AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naminé (en cours!!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naminé
Dessinatrice oubliée


Messages : 12
Triomphe : 9
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Liberté d'exister

MessageSujet: Naminé (en cours!!!)   Sam 2 Aoû - 20:50



Naminé / Simili / Les Justes
Dessinatrice oubliée

En cherchant Naminé vous vous êtes rendu au Manoir Oblivion, dans la pièce où elle était prisonnière autrefois. D’un blancheur d’ivoire, cette pièce demeure cependant désespérément vide de toute présence humaine, une cage dans un coin de la pièce attire cependant votre attention. C’est une cage à oiseau dont les barreaux sont effilés, cependant nul rossignol ou canari n’habite en ces lieux et seule une poupée de chiffon semble y résider. Arborant un air désolée, la petite figurine possède des cheveux blonds de laine, des perles bleues en guise d’yeux et une fine robe cousue dans du coton. Bien qu’usée par le temps, ce jouet de tissu est une bonne représentation de ce à quoi ressemble la jeune Naminé. La jeune fille mesure un bon mètre soixante qui met en valeur son corps particulièrement fin. En effet, elle est très frêle ce qui renforce l’air maladif que lui donne sa peau de porcelaine. Sa chevelure d’un joli blond mimosa descend jusqu’en bas de ces omoplates, il n’est pas rare que ceux-ci soient rabattus sur son épaule droite de même que certaines mèches barrent légèrement son front. Ces dernières surplombent deux yeux d’un bleu profond, tel un ciel où brilleraient des étoiles d’idées et de sentiments. Ils accompagnent un nez légèrement en trompette ainsi que des lèvres rosée si pâles qu’elles en semblent presque diaphanes. Autrefois vêtue d’une robe de coton blanc et d’une petite paire de sandale, elle n’a eu d’autre choix que de renouveler sa garde-robe récemment. En effet, les robes se faisaient trop courtes et devenaient difficilement renouvelables. La dessinatrice choisit donc une tenue semblable, bien que légèrement plus mature. Une robe d’un blanc toujours aussi pur bien que légèrement plus ample afin de permettre une plus grande liberté de mouvement, celle-ci est légèrement moirée et brodée de motifs en forme de roses blanches. Ses hanche sont marquées par une chaînette avec des pendants en forme de fleurs eux aussi. Enfin, ses pieds sont chaussés de bottes à talon de cuir blanc.

Toujours à la recherche de la jolie blonde, vous vous rendez au Salon Blanc dans le manoir abandonné de la Cité du Crépuscule. Apparemment elle n’est pas là non plus bien que de nombreuses traces de son passage demeurent. Naminé a toujours vécue tel un oiseau en cage, enfermé dans un monde trop blanc ou tout était paradoxalement trop sombre. Etant totalement dénuée de souvenirs à sa naissance, elle était d'une innocence sans pareille ce qui en faisait une victime de choix pour ces bourreaux. Victime de leurs "bons soins" elle apprit rapidement à se faire très petite et devint très lors une personne très discrète afin de ne pas s'attirer d'avantages d'ennuis. Cela ne fut d'ailleurs pas bien difficile pour elle qui était d'un naturel très calme. Son amour pour le dessin lui avait en effet appris l'amour du calme et de la minutie. Ces esquisses représentaient d'ailleurs pour elle sa libération bien qu'elle renforcent également les barreaux de sa prison. Le fait de dessiner lui permettait de se créer un monde à elle, un monde certes illusoire mais où elle était entièrement libre bien qu'au final elle ne faisait que d'avantage se renfermer sur elle-même. Ce monde coloré était d'autant plus illusoire qu'elle dessinait des images venant de souvenirs d’autrui et qu'elle s'enfermait dans des chimères qui n'étaient pas les siennes. D'une gentillesse infinie, elle est toujours prête à faire de son mieux pour aider son prochain, c'est également pour sa qu'elle se sent extrêmement coupable pour toutes les actions qu'elle a commise. Elle s'en veut encore énormément pour ce qu'elle a fait subir à Sora dans le Manoir de l'oubli. La jeune dessinatrice a toujours été très mélancolique. Il faut dire qu'elle est enfermée dans sa solitude depuis sa naissance et n'a jamais eu un seul ami. De ce fait, elle une personne très timide et n'ose pas vraiment aller vers les autres. De nos jours, elle fait de grands efforts chaque jours afin de s'ouvrir d'avantage et de devenir plus courageuse. Elle est en effet bien déterminée à devenir capable d'aider ses proches lorsqu'ils en ont besoin.

Style de combat
Le style de combat de Naminé se base principalement sur la magie. Bien qu'elle n'ait encore que peu d'expérience dans ce domaine, elle possède un fort potentiel ce qui en fait donc son domaine de prédilection.

L'objectif de votre personnage
Trouver sa place dans ce vaste monde en devenant plus indépendante
Histoire
A l'origine de cet être qui n'aurait jamais du pouvoir mettre le jour, le sacrifice de Sora. Lorsque le coeur de Kairi quitta le corps du jeune porteur de la Keyblade qui s'était sacrifié pour elle cela abouti pour une mystérieuse raison à la création de Naminé. Cette simili hors du commun naquit au coeur du Manoir Oblivion sans le moindre souvenir de sa vie passée et c'est complètement perdue qu'elle commença son existence dans un endroit bien trop vide et bien trop blanc pour elle.

Etant née de fragments de souvenirs présent en Kairi et du corps de Sora, elle est une simili que l’on peut considérer comme inachevée car elle ne devrait avoir aucune réalité physique  et n'est par conséquent que pure essence, un esprit errant sans conscience réelle. Un carnet à dessin qui semblait interminable et une boîte de crayons l'accompagnaient au moment de son réveil et ne l'ont jamais quitté depuis.  Quelques jours après sa “naissance”, la jeune simili encore déboussolée fut découverte par un membre de l'Organisation XIII à la recherche de la Salle de l'Eveil. Ceux-ci prévinrent Xemnas de l'apparition de l'adolescente et bien évidemment le Supérieur comptait bien ne pas laisser cette “découverte“ inexploitée.

Etant dotée du pouvoir de manipuler les souvenirs des gens, Naminé fut employée comme un outil par les membres lorsque Xemnas envoya certains d'entre eux au manoir afin qu'ils entreprennent des recherches sur les souvenirs. Le seul problème résidait dans le fait que Marluxia, le onzième membre et leader du manoir, et sa comparse Larxene avaient d'autres plans en tête. Ainsi ils utilisèrent la jeune fille sans vergogne pour mener à bien leur projet, bien différents de celui qui leur était imposé.

Il lui fut ainsi imposé de modifier la mémoire de Sora qu’ils avaient attirés dans le manoir. Changeant l’apparence du porte-bonheur qui lui avait été confié par Kairi, Naminé modifia un à un les maillons de la chaîne de ses souvenirs afin de remplacer la jeune fille dans le coeur du porteur de clé (ce délit peut cependant être qualifié de mineur puisqu'elle est le simili de la rousse). Cela entraînera tout de même au passage des modifications dans les souvenirs de toutes ses aventures et donc indirectement dans ceux de Donald et Dingo, leurs faisant du même coup oublier nombres d’événements survenus au cours de leur voyage.

Marluxia et Larxene comptaient ensuite se servir de lui comme d’un pantin afin de renverser Xemnas, leur chef, et prendre le contrôle de l'Organisation XIII. Tout les membres n'étaient cependant pas des traître. Ainsi Lexaeus, Vexen et Zexion décidèrent de contrer l'Assassin Sublime et pour ce faire ils comptaient utiliser Riku. Riku était en effet lui aussi arrivé à Oblivion et Vexen tenta donc de lui faire rejoindre son camp pour l'employer contre Sora, sans succès.  Mais grâce aux précieuses informations qu’il avait acquises il put créer Neo Riku, copie conforme de l'argenté qu'il pouvait contrôler à sa guise.

C'était bien sûr sans compter sur Marluxia et sa comparse, ce fut celle-ci qui s'empressa d'obliger Naminé à lui créer des souvenirs afin qu'il se prennent pour le vrai Riku.  Des souvenirs qui, bien évidemment étaient les mêmes que ceux de Sora. Le jeune homme se mit donc à vouloir protéger Naminé de toutes ses forces, affrontant ainsi le maître de la clé qu'il accusait d’être un mythomane ayant acquis de faux souvenirs.

Toutefois les traîtres sont nombres à l'Organisation et Axel, le huitième membre qui avait tué Vexen pour prouver son allégeance à Marluxia, laissa la manipulatrice de souvenirs s'échapper ruinant ainsi tout leurs plans. Et la simili à présent libre (ou presque) c'était empressée de partir à la rencontre du châtain afin de lui avouer la vérité et de mettre fin à cette horrible mascarade. La blondinette se sentait en effet coupable de ce qui arrivait à l'adolescent et il fallait dire qu'elle n'avait pas tort puisque c'était elle qui avait modifié ses souvenirs, même si elle y avait été obligée.

Sora retrouva donc Naminé au coeur de l'île du Destin de son enfance, où elle put en partie lui avouer la vérité, lui faisant comprendre qu'elle n'était pas la fille qu'il pensait connaître mais une parfaite inconnue. Elle eut ensuite l'occasion de le revoir à l'étage suivant mais fut interrompu dans ses explications par Neo Riku. Celui-ci voulu à nouveau s'attaquer à Sora qui n'osait par ailleurs pas s'opposer à lui.

Naminé ne supportait pas de voir la tournure que prenaient les évènements, tout deux allaient mourir parce qu'elle les avaient noyés d'illusions. Incapable de tolérer cette situation d'avantage, la blonde se mit à hurler, intimant à la marionnette de se stopper. Celle-ci tomba alors au sol, inerte. Elle ignorait qu'elle en était la cause, mais il semblerait que les pouvoirs de la similis avaient non seulement stoppé le clone mais avait également brisé le coeur artificiel qu'on lui avait créé, le réduisant à l'état de coquille vide.

Ce fut bien évidement le moment que choisit Larxène pour intervenir, voulant empêcher que la “sorcière” ne lui échappe. Celle-ci tenta bien sûr de s'opposer à elle mais sans succès.Heureusement Sora qui -bien qu'il savait à présent ses souvenirs faux- souhaitait honorer la “promesse” faite à Naminé malgré tout affronta la plus âgée. Une fois la nymphe battue, la dessinatrice expliqua à Sora qu'elle pourrait lui rendre ses véritables souvenirs mais que pour cela il devrait d'abord vaincre Marluxia, le chef du manoir. Après avoir affronté Axel qui mis fin au combat en disant que cela créerait des problèmes s'il était tué maintenant, le châtain et ses amis se retrouvèrent face à l'homme aux cheveux rose qui donna un de ses derniers ordre à Naminé...

"Naminé... Erase Sora's memory."

Effacer chaque souvenir du jeune homme... Cela revenait à faire de lui un fantoche, une marionnette. La blonde refusa et tenta de s'opposer à son “bourreau” cependant cela ne fut guère plus concluant que face à Larxene. Le vider de sa mémoire aurait tout simplement concrétisé leurs plans tout de suite, et permit de passer outre le problème crée par Axel en la libérant. Cela équivaudrait à leur offrir l’Organisation et le porteur de la Keyblade sur un plateau. Cependant ce n'était pas ce qu'avait compris chacun et cet ordre donna lieux à quelques explications de la part de Marluxia lorsque Sora -déterminé à protéger Naminé- lui dit de le faire ce qu'elle ne put se résoudre à accepter.

Sora affronta donc le faucheur avec l'aide inattendue de Neo Riku qui entre temps avait réalisé qu'il n'était qu'un double mais tenait toujours autant à protéger Naminé bien qu'il savait ses souvenirs crées de toutes pièces. Leur adversaire ne se révéla cependant être qu'un double et après en avoir battu un second le maître de la clé confia l'adolescente à l'argenté pour qu'il veille sur elle tandis qu'il s'occuperait personnellement d'annihiler le vrai Marluxia, mettant ainsi fin à tout leurs problèmes.

Sora combattait vaillamment l'Assassin tandis que de son côté, Riku faisait face à Zexion. Celui-ci avait prit l'apparence de Sora pour le tromper et lui faire du mal mais Naminé qui avait elle-même prit l'apparence de Kairi pu lui permettre de lui faire face. Le Conspirateur s'enfuit mais Riku était loin de vouloir en rester là surtout à présent qu'il savait son ami en ces lieux. Il continua donc d'avancer bien déterminé à comprendre ce qu'il se passait dans ce mystérieux manoir.

Une fois l'invoqueur de plantes abattu, Naminé eu enfin champ libre et pu donc rendre ses souvenirs au garçon. Celui-ci lui fit la promesse de devenir vraiment ami avec elle une fois réveillé et pour ne pas oublier de la remercier Jiminy écrivit en gros dans son journal “Remercier Naminé”. Elle enferma ensuite l'adolescent, le chien et le canard chacun dans une fleur de verre dans lesquelles ils resteraient endormis le temps qu'elle remette en place leurs souvenirs, elle leur cacha cependant que -lorsque l’heure du réveil serait venue pour eux- elle ne serait plus là pour les accueillir.

Quelques minutes après arriva Riku qui voulu apprendre ce qui était arrivé à son ami. Naminé lui expliqua donc en détail les pérégrinations du châtain au sein du manoir et lui proposa d'enfermer les ténèbres présentes dans son coeur. Cela dit, cet acte aurait signifié un sommeil éternel pour lui aussi il refusa, préférant affronter les choses en face. Le jeune homme lui demanda donc de veiller sur le sommeil de son camarade tandis que lui ferait en sorte d'accepter sa part obscure, chose que la blonde accepta avec un sourire car elle savait que c’était la meilleure chose à faire.

Cependant, le sommeil de Sora ne fut guère des plus calme. Naminé faisait son maximum pour rendre à Sora ses souvenirs en passant quelques peu par Roxas, son simili et membre de l'Organisation, cependant il semblait ne pas être le seul. En effet, Xion, quatorzième membre du groupe de simili et clone de Roxas semblait récupérer une partie des souvenirs du jeune homme. Or ces souvenirs risquaient d'être perdus à tout jamais si cela perdurait. La dessinatrice, qui était à présent au manoir abandonné de la Cité du Crépuscule -DiZ ayant jugé trop dangereux de rester à Oblivion- faisait donc ce qu'elle pouvait, en somme peu de choses.

Car si DiZ pensait que Sora pouvait très bien vivre sans un souvenir ou deux, la blonde savait en revanche que cela serait impossible. En effet, si parmi les maillons disparut se trouvait quelque chose d’essentiel, un élément clé... Sora pourrait perdre à tout jamais son habilité à manier la keyblade et même sa propre identité car personne ne pourrait se souvenir de son existence. Si elle échouait, le châtain ne serait guère plus que ce qu’elle était et c’était inacceptable de son point de vue.

Finalement Xion, qui avait appris entre temps sa vrai nature, décida de quitter l'Organisation et fut guidé par Riku jusqu'à Naminé. Celle-ci lui permit de se confirmer dans sa décision: elle retournerait en Roxas pour permettre le réveil de Sora. Le plan était en marche et c'est quelques jours plus tard que Riku captura la Clé du Destin, l'enfermant dans une copie virtuelle de Twilight Town.

S'en suivit une semaine au cours de laquelle Naminé complétait les souvenirs de Sora par l'intermédiaire de Roxas de façon très intensive. Mais cela ne lui convenait guère complètement car elle souhaitait en effet pouvoir rencontrer le blond au moins une fois. Elle échappa donc à la surveillance de DiZ et Riku à quelques reprise afin de pouvoir lui parler, lui expliquer la vérité à son sujet. Cela lui valut plusieurs remontrance de la part de ses deux “surveillants” mais elle n'en avait que faire, et quitta Roxas avec une dernière promesse: celle qu'un jour ils se retrouveraient.

Sora redevint complet et DiZ ordonna à Riku de détruire Naminé car elle n'aurait jamais dû être. Celui-ci n'eut cependant pas le coeur à le faire et la confia à la garde d’Axel afin qu'il veille sur elle. On ignore ce qu'elle fit par la suite jusqu'à ce qu'elle sauve Kairi à Illusiopolis où elle avait été enfermée. Ensemble elles retrouvèrent Riku, puis Sora à qui elle adressa une phrase par rapport à une promesse qui était la même que celle faite à Roxas à qui elle destinait également ses mots...

"See? We meet again, like we promised."

En effet, ils se retrouvaient. Les dernières fois qu'elle avait rencontré le châtain puis le blond c'étaient clôturés par la même promesse: celle de se revoir un jour. Roxas et Naminé parlèrent rapidement avant de réintégrer leurs êtres originaux et Sora partit combattre Xemnas avec l'aide de son ami aux cheveux d'argent. Après cela les deux jeunes hommes rejoignirent la princesse de coeur sur leur île faisant se rejoindre Roxas et Naminé.

Naminé était peut-être une simili, mais elle n’était pas comme les autres. Ainsi, alors que la plupart d’entre eux était condamnés à sombrer dans les ténèbres la blonde, elle, s’éveilla dans un monde endormi. Elle s’installa donc dans la Ville de Traverse, un lieux qui lui semblait sympathique et lui rappelait la Cité du Crépuscule, et commença donc à s’y faire une petite vie tranquille. S’installant dans un petit appartement, elle vivait de petits boulots qu’elle trouvait à droite à gauche et devint indépendante. Elle restait cependant sur ses gardes car elle sait que tout n’est pas aussi rose qu’il y paraît. Une brève rencontre avec Sora la ramena à la réalité.

En effet, après la première tentative d'obtention du symbole de maîtrise de celui-ci, Naminé fut ramenée. Faute d'endroit où aller, la simili séjourna dans la tour pendant que ceux autour d'elle continuait à s'entraîner afin de remporter cette guerre. Ne sachant trop que faire de ses journée elle se lança dans la lecture des nombreux ouvrages présent dans la bibliothèque de Yen Sid, apprenant ainsi quelques bases de magie avec l'aide du sorcier. La nuit, lorsque tous s'endormaient, elle sortait s’entraîner avec un bâton comme s'il s'agissait d'une lame, combattant des ennemis invisibles jusqu'à être épuisée. D'étranges songes continuaient en effet de la hanter chaque nuit, lui faisant revisiter le Manoir Oblivion. Elle ignorait pourquoi, mais elle sentait qu'elle devait y retourner d'une façon ou d'une autre. Ne doutant pas un seul instant que tous s'opposeraient à son départ elle attendit la nuit et s'en fut par un couloir obscur.

NOTE: Naminé a quitté la Tour Mystérieuse avant la boucle temporelle et ignore donc tout de ce qui se passe là-bas et à la Cité du Crépuscule.

Test-Rp

Le noir, le blanc, tout se mêle, tout s’emmêle. Qui est-elle? Où est-elle? Elle ne sait pas, elle ne sait plus. Elle tremble, que lui arrive-t-il? La peur? Le froid? Un peu des deux... Elle veut sortir de ce cauchemar, mais elle n’ose pas, redoutant qu’il ne s’agisse pas d’un cauchemar et qu’elle soit replongée dans l’infernal abysse de sa captivité.

Sa paupière tremble, elle ouvre un oeil. Lentement. Un iris azur entourant une pupille noire, tel un océan retenant captif une une unique île d’onyx. Mais elle ne distingue rien. Elle qui avait l’impression de nager dans une bulle de coton reprend ses sens petit à petit. Le sol sur lequel elle est étendue est dur et glacé. Elle ouvre les deux yeux mais la pièce est bien trop sombre, elle distingue à peine ce qui l’entoure. Pourtant, elle peut voir que les murs sont d’un blanc quasi-irréel qui n’est pas sans lui rappeler de mauvais souvenirs.

Comme un oiseau en cage, elle se sent oppressée, privée de son absence de liberté. Elle y était pourtant accoutumée et avait même souvenir d’une cage où on avait placé une poupée afin de lui rappeler qu’elle serait prisonnière à jamais. Pourtant la cage n’était pas là, et il n’y avait aucun son en ces lieux. Où avaient-ils donc disparus? Prise d’un mauvais présentement, comme si une énorme boule s’était nichée dans sa poitrine, la jeune fille se précipita à la fenêtre la plus proche. Fermée. Et toutes les autres aussi par ailleurs. Était-elle vraiment prisonnière?

Elle courut jusqu’à la porte, remarquant plusieurs boîtes entreposées au sol à son passage, et posa sa main sur la poignée. Celle-ci s’ouvrit! Elle faillit pousser une exclamation de joie jusqu’à regarder de l’autre côté, la porte avait été murée. Elle tomba à genoux de désespoir, sa chevelure retombant platement sur ses épaules. Il semblait n’y avoir aucun espoir... Jetant un regard désemparé autour d’elle, elle décida de fouiller les différentes boites. Peut-être trouverait-elle quelque chose qui lui permettrait de s’échapper.

Ouvrant les caisses une à une, elle poussa un soupir de frustration. Nichées dans de la paille, elle ne trouvait que des ampoules et des bougies. Elle porta deux des ampoules sous son regard, songeuse. Comment faire pour les allumer? Il faisait si sombre ici... Soudain, et sans aucune raison particulière, une caisse plus petite que les autres attira son regard. La jeune fille l’effleura délicatement de ses doigts de porcelaine avant de l’ouvrir doucement, telle une boite de Pandore. A l’intérieure, nichée dans un écrin de paille, reposait un carnet ainsi que quelques pastels. Ce carnet...

Un sourire apparu vainement sur ses lèvres diaphanes... Décidément, elle semblait être condamnée à dessiner, seule forme de liberté permise dans sa prison, et quelle liberté! Dessiner, refaire le monde sur du papier, créer un monde auquel elle n’aurait jamais accès... Prenant une des craies grasses sans même se préoccuper de la couleur de celle-ci, elle commença à esquisser quelques traits sur une feuille blanche quand elle repéra soudain un léger éclat lumineux. Une des ampoules s’était allumée!

Lâchant immédiatement son carnet, elle voulu s’en saisir mais celle-ci s’éteint aussitôt, replongeant la pièce dans sa morne obscurité. Elle eut une moue de désespoir jusqu’à ce qu’elle ait une soudaine idée. Disposant des ampoules et des bougies un peu partout dans la pièce, elle commença à dessiner, inondant de couleurs le sol et les murs de la pièce immaculée, faisant de cette blancheur maladive un monde coloré où venait jouer la lumière des lampes et les flammes rougeoyantes des bougies.

Cette pièce blanche était une cage, et les pastels qu’elle avait trouvé en constituaient la clé. A présent que tout brillait autour d’elle, elle se sentait rassurée tandis qu’elle continuait de colorer chaque parcelle de blanc à sa portée. Se libérant de ses chaînes, son imagination lui offrait un lieu magique, qui n’appartenait à elle. La jeune femme ferma les yeux doucement...

...Pour les rouvrir sur le plafond de sa chambre de Traverse Town. Quittant son lit, Naminé soupira. Elle avait encore fait ce rêve...


_________________

- dialogue
*pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haganev3.weebly.com/
 
Naminé (en cours!!!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Tutoriel :: Fichiers de sauvegarde :: Fiche de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: