit ? Elle n’était pas sûr d’avoir bien comprit… tout était brouillé dans sa tête et elle dut se faire violence pour penser de manière rationnelle.

« Calme, du calme, calme, du calme… pense, reprends le contrôle… », s’intima telle violemment.

Qu’est-ce que le monstre venait de lui dire ? Pourquoi ne la tuait-il pas s’il était vraiment méchant ? Peut-être… peut-être que…

La jeune reine se força à lever les yeux vers la créature, le gratifiant d’un regard effrayé. Sa vision était fuyante, brouillée et déformée, mais il lui semblait que le monstre ressemblait fortement à un humain. Quoi qu’il fût, il s’accroupit à sa hauteur… avait-il enfin décidé de la tuer ?

"Dites-moi ... Que s'est-il passé ?"

Il se remettait à parler. Cette fois, les mots trouvèrent un sens dans le cerveau de la blondinette qui fit un effort de concentration monumental pour traduire. La main toujours plaquée contre son cou et les muscles contractés par la douleur, elle mit un moment pour comprendre ce qu’il attendait d’elle et plus encore pour lui répondre.

-Ca… ça brule… lança telle d’une voix tremblante, marquée par la souffrance. Mon cou… et mon corps… ça fait mal…

Sa voix se brisa à l’instant où une nouvelle vague de douleur déferla en elle, la faisant grimacer.

-Éteignez le feu… s’il vous plait… ajouta-t-elle en larmes.



 A priori, rien ne permettait de comprendre l’origine du problème. Rien, excepté peut-être cette main qui ne quittait pas son cou, comme si le simple fait de toucher sa peau pouvait limiter la souffrance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Sam 28 Mar - 19:12

Avais-je l'air si méchant ? C'est ce que laisser sous-entendre la jeune femme qui semblait terrifier à l'idée de croiser ne serait-ce que mon regard. J'y pensai par la suite mais quelque chose pouvait être déstabilisant pour les inconnus ; mes yeux rouges vifs, aussi rouge que du rubis. Un jour on m'avait demandé si c'était des lentilles que je portais et à ce moment, j'ai hésité à répondre que c'en était ou que c'était lié à mes débuts d'alchimiste. Et j'ai répondu la première solution, plus simple et ça faisait moins peur.

 *Qu'est-ce qui peut bien l'effrayer à ce point ? Ce ne peut pas être que moi, tout de même.*, pensai-je.

 Elle se plaignit de douleur et me demanda d'éteindre le feu qui la brulait mais qu'est-ce que ça signifiait ? Parlait-elle de ses blessures qui lui faisaient mal et qui lui donnaient une impression de brûlure ou parlait-elle d'un vrai feu ? J'admirai son calme par rapport à sa souffrance et bien qu'elle ait dit qu'elle brûlait, je n'eus pas de crainte envers cette personne, je ne craignais pas qu'elle fasse une combustion spontanée ou qu'elle me saute à la gorge. Elle inspirait la confiance malgré son état de choc.

 Je fermai les yeux et baissai la tête. Fatigué d'être accroupi, en appui sur mes jambes, je m'assis à côté d'elle, environ un mètre devait nous séparer ; je l'avais déjà brusquée en parlant, inutile d'en rajouter avec des mouvements brutaux. Je gardai mes yeux fermés, pensant que c'était cela qui l'étonnaient et dis d'une voix calme :

« Je peux vous aider. Mais pour ça il faut que vous m'en disiez plus. De quel feu me parlez-vous ? »

 C'est certain que je n'étais pas un bon psychologue ou même un très bon médecin mais selon moi j'avais les moyens de l'aider et je pouvais au moins soigner ses quelques blessures grâce à l'alchimie.
 Je pliai la jambe et mis mon genou à la hauteur de mon torse. Je jetai un regard furtif à la femme qui tenait étrangement son cou, on aurait dit qu'elle me cachait quelque chose puis je refermai les yeux. Bien évidemment, elle n'avait aucune raison de me montrer quoique ce soit étant donné que je n'étais qu'un simple inconnu venu de nul part aux connaissances en psychologie très limitées mais cela me permit d'en prendre note. Tout ce que je voyais sur son cou était des traces de strangulation.

 Je me rendis compte que je ne m'étais pas présenté et que ça pouvait peut-être aider :

« Ne me craignez pas. Je m'appelle Hayden et vous ? »

 Je posai un bras sur mon genou et j'attendis une réponse dans cette position. Tout laissait penser que ma journée n'allait pas être facile ... encore une fois.

_________________
Hayden's Theme :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Sam 28 Mar - 19:58

Un mouvement.

L’inconnu s’assit. Tout près d’elle. Mais en gardant une distance de sécurité malgré tout. Elsa commença à songer qu’il ne lui voulait peut-être pas de mal tout compte fait. Cette pensée était rassurante et agréable, un réconfort non négligeable dans sa situation.

« Je peux vous aider. Mais pour ça il faut que vous m'en disiez plus. De quel feu me parlez-vous ? »

La belle hésita. Bien sûr, elle pouvait retirer sa main pour lui montrer sa blessure. Même si elle ne se souvenait pas de l’injection ni de la personne qui lui avait faite, elle savait que la douleur partait de là et irradiait dans tout le reste de son corps. Mais si son esprit tentait de garder une part de rationalité, son cœur, lui, semblait incapable de se calmer. Comment faire confiance à cet étranger dans une telle situation ?

« Ne me craignez pas. Je m'appelle Hayden et vous ? »

« Hayden… Hayden… Hayden… Hayden… c’est son nom… »

Il essayait de la rassurer ? Oui… non… oui !

A nouveau, Elsa se remit à mener un combat intérieur contre le sérum, pour rester éveillée et ne pas laisser ses peurs reprendre le dessus. Elle devait prendre le risque de lui faire confiance, dans le pire des cas il la mettrait en pièce (et le résultat ne serait certainement pas pire que celui dans lequel était à l’heure actuelle), dans le meilleure il arriverait à arrêter le feu. Alors elle pourrait peut-être comprendre pourquoi elle était là, et surtout… qui elle était. Cette dernière question lui semblait totalement dérisoire à l’heure actuelle : qui se fichait de son identité, sérieusement ? Ah… oui… l’inconnu, il avait l’air de s’y intéresser. Il fallait qu’elle lui réponde, c’était la moindre des politesses vu qui elle était !

……………………….. Mais pourquoi devait-elle être polie ? Qui le lui demandait ? Qui était-elle ?

Alors que la magie d’Hadar-Amal contenu dans la drogue commençait à absorber à nouveau ses souvenirs, Elsa se décida enfin à répondre.

-Je ne sais pas… je ne me rappelle pas.

A contrecœur, elle dégagea sa main de son cou pour laisser voir Hayden. La trace de la piqure apparue, petite mais bien visible.


-C’est ici… le feu irradie dans tout mon corps… je n’arrive pas à l’arrêter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Ven 3 Avr - 16:15

La jeune femme aux cheveux dorés hésita à me répondre pendant quelques instants. Elle semblait comme perdue dans ses pensées. Malheureusement la réponse à ma question ne fut pas celle que j'attendais. Comment ça elle ne savait pas comment elle s'appelait ? Dans un premier temps, cela me paraissait être une blague, qui n'aurait pas été de mon goût mais en réfléchissant un peu plus pendant quelques instants, je me rendis compte qu'elle était sérieuse lorsque je connectai les quelques éléments que j'avais entre eux. Je me mis à réfléchir sur un prénom provisoire que j'allais pouvoir lui donner. Blondinette ... ? Mrs Blonde ? Elle ne pouvait probablement pas comprendre cette référence, c'est pourquoi je lui posai directement la question :

« Comment souhaitez-vous que je vous appelle ? Je veux dire … C'est le cadet de nos soucis mais ce serait bien que je ne vous siffle pas pour vous appeler. », dis-je en lâchant un rire.

 Peu de temps après, elle me montra quelque chose en dégageant sa main de son cou. Je ne voyais rien dans l'ombre. Mais en tout cas il me semblait avoir gagné un peu de sa confiance pour qu'elle me permette de voir ce qu'elle tenait tant à cacher.
 Je me levai et me rapprochai en lui montrant mes mains comme si je montrais le drapeau blanc et je plissai les yeux en regardant son cou, essayant de voir au mieux. Outre ses marques bleutées liées à des étranglements, je vis un point rouge au-dessus d'une légère bosse, cela ressemblait à une piqûre. En temps normal, j'aurais dit que ce n'était qu'une piqûre d'insecte mais dans ce cas-là je me mis à croire que c'était quelqu'un qui l'avait attrapé par le cou et lui avait planté une aiguille. Peu à peu une certaine inquiétude marqua mon visage et je lui demandai :

« Est-ce que c'est quelqu'un qui vous a fait ça ? Vous souvenez-vous de ce qu'il s'est passé ? »

 Dans ce genre de situation, il m'était compliqué de résoudre le problème, je n'étais pas magicien et je ne pouvais pas lui rendre la mémoire si elle l'avait oubliée. En revanche, je me mis à préparer un mélange dans ma fiole vide. Pas magicien mais alchimiste; je pouvais au moins soigner les blessures qu'elle avait et qui sait, peut-être même que les flammes s'arrêteraient grâce aux soins que j'allais lui appliquer ?

 Je pris la fiole où je venais de mélanger mes cristaux et contrôlai la couleur avec la lumière du bout de la ruelle qui passait à travers les multiples grains de la fiole qui formaient une sorte de sable. Il était logique de ne pas lui donner quelque chose de nocif en voulant la soigner. Et la couleur me parut correcte.
 Je pris le contenu de la fiole et le répartis en saupoudrant les blessures que la jeune femme possédait. Et, comme si j'avais peur que quelqu'un nous entende, je lui chuchotai :

« Vous irez mieux d'ici peu..., je pris un air déçu à la suite de ces mots, malheureusement, je ne peux rien vous assurer par rapport à votre feu ... »

_________________
Hayden's Theme :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Sam 4 Avr - 14:33

Rester suffisamment concentrée pour comprendre ce qu’il lui disait était éreintant. Mais c’était encore pire pour lui répondre, ce qui justifia qu’elle ne se donne pas la peine de commenter sa première question qui n’avait pas vraiment d’intérêt en l’état. Se trouver un surnom était certainement la dernière de ses priorités en ce moment.

Il se rapprocha d’elle, les mains en évidence. Si ce mouvement lui fit peur, elle s’évertua à n’en laisser rien paraitre, tentant de se convaincre qu’il était vraiment là pour l’aider et non pour lui faire du mal.

-Est-ce que c'est quelqu'un qui vous a fait ça ? Vous souvenez-vous de ce qu'il s'est passé ?

Elsa secoua doucement la tête de droite à gauche. Non, elle ne souvenait de rien… ses souvenirs la fuyait dès qu’elle essayait de se concentrer dessus.

-Je ne sais pas.

Elle le regarda s’agiter et attraper des choses de sa ceinture pour les mélanger, l’inquiétude barrant son front. Il avait finalement changé d’avis et il cherchait un couteau ? Ou bien des épices pour l’assaisonner ? C’était certainement cette dernière réponse qui le remporta sur le reste puisqu’il saupoudra des choses sur elle sans jamais la toucher plus que nécessaire.

-Vous irez mieux d'ici peu...

La jeune femme leva ses grands yeux bleus vers lui, cherchant à juger la véracité de ses propos. Elle aurait tellement aimé lui faire confiance ! Mais le sérum avait une trop grosse emprise sur son esprit pour qu’elle puisse pleinement jouir de sa liberté de penser, la plongeant dans une spirale infernale de terreur et de paranoïa.

-Malheureusement, je ne peux rien vous assurer par rapport à votre feu...

Le contre-poison fut pourtant miraculeux. Il agit d’abord sur ses blessures apparentes, les faisant progressivement disparaitre, puis les battements de son cœur se calmèrent et une vague de bien-être l’envahit. La douleur reflua progressivement, jusqu’à disparaitre presque totalement, de même que sa peur.

Elsa pu enfin reprendre le contrôle de son esprit. Dès qu’elle sentit le changement opérer, elle essuya les larmes sur ses joues et ses yeux et se releva en s’appuyant sur le mur. Elle tenait à peine debout, mais c’était dû à la fatigue physique et non au poison paralysant. La belle inspira profondément pour reprendre pied avec la réalité. A présent qu’elle arrivait à penser à nouveau librement, une question s’imposait à elle avec force : pourquoi ne se souvenait-elle de rien ?! Ses yeux se posèrent sur Hayden, ce jeune homme qui l’avait aidé et sans qui elle n’en serait pas là à l’heure actuelle, le détaillant pour la première fois. C’était un garçon charmant, bien que la couleur de ses yeux soit un peu surprenante. Qui qu’il soit, il venait de lui porter secours.

-Merci, dit-elle d’une voix fatiguée. Je me sens nettement mieux.

Elle jeta un coup d’œil à la rue et aux maisons autour d’elle d’un air perdu.

-Que s’est-il passé ? Où sommes-nous ? Je n’arrive pas à me souvenir de la manière dont je suis arrivée là ni même de mon prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Dim 5 Avr - 1:03

Mieux. La jeune femme se portait mieux ! Je n'étais pas sûr que cela puisse fonctionner et cette nouvelle m'enchanta, je ne pus m'empêcher de sourire de satisfaction. Disons que j'avais fait ma bonne action de la journée mais ce n'était pas encore terminé, visiblement j'avais bien une amnésique avec moi. Maladie d'Alzheimer ? Les maladies de mon monde existaient-elles également partout ailleurs ? De toute façon, elle était bien trop jeune. Mes pensées se clarifiaient sur ce qu'il lui était arrivé. Il était clair pour moi qu'on lui avait injecté une chose avec une aiguille, expliquant cette petite blessure dans le cou, comme un poison qui agissait sur sa mémoire.
 Ma décision fut de ne pas lui dire. Pas pour le moment. Pourquoi ? Lui dire ça alors que ce ne sont que des suspicions n'allaient pas arranger les choses. Ce qui m'importait plutôt c'était de savoir qui elle était, on ne sort pas amnésique d'un portail en pleurant avec des habits en piteux états et tout ça simplement par hasard.

 Son visage se transforma après les effets de l'alchimie, j'avais l'impression qu'il ne s'était rien passé pour elle, que tout était revenu à la normal. Au départ, je semblais heureux que la situation se soit améliorer mais je changeai rapidement d'avis lorsque je la vis s'appuyer sur le mur, se relevant avec difficulté. Ses fines jambes donnaient l'air de ne ne plus supporter la personne comme si elle avait eu les jambes brisées. Je rapprochai mes mains afin de l'assurer. Elle semblait vidé de toutes ses forces et tout portait à croire que tout ce dont elle nécessitait était d'un peu de sommeil.
 Je haussai les sourcils en la regardant avec pour message ''Est-ce que tout va bien ?'' et elle releva la tête vers moi. C'était la première fois que je voyais son visage au complet et visiblement elle aussi. Elle se mit à m'observer pendant quelques instants et j'en fis de même. Je dois l'avouer qu'elle avait un certain charme. Mes coups d'oeil s'arrêtèrent lorsque je remarquai que son tee-shirt était en lambeau comme si j'avais peur de voir quelque chose que je ne devrais pas.

 Je tournai le regard et retirai mon manteau marron aux dessins ''fleuris'', je le lui mis sur les épaules d'une main en cachant ma vue de l'autre et lui déclarai :

« Tenez. Vous devriez enfiler ça. Vous risquez d'attraper froid. »

 Mes mouvements de main n'étaient pas des plus précis et le manteau manqua de tomber des épaules de la jeune blonde à plusieurs reprises. Une fois le manteau mis, je retirai ma main de mes yeux et regardai mon accompagnatrice avec un sourire. Elle me remercia pour mon aide et je répondis sobrement :

« Euh … Il n'y a pas de quoi... »

 Elle me lâcha du regard pour observer l'endroit où on était puis elle posa quelques questions. Hélas, nous étions dans le même bâteau, je n'avais pas la moindre idée d'où nous étions. Mais avant de lui répondre je baladai mon  regard autour de moi, fis quelques pas en arrière et vis au loin une porte de plusieurs mètres de haut. Je ne pus que hausser les épaules en répondant :

« Aucune idée. Vous êtes sortie d'un portail et puis je suis arrivé et vous ai vu ici, apeurée par tout ce que vous voyiez. »

 Je baissai les yeux vers mon interlocutrice et je remarquai que ses jambes faiblissaient. Je me rapprochai et poursuivis :

« Mais pour le moment, vous avez besoin de repos. Nous devons trouver un endroit en sécurité et au chaud. »

Je tendis mes mains vers elle pour lui proposer mon aide pour se déplacer. Même s'il y avait probablement un endroit pas loin, je doutais qu'elle puisse faire ne serait-ce que cent mètres sans finir à terre.

_________________
Hayden's Theme :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Jeu 9 Avr - 23:39

Le manteau du garçon lui apporta chaleur et réconfort. Elle était peut-être perdue et totalement incapable de se rappeler de ce qui s’était passé, mais au moins elle n’était pas seule, ce qui était déjà un point positif. Avec un peu de chance, ses souvenirs reviendraient une fois la phase de choc passée et après quelques heures de sommeil. Elle l’espérait du moins, sinon elle ne savait vraiment pas ce qu’elle deviendrait.  

Pourquoi se cachait-il les yeux ainsi ?

Elsa baissa les yeux et constata que le haut de sa tunique était déchirée, comme si on avait essayé de l’arracher. Elle détourna aussitôt le regard, emprunt à un horrible malaise et se blottie un peu plus dans le manteau d’Hayden. Elle préférait ne pas se poser de questions maintenant, c’était trop tôt… son esprit était vide de toute façon, incapable de formuler une véritable pensée construite et cohérente. Tout ce qu’elle savait c’est que, bien que reconnaissante envers son interlocuteur qui redoublait d’attentions à son égards, elle ne se sentait pas très bien et elle était très fatiguée. 

-Aucune idée. Vous êtes sortie d'un portail et puis je suis arrivé et vous ai vu ici, apeurée par tout ce que vous voyiez.

Un portail ? L’image d’un portail en fer forgé s’imposa à son esprit, mais rien ne ressemblait à une telle chose dans les alentours. Alors de quoi parlait-il ? Elle lui lança un regard interrogateur mais il ne dut pas le voir puisqu’il enchaina aussitôt :

-Mais pour le moment, vous avez besoin de repos. Nous devons trouver un endroit en sécurité et au chaud.


 La jeune femme mit de côté sa fierté pour s’appuyer sur le garçon, consciente qu’elle n’irait pas très loin toute seule. Un endroit où aller… certes, mais ils ne connaissaient pas la ville, ni lui ni elle. Comment s’appelait cet endroit ? Était-ce bien fréquenté ?

-Là-bas, dit-elle en désignant un bâtiment un peu plus loin. On dirait une auberge.

Le terme exact aurait été plutôt hôtel, mais ce mot n’était pas le plus naturel pour la jeune reine qui venait d’un monde bien moins avancé technologiquement que celui-là. Un problème s’imposa toutefois à elle :

-Mais je n’ai pas d’argent, réalisa-t-elle soudain. Enfin, je ne crois pas…

La blondinette se rendit compte qu’elle n’avait même pas pris la peine de fouiller ses vêtements. Peut-être que ses poches contenaient une information sur elle, quelque chose qui lui aurait permis de comprendre quelque chose au pourquoi du comment. Mais il n’y avait rien, rien excepté une bourse qu’elle entreprit d’ouvrir, dévoilant une somme d’argent plus que conséquente.

-Est-ce de l’argent ? Demanda t-elle à son compagnon. Vous pensez que cela suffira ?

Heureusement qu’Hayden n’était pas un voleur car y avait là de quoi leur payer l’hôtel pendant plusieurs mois et plus encore. Cela dit, cela leur permit au moins de passer le reste de la nuit au chaud et en sécurité, comme le souhaitait le garçon. Malgré l’heure tardive, le standardiste était bien présent à l’accueil et leur offrit deux chambres sans discuter. Après avoir souhaité une bonne nuit à Hayden, Elsa se laissa tomber sur son lit et s’endormie toute habillée.

***
-Elsa !

L’interpellée se retourna vivement, cherchant l’origine du son, mais il n’y avait personne.

-Qui est là ?

La voix était grave, posée, douce… elle ne savait pourquoi mais elle ressentait un pincement au cœur, comme si ce dernier se rappelait d’une chose qu’elle avait oublié. Qui était donc le mystérieux inconnu qui l’appelait ? Au loin, elle distingua une ombre. Immense, chaleureuse, bienveillante...

***
 
La souveraine se réveilla en douceur, elle se sentait bien. La douleur dans ses membres avait disparu, de même que la fatigue musculaire. Elle demeura quelques minutes sans bouger, bien au chaud sous ses couvertures, repensant à cet étrange rêve qu’elle avait fait et qui la rendait si nostalgique sans qu’elle puisse en expliquer la raison. La jeune femme se mit à cogiter sur les évènements de la veille… sa situation n’était pas brillante mais au moins elle possédait de l’argent. Qui qu’elle fut jadis, elle n’était pas totalement démunie. La belle se mit à réfléchir et à creuser dans sa mémoire pour tenter de déterrer ses souvenir profondément enfouie, mais rien n’y fit, elle n’arrivait tout simplement pas à se rappeler de quoi que ce soit. Excepté son prénom : Elsa.

« C’est un bon début », s’encouragea-t-elle mentalement en s’obligeant à sortir du lit et à se lever.

Il devait être tard, il fallait qu’elle s’active. Tout d’abord elle avait grand besoin de se laver, ce qu’elle fit aussitôt, s’attardant un moment devant la glace pour détailler son reflet. Elle avait l'impression de contempler une inconnue dans le miroir, la sensation était extrêmement perturbante. Elle enfila prestement ses vêtements déchirés, n’en ayant pas d’autres, et examina attentivement les déchirures. Qu’est-ce qui avait bien pu les mettre dans cet état ? Après avoir passé en revue un certain nombre de théorie toutes les plus horribles les unes que les autres, elle préféra mettre de côté ses questions et songea qu’il était urgent de s’acheter de nouveaux habits, ceux-là étaient bien trop abimés. A peine le pensa-t-elle que la magie opéra et que sa tunique se répara d’elle-même. Elsa contempla bouche bée le vêtement propre et en parfait état qui avait remplacé le précédent abimé. Que venait-il de se passer exactement ? Elle attendit quelques minutes, curieuse de voir si quelque chose d’autre allait se produire mais rien ne vient. Lassée, la demoiselle se détourna finalement de son reflet pour s’emparer du manteau d’Hayden. Elle n’avait pas la moindre idée de l’heure qu’il était, ni de l’endroit où se trouvait l’homme, mais elle devait absolument lui parler maintenant qu’elle avait les idées plus claires. Elle ouvrit donc la porte d’un air décidé et écarquilla les yeux en tombant nez à nez avec le jeune homme.

-Euh… Bonjour…

Elle se demanda un instant s’il avait passé la nuit devant sa porte, avant de se ressaisir.

-Votre manteau, dit-elle en lui tendant le vêtement. Encore merci. Avez-vous-bien dormi ?

La blondinette sourit, essayant de faire preuve de politesse. Elle s’esquissa dans la chambre et lui fit signe de venir.

-Entrez je vous en prie. Je pense qu’une discussion s’impose. Je m’appelle Elsa. C’est la seule chose dont je me souvienne mais j’imagine que c’est un grand pas en avant depuis hier… Vous avez mentionné un portail, de quoi s’agit-il ? Et vous, qui êtes-vous au juste ?

Sa tête fourmillait de questions. Elle avait besoin de poser des repères, comprendre son environnement, et cela commençait par mettre une identité sur son mystérieux sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden
Alchimiste déchiré


Pseudo Heaven : Chris
Messages : 59
Triomphe : 46
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Ramener son monde

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Dim 12 Avr - 15:58

Au départ, la jeune femme semblait refuser mon aide à marcher ce qui eut pour effet de me faire retirer mes mains. Prêt à marcher vers les lieux inconnus de cette ville, elle s'appuya contre moi. Je jetai quelques coups d'oeil dans le coin mais je ne remarquai aucun établissement permettant le repos à des voyageurs. On marcha pendant quelques minutes cherchant un lieu au chaud qui pourrait nous permettre de nous reposer, ma vitesse adaptée à la mademoiselle qui s'appuyait sur moi. Nous finîmes par trouver un hôtel qu'elle nomma ''Auberge'' que je repris, interrogé :

« Une … auberge … ? »

Quelle façon vieillotte de parler d'un hôtel. Bien que les auberges existaient toujours, elles étaient loin de ressembler à ce bâtiment qui se faisait discret, l'enseigne était à peine visible, seul quelques pots de fleur se trouvaient devant l'entrée à deux portes. Pour être franc, je ne l'avais pas remarqué et une lueur d'espoir apparue dans mes yeux, je commençais à ressentir les effets de la fatigue de ces derniers jours qui étaient tous plus bizarre les uns que les autres. Et celui-là ne dérogeait pas à la règle. Dans quel monde avais-je atterri au juste ? Ou quel univers ?
Boucle d'or s'arrêta avant d'entrer et me regarda en me disant qu'elle n'avait pas un sous. Ceci s'avéra être une conclusion précipitée car elle sortit de sa poche une bourse remplit d'argent. Je n'avais pas le sens de la valeur par ici mais je me doutais bien que c'était une certaine somme qu'elle avait là et ceci me parut bizarre, je ne pus d'ailleurs m'empêcher de l'afficher sur mon visage en fronçant les sourcils et je jetai un regard inquisiteur à mon interlocutrice. Une femme riche … Empoisonnée … Amnésique … ? Qu'est-ce qui ne tournait pas rond dans cette histoire ? Beaucoup trop de choses. Si je pouvais savoir qui elle était, cela m'aurait arrangé. J'étais en droit d'espérer un éclair de lucidité.
Elle ouvrit la marche en entrant dans le hall de l'hôtel et demanda deux chambres. Deux chambres ?! Une seule suffisait amplement, je pouvais dormir dans le couloir ou dans la rue, ce n'était plus un problème avec ce que j'avais vécu. Alors que j'étais prêt à refuser cette chambre, le réceptionniste avait déjà ramené les clés des chambres. Je pris la mienne et accompagnai la demoiselle à sa chambre mais contrairement à elle je me suis assis au sol afin d'essayer de démêler cette histoire. Bien sûr, je ne me serais pas autant creusé la tête si ce n'était que pour moi mais elle semblait être quelqu'un d'important que je me devais de surveiller en attendant d'avoir le fin mot de l'histoire.
Pendant que je réfléchissais, le sommeil me prenait petit à petit, mes idées devenant de moins en moins clair jusqu'à ne plus pouvoir réfléchir et finir par me laisser emporter par cette fatigue d'une soirée longue et mouvementée.

Je ne me réveillai qu'au petit matin, en regardant l'horloge accrochée au mur dans le couloir, je vis qu'il n'était que 6 heure du matin. Je n'avais pas prêté attention à l'heure à laquelle nous nous sommes couchés mais j'avais l'impression d'être passé dans une machine à laver, j'avais une vue floutée, l'esprit qui était encore baigné dans les rêves. Je pris le temps d'une minute pour reprendre mes esprits avant de me relever – c'est également à ce moment que je me rendis compte que j'avais dormi dans le couloir – et je m'approchai de la porte de ma chambre et l'ouvrit d'un simple coup de clé. Je m'approchai du miroir qui se situait au fond de la chambre au-dessus d'un lavabo et je me regardai dedans, mes yeux encore plus rouge que d'habitude à cause de la lumière qui s'y reflétait. Je me mis un coup d'eau sur le visage et poussai un soupir. Je regardai les serviettes derrière moi à travers la glace et je trouvai que c'était une bonne idée de prendre une douche. Je pris une serviette et allai d'un pas vif sous la douche.
En en sortant, je remarquai qu'il était 7 heure et je pris la décision de retourner à la porte de la demoiselle en détresse, peut-être était-elle déjà réveillé. Je dus attendre quelques minutes devant la porte avant que celle-ci ne s'ouvrit brusquement. Je la vis surprise par ma présence et je répondis par un simple sourire à cette réaction. Elle entama la discussion par les habituelles politesses, celles à quoi je répondis sobrement :

« Bonjour. Oui, j'ai très bien dormi, merci et vous ? »

La blonde me répondit par un sourire et me donna mon manteau que je lui avais prêté la veille. Je le récupérai dans une main puis la jeune femme me demanda de rentrer dans la chambre, voulant m'éclaircir sur deux ou trois points. Un prénom ; Elsa. Enfin, il était temps de savoir comment j'allais l'appeler. Je la fixai et elle me posa quelques questions :

« Je me prénomme Hayden, oubliez le nom, il est pas terrible. Je suis un humain, je pratique l'alchimie et j'ai 20 ans. Je viens d'une planète un peu lointaine et qui est surtout éloigné par le paranormal presque absent contrairement à ici. Pour ce qui est du portail, ce sont des moyens de déplacement entre les mondes à travers des couloirs de lumière ou ténèbres et sûrement d'autre. De la téléportation en gros. »

En baissant le regard, je remarquai un collier qui ressemblait à un cœur, cela m'interpela car il me semblait l'avoir déjà vu. Je ne m'attardai pas longtemps dessus lorsque je vis que la discussion touchait à sa fin. Je lui proposai de faire un tour dans la ville notamment pour le quartier marchand devant lequel nous étions passé la veille – mais également parce que pour le moment nous étions bloqués à cet endroit – et elle acquiesça. Nous descendîmes dans le hall de l'hôtel et sortîmes par la porte qui donnait directement sur les commerces de la ville. Il n'y en avait pas beaucoup mais Elsa semblait aux anges devant les galeries qui proposaient des collections de vêtements plus ou moins belles. Certaines étaient colorées, d'autres optaient pour un côté plus sombre.
Elsa en sortit chargée avec quelques sacs mais ce qu'elle me proposa était le bienvenue ; de la nourriture. Il fallait que nous reprenions des forces et elle me tendit un sandwich que je m'empressai de récupérer avec ma main. Avant de l'entamer, je la regardai et lui fis un sourire :

« Merci. »

Pendant que je mangeai mon sandwich, nous continuâmes à marcher dans la ville. Nous vîmes quelques passants mais il semblait il y avoir peu de passages par ici. Peu d'habitant ou zones dangereuses ? Visiblement c'était plutôt la première solution à en juger par l'absence de difficulté que nous avons eu depuis notre arrivée. Je vis à plusieurs mètres un tableau qui m'intriguait par le logo qui le surplombait, il était en forme de cœur, je fis signe à Elsa qu'on allait dans cette direction et plus je me rapprochai et plus ce signe me paraissait clair. Je regardai le collier d'Elsa dans le coin de l’œil qui y ressemblait voire même qui était une copie de ce logo. Je ne pus m'empêcher de lui demander :

« C'est quoi ce signe ? », dis-je en pointant du doigt son collier.

Je pris le temps de lire ce que proposait le tableau devant un petit bâtiment qui ressemblait à un restaurant avec une carte des menus du jour. Mais rien de tout ça, en réalité c'était un tableau d'affiche où il était proposé une ''quête''. Une mission rémunérée qui demandait au voyageur qui passait par ici de partir pour Agrabah pour sauver ce monde de mystérieux mirages.

_________________
Hayden's Theme :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Dim 12 Avr - 23:14

-Je me prénomme Hayden, oubliez le nom, il est pas terrible. Je suis un humain, je pratique l'alchimie et j'ai 20 ans. Je viens d'une planète un peu lointaine et qui est surtout éloigné par le paranormal presque absent contrairement à ici. Pour ce qui est du portail, ce sont des moyens de déplacement entre les mondes à travers des couloirs de lumière ou ténèbres et sûrement d'autre. De la téléportation en gros.

Cela faisait beaucoup de données à assimiler d’un coup. D’accord pour l’alchimie, elle savait ce que c’était même si elle ne savait pas comment (quoi que, l’alchimie qu’elle connaissait et celle qu’il pratiquait n’était peut-être pas les mêmes). Elle eut plus de difficultés à accepter le fait qu'il existe d'autres planètes et des portails magiques qui conduiraient d’une dimension à une autre. Pour une raison étrange, ce concept avait plus de mal à être digéré et accepté par son esprit. Mais elle se fit rapidement une raison : elle s’était bien vu faire de la magie tout à l’heure, alors pourquoi pas se téléporter d’un monde à l’autre…

De quoi était-elle capable ? Avait-elle des pouvoirs ? Qui était-elle vraiment ? Venait-elle, elle aussi, d’un autre monde ? En dehors de sa bourse, la seule chose qui pouvait lui donner un indice étaient ses vêtements, ressemblant quelques peu à des habits d’aventurier, pratiques et confortables, quoi que très élégants, la bague qu’elle portait à sa main droite et le collier qu’elle avait autour du cou. Elle avait longuement regardé ces deux objets en se demandant qui les lui avait offert, ce qu’ils représentaient pour elle… en vain, rien ne lui était revenu.

Hayden lui proposa de faire un tour en ville, ce qu’elle accepta aussitôt. D’abord parce qu’elle voulait découvrir le monde où elle était, ensuite parce qu’elle songeait qu’il serait bon de s’acheter quelques affaires de rechange. Les quelques heures suivantes furent donc consacrées à de la visite et du shopping. Elsa en apprit beaucoup en discutant avec les vendeurs, sur Traverse, son type de population et son histoire. Elle s’acheta un sac et quelques vêtements, ainsi que des accessoires de toilettes. Bref, le minimum vital. Hayden ne se plaint pas, il l’attendait patiemment devant les boutiques. Elle appréciait le garçon, même si elle le connaissait peu, sa compagnie était agréable. Il ne se montrait pas intrusif ni pressent et il était polie en toute circonstances. Pour le remercier de sa patience, elle leur acheta de quoi se restaurer. Ils continuèrent à marcher un moment et entrèrent dans une zone peu fréquentée.

La jeune femme leva les yeux vers un immeuble lorsque Hayden l’interpella.

-C'est quoi ce signe ?

La blondinette se rapprocha du panneau pour comprendre de quoi il parlait et se figea. Sur l’ordre de quête figurait ni plus ni moins que le même symbole que sur son collier.

-Je ne sais pas, répondit-elle en parcourant à toute vitesse l’ordre de mission, mais j’ai bien l’intention de le découvrir !

Agrabah ? Des mirages ? C’est la tête pleines de questions qu’Elsa se précipita dans le hall des quêtes, prête à tout pour comprendre ce que tout cela signifiait.




[RP clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amnesia [Hayden]   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Amnesia [Hayden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Gryfffondor] Hayden Smith
» [terminé] La belle et... le bête. [PV : Hayden Mayuli]
» Matthew Gage's Friends? or not.. (ft. Hayden Christensen)
» Hayden. Les étoiles galopent avec toi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: