AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serenity Xuenu



Messages : 3
Triomphe : 1
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 71
Localisation : Là où l'eau se confond avec l'air

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/! sujets sensibles !)   Jeu 26 Juin - 1:14



Serenity Xuenu, 18 ans, Keyblade's wielder.
Indépendante et neutre.

D'un type naturel et calme, elle est froide et pense plus qu'elle ne parle. Plus tacticienne et stratège que combattante, elle cherche à tout prix la victoire. Elle n'aime pas attendre, et tout moyen lui permettant de gagner du temps lui est précieux. Coups bas, trahisons, rien ne l'effraie pour accomplir sa vengeance. Elle déteste avoir tord ou perdre. Serenity ne se laisse jamais faire, et préfère prendre les devants pour devancer les autres de manière à ce qu'elle ne les ait pas dans les pattes. Bien qu'elle semble complètement sans gêne et antipathique, dans le passé Serenity était une jeune fille qui avait pourtant foi en la vie, malgré ce qu'elle a vécu. Le traumatisme d'avoir perdu sa soeur jumelle, Hestina, est trop encré en elle pour qu'elle ose en parler ou même admettre quelques justifications de pitié envers elle. Elle pense qu'avoir le sang de sa soeur sur les mains lui permet déjà de ne plus se soucier du bien et du mal. Après tout, pourquoi se compliquer avec les sentiments d'amitié et d'amour quand la personne la plus chère à votre coeur a disparu tragiquement de vos mains et que vous vous considérez comme un assasin... ?

Les cheveux bruns, deux chignons sur la tête et une frange qui tend vers la sa gauche. Les yeux ternes, pourtant d'une beauté céleste, semblables au couleurs de l'aurore, trahissent cependant sa personnalité. Serenity a les cheveux mi-longs, elle ne les aime pas ainsi mais c'était la coupe préférée de sa soeur Hestina, quand elle la coiffait. Les lèvres légèrement rosées, les yeux cependant non maquillés, ses fins sourcils brun foncés sont beaucoup trop froncés pour espérer un sourire chez elle. La jeune brune a le teint assez pâle, mais ça ne la discrédite en rien d'être aussi puissante. Un collier qui lui enserre le cou lui rappelle à chaque instant que la vie est courte et précieuse, mais remplie de faux semblants et déceptions, comme ces faux diamants en verre qui s'entrechoquent en lui laissant de quoi respirer. Son bracelet violet et or terni à sa main droite porte un papillon, l'insecte préférée d'Hestina. Sa bouse à manche mi-longues jusqu'aux coudes est composée de cuir, de tissus doux au toucher, de bleu au violet en formes de roses et de blanc. Son haut blanc très court est soutenu sous sa poitrine par une ceinture en or finement sculptée. Son jean bleu ciel est retenu par une ceinture également, mais noire est avec des pointes d'argent. Serenity possède des talons noirs également, lacés au dessus de son pied en croix, qu'elle a reçu de Catalys, qu'elle hait pourtant. Elle pense que ces chaussures la guideront vers sa propriétaire, afin d'accomplir un juste retour à l'envoyeur. Elle ne s'en sépare jamais, même si ses pieds sont en sang. Elle possède également un fourreau tâché de sang au niveau de sa ceinture, et un sabre dedans, toujours ensanglanté au bout. Le sang goutte dès que le sabre est sortit de son fourreau.

Style de combat
Aime se battre avec sa "keyblade invisible" dans sa main droite. Seule elle peut le voir. Elle est du type attaquant et aime plutôt arriver en traître. Elle joue plutôt des coups bas, car elle préfère rapidement gagner un combat plutôt que de se battre à la loyale. Elle ne maitrise pas de magie particulière, elle a juste son arme et peut se battre avec jusqu'à 4 armes à lames. Pour se battre contre elle, mieux vaut abandonner vos valeurs, vous pourriez bien le regretter amèrement...

L'objectif de votre personnage
Cherche un moyen de retrouver Catalys, pour régler ses comptes.
Histoire
Que dire ? Je n'aime pas parler. Surtout de ce passé.
Je suis Serenity Xuenu. Une jeune femme de 18 ans. Je vis dans ce nouveau monde, sans comprendre réellement pourquoi je suis arrivée ici. La voix d'Hestiana, ou l'hallucination de ma part encore saine de ma folie meurtière, m'a chuchoté qu'ici je trouverais enfin la paix. Quelle paix, après tout ce qui s'est passé ?
Je suis née dans un autre monde. Un monde où nous étions des prisonnières, mes soeurs et moi. Nous ne connaissions pas nos parents, qui nous avaient vendu apparemment, pour gagner de l'argent et partir loin. J'appris plus tard qu'ils étaient devenu riches grâce à cet argent. Nous étions 3. Des triplets. Nées presque toutes le même jour. Hestiana fut la première, alors qu'il était presque minuit. Catalys était la seconde, née à minuit exactement, et moi la dernière, le jour suivant. Nous avions appris ça d'une veille dame qui s'était prise d'affection pour nous, qui avait assisté à la vente et dont on vantait ce fait. On l'appelait Mama, pour la mère que l'on avait jamais eu. Elle nous a appris à lire, écrire, compter. Elle mourut vers nos 8 ans.
On enchaina alors les pires années de nos vies, mes soeurs et moi. Viol quotidien, spectacles d'esclaves dans la rue, travaillant souvent de force dans des maisons de plaisirs, dans des endroits étranges et insalubres, on fuyais nos vies vides d'honneur et misérable dans les histoires de liberté d'Hestiana et le courage de Catalys pour nous protéger. Elles me défendaient en tant que dernière du trio, mais se faisaient invariablement brutaliser de toutes les manières les plus monstrueuses possible. Une de leur punition fut d'être pendue par les pieds au dessus une bassine d'eau bouillante devant moi. J'en fus horrifiée. Et pourtant, c"était loin d'être la pire.
Hestiana s'occupait de moi comme elle pouvait. J'en était plus proche que Catalys, qui était butée et prenait les devants pour nous protéger. Avec Hestiana, on écoutait ses histoires si fabuleuses du monde libre, d'un monde où l'on serait des demoiselles, pures, dans une vision magnifique du paysage qui s'étendrait au loin. Elle prenait soin de mes cheveux, de moi pour prendre le bain comme elle le pouvait. On avait ce rituel de bonheur à nous. Bien qu'avec le temps, on fut moins aptes.
On a eu 14 ans quand on a fui nos maîtres. C'était un soir de pleine lune. Catalys était revenue cet après midi avec un objet étrange. Elle appelait ça une keyblade, et nous expliquait que c'était une arme qui nous permettrait de fuir dans un autre monde, là où l'on ne nous voudrait plus de mal. Hestiana ne voulait pas qu'on s'en aille comme ça. Elle n'expliqua pas et Catalys ne l'écouta pas, faute d'arguments.
Ce qui se passa après ? Eh bien...
On fut repérée. Catalys avait ouvert notre cage grâce à son épée qui ressemblait à une clé. Mais Hestiana boitait légèrement à cause d'un autre traitement subi la veille. Et j'étais trop fragile de ce qui s'était passé il y avait de ça 2 jours avant la fuite. Catalys tenta de nous emmener au plus loin et tendit sa clé géante devant elle, tentant de faire quelque chose. Mais ça ne fonctionna pas. On était dans une zone désertique mais remplie de rochers. Ne faisant pas attention, je fus alors attrapée par un colosse. Catalys, de sang froid, tua l'homme d'un coup de clé, lui faisait sauter la tête. Je l'attrapais donc, effrayée, et lui pris la main. A ce moment là, je ne savais pas encore que la keyblade allait se faire mienne. Hestiana dégota l'épée de l'homme décapité. Je vis un autre homme s'approcher derrière un rocher, dans le dos d'Hestiana. J'hurlais alors pour la faire bouger, Catalys attaqua alors l'autre monstre. Mais Hestiana était touchée au dos. Trop gravement pour survivre de manière valide. Du moins, c'est ce que me dit Catalys à ce moment là. Elle et moi durent faire un choix. L'abandonner ou s'handicaper de sa présence. Je voulais qu'elle vive. Je tenais trop à mes soeurs. Mais Catalys me désigna l'épée qu'Hestiana avait saisie. Sans comprendre réellement, je voulus lui abréger ses souffrances, pendant que Catalys me chuchotait que c'était pour son bien. Rongée par l'angoisse et la culpabilité, je lui plantais dans le coeur le sabre. Hestiana poussa un horrible cri, qui fendit l'air comme le sabre avait transpercé sa chair. Elle pleura dans un râle d'agonie, me souriant avec un air plein de peur dans ses yeux. Le visage défiguré, plus effrayant que rassurant, je m'écartais de peur alors qu'elle me tendais la main en pleine agonie. Un dernier cri, et sa main tomba, tout comme mes larmes. Je venais de comprendre que je venais de tuer ma soeur. Catalys ria soudainement derrière moi, et alors que je me retournais, elle avait déjà disparu. J'entendis pourtant sa voix :
"Je te hais. Pour tout ce que j'ai dû vivre pour toi, je te hais !"
...
Tout ça.
Pourquoi ?
Pourquoi vivre si ma vie n'a ressemblé qu'à... ça ?
Après la disparition de Catalys, je m'étais relevée, et couru au loin. Je vendais mon corps, par habitude, pour pouvoir me nourrir dans des villes, mais bougeant régulièrement. Je volais aussi, dès que je pouvais, et trouvais moyen de survivre.
Je ne comprenais pas encore pourquoi je tenais encore à la vie à cette époque là.
Un an plus tard, je commençait à sentir des vibrations dans le creux de ma main. C'était étrange. Je m'imaginais prendre quelque chose, et serrant le poing , je le mis face à moi. Je rayais le mur qui était à côté de moi. Je fermais les yeux, et voyait... une forme, qui ressemblait à la clé géante de Catalys auparavant. C'était si excitant et terrifiant à la fois ! Je m'entrainais donc, comme une gamine avec un jouet, apprenant à la manier, avoir mes repères avec, de manière à savoir me battre. Bien que cette arme était invisible, elle existait, comme si elle était composée d'ondes et de vibrations : celle de ma colère, invisible mais qui existe. J'avais enfin le moyen de retrouver Catalys et de lui faire payer ça.
Vous me demanderez pourquoi j'accuse ma soeur ?
Je sais, après tout, c'est moi qui l'ai tué.
Mais Hestiana avait écrit quelque chose sur un papier, qu'elle avait dans la main quand elle m'a tendu ce bras tremblant et qui montrait sa douleur intense, sa rencontre avec la Mort.
Elle savait.
Elle savait mais n'avait rien dit. Elle savait qu'elle nous trahirait à la moindre occasion.
Et plus tard, en y repensant, si Catalys était si bonne au combat, pourquoi avait-elle laissé Hestiana être touchée ? Après tout le monstre était venu dans son dos mais l'on était proche, assez proche pour qu'elle riposte aussi vite qu'elle l'a fait en décapitant le molosse.
Et pourquoi a-t-elle voulu partir si vite, alors que nous n'étions pas en état ?
Et surtout, si elle a su disparaitre, pourquoi ne nous a-t-elle pas fait voyagé dans un autre monde depuis la cage ?
Tout ça n'était-il pas programmé ?
J'en suis certaine. C'était un piège qui m'était destiné plus à moi qu'à Hestiana.
Et un jour, à mes 18 ans, après 4 ans de vie nomade solitaire et 3 ans d'entrainements avec une arme invisible, alors que j'allais pour la première fois invoquer un couloir, je sombrai. Je vis la silhouette d'Hestiana, si floue, si proche et si lointaine à la fois... Je l'entendis :
"Ne t'en fais pas. Renonce à ta vengeance. Je te guiderais vers la paix. Là où tu iras, tu sauras pardonner."
Elle et sa gentillesse ne me feront pourtant changer d'avis. Je veux faire payer à Catalys. A tout prix.
Mais à mon réveil, je ne suis plus dans un village dans le désert, mais bel et bien dans une ville que je ne connais absolument pas, avec des lumières partout. Il fait nuit, et c'est rempli de mondes habillés étrangement. Mais... En me regardant, je remarque aussi que mes loques se sont changées, et que je porte aussi une de ces tenues étranges. C'est là que je vois d'étranges choses marquées en rouge luisant dans ma main droite. C'est à ce moment précis que j'entends alors une voix féminine de manière lointaine et forte :
"Bienvenue à Shibuya, dans le Jeu. Pour en sortir, vous aurez des missions. Bonne survie."
Je vois. Maintenant, je sais ce que j'ai à faire.
Catalys.
Attends-moi.

[PS : Il y aura des édits, mais ça reste le travail majeur. Pour précision, elle seule ne peut pas le voir, et lorsqu'elle ferme les yeux elle imagine la keyblade de Catalys. Cependant, en touchant sa main, elle a seulement reçu le pouvoir de voyager à travers les mondes. La "keyblade" n'est pas invisible par les autres RPGistes/Role Player/joueurs. En réalité, ce qu'elle tient est le sabre qui a tué sa soeur, qui reste toujours ensanglantée, et son pouvoir nécessite un récepteur, tel qu'une arme à lame (un pistolet est complètement useless donc, et quand au gunblade ou pistolame, je ne les considère pas dans cette catégorie pour elle du moins) de type, épée, sabre, rapière, couteau... Ce sabre, alors qu'elle croit l'invoquer, en réalité elle le dégaine depuis son dos, le fourreau volé -avec des taches du sang du méchant qui a touché Hestiana-, mais l'illusion lui fait croire tout ça.]

Test-Rp
La nuit du désert. Le jour de mon anniversaire. On avait 14 ans. Et nous étions déjà des fugitives.
Nous avions courru depuis la cage. Mes jambes allaient me lâcher, je ne les sentais plus tant la maltraitance était grande là-bas et Hestiana n'avait pas l'air plus en forme. Malgré la peur, je sentais la douleur, le long de mes os, qui me détruisait jour après jour. Mais nous touchions la liberté... Pas vrai ?
N'est-ce pas, Catalys ?
Alors si mes soeurs pouvaient être heureuses, je pouvais bien mourir ici pour elles.
Mais ça ne se passa pas comme prévu.
J'entendis les sales cabots des maîtres qui nous avaient séquestré depuis quasi notre naissance. Ceux là ne crevaient pas, avec leur soin !
Je les maudis, eux et leurs bâtards de maîtres !
Soudain, je m'envolais, puis retombais d'un coup. Un vol si bref que je ne comprenais p-...
Cette... tête... volante devant moi...
"AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !"
"Serenity !"
Je sentis dans tout mon corps mes intestins se retourner à la vision de cette tête sans corps qui tombait comme une étoile filante de sang et de peur.
Je fus pris d'une remontée soudaine. Je trainais jusqu'à Catalys, qui tenait encore sa clé géante dans la main, comme un chiot effrayé. Je lui pris la main : "Catalys... On va... On va m-... mourir ?!"
Elle me regarda mais ne parla pas. Son regard dur était tellement indéchiffrable et glaçant que je jettais un coup d'oeil à Hestiana, qui dégainait le sabre de l'homme fraichement décapité. La vue du corps me répulsait.
Je n'avais jamais vu de morts sanglantes à ce jour. Du moins pas autant.
Je regardais à nouveau Catalys, à qui je tenais encore la main. Elle regardait Hestiana faire.
Nous avions beau avoir le même âge, elles avaient une vision si courageuse de tout ça...
Je rejettais un coup d'oeil à Hestiana quand je vis... qu'une ombre...
"HESTIANA, DERRIERE TOI !!!"
L'homme colossal abattit son coup, quand Catalys, qui avait réussi à bondir si vite, le décapita également.
Mes tripes voulaient prendre l'air, mais ce n'était vraiment pas le moment.
Hestiana était touchée, et semblait souffrir. Beaucoup. Catalys me dit de la soigner. Mais je n'avais rien. Je regardais sa blessure : tout son dos était rayé en diagonale, on voyait presque ses os à travers le sang coulant à flots.
Ne pas vomir, ne pas vomir...
Catalys me tapota l'épaule. "On doit l'abandonner pour notre survie."
Je pleurais. Non, on ne pouvait pas ! Pas notre soeur ! Elle serait encore maltraitée ou mourrait dans d'atroces souffrances !
Mais j'avais beau répliquer, Catalys voulait l'abandonner car de toute façon elle serait un handicap pour encore longtemps.
Je pleurais, ne dis plus rien. Catalys proposa alors une autre solution, qui me retourna le sang.
"On n'a qu'à la tuer."
...
Non !
Ni l'un ni l'autre !
Mais Catalys... Même pour son bien...
Ne me demande pas de choisir quelle peine elle devra recevoir ! C'est trop affreux !
Elle me désigna alors le sabre de l'homme.
...
Pourquoi ?
Mes yeux brouillés, mes mains tremblantes, accablée de ce que j'allais commettre.
Un pas. Deux pas. Je me baissai. Je ramassai. Je marchai. Un, deux pas. Je m'agenouillai. J'élevai le sabre. Comme l'épée de justice. Je visai le coeur. Et je l'aba-...
"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!"
Un silence.
"... Je... C'était... un rêve ?... Quel cauchemar... Si troublant..."
Je n'ose pas sortir du lit. C'est si oppressant que mon coeur va exploser...
Je referme les yeux, dans l'espoir de juste les reposer, et de me calmer, sans pour autant dormir. J'ai si peur.
Après tout, si je les avais laissé ouvert, j'aurais certainement vu le visage souriant d'Hestiana, dans le psyché à côté de moi.


Dernière édition par Serenity Xuenu le Mer 20 Aoû - 15:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silith2002.deviantart.com/
Fantoche
L'Idée aux deux Roses


Pseudo Heaven : Gromnax - Xelcesté - Yrredry - Neo - Ambre/Pluie
Messages : 71
Triomphe : 36
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Preuve d'Existence

MessageSujet: Re: Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)   Lun 11 Aoû - 17:24

Toujours aussi motivée ?

_________________


      Fantoche parle en #0099FF ;
      Ses roses murmurent en
      #000000 et #00FFFF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serenity Xuenu



Messages : 3
Triomphe : 1
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 71
Localisation : Là où l'eau se confond avec l'air

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)   Mer 20 Aoû - 4:08

BIEN SUR 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silith2002.deviantart.com/
Elsa d'Arendelle
Reine d'Arendelle


Pseudo Heaven : Lou/Kisa
Messages : 177
Triomphe : 149
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24
Localisation : A Arendelle

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Retrouver la mémoire.

MessageSujet: Re: Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)   Lun 12 Jan - 10:37

Coucou, est ce que ta fiche est terminée ? Il te manque un avatar x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)   Aujourd'hui à 21:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que l'infini ne dure qu'un temps. (/!\ sujets sensibles !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est parce que la vie est dure qu'il faut se battre ~ Sidwell
» L'éternité ne dure qu'un temps ~ [pv Jonghyun & Sungmin]
» Nouveau Juges de Trade
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Machine à café :: Flood et jeux :: Archives du forum :: Autres-
Sauter vers: