AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Roxanne Heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxanne Heaven
Mercenaire à temps vide


Pseudo Heaven : Naminé pendant un temps et tout plein d'autres
Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 21
Localisation : Cité du Crépuscule

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Roxanne Heaven   Mer 25 Juin - 23:59

Roxanne ♚ Heaven

(21 ans bien qu'elle en fasse moins) (♀) (Semi-vampire) (Neutre) (Mercenaire à temps vide)




MentalPhysique
Roxanne est une jeune fille plutôt étrange. Tantôt calme et souriante, elle peut se révéler d'un sadisme qui n'a que peu d'égal. Au premier abord elle semble être une jeune femme douce et gentille, c'est d'ailleurs plutôt vrai, d'une grande politesse envers les inconnus et les personnes qu'elle respecte, elle est généralement très encline à venir en aide à son prochain. Elle aime être serviable raison pour laquelle elle ne rechignera pas devant un travail, et si ledit travail paie bien ce n'est qu'un avantage. C'est une jeune fille qui aime à avoir une apparence soignée et apprécie les moments de calme bien que l'agitation d'un combat ne la dérange guère et bien que légèrement timide elle peut également se montrer froide, masquant ses émotions afin de se concentrer sur ses objectifs. Mais derrière ces airs d'anges, la blonde cache une facette d'elle beaucoup plus sombre. De l'autre côté de ses sourires et ses petits airs de jeune fille proprette, elle masque en fait une blessure qu'elle laisse enfermée au plus profond d'elle-même. Le fait d'avoir été abandonnée alors qu'elle n'était qu'un bambin la touche beaucoup plus qu'elle ne veut le reconnaître et bien que l'amour que lui porte son oncle lui suffit, elle se sent très attristée d'avoir été ainsi rejetée. Cependant ce n'est pas là la part la plus obscure de son être. En effet il lui arrive par moment d'être... assez peu réceptive aux émotions qu'on attendrait de la part d'un humain normal. Elle peut en effet torturer et tuer sans le moindre remord, ni aucun autres sentiments qu'un léger contentement qui étire ses lèvres en un fin sourire lorsqu'elle fait du mal à son prochain. Il lui arrive également de charmer ceux qui l'entourent ou de tenter de manipuler les gens par simple jeu si elle s'ennuie ou lorsqu'une personne retient son attention. Il y a cependant d'autres choses qu'elle apprécie, elle voue en effet une affection toute particulière aux fraises pour leur goût sucré et leur couleur semblable au sang. Elle a également une légère addiction pour le thé dont elle pourrait boire des litres tout le jour durant.
Une jeune fille se promène là-bas, au milieu des rues pavées, la voies-tu? Il s’agit de Roxanne Heaven et bien que son nom ne te dises rien tu apprendras bientôt à le connaître. Elle ne te semble pas bien grande, n’est-ce pas? A peine un mètre soixante et aussi maigre qu’une ételle, on pourrait presque la prendre pour une enfant, elle possède pourtant un charme certain ce qui lui attire parfois le regard des hommes. Ses cheveux blond vénitien descendent jusqu’au creux de ses reins, elle les garde pourtant lâché en permanence à l’exception des deux tresses encadrant son visage. Celui-ci est caractérisé par des traits fin, un petit nez en trompette surplombant de fines lèvres légèrement rosées et deux grands yeux améthystes reluisant.

Mais comme tu peux le voir, cette jeune nymphe ne laisse pas sa peau de porcelaine exposée aux yeux de tous. C’est une personne soignée, qui aime à être propre sur elle et choisira toujours ses vêtements avec le plus grand soin. Lorsqu’elle est à la Cité du Crépuscule, où l’éternel soleil couchant aime à se refléter dans sa chevelure et ses yeux, elle portera généralement un haut à manche courte blanc cassé orné d’une ligne de carré noir couvrant un débardeur sombre, ainsi qu’une jupe noire ou de couleur pastel. Ses pieds chaussés de bottes comportant de légers talons complétant ainsi sa tenue. Cependant sa tenue peut varier du tout au tout selon les lieux et les situations.

Une autre tenue lui était connue comporte ainsi un haut similaire bien que noir à motif blanc, une veste sans manche noire, de manchettes assorties, d’une jupe rose, de bas noirs dépareillés et de bottes de cuir blanches bordées de rose. Si elle porte une armure, celle-ci est donc particulièrement légère et il est sûrement plus courant pour elle de porter une robes et soieries que cuirs bouillis et mailles. Pourtant, plus que pierres et métaux précieux, c’est bien une épée qu’elle porte chaque jour. La couleur améthyste de celle-ci pourrait faire douter de sa puissance, en particulier dans des mains aussi frêles, mais sa puissance est pourtant bien réelle. Elle s'appelle Roxanne Heaven, souviens-toi en mais gardes-toi bien de le dire car ce savoir pourrait te sauver comme il pourrait causer ta perte...

Arme/Magie
Entraînée depuis sa plus tendre enfance, Roxanne a appris à utiliser de nombreux types d'armes bien qu'elle conservera une préférence pour les épées et les dagues. Son arme principale est une claymore qu'elle reçu de son oncle nommée Ipomée d'après une fleur symbolisant une amitié dévouée. Cette épée (qu'elle considère comme sa plus proche alliée lorsqu'elle part à l'aventure) qui mesure environs un mètre trente pour un peu plus d'un kilo possède une lame d'un étrange alliage renforcé dont la teinte se veut très proche de l’améthyste. La garde est ornée de deux ailes d'anges et de runes signifiants "Heaven" gravées à même le métal par Thomas lorsqu'il lui en a fait don qu'elle retrace souvent du bout des doigts lorsqu'elle ne se bat point. Bien qu'elle s'exerce de façon régulière, Roxanne préfère miser sur sa vitesse pour compenser la différence de force physique entre elle et ses adversaire. Bien qu'elle puisse manier des magies puissantes, principalement basées sur les ténèbres, elle préfère éviter d'en faire usage: elle ignore en effet les effets que celles-ci pourraient avoir sur le temps qu'il lui reste à vivre raison pour laquelle certaines d'entre elles ne se limite qu'au domaine théorique.

Histoire
Crissement, le sable roule le long du verre, s’égrainant peu à peu dans le sablier. Lorsque le sablier sera vide on le retournera et les grains de sable recommenceront leur danse. Mais si ce sablier c'était votre vie? Et le sable s'y écoulant était votre sang, votre magie, votre vie... Une vie qui s'écoulerait inexorablement, en une myriade de cristaux de sable. Vous pourriez courir après, essayer sans cesse d'en ramasser les grains pour les empêcher de s'échapper qu'ils s'en iraient quand même, comme si vous tentiez d'attraper de la fumée... Sans doute que vous vous mettriez à profiter de chaque petit instant, d'économiser le plus possible chacun de vos grains de temps ou au contraire, vivre votre vie au maximum même si cela implique de n'avoir que quelques minutes... Moi? J'ai choisis de prendre une autre voie, de tricher, mais aujourd'hui je le paie au prix cher...

Tout commença dans la ville d’Alara, dans un petit monde aux règles bien précises. Voyez-vous, tout individu né en ces lieux possédait au moins un pouvoir qui se manifestait lors de la puberté. Cette magie, propre à chaque individu était lié à l’essence même de leur existence, tant et si bien que chaque fois qu’une personne utilisait son pouvoir, il diminuait le temps lui restant à vivre. Ainsi la mort pouvait intervenir bien plus tôt que prévue, si une personne usait trop de son pouvoir sans pour autant finir consumer par celui-ci.

Roxanne y vécu durant les premiers mois de sa vie mais, suite à de nombreux problèmes et autres discordes elle fut récupérée par son oncle, un mercenaire, qui l'emmena au loin afin de faire son éducation. La jeune fille fut donc principalement élevée à Taldia, la capitale, où s'était établit son tuteur avec Séléna, sa fille adoptive, tous deux tenant une petite boutique lorsqu'ils ne partaient pas en mission. La fillette adorait passer du temps avec son oncle que ce soit au milieu des armes de son échoppe ou lorsqu'elle avait la chance de l'accompagner dans ces missions et s'il passait souvent pour un coeur de pierre auprès de ses clients, Thomas Heaven était littéralement sous le charme de ses pupilles.

Voyant l'attrait que la petite portait aux armes, il décida lorsqu'elle eut six ans de commencer à la former aux arts de l'escrime, elle avait déjà appris à se faire discrète par le biais de jeu lorsque son oncle n'avait pas d'autres choix que de l'emmener avec lui. Comme elle était encore trop petite selon lui pour se servir d'une épée, il avait commencé par lui confier une dague et à lui apprendre à s'en servir. Elle commença par s’entraîner contre un mannequin, répétant des séries de mouvements qu'il lui avait longuement expliqué après qu’elle ait vu Séléna les effectuer lorsqu’elle-même s’entraînait, et toutes sortes d'exercices physique destinés à la rendre un minimum agile. C'est notamment au cours de ces leçons qu'elle appris que plutôt de tenter de planter sa dague dans un endroit protégé d'une armure (un pied par exemple), il valait parfois mieux lancer une diversion ou agir de manière que l'on pourrait qualifier de fourbe en s'attaquant à quelques point sensible de l'anatomie...

En grandissant elle commença à remplir elle-même ses propres missions bien qu'en général son oncle et Séléna ne soit jamais loin d'autant plus qu'elle préférait accompagner Thomas quand elle ne pouvait parcourir le monde avec sa soeur en quête d’aventure. Ce n'est que petit à petit qu'elle commença à prendre suffisamment ses marques pour se débrouiller par elle-même. Bien qu'elle garda toujours la première dague qu'il lui avait offert, on lui avait appris les bases de chacune des armes de l'échoppe et son choix s'était portée sur des épées, un classique dont l'efficacité n'était plus à prouver. Cela faisait d'elle une plutôt bonne combattante bien qu'elle devait encore faire quelques progrès notamment en matière de magie. En effet, Roxanne était arrivée à un âge où son pouvoir n’allait guère tarder à s’éveiller, chose qu’elle attendait de plus en plus. Bien qu’elle connaissait les dangers que cela renfermait, elle ne pouvait s’empêcher de se montrer curieuse quant à la nature de celui-ci. De même, alors qu’elle se rappelait très clairement que Séléna était une adolescente lorsqu’elle-même était enfant, elle ne semblait pas avoir pris une ride et était toujours là bien qu’elle utilisait souvent son pouvoir... Elle sentait que quelque chose n'allait pas et décida donc qu'il était temps d'avoir une petite conversation avec son oncle.

Elle avait su très tôt qu'elle n'était pas la fille de Thomas mais sa nièce et ne s'était jamais vraiment préoccupée des raison pour laquelle ce n'était pas ses parents qui prenait soin d'elle, elle était bien avec lui! Mais aujourd'hui elle sentait que cela cachait quelque chose, quelque chose d'important et elle ne lâcherait pas l'affaire tant qu'elle ne saurait pas la vérité. C'est ainsi qu'elle appris toute l'affaire, sa famille ne s'occupait pas d'elle parce qu'elle était censée être morte. En des temps immémoriaux, un membre de sa famille s’était uni avec un vampire, donnant ainsi naissance à des êtres hybrides entre les deux espèces. Avec le temps, le gêne vampirique s’était dilué et les semi-vampires s’étaient fait plus rares au sein de leur famille. Cependant, Roxanne portait leur signe, deux petites canines qui s’étaient rétracté quelques heures après sa naissance. Son père avait rapidement fait le lien et la réaction ne s'était pas fait attendre. Son grand-père qui avait eu vent de l'affaire avait décrété qu'elle n'était qu'une abomination et qu'il fallait l'abattre sous peine de jeter l'opprobre sur toute leur famille. Son père n'osant pas s'y opposer, il fut décider qu'elle serait confiée aux bras aimant de la faucheuse lors de la prochaine pleine lune.

D'une certaine manière Thomas était au courant de l'affaire, il avait fuit il y a des années de cette famille qui l'avait renié lorsque son père avait découvert qu’il était semi-vampire lui aussi et il fut outré lorsque -en observant leurs conversations comme il le faisait parfois quant il était de passage- il apprit qu'ils allaient commettre un tel acte, il ne s'attendait pas à ça de leur part. Bien qu’il s’était promis de ne plus avoir de contact avec sa parentèle, il décida qu'il serait là le moment venu. C'est ainsi que lorsque la fillette fut abandonnée au sommet d'une colline par son propre géniteur qui n'avait eu le courage de lui ôter la vie, Thomas put la prendre et tomba sous le charme de son air innocent et de ses deux grands yeux violines. C'est ainsi qu'elle, une enfant considérée comme un monstre, avait eu la vie sauve grâce à un mercenaire considéré comme sans-coeur.

Quant à Séléna, son histoire n’était guère plus reluisante. Maltraité durant des années, elle avait fini par se libérer de ses chaînes lorsque son pouvoir de produire de la foudre -qu’elle avait gardé confiné durant des années- lui avaient échappés au point de calciner sa maison qui fut réduite en cendre. La maltraitance et les attaques magiques qu’elle avait subis dès son plus jeune âge lui avaient cependant permis de développer un autre pouvoir: elle pouvait absorber l’essence vitale des gens, le temps qui leur restait à vivre grâce à leur magie, qu’elle pouvait soit conserver soit partager avec d’autres. C’est grâce à ce don qu’elle avait conservé l’apparence qu’elle avait à seize ans et qu’elle était d’une certaine manière devenue immortelle. Thomas qui avait pris soin d’elle depuis lors, était devenu un vampire à part entière des années plus tôt, lorsqu’il avait eu l’occasion de rencontrer l’un de ses semblables et bien que Roxanne le lui avait demandé suite à cette conversation il s’était montré catégorique, elle ne deviendrait pas vampire tant qu’elle n’aurait pas atteint vingt-et-un ans.

Suite à ces événements la jeune fille repris le cours de son existence de mercenaire, à présent consciente de ce qu'impliquait son ascendance et qui était certainement liée à l'origine de la couleur si particulière de ses iris. Il semblait cependant qu'elle fuyait Alara comme la peste car elle n'y avait pas remis les pieds depuis et trouvait toujours une excuse afin d'éviter de se rendre là-bas dans le cadre d'une mission. Roxanne finit par s'intéresser de plus près au travail de son oncle et sa soeur et comprit sans la moindre difficulté que leurs "missions" n'étaient pas toujours des plus honnêtes mais cela ne la dérangeait guère, elle aussi ne faisait pas toujours dans la légalité... D'ailleurs elle se surprit par moment à trouver particulièrement plaisant le fait de faire du mal à son prochain ou de se servir de son "charme" pour obtenir ce qu'elle voulait. C'est ainsi qu'un jour, elle choisit de remplir un contrat qui était arrivé dans une lettre destinée à son oncle, une demande d'assassinat...

Elle s'en fut donc à Luatra où elle repéra sa future cible qu'elle observa quelques temps. Puis, lorsqu'elle en eu l'occasion, elle le poignarda au détour d'une ruelle sombre. Elle avait bien observé sa première victime alors que son poignard entrait dans sa chair et que son visage se tordait dans une expression d'horreur alors que la vie le quittait petit à petit... Et elle n'avait rien ressentit. Aucun sentiment n'avait traversé la jeune femme alors qu'elle avait ôté la vie à cet homme, pas de colère, ni de haine mais pas de pitié ou de tristesse non plus. Elle s'était même sentie plutôt bien...

À son retour à Taldia, la blonde fut accueillit par son oncle qui l'attendait de pied ferme... Roxanne déglutit discrètement à cette vue, persuadée qu'elle allait se faire passer le savon du siècle. Contre toute attente, Thomas la reçut avec un sourire, fier de ce que sa pupille avait réussit à entreprendre. Quelques jours plus tard, il lui confia une des plus belles pièces de sa collection: une claymore dont la lame semblait faite d'améthyste tant elle arborait un éclat similaire, consciente de la valeur d'un tel présent elle sortit immédiatement et commença à s’entraîner toute la journée afin de s'habituer au poids de la lame et de la maîtriser au mieux. Dès le lendemain, alors qu'elle prenait son thé comme chaque jour son oncle vint la voir, une enveloppe à la main. Elle la reconnu car c'était la même lettre que la dernière fois, une enveloppe d'un rouge sanguin était estampillée de cire noire représentant le bouton d'une rose.

Elle s'en saisie tandis que son tuteur lâchait la missive comme si elle l'avait brûlé, aucun mot ne fut échangé entre eux, seulement un regard. Un regard qui leur suffisait à tout deux pour se comprendre et dans lequel se lisait toute l'étendue de leur relation et du respect qu'ils se vouaient l'un à l'autre. Lorsqu'elle observa le pli satiné de plus près, elle s'aperçue que -contrairement à la fois précédente- le message n'était pas adressée à Thomas, c'était à elle qu'il était destiné. Son oncle ne lui avait sans doute pas donné cette claymore par hasard parce que dès le lendemain, elle repartait pour Alara...

Depuis lors il arrivait régulièrement qu’elle parte en mission seule ou avec Séléna et plus rarement avec Thomas. Bien que leur tâche n’était pas toujours des plus honorables elle les remplissait du mieux qu’elle pouvait, les pouvoirs de Séléna lui permettant par ailleurs de gagner suffisamment d’espérance de vie pour ne pas mourir lorsqu’elle faisait usage de sa magie. Sa vie de mercenaire continua donc tranquillement jusqu’à ce qu’elle soit aux portes de ses vingt-et-un ans. Lors de la dernière mission qu’elle entreprenait avec Séléna avant d’être changée en vampire quelque chose des plus inattendu se produisit. L’adversaire qu’elles affrontait était des plus redoutables mais Roxanne pensait enfin avoir trouvé l’ouverture qui leurs permettraient de le vaincre mais alors qu’elle s’approchait de lui, il lança ce qui semblait être une étoile de verre pas plus grande qu’une main. Celle-ci en retombant vint se loger dans la poitrine de notre jeune amie avant de s’illuminer et de s’envoler à une vitesse folle en entraînant la pauvre jeune femme avec lui.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux la clairière où elle se trouvait avait disparu pour laisser place à une ruelle pavée, dans une ville inconnue où le soleil semblait se coucher. Où était-elle donc? Et où était Séléna? Son épée dans une main et l’étrange objet en forme d’étoile dans l’autre, elle sortie de la ruelle en trombe pour finir par rentrer tout droit dans un inconnu. Celui-ci, nommé Vitali Lockart lui enseigna ce qu’il savait sur ce lieux et les mondes les entourant. Les mondes? Car oui il y avait plusieurs mondes et l’endroit où avait grandit Roxanne n’était qu’une petite partie d’un univers bien plus vaste! D’une manière où d’une autre elle avait été transportée ici par cet objet et il lui fallait à présent retrouver sa voie.

Mais que faire, seule dans un monde dont elle ne connaissait rien où vivait des créatures étranges et en étant plus certaine du temps qu’il lui restait? Car elle n’avait aucune idée du temps qu’il lui restait à vivre maintenant que Séléna n’était plus près d’elle et qu’elle ne pouvait devenir une vampire. La réponse qu’elle choisit à ce problème ne fut sans doute pas la plus raisonnable, ni la plus attendue, mais c’était la seule qu’elle eut trouvé à ce moment là...

Test RP

Roxanne errait sans réel but dans un bois de la Cité du Crépuscule, il était encore tôt et elle aurait du être en train de commencer ses exercices matinaux mais elle n'en ressentait aucune envie, pas aujourd'hui.  Elle se força tout de même à sortir sa claymore de son fourreau, répétant une série de mouvements qu'elle répétait chaque jour depuis des années. Elle aurait voulu tout arrêter, se laisser finalement aller au désespoir, mais elle s'y refusait en même temps. Voulant à la fois tout et son contraire, elle était plongée dans une sorte d'apathie qui lui était inconnue jusqu'alors. Cela faisait quelques jours que la jeune mercenaire était arrivée dans ce monde étrange dont elle ne saisissait pas encore tout les concepts mais elle avait l'impression que cela faisait une éternité qu'elle avait quitté son chez elle. Poussant un soupir, elle chassa une mèche blond pâle qui s'était aventurée sur son front lorsque quelque chose attira son attention.

Un bruit ? Un mouvement ? Elle ne le savait pas vraiment elle-même, peut-être était-ce juste une impression. Toujours est-il qu'elle se décida à suivre le chemin un peu plus loin, un vieux chemin à-demi couvert d'herbes folles qu'elle avait à peine remarqué la première fois qu'elle avait visité ces lieux mais qu'elle n'avait jamais emprunté. Aujourd'hui pourtant, elle se sentait attirée par celui-ci, comme si une force invisible la poussait à explorer davantage les lieux. Ipomée toujours logée dans sa main droite, elle s'avança d'un pas alerte vers le sentier balayé par les âges laissant son instinct lui dicter sa route. Se faisant, elle quitta le bois pour arriver devant un manoir qui semblait oublié par le temps, le portail de celui-ci était malheureusement fermé.


- Tant pis, fit-elle avec un soupir, j'ai aucune envie d'entrer par effraction chez quelqu'un.

Non pas que ça ne lui soit jamais arrivé. Alors qu'elle s'apprêtait à rebrousser chemin, une faible lueur à ses pieds attira son regard. Accrochée à une ficelle que l'on pouvait sans problème passer autour du cou, se trouvait une clé. Celle-ci n'avait cependant rien d'extravagant comme l'on pourrait s'y attendre de la part de ce genre de pendentif. Faite d'un alliage qui pouvait aisément passer pour de l'or, son anneau prenait la forme d'un cœur tandis que son panneton -étrangement creux pour une clé- avait une forme similaire à celle d'une couronne. Gardant la clé en main car ne sachant que trop faire de celle-ci, Roxanne fut surprise de s'apercevoir que le portail qui était fermé quelques instants se trouvait maintenant grand ouvert.

*J'ai comme un mauvais pressentiment *

Ne voulant pourtant pas paraître plus pleutre qu'elle n'était, la jeune femme continua tout de même jusqu'à la porte du manoir. Un regard à la clé suffit à lui confirmer qu'elle n'ouvrirait pas cette porte, mais le simple fait de toucher celle-ci lui indiqua également que la bâtisse n'était pas fermée. Si ce manoir avait autrefois été magnifique, ce n'était plus le cas aujourd'hui. En effet, tout n'était plus que toiles d'araignée et planches brisées ou vermoulues qui collaient légèrement sous le pied de la jeune femme. En somme, rien de bien resplendissant. Curieuse de voir ce qu'un tel lieu pourrait encore renfermer, la mercenaire décida tout de même de fureter encore un peu. Coup du destin ou malédiction, ses pas finirent par la conduire dans une bibliothèque renfermant encore de nombreux ouvrages.

Cependant, alors qu'elle s'apprêtait à en ouvrir un, un bruit se fit entendre derrière elle. Faisant volte-face, une main d'ores et déjà posée sur la garde de sa claymore, elle observa la source du son. Une porte. Mais une porte qui n'était pas là une minute auparavant. Le livre oublié derrière elle, la blonde s'approcha lentement, se préparant à parer un coup à tout instant. Gravée d'innombrables symboles, cette porte n'avait toutefois rien d'extraordinaire, si ce n'est la façon dont elle était apparue et son absence de poignée. Roxanne tenta de la pousser pour l'ouvrir, sans succès. Un mince bruit se faisait toujours entendre derrière. Collant l'oreille contre la parois, elle perçu ce son un brin trop familier à ses oreilles. Le temps. Un sablier se trouvait là, elle en était certaine. Mais pourquoi donc enfermer un sablier derrière une telle porte ?

Observant les gravures de la paroi afin de percer ce mystère, elle finit par repérer une série de rune, similaire à celles présente sur Ipomée, surplombant une serrure. S'accordant un instant de réflexion afin de ne pas commettre d'erreur lors de la traduction, elle déchiffra finalement :


- « Seul le porteur de la clé aura le pouvoir de figer le temps ou de le débrider » ...Figer le temps ? Et si...

Roxanne resta songeuse, si elle faisait usage de la magie, elle perdrait du temps sur son espérance de vie, il en avait toujours été ainsi et même s'il n'était pas prouvé que c'était toujours le cas ici elle préférait ne pas tenter de diable. Ainsi, l'idée de figer le temps dans son écoulement, malgré les quelques désagrément que cela pouvait apporter, semblait somme toute une assez bonne idée.

- Porteur de la clé, huh ? Ça fait plutôt gnan-gnan, m'enfin... J'ai déjà vu pire comme titre.

Sans aucune hésitation supplémentaire, elle inséra la clé dans la serrure et la fit tourner, mettant arrêtant ainsi l'écoulement du sablier.

OOC

Pseudo: NamMisa ArcAngel
Age: 19ans
Votre avatar: vocaloid - IA
As-tu lu cette queunouille le règlement? Oui je l'ai lu
Comment avez-vous connu le forum (ou le pseudo de votre compte principal si ce n'est pas le premier)? J'ai aidé à le créer
Que pensez-vous de celui-ci? Nyan~
Quel est votre avis sur la congolexicomatisation des lois du marché? Mais oui c'est clair!
code © Tahly • Rosebud • 2013

_________________

Roxanne dialogue en orchid


Dernière édition par Roxanne Heaven le Jeu 31 Juil - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
Abnegatio
Capitaine de l'Arche


Messages : 125
Triomphe : 667
Date d'inscription : 25/06/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Roxanne Heaven   Jeu 31 Juil - 18:15

Validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kh-memento.com
 
Roxanne Heaven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roxanne Weasley ~ Gryffondor (4e année) (Aide à la création)
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» Roxanne Weasley [validée]
» We are lost somewhere between Heaven and Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Tutoriel :: Fichiers de sauvegarde :: Fiche de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: