AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eveil nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxanne Heaven
Mercenaire à temps vide


Pseudo Heaven : Naminé pendant un temps et tout plein d'autres
Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 21
Localisation : Cité du Crépuscule

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Eveil nocturne   Sam 2 Aoû - 2:53

Douleur. Tout en elle n'était que bruissements et brouillard lui faisant atrocement tourner la tête. Mais que lui arrivait-il donc? Roxanne grimaça, tout cela lui rappelait avec amertume un épisode adolescence, où elle avait bu une bouteille d'alcool forte appartenant à son oncle. Mais son oncle n'était plus là maintenant... Levant paresseusement une main, elle se frotta les paupière avant d'ouvrir les yeux, révélant deux pupilles améthystes. Jetant un regard autour d'elle, la jeune femme ne vit rien, tout semblait plongé dans les ténèbres. Pourtant, cela n'avait rien d'oppressant elle se sentait même étrangement rassurée ici, comme si cette obscurité lui semblait familière. Décidant enfin de se relever, elle contempla la plate-forme sur laquelle elle se trouvait, unique source d'éclairage en ces lieux.

*J'aurais pourtant du m'en douter, point d'obscurité sans lumière.* se dit-elle en observant les motifs du sol auquel elle ne s'était pas intéressé jusqu'alors.

Elle se trouvait sur une sorte de vitrail lilas bordés de nombreux sabliers, le cercle central comprenant une personne trop grande pour qu'elle la distingue alors ainsi qu'un cercle plus petit comprenant plusieurs portraits. La blonde du retenir une exclamation de surprise alors qu'elle s'approchait de ses derniers, elle y reconnu en effet le visage de son oncle ainsi que celui de Séléna. Deux autres portraits étaient également présent mais ne comprenaient que des silhouettes exemptes de faces tandis que les autres étaient entièrement vides. Jetant un regard vers la personne représentée en entier, elle compris alors.


- C'est moi... Mais... Pourquoi? Où suis-je donc?

Le bruissement se fit plus clair, plus régulier tandis qu'il battait à ses oreilles. Le battement d'une horloge, un tic-tac incessant, imparfait mais pourtant incroyablement familier. Fermant les yeux, elle se laissa guider par le bruit, cherchant à localiser l'origine du son et à tendre la main vers celui-ci, comme si elle pouvait le toucher. Tic. Tac. Tic. Tac. Le son se faisait de plus en plus clair, de plus en plus proche. Tic. Tac. Tic. Tac. Un sourire étira ses lèvres alors que sa main se resserrait sur l'endroit d'où il venait. Ce bruit, ce tic-tac infernal dont elle ne pouvait se défaire, même si elle le désirait parfois du plus profond de son être, c'était son propre coeur.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle aperçut six piédestaux sur lesquels reposaient chacun une arme, mais leur signification lui semblait obscure.


- Tu ne pourras avancer si tu gardes les yeux fermer. Pour éveiller le pouvoir sommeillant en toi il te faut prendre une décision: choisis deux de ces armes, chacune détiens une facette de ta force.

- Oncle Thomas?


Dire que notre jeune amie était surprise aurait été un euphémisme. Elle qui ne pensait pas revoir son oncle avant une éternité ou deux ne s'attendait certainement pas à ré-entendre sa voix et encore moins dans un lieux comme celui-ci. Balayant les différentes armes du regard, elle s'avança finalement d'un pas décidé. L'épée lui avait semblé le choix le plus judicieux, d'aussi longtemps qu'elle s'en souvienne, elle en avait toujours manié une. Sitôt qu'elle s'en était saisit, le piédestal disparut dans une gerbe d'étoiles étincelantes, la laissant devant cinq autres possibilités. Plutôt que s'en remettre à sa raison, elle laissa cette fois-ci son instinct prendre les devants et fut donc assez interloquée lorsqu'elle se retrouva sans le vouloir devant un livre. Elle savait que cet ouvrage représentait son amour de la magie, un pouvoir qu'elle était désireuse de connaître bien qu'elle le redoutait parfois. Mais elle n'ignorait pas non plus sa puissance... Aussitôt qu'elle l'eut pris, son socle disparut de la même manière.

*Et maintenant?*

Comme pour répondre à son interrogation muette, la voix de Séléna, sa meilleure amie et soeur adoptive, brisa le silence à son tour:

- Rien ne s'obtient sans sacrifices. Afin d'éveiller pleinement ces parts de ton esprit tu dois en abandonner deux autres... Les confiner au plus profond de ton coeur... Mais ne t'inquiètes pas, car ce savoir ne sera ni perdu, ni oublié et d'autres seront capables de le raviver en toi.

Les deux choix lui parurent évident. Elle n'avait jamais eu aucune aptitudes en matière de soin, aussi choisit-elle d'abandonner le sceptre qui le symbolisait. Le piège reposant sur le socle adjacent connu un sort similaire, ce n'était vraiment pas son domaine. Ceci fait les piédestaux s'évanouirent tandis qu'un chemin apparut au bord du vitrail, semblant mener à une plateforme similaire. Bien qu'elle n'eut pas le vertige, Roxanne préféra avancer sans regarder vers le bas et arriva en un lieux en tout point similaire à celui qu'elle venait de quitter, ou presque. La personne représentée sur ce cercle -bien qu'il s'agissait en réalité plus d'une silhouette que d'un individu précis- était clairement de sexe masculin. Les personnes sur ce vitrail ne semblait fait que d'ombres, comme si elles se dérobaient à son regard. Seul un portrait, la fixait d'un air neutre: le sien.

- Ta route sera semée d'embûches, mais si tu crois en toi tu finiras par venir à bout des plus terribles ennemis... fit soudain une voix masculine.

- Qui es-tu?

L'inconnu lui avait-il répondu? Roxanne ne le saurait jamais, car à peine sa question lui avait-elle échappé que d'étranges créatures noires dotées d'yeux jaunes sortirent du sol. Réalisant qu'Ipomée reposait à présent dans sa main droite, elle ne se posa guère davantage de question et commença à tailler sa route dans ces êtres étranges, non sans récolter quelques égratignures au passages. Si ces créatures n'étaient pas très puissantes, elles pouvaient cependant faire preuve d'une vitesse assez déconcertantes lorsqu'on y était pas habitué. Par chance, les créatures n'étaient que peu nombreuses et eurent tôt fait de disparaître de même que ses blessures. Soudain, une lumière engloba la jeune femme, l'emmenant sur une autre plateforme.

- Encore? J'espère que c'est bientôt fini. soupira-t-elle.

Contrairement à celui où elle se trouvait plus tôt, ce vitrail ne portait pas ce sentiment de familiarité qu'elle avait ressentit avant. Son portrait se trouvait pourtant toujours là, entourant les silhouettes sombres.

- Tu t'es fortement éloigné du chemin qui t'étais destiné, constata une nouvelle voix masculine, et ce faisant tu t'es ouvert une nouvelle voie. Pour la suivre, il te faudra répondre à mes questions...

- Je suis prête.
répondit-elle d'un ton assuré.

- Selon toi, le fait d'utiliser ton temps de vie comme source magique est-il un don ou une malédiction ?

A peine la question fut-elle posée que la réponse fusa:

- Une malédiction bien sûr! Ne pas savoir combien de temps il nous reste, sans compter du potentiel perdu si l'on ne fait pas usage de son pouvoir. Des branches entières de magie on disparu pour mon peuple car il ne pouvais les pratiquer et...

- Si tu apprenais qu'il te restait une semaine à vivre, qu'en ferais-tu ?
l'interrompit-il.

Cette question la prit de cours, coupant net le flot de parole qui s'échappait de ses lèvres un peu plus tôt. Son regard s'était fait incroyablement mélancolique et sa voix légèrement brisée alors qu'elle répondait.


- Une semaine, hein? C'est incroyablement court... Si je le pouvais je la passerais certainement avec mon oncle et Séléna, mais si c'était le cas je n'aurais pas cette limite de temps et la question ne se poserait donc même pas... Je suppose que je tenterais de profiter de mes derniers instants... Tout en cherchant par tout les moyens possibles à gagner un peu de temps. ajouta-t-elle avec un rire nerveux.

- Regrettes-tu d'avoir tant utilisé ta magie ou considères-tu que c'était nécessaire ?

- Je ne le regrettes pas non, je n'ai jamais utilisé ma magie que lorsque c'était nécessaire je ne m'en suis même souvent pas servie alors que j'aurais du. Donc si c'était à refaire, je pense que je referais tout exactement de la même façon... Sauf ma dernière mission bien sûr.

- Gardes bien ces réponses gravées au sein de ton être Roxanne, car elles représentent ce que tu es. Ton éveil approche, tout comme l'accession à ces pouvoirs qui sont à présent tiens. Fais-en bon usage et à présent éveilles-toi.


La voix s'évanouie alors que Roxanne ouvrit les yeux. Une nouvelle journée débutait à la Cité du Crépuscule.

_________________

Roxanne dialogue en orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
 
Eveil nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: