AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Sam 2 Aoû - 18:14

C'était ce vieux bâtiment étrange, à l'écart de la ville. On y accédait en s'éloignant du tramway, et en laissant son cœur se perdre dans les méandres du petit bois. Lorsque enfin, on atteignait la clairière lumineuse, on laissait son regard se perdre sur les lignes architecturales des lieux. Fantoche avait l'impression de connaître ce lieu, et pourtant, il ne l'avait jamais vu, aussi loin que remontaient ses souvenirs. Ce manoir devait posséder une sorte d'aura magique, celle qui appelle les cœurs et les rassemble. Ces portes, ces murs avaient, semble-t-il, vu de grandes batailles, assisté à de grands événements : Cela se ressentait.Fantoche était légèrement intimidé par l'endroit : Lui qui transgressait son interdiction d'exister, osait donc se présenter devant ces murs mythiques ?

« Reprends-toi, Fantoche, ça n'est qu'un bâtiment. Personne ne va te punir pour ce que tu es en train de faire. Tu ne risques rien. »

Prenant une grande inspiration pour faire s'envoler ses doutes, la Pensée s'avança vers le portail et en poussa l'un des battants. Le grincement du métal rouillé sonna comme une griffure au creux de son cœur, et il sentait déjà le stress s'accumuler au fond de lui. D'un souffle forcé, il fit disparaître ce petit serrement au cœur, si désagréable, bien qu'il ne put empêcher ses doigts de serrer un peu trop fort le morceau de métal noir.

« Qui sait ce que ce manoir nous réserve ? Peut-être trouveras-tu des centaines de choses intéressantes sur ce monde !
- Oui, si tu le dis... Mais on risque gros, aussi. Ce manoir a l'air énorme, imagine si on se perdait ? Et s'il reste un propriétaire, hein, tu y as pensé ?
- Arrête un peu de stresser, voyons. Ce manoir n'est plus entretenu depuis des siècles, il n'y a personne. On ne risque rien.
- On a tellement mieux à faire que d'aller se perdre là-dedans... »

Fantoche lâcha un soupire et laissa ses deux roses se disputer entre elles, pendant qu'il continuait d'avancer. Puis il s'arrêta, et tourna lentement son regard entre deux des piliers délabrés du jardin.

Quelque chose avait attiré son attention. Quelque chose de beau, de sublime. Son regard à ce moment-là, n'affichait que surprise et émerveillement. Ses lèvres s'étaient ouvertes, montrant un sourire large et franc. Les roses bleue et noire s'étaient tues.

Il s'avança à pas de loup vers l'objet de ses contemplations. Il n'osait rien dire, tellement il trouvait cette chose extraordinaire. Seul son souffle maladroit se faisait entendre.

Arrivé devant l'objet de ses contemplations, Fantoche s'accroupit. Il avança sa main vers cette chose, mais ne se permit pas de la toucher. Son cœur lui piquait, tiraillé entre l'humilité et l'émerveillement.

Il mima une caresse délicate, suivant les courbes de cette chose fantastique. Une larme perla, et manqua de rouler le long de sa joue.

Peut-être était-elle en train de se reposer, de dormir ? Elle était si belle, si délicate ! Il ne fallait surtout pas la toucher, la réveiller, lui faire du mal...

Le souffle coupé, Fantoche s'assit en tailleur parmi les herbes humides et contempla silencieusement ce qui se trouvait devant lui.

Ces roses blanches étaient magnifiques.

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Heaven
Mercenaire à temps vide


Pseudo Heaven : Naminé pendant un temps et tout plein d'autres
Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 21
Localisation : Cité du Crépuscule

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Dim 3 Aoû - 11:35

Au fin fond des bois de la Cité du Crépuscule, se trouvait un vieux manoir abandonné. Celui-ci, bien qu'exempt de toute trace de spectres où créatures similaires était considéré comme hanté depuis bon nombre d'année si bien que personne ou presque n'y venait jamais. Pourtant, dans la bibliothèque de ce lieux oublié de tous ou presque se trouvait une jeune femme dont la tête venait subitement de s'écraser contre le livre qu'elle lisait. Roxanne, puisque c'était ainsi qu'elle se prénommait, essayait depuis quelques temps maintenant de se concentrer sur un vieil ouvrage afin de se changer les idées. Cela ne marchait visiblement pas, raison pour laquelle elle décida de se lever, mis de l'eau à chauffer pour son thé et sortit un peu afin de se dégourdir les jambes.

Profitant de la légère brise qui passait dans ses cheveux rendu rosés par les rayons solaire, la mercenaire parcouru du regard le jardin lorsque quelque chose attira son regard. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Un adolescent, dont elle n'arrivait guère à déterminer s'il s'agissait d'un garçon ou d'une fille, contemplait les roses blanches du jardin comme s'il s'agissait de la plus belle chose de monde. Il fallait tout de même reconnaître qu'il n'avait pas tort, Roxanne elle-même n'avait osé utiliser sa magie pour rendre ces roses noires tant elles respiraient la pureté et l'innocence. Quelque chose au fond d'elle lui avait soufflé que ces fleurs étaient importantes pour quelqu'un et qu'il serait odieux d'y toucher. Elle les avaient donc conservé en l'état bien que leur couleur soit l'exact opposé de celles qu'elle préférait.

S'approchant discrètement de l'inconnu, elle s'agenouilla à terre de l'autre côté du parterre de fleur avant de lancer la conversation:


- Elles sont magnifiques, n'est-ce-pas? voyant l'air surpris de son interlocuteur, elle s'empressa d'ajouter. Oh ne t'inquiètes pas, je ne vis pas ici et d'ailleurs, personne n'a habité ce manoir depuis des années.

Bien sûr, elle ne pouvait se douter qu'elle avait tort en affirmant ceci et que dans un passé pas si révolu que ça le manoir avait été occupé par trois personnes, veillant le sommeil de quelques héros momentanément oubliés de tous.

- Je m’appelle Roxanne, fit-elle en tendant la main vers son interlocuteur, et toi?

_________________

Roxanne dialogue en orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
Cynthia Suzuki
Le chat du coin


Messages : 12
Triomphe : 10
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 18
Localisation : En haut d'un arbre

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Dim 3 Aoû - 17:56

C'est sous forme féline que Cynthia se relaxait, quand elle aperçut Fantoche traverser le trou qui menait aux bois. Appréciant la présence du "jeune garçon", et curieuse de savoir se qu'il ferait là-bas, elle décida de le suivre. Après les quelques arbres du lieu, c'est devant un vieux manoir qu'elle se trouva. L'enfant qu'elle suivait jusque là n'était plus visible, mais le portail ouvert qui avait grincé quelques instants auparavant prouvait son passage. Elle passa la prudemment la tête de l'autre côté et inspecta les lieux.

Le manoir était là, imposant, il pouvait faire peur, mais cet effet était probablement renforcé par le fait qu'elle n'était qu'un petit chat. La neko finit par apercevoir Fantoche, contemplant des roses blanches comme une des sept merveilles du monde. Il n'était pas seul, car en face de lui se trouvait une jolie jeune fille. La couleur du couché de soleil se reflétant sur elle lui donnait un air d'ange. En tendant l'oreille, Cynthia put discerner:

"Je m'appelle Roxanne, et toi?"

Pendant un instant, elle se demanda s'il s'agissait d'une habitante de la Cité du Crépuscule affecté par la boucle temporelle, ou une des personnes ayant reçu le message de Yen Sid. Après tout, le chaton ne s'y connaissait pas vraiment en magie. Si elle aussi enquêtait sur le problème, peut-être avait-elle décidé de chercher des informations ou des indices dans le vieux manoir, car rien ne disait que le problème venait directement de la Tour Mystérieuse. La jeune fille sous forme de chat secoua la tête, et s'approcha des deux personnes, pour s’installer dans l'herbe encore mouillée par la rosée auprès de Fantoche, qu'elle souhaitait mieux connaître. Oui, c'était un comportement assez inhabituel pour un chat, mais elle ne cherchait pas réellement à cacher son identité. Quoique, avec sa fourrure lissée et le ruban autour de son cou, on pouvait facilement penser que c'était un chat plutôt familier avec les humains. Elle ne pouvait tout de même s'empêcher de se demander quel serait la réaction des deux autres individus face à son comportement.

_________________

Cynthia miaule en #58ACFA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Dim 3 Aoû - 22:29

Les pupilles de Fantoche n'arrivaient pas à se détacher de ces roses. Cette couleur blanche étincelante, miraculeuse, portait en elle la pureté et la douceur dont devait faire preuve la personne qui avait ces roses pour conscience. Malgré lui, Fantoche se mit à imaginer à quoi pouvait bien ressembler cette personne, qui avait caché ses sentiments au plus profond des bois, près d'une bâtisse qui semblait abandonnée. Elle devait être assez jeune. Très gentille et attentionnée, à en juger par le soin avec lequel le plant avait été placé. Cependant, elle devait être assez introvertie, légèrement timide. Depuis le portail, il était impossible de voir les fleurs, malgré le fait qu'elles étaient magnifiques. Quel dommage...
Les fleurs n'avaient pas encore fini de fleurir. Elles étaient encore endormies : ses pétales ne s'étaient pas totalement déployés, conservant un peu la finesse des traits que possédaient les bourgeons.

Oserait-il ? Le tiraillement que Fantoche avait connu un peu plus tôt revint d'un coup. Se mordant la lèvre inférieure d'un air coupable et légèrement honteux, la Pensée approcha ses doigts de l'une des fleurs. Il effleura délicatement quelques pétales de la pulpe de ses doigts, frissonnant légèrement à cause de leur douceur. Le rouge lui monta aux joues : Peut-être allait-il trop loin ? De quel droit osait-il toucher ainsi la conscience d'une autre personne ? Il retira vivement sa main et se la tint de l'autre, comme si elle avait touché quelque chose de sacré. Le rouge pale de ses joues se transforma en un rouge beaucoup plus intense, alors qu'il continuait de fixer la fleur.

Fasciné par le végétal, Fantoche n'avait pas entendu arriver la demoiselle qui l'extirpa de ses pensées en lui adressant la parole. Elle s'était agenouillée devant lui, et il ne l'avait pas remarquée – c'est dire si celui-ci était concentré sur sa plante merveilleuse. Retenant maladroitement un sursaut de surprise, l'Idée aux deux Roses porta attention à la demoiselle qui lui faisait face.

C'était une jeune femme d'une vingtaine d'années, aux cheveux blonds très longs, descendant jusqu'au creux de ses reins – touchant presque le sol donc, celle-ci étant assise. Au vu de la pâleur de sa peau, la seule chose qui apportait un peu de couleur à son visage étaient ses deux yeux, colorés de manière pour le moins... Originale. Nul bleu, nul vert, nul gris, nul automne : Ses iris étincelaient d'un violet doux, mélancolique. Elle avait couvert sa peau d'un haut noir, surmonté d'une pièce de tissu plus large, d'une jolie couleur blanc cassé. Une jupe noire comme la nuit cachait ses jambes.

« Elles sont magnifiques, n'est-ce pas ? »

Soudainement, le stress. Ça y est, Fantoche était pris en flagrant délit. Il s'était introduit sur la propriété de cette femme, et maintenant il allait en payer le prix. La panique commença à monter dans son âme, à presser son cœur. Son souffle s'accéléra. Qu'allait-il arriver, maintenant ?

« Oh, ne t'inquiète pas, je ne vis pas ici et d'ailleurs, personne n'a habité ce manoir depuis des années. »

Soulagement : La pression redescend, la béatitude envahit à nouveau le corps et l'esprit de la Pensée. Un sourire rassuré s'affiche sur ses lèvres. Il ne risquait rien.

La jeune femme lui tendit la main.

« Je m'appelle Roxanne, et toi ? »

Aïe. Question qui peut sembler tout à faire innocente, et pourtant, difficile d'y répondre.
Un peu gêné, Fantoche serra la main de cette Roxanne, sans vraiment savoir si c'était la réaction attendue – il le verrait bien.

« Euh... Eh bien... Tu n'as qu'à m'appeler... Fantoche ?
- Bravo, tu es la personne la plus à l'aise que j'ai jamais vue.
- Allons, laisse-le un peu tranquille. »

Petit silence. Il ne sait pas trop quoi dire, et la gêne se réinstalle peu à peu.
Quelques pas félins vinrent troubler le silence. Un petit animal, un chat au poil doux et brillant, était venu les rejoindre. Son joli nœud autour du coup laissait penser que le félin était habitué aux hommes : Le fait qu'il se coucha près de l'Idée confirma cette hypothèse. Un sourire calme s'afficha sur les lèvres de Fantoche, qui se mit à grattouiller affectueusement le félin derrière les oreilles.

Que dire, maintenant ? Pensif quelques instants, Fantoche reposa son regard sur Roxanne. Il pencha légèrement la tête sur le côté, et s'apprêta à poser une question qui, sortie de son contexte, pouvait surprendre. Son air franc et innocent devait peut-être apaiser un peu la chose.

« Dis, comment on fait pour exister ? »

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Heaven
Mercenaire à temps vide


Pseudo Heaven : Naminé pendant un temps et tout plein d'autres
Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 21
Localisation : Cité du Crépuscule

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Lun 15 Sep - 8:50

- Euh... Eh bien... Tu n'as qu'à m'appeler... Fantoche ?

Cette réponse pour le moins inattendue figea Roxanne l'espace de quelques instants. De toute évidence, son interlocuteur était encore plus perdu qu'elle, peut-être s'agissait-il d'un de ces similis dont on lui avait parlé. Ne voulant pas contribuer davantage à sa gêne, elle lui offrit un sourire qui se voulait rassurant.

- On peut dire que c'est original, mais ça a un certain charme.


Un charme qui résidait dans la perplexité qu'il provoquait, un fantoche était une marionnette et s'il ou elle ignorait tout de son identité on pouvait donc facilement faire le lien entre les deux. Mais s'il était vraiment un pantin, qui donc tirait les ficelles ? C'était un mystère que la blonde aurait aimé résoudre et bien qu'elle lui brûlait les lèvres elle n'osait le demander. Elle ne souhaitait pas le rendre plus mal à l'aise qu'il ne l'était. Elle n'était d'ailleurs même pas certaine qu'il s'agissait bel et bien d'un il, mais c'était plus simple pour le moment.

Le petit monologue intérieur de la mercenaire était passé inaperçu au yeux de l'autre qui s'était occupé en caressant un chat qui s'était approché d'eux. Étrange. Aucun chat n'avait jamais mis les pattes ici dans son souvenir et certainement pas un aussi mignon ou elle l'aurait remarqué. Son attention se ramena finalement sur Fantoche, qui l'observait d'un air légèrement perplexe, sa tête penchée sur le côté avant de lui demander du ton le plus innocent qui soit:


- Dis, comment on fait pour exister ?

Prise de cours Roxanne ouvrit la bouche sans qu'un seul mot ne s'en échappe. C'était une question pour le moins intéressante mais également très complexe. Gratifiant le chat noir d'une caresse derrière les oreilles, elle s'accorda un temps de réflexion afin de trouver une réponse qui soit à la fois simple tout en étant relativement complète.

- C'est assez difficile à dire, d'une certaine manière je pense que chaque personne aura une réponse différente à cette question et que c'est lorsque tu pourras toi-même répondre à la question de "Qu'est-ce qui fait que tu existes en tant que tel?" et que tu réalisera cette réponse que tu existeras réellement. C'est un peu comme ces roses en fait. fit-elle avec un geste vers les fleurs. Si on considérait l'existence du point de vue de leurs couleurs, on pourrait considérer qu'on part d'une rose qui soit grise et sans vie. Chaque personne ayant un point de vue différent, leur rose serait différentes aussi il y en aurait des rouges, des oranges, des bleus et même des noires. Et à chaque fois que tu demanderais son avis à quelqu'un, tu t’imprégnerais un peu de leur point de vue et l'un de tes pétales gris prendrait la couleur de leur fleur. Un jour, lorsque tout les pétales seront d'une couleur différentes tu finiras par te faire ton propre avis et toutes les couleurs que tu auras rassemblées se mélangeront alors pour en former une nouvelle, celle de la rose unique de ton existence.

Ne sachant pas si son explication était suffisamment claire elle ferma les yeux quelques instants et laissa sa magie affluer. En quelques instant, une rose aux pétales se forma aux creux de ses mains, sous le regard de Fantoche et du jeune chat noir. La plaçant délicatement dans les mains du jeune homme, elle dit:

- Voici un cadeau pour toi afin de t'aider à comprendre mon explication. Chaque fois que tu te lieras à quelqu'un et lui fera toucher cette fleur, un des pétales changeras de couleur. J'espère qu'elle te permettra d'exister pleinement Fantoche. L'effleurant du bout des doigts, la jeune femme colora l'une des corolles satinées d'un violet légèrement strié de noir avant de sourire d'un air nostalgique. Je pense que cette couleur est celle qui m'ira le mieux. J'ai toujours adoré le violet à cause de la couleur de mes yeux et dans le monde d'où je viens un symbole associé à mon peuple est une rose noire.

Plus que la couleur de ses yeux, le violet était une couleur représentant la magie et une initiation ésotérique, raison pour laquelle elle lui convenait bien mais c'était également une couleur associée à la fourberie qui la liait à son travail de mercenaire et la définissait donc à merveille. Quant au noir, elle n'avait vraiment pas mentit, la rose noire indiquant pour qui savait y être attentif la présence de vampire, c'était l'un de leurs symboles qui permettaient de se reconnaître au milieu d'humains. Bien sûr Roxanne n'était pas encore une vampire et à l'heure actuelle elle ne risquait guère plus de le devenir, mais c'était tout de même ses origines...

[Désolée de l'immense retard du aux cours mais également à la difficulté de faire cette p**** de réponse sur l'existence qui grâce à moi sera maintenant imposé à pleins de gens de façon directe ou pas (vous pouvez me détester)]

_________________

Roxanne dialogue en orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
Cynthia Suzuki
Le chat du coin


Messages : 12
Triomphe : 10
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 18
Localisation : En haut d'un arbre

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Mer 29 Oct - 11:37

A peine couchée aux côtés de Fantoche, celui-ci grattouilla la féline entre les oreilles. La combinaison entre ces grattouilles lui donnant l'impression de se faire masser et les perles d'eau qui la rafraîchissaient la relaxait tellement qu'elle ne pouvait s'empêcher de laisser s'échapper des ronronnements presque inaudibles. La voix du jeune garçon lui fit reprendre ses esprit:

"Dis, comment on fait pour exister?"

Cette question la laissa perplexe, non seulement elle mais également Roxanne. Celle-ci réfléchit quelques instants, puis tenta d'expliquer que chacun avait sa propre réponse et que lui seul pourrait la trouver au fil du temps, en se faisant se créant son avis regroupant les points de vue des personnes qu'il aura côtoyé. Pour ce faire elle utilisa un exemple mettant en scène des roses. L'explication était claire, mais n'étant qu'un enfant, il fallait bien lui donner une image qui lui permettrait de se repérer.

Une fois ses explications achevées, elle créa une rose aux pétales grises. Elle était morne et sans vie, au point que Cynthia avait l'impression que si le vent soufflait, ses pétales resteraient parfaitement immobiles, d'ailleurs, elle n'était même pas convaincu que ça serait le cas. C'était donc ça, de la magie. Mais cette rose grise pâle rendait si triste quand l'on posait le regard dessus... Elle l'offrit au petit garçon (ou petite fille, mais on va pas bloquer la dessus à chaque fois) pour illustrer son exemple. Lorsque qu'elle frôla un pétale, celui-ci pris une couleur violette striée de noir. Voir cette rose prendre de la couleur et de la vie par la même occasion était tellement beau que les yeux de Cynthia s'illuminèrent, la Neko aurait aimé voir chaque pétale prendre immédiatement une infinité de couleurs différentes, mais elle savait que cela se ferait avec le temps. "Je pense que cette couleur est celle qui m'ira le mieux. J'ai toujours adoré le violet à cause de la couleur de mes yeux et dans le monde d'où je viens un symbole associé à mon peuple est une rose noire." Dit Roxanne. Le chat noir se demanda brièvement de quel peuple elle pouvait bien parler, mais ne chercha pas de réponse à cette question, toujours intriguée par cette rose magique.

Le minou se releva, et appuya ses pattes avant sur la jambe de Fantoche afin de pouvoir atteindre la rose. Elle caressa un des pétales sans vie du bout de son museau. La surface prit alors une couleur bleue cyan. Un sourire se dessina sur le visage de la jeune fille sous forme de chat, cette couleur lui plaisait! Ce bleu était étroitement lié aux rêves et à la sérénité, mais reflétait surtout l'écho de la vie, du voyage et des découvertes. Comme de l'eau, cette couleur à un petit côté pur, rafraîchissant, et est symbole de vérité.

Maintenant que sa couleur était ajoutée à la rose, elle n'avait plus qu'à souhaiter à l'Idée que celle-ci prennent d'autre merveilleuses couleurs.

[HRP: Désolé pour le monstrueux retard, je comptais répondre pendant les vacances, et puis j'ai été absorbée par d'autres trucs et j'ai finalement oublié.]

_________________

Cynthia miaule en #58ACFA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Mar 13 Jan - 17:45

Grand silence suite à la question de l'Idée. Apparemment, la question était pour le moins surprenante, au vu des yeux de son interlocutrice qui avait arrondi les yeux. Le chaton aussi, que Fantoche grattouillait derrière les oreilles, avait eu l'air surpris. Les trois se fixèrent dans les yeux quelques instants, avant que son interlocutrice ne prenne la parole.

« C'est assez difficile à dire, d'une certaine manière je pense que chaque personne aura une réponse différente à cette question et que c'est lorsque tu pourras toi-même répondre à la question de "Qu'est-ce qui fait que tu existes en tant que tel?" et que tu réalisera cette réponse que tu existeras réellement. C'est un peu comme ces roses en fait. »

Les yeux de Fantoche se posèrent sur les roses du manoir, aussi blanches que la neige. Ces roses magnifiques qui avaient capté son attention un peu avant. Rien qu'en posant le regard à nouveau sur ses fleurs, Fantoche sentit une chaleur réconfortante au creux de sa poitrine. Malgré lui(elle), un sourire apaisé se dessina sur son visage, et il se surprit à rêvasser. Il secoua vivement la tête afin de se concentrer et se tourna à nouveau vers la jeune femme qui lui parlait.

« Si on considérait l'existence du point de vue de leurs couleurs, on pourrait considérer qu'on part d'une rose qui soit grise et sans vie. »

Un petit air triste s'afficha sur le visage de l'Idée quand il(elle) imagina une rose grise. Une rose fade, fanée, qui s'effaçait peu à peu de la réalité. Une rose à laquelle peu de monde prêterait attention, probablement. Une rose qui finirait par mourir seule...

« Chaque personne ayant un point de vue différent, leur rose serait différentes aussi il y en aurait des rouges, des oranges, des bleus et même des noires. Et à chaque fois que tu demanderais son avis à quelqu'un, tu t’imprégnerais un peu de leur point de vue et l'un de tes pétales gris prendrait la couleur de leur fleur. »

Fantoche prit dans ses mains ses deux roses originelles, la bleue et la noire. Il les regarda l'une après l'autre, mettant en relation ce que la jeune fille disait avec ce qu'il tenait entre ses mains. Alors... Ces roses, si elles lui correspondaient, n'étaient pas figées ? Et si... Et si ces roses n'étaient pas lui ? Un peu surpris, il se concentra sur la suite du discours.

« Un jour, lorsque tout les pétales seront d'une couleur différentes tu finiras par te faire ton propre avis et toutes les couleurs que tu auras rassemblées se mélangeront alors pour en former une nouvelle, celle de la rose unique de ton existence. »

Fantoche observa Roxanne s'entourer d'une énergie qu'il ne connaissait pas. Une nouvelle rose, aux pétales gris, naquit dans les doigts de la magicienne. Celle-ci glissa la fleur dans les mains de Fantoche, qui n'arrivait pas à en détacher le regard.

« Voici un cadeau pour toi afin de t'aider à comprendre mon explication. Chaque fois que tu te lieras à quelqu'un et lui fera toucher cette fleur, un des pétales changeras de couleur. J'espère qu'elle te permettra d'exister pleinement Fantoche. »

Le(la) phytokinésiste, émerveillé(e), caressa les pétales de la fleur de la pulpe des doigts. Elle était... Magnifique... Fantoche avait l'impression de voir la représentation de ce qu'il(elle) était, au plus profond de lui(elle). Roxanne effleura à son tour la fleur du bout du doigt, colorant un pétale en violet, émerveillant plus encore le manieur de fleurs.

« Je pense que cette couleur est celle qui m'ira le mieux. J'ai toujours adoré le violet à cause de la couleur de mes yeux et dans le monde d'où je viens un symbole associé à mon peuple est une rose noire. »

Sans que Fantoche n'eut le temps de réagir, le félin se leva et s'appuya sur lui/elle pour atteindre la rose. Il effleura un autre pétale du bout du museau pour le colorer d'un bleu-cyan très clair, très lumineux.

Une larme coula le long de la joue droite de Fantoche, qui ne pouvait s'empêcher d'avoir un sourire béat aux lèvres. Il se leva doucement afin de ne pas faire tomber le chat et sauta au cou de Roxanne pour s'y accrocher quelques instants. Il la lâcha ensuite, et posa son regard sur la fleur, ne sachant pas vraiment quoi dire.

« Je... Je vais... Je vais le faire ! Je vais colorier ma rose ! Je vais lui donner toutes les couleurs de l'arc-en-ciel ! Et après, j'existerai ! Je vais y arriver ! »

Il posa ensuite son regard sur Roxanne et le chaton.

« Merci ! Merci, merci, merci ! »

Serrant la rose contre son cœur, Fantoche se mit à courir à toute vitesse pour quitter le petit jardin en face du manoir. Derrière ses pas, de petites roses bleues et noires poussaient, gagnant vie grâce à l'enthousiasme la joie et l'impatience dont l'idée faisait preuve.

Avant de se retrouver hors de la vue des deux personnes qu'il venait de quitter, Fantoche se retourna et leur fit un salut de la main accompagné d'un sourire plus que radieux. Il(elle) se retourna ensuite pour disparaître dans le bois, à la recherche de nouvelles couleurs.

[Hop, fini pour Fantoche n.n]

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]   Aujourd'hui à 3:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Devant le manoir [PV Roxanne, Cynthia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roxanne Weasley ~ Gryffondor (4e année) (Aide à la création)
» René Civil devant le tribunal criminel
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Surprise, surprise! => Manoir Stendford [William]
» Le Manoir Oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Rps-
Sauter vers: