AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éveil du Mog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mog
Chronomancien amnésique


Pseudo Heaven : Raito Kami
Messages : 11
Triomphe : 12
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: L'éveil du Mog   Lun 27 Avr - 16:40

Le Mog ouvrit les yeux, enfin, il s'agissait là d'une expression, puisque, même éveillé, il paraissait avoir les yeux fermés. Néanmoins, il voyait autour de lui. S'il s'agissait d'un rêve, celui-ci était alors vraiment réaliste, au point où il serait incapable de dire s'il dormait ou non. Sans savoir pourquoi, le paysage autour de lui était incroyablement familier. Partout où son regard portait, s'étendaient des champs illuminés par une lumière douce, tandis que pour seul bruit, la douce mélodie des plantes caressées par le vent lui parvenait. Lui aurait-on demandé pourquoi il ressentait ce déjà-vu que sa première réponse aurait été qu'il était déjà venu, cependant, il aurait ensuite hésité avant de finalement avouer qu'il ne savait pas d'où lui venait cette sensation. Il effectua quelques mètres en voletant, puis découvrit une porte au milieu de nulle part, comme si elle venait d'apparaître. A son approche, la porte s'ouvrit, et le Mog la franchit sans la moindre hésitation. Pourtant, il était impossible de voir sur quoi elle débouchait. Mais la créature volante se sentait en confiance.

Après avoir franchi la porte, le Mog constata que le paysage, bien que très similaire, présentait des différences flagrantes. Le ciel avait pris une teinte rouge et le vent était tombé, laissant un silence lourd planer sur l'endroit. Des Sans-coeur apparurent, majoritairement de type Nocturne rouge, et lançaient des sorts de feu sur les plantes pour déclencher un incendie. Le Mog fit apparaître son sceptre. Il avait pris pour habitude de ne pas prendre parti, mais les Sans-coeur étaient des créatures qui attaquaient tout sans distinction, aussi constituaient-ils une menace pour tous. Il ne prenait donc pas parti en les affrontant. Ce qui était plus étrange, en revanche, était qu'ils cherchent à allumer un incendie alors que des plantes, si elles avaient un coeur, constituaient une proie moins intéressante que le Mog. Toutefois, le fait était que les Sans-coeur étaient concentrés sur leur travail de pyromanie, ce qui constituait une bonne occasion pour le Mog. Son pompon se teinta légèrement en bleu clair, puis il pointa le groupe de Sans-coeur avec son sceptre.

"Glacier Mog !"

Un grand nombre d'éclats de glace fusa vers les créatures vulnérables à la glace. Celles d'entre elles qui reçurent plusieurs éclats furent éliminées, mais beaucoup d'éclats ne trouvèrent pas de cible, puisque ce sort avait une grande dispersion, et, pour ne rien arranger, les Sans-coeur étaient assez mobiles. Le Mog dut donc lancer son sort plusieurs fois avant de parvenir à faire disparaître toutes les créatures pyromanes. Cependant, il n'avait pas pu empêcher une flamme de taille non négligeable de se former. Il se posa au sol, créa mentalement une bulle autour de la flamme, et se concentra. Son sceptre se mit à léviter, et un cadran d'horloge se matérialisa. L'arme du Mog se mit à la place d'une aiguille unique sur le cadran.

"Réjuvénation !"

Le sceptre se mit à tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et la flamme sembla s'éteindre. Cependant, le Mog savait bien que son sortilège n'était que temporaire, et très vite, la flamme réapparut avant de se propager. Récupérant son sceptre, le Mog regarda, impuissant, le champ s'embraser, et se dirigea vers la porte qui venait d'apparaître. Celle-ci l'emmena à nouveau dans un lieu similaire, à ceci près que le champ avait cette fois été ravagé par l'incendie. Tout n'était que cendres et grisaille. C'est alors qu'une voix féminine s'éleva.

"Tu ne peux pas empêcher le Temps d'avancer, [...]"

Le Mog se tourna vers l'origine de la voix. Il lui était impossible de distinguer les détails de son visage, mais il la reconnaissait. Et elle avait prononcé son nom. Là encore, impossible de mémoriser ce qu'elle avait dit à son sujet. C'était comme si, à peine prononcé, le nom s'estompait. Il se tourna à nouveau vers le champ calciné.

"Je ne peux pas, mais comment pourrais-je consigner l'Histoire, si celle-ci s'arrête là où je me rends ? Comment mettre par écrit la fin, kupo ?"

La silhouette se baissa pour se mettre à sa hauteur, et lui sourit.

"Les mots suffisent-ils donc à décrire tout ce qu'il se passe ?"

Le Mog réfléchit avant de répondre à cette question. Il avait reçu la mission d'assister à l'Histoire, c'était un des seuls souvenirs qu'il avait conservés. Pour ne pas risquer une autre perte de mémoire, il avait pris la décision de consigner tout ce qu'il voyait. Mais il ne pouvait pas renier certains faits.

"Même si des mots judicieusement choisis permettent de retranscrire fidèlement le plus de détails possible, ils ne peuvent pas toujours exprimer la force des émotions ressenties par ceux qui ont assisté à l'Histoire, kupo."

Visiblement satisfaite par la réponse, la silhouette se releva et l'emmena quelques mètres plus loin. Là, elle se tourna à nouveau vers lui, toujours avec un sourire énigmatique sur les lèvres.

"Dis-moi, es-tu plus attaché à la Grande Histoire, ou à la petite histoire ?"

Le Mog avait saisi les nuances dans les mots de son interlocutrice. Elle lui demandait s'il pensait que l'Histoire, celle des mondes et de l'Univers, prévalait sur celle des créatures vivantes. Même s'il considérait vrai que l'histoire de ces dernières était dérisoire comparée à l'Histoire, il ne pouvait pas lui retirer toute importance.

"Chaque histoire est importante. De la petite histoire peut naître une modification de la Grande Histoire, kupo."

Suite à ces mots, la silhouette s'écarta, révélant une pousse intacte. Celle-ci avait peut-être résisté à l'incendie, ou alors était-elle apparue après l'incendie, porteuse d'une vie nouvelle. Si elle survivait, elle permettrait sans doute à tout le champ de renaître.

Une dernière porte attendait le Mog. Confiant, il la franchit en compagnie de la jeune femme. De l'autre côté les attendait un champ presque identique au premier. Les odeurs étaient cependant différentes, de même que les plantes. Un nouveau cycle était en place.

"Profites-tu de tes habitudes pour noter ta propre histoire ?"

A ces mots, le Mog inclina la tête. Il était vrai qu'il ne devrait pas utiliser son registre pour décrire ce qui lui arrivait, néanmoins, il ne se sentait pas de mentir à la jeune femme.

"Je le fais, kupo. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour savoir qui je suis."

Au lieu de le réprimander, la silhouette regarda le ciel un long moment, ce que le Mog fit aussi. Puis la jeune femme lui sourit à nouveau.

"Ta mission n'est pas terminée, [...]. Lorsque tu reviendras, tu me raconteras tes aventures."

Tout se brouilla, et le Mog perdit connaissance.

~~~~~~

Le Mog ouvrit les yeux, enfin, il s'agissait là d'une expression. Il fit apparaître son registre, et le feuilleta quelques minutes. Si seulement il pouvait se rappeler de son rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'éveil du Mog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: