AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eren Illyrio



Messages : 180
Triomphe : 77
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Survivre le plus longtemps possible en honorant la mémoire de Milly

MessageSujet: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Ven 8 Jan - 23:28

Blanche sembla hésiter quelques secondes avant de finalement se décider à se lancer dans le petit jeu de question/ réponse lancé par le prince. Sa réponse semblait plausible et sincère néanmoins, il sentait que ce n'était que l'ébauche de ce qu'avait vécue cette jeune femme si forte psychologiquement et, il se doutait, physiquement. Elle avait toutefois répondue à la question comme le demandait le principe même du jeu. Il faudrait creuser par ici.

-C’est mon tour de poser une question ! Je n’ai pas bien compris, tu étais l’héritier de ton royaume jusqu’à ce que des créatures l’envahisse c’est ça ? Et ensuite tu t’es réveillé ailleurs… Tu peux m’en dire plus là-dessus ? Quand étais-ce, de quoi te souviens-tu exactement ? Ça ne m’étonnerait pas que ton monde ait été attaqué par les sans-cœurs ou les similis, comme beaucoup d’autres, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il a été détruit.

Eren nota la grande curiosité de cette jeune femme qui posait un grand nombre de questions dans le même temps. Il se décida à synthétiser tout cela, souhaitant obtenir de l'aide ou bien simplement soulager sa conscience d'un passé lourd. Il prit un bouffée d'air afin de se donner du courage, ouvrit la bouche et...

Rien. Il fut totalement stoppé dans son élan par l'apparition soudaine d'un nouveau protagoniste dans la pièce : Artis. Un autre d'ailleurs se trouvait derrière lui, bien caché après son coup de gueule. Eren les regarda passer, ne souhaitant pas poursuivre son histoire en leur présence. Il y a des choses qu'on souhaite cacher.

Artis vint à leur rencontre, parlant du plan qu'il proposait pour la journée à venir. Il commença par parler du paradoxe sévissant dans le grand vallon puis la discussion parti sur une femme nommée Celsia. Blanche reprit la parole pour éclaircir tout cela à Eren :

-Tu te souviens de la femme aux cheveux noirs et aux yeux rouges qui nous a parlé de l’Artefact juste avant que le Pays des Merveilles ne se disloque ? Cette femme maitrise l’élément glace et les ténèbres et elle est forte. Elle a failli me faire mourir de froid une fois, littéralement. Dans les geôles de l’ancien château de Maléfique, elle avait fait chuter la température en négatif.


Si Celsia se trouvait ici, alors leur chef était peut-être présent aussi. Le prince voyait se dessiner une chance de retourner dans le passé et sauver Milly. Il en aurait presque sauté de joie mais ce côté de sa vie n'étant pas encore abordé, il resta pokerface. De plus l'affrontement serait sans doute rude pour le vaincre.

Puis Artis prévint qu'il partait à la recherche d'une jeune femme mentionnée par Cid la veille. Il s'excusa alors de repousser l'échéance de son entraînement et proposa même à Eren de le suivre si celui-ci cachait son apparence. Il en était hors de question. Il ne savait combien de temps il garderait cette forme et ne souhaitait pas vivre comme un malade de la peste, caché.

-Le forgeron du coin fait des épées de très bonnes factures, si vous en cherchez toujours une..." ajouta Feather.

Le prince voulut protester à cette remarque, rappelant qu'il s'était désarmé la veille face à eux pour une bonne raison mais il n'en eu pas le temps. Blanche prit soudain la parole, exprimant un refus à peine dissimulé. Elle n'avait pas réellement confiance mais elle ne le montrait pas, ce qui était préférable pour Eren. Il se contenta d'un faible sourire en se calant dans son fauteuil. Il se sentait comme une sorte de fusion entre un prisonnier et un homme devant confesser sa vie, ce mélange était très bizarre.

- Séparons-nous. Feather, tu devrais contacter Aerith par téléphone, je suis sure qu’elle saura te dire où aller pour te rendre utile. Je vais essayer de trouver Merlin ou Léon pour glaner des informations à propos du paradoxe et des Justes. J’ai cru comprendre que Léon et Youffie était parti plusieurs jours en repérage au Grand Vallon, ils ont dû voir des choses. Artis… Elsa sera plus en sécurité dans cette maison puisque Celsia ne peut pas y entrer… à toi de la convaincre de venir. Et toi Eren… je pense que tu devrais m’accompagner. Qu’en pensez-vous ? Quoi qu'il arrive on se retrouve ici ce soir pour debrieffer.

Blanche donna alors un rôle à l'écrivain, l'intégrant de manière officielle  la résistance. Il ne restait plus qu'Eren encore en suspend sur ce point. Il ne le prenait pas mal, elle lui proposait de l'accompagner, ce qui leur permettrait de continuer ce petit jeu et ainsi continuer de gagner la confiance de la princesse.

Eren se releva et alla rejoindre le tas d'armes qui traînaient dans un coin de la pièce. Il le regarda péniblement avant de le laisser pour ne pas être tenté. Il alla néanmoins jusqu'à la cuisine et en profita pour voler l'un des grand couteau qu'il cacha dans ses vêtements. Ca serait au moins une arme de fortune en cas de pépin. Il avait pu voir que Blanche s'adressait à nouveau à Artis en privée mais ne dit rien, ne souhaitant pas recréer le tumulte de la soirée dernière. De plus il sentait que le petit jeu créait entre elle et lui et rapprochement tout aussi fort que celui qu'elle entretenait avec Artis. Il se demanda même à combien de personne Blanche avait bien pu se confier avant lui.

Lorsque Blanche revint vers le prince, celui-ci était debout devant son tas d'armes. Il les montra et s'adressa à la jeune femme :

"-Je viens avec toi mais je laisse mon attirail ici. Je n'ai pas vraiment envie de te causer des problèmes princesse."

Il ne mentait pas puisque ses armes demeureraient ici et le couteau qu'il cachait n'était réellement là que pour la défense et doutait même de son efficacité.

Lorsque le prince et princesse se trouvèrent à nouveau seul l'un avec l'autre, Artis et Feather ayant quitté la demeure, Eren décida qu'il allait répondre à l’interrogation de la jeune femme. Il commença donc :

-Mon monde n'était pas attaqué par les...

Un choc à la porte interrompit l'histoire d'Eren net. Il se tourna vers la porte, se demandant qui était la personne qui souhaitait entrer et les troubler dans leur tranquillité.

***

Katarina, comme les autres membres de l'équipe venu de l'Arche, étaient arrivé depuis plusieurs jours déjà dans ce monde. Ses dons incroyable pour la métamorphose l'avait alors tout désignée pour en apprendre plus sur les différents membres de la résistance et sur les points chauds de la ville sans attirer l'attention. Elle était entrée dans la ville dans son apparence usuelle et, quelques minutes plus tard à peine, elle prenait une personne à part dans une ruelle et la tuait sans lui laisser le temps de réagir en lui brisant la nuque.

Katarina était une tueuse, ça ne faisait aucun doute. Elle n'était pas une personne très sympathique, même relativement froide et n'hésitait pas à tuer des innocents "pour la bonne cause' comme on le dit. Elle était alors devenue une habitante même de ce monde en ruine, plutôt jeune et belle en plus. Le cadavre fut transporté dans un coin de la ville puis envoyé sans scrupule dans les égouts.

Elle se promena alors dans les rues de la ville, effectuant des clins d'oeil et jouant de ses charmes sur les différents personnage masculin qui peuplait ce monde. Les hommes étaient des bêtes devant des femmes comme elle et elle jouait de cela. Elle sembla s'intéresser de très près à l'un des gardes, relativement débile. Lorsqu'elle lui demanda si l'homme était courageux au point de l'accompagner aux abords de la ville, il n'hésita pas une seconde.

Croyant une situation bien plus ambiguë, le garde avait ôté sa cuirasse et fut cueillit par un coup d'hallebarde dans le dos. Elle devenait alors l'un des gardes de la ville. De fil en aiguille, elle était devenue un homme important dans la ville, si bien qu'elle n'avait alors plus eu aucun mal à s'approcher de deux membres du comité.

Squall et Youffie étaient des membres d'élite du comité de restauration et avait participé à la guerre contre les sans-coeurs puis les simili. C'était des soldats et Katarina savait qu'elle n'avait aucun intérêt à être découverte. Lorsqu'ils demandèrent des hommes afin de les accompagner dans le Grand Vallon, elle s'était proposée de les suivre afin d'en apprendre plus sur la potentielle résistance.

Les jours passèrent ainsi, laissant Katarina glaner quelques informations mais rien de vraiment utile. Un QG dans une maison de la ville, un système de défense que les autres pirataient déjà, l'identité de certains autres membres du comité déjà connu, en bref peu de choses qui avaient une réelle importance.

C'est à l'aube d'un nouveau jour que Katarina reçu un message de la part des partisans de l'Arche. Son appareil était semblable a un téléphone, elle ne pouvait donc lire en leur présence. Elle pesta contre eux en sachant que si elle recevait un message pendant son infiltration, cela devait être important. Ou plutôt ça avait intérêt à l'être sinon quelqu'un devrait payer dans l'équipe, et elle misait sur Moros ou la petite nouvelle.

Melanie ne lui inspirait nullement confiance et elle voyait en elle une petite chose fragile qui finirait, tôt ou tard, par faire foirer toute la mission. Pourquoi ne pas l'avoir chargé d'une mission d'élimination simple et précise d'un membre important ! Peu importait finalement.

Squall et Youffie reçurent un coup de téléphone à leur tour et ils semblèrent vouloir se diriger vers leur QG. C'était le moment qu'elle attendait pour s'y infiltrer depuis des jours ! Elle continua alors de suivre les deux membres du comité rentrant dans la ville en direction de la maison. Elle profita néanmoins de leur présence devant elle pour observer discrètement son téléphone. Elle découvrit alors le message de Celsia.

« Nous avons dû enlever un résistant qui collait Mélanie d’un peu trop près. Rouquin, 25-30 ans, yeux clairs, plutôt mignon. Ça te parle ? Ta présence est souhaitée pour l’interroger. Contacte-moi dès que tu pourras t’absenter de ton poste sans éveiller les soupçons, je te communiquerai ma position. »


Elle voulut hurler de rage contre Melanie qui avait, comme par hasard, faillit faire foirer la mission. Contenant difficilement sa colère, elle réfléchit quelques instants avant de finalement se gratter la gorge dans un bruit rauque et de déclarer à Squall et Youffie :

"Je pense que vous n'avez plus besoin de mon aide à partir d'ici alors je vais retourner patrouiller en ville. Je reste à votre disposition..."

Puis elle s'éloigna relativement rapidement du couple de résistant et, dans une ruelle, décida d'user à nouveau de son pouvoir en redevenant la belle Katarina que tous connaissaient dans son nouveau monde. Elle se dit intérieurement que ça allait être la fête de cette petite qui n'était pas capable d'assumer un rôle aussi simple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche-Neige
Princesse de coeur


Messages : 191
Triomphe : 110
Date d'inscription : 19/10/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Découvrir ce qui provoque les dérèglements temporels. Secondaire : rencontrer Elsa et/ou Celsia

MessageSujet: Re: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Mer 13 Jan - 21:33

(HRP: Désolé pour la longueur pitoyable de ce post... j'ai beaucoup de mal à jouer les PNJs en ce moment...)


Artis et Feather étaient finalement partis chacun de leur côté et Blanche-Neige espéra que tout irait bien pour eux. La guerre avait son lot de morts et rien ne lui disait qu’elle les reverrait tous les deux en un seul morceau… il fallait pourtant les laisser partir et c’est ce qu’elle fit avec une certaine appréhension. La dernière fois qu’elle avait fait cela avec le groupe d’Elsa, les choses avaient suffisamment mal tournée pour que la jeune reine finisse amnésique… Eren lui annonça alors qu’il avait l’intention de laisser ses armes dans la Maison, ce qui lui permit de marquer un point auprès de Blanche qui apprécia beaucoup l’intention.


-Je n'ai pas vraiment envie de te causer des problèmes princesse.

Blanche lui adressa un sourire.

-J’apprécie ! Tu devrais monter tes affaires dans ta chambre pour ne pas les laisser trainer en bas. Ah et, Eren ! Ne m’appelle pas princesse s’il te plait…

Elle détourna les yeux et entreprit de mettre un peu d’ordre dans la pièce par respect pour les maitres des lieux. Déjà qu’ils dormaient ici, il n’était pas question de s’imposer plus que nécessaire. Eren commença à parler, mais un bruit dans l’entrée le coupa net. Quelqu’un entrait.

-Bon allez, on matte les relevés vite fait pour Cid et on part à la chasse ! S’écria une voix familière dans le hall d’entrée.

Une petite silhouette fit son apparition dans la grande pièce où se trouvaient nos deux amis, suivi de près par un Léon renfrogné, comme d’habitude.

-Oh ! Salut vous deux ! Aerith nous a dit que tu étais de retour, Blanche-Neige ! Il faudra que tu nous dises où tu avais disparu ces derniers mois, on se faisait du souci pour toi !

De son côté, Léon toisa Eren.

-C’est toi qui a détruit la chambre hier soir ?

« Super ambiance… »

-Ok, tout va bien ! S’exclama Blanche en s’avançant vers les nouveaux arrivants pour tempérer les choses. Eren s’est calmé, la situation est sous contrôle. Ca me fait plaisir de vous voir, Youffie, Léon ! Vous allez bien depuis toutes ces anné… euh, ces mois ?

-Comment ça années ? C’est vrai que tu as l’air plus vieille... et ces vêtements, ça ne te ressemble pas ! Où sont passées tes superbes robes ?! Questionna Youffie.

Blanche-Neige se gifla mentalement pour avoir tendu la perche. 

-Le temps ne se passe plus de la même manière d’un monde à l’autre. Là où j’étais en tout cas. Bref… vous tombez bien tous les deux ! Nous nous demandions justement comment nous pouvions vous aider.

Pendant ce temps, Léon continuait à observer Eren d’un air sceptique.

-On est venu chercher des relevés sur l’ordinateur pour Cid ! Ca nous évite de faire des allers-retours jusqu’à l’ancien labo d’Ansem ! Ensuite on va retourner faire un tour du côté du Grand Vallon. On a une hypothèse sur ce qui provoque l’effondrement, et on cherche à la vérifier. On a découvert un réseau de grottes et on pense que le paradoxe est provoqué par quelque chose qui se cache là-dessous. Reste à le trouver. Ca fait des jours qu’on cherche, en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren Illyrio



Messages : 180
Triomphe : 77
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Survivre le plus longtemps possible en honorant la mémoire de Milly

MessageSujet: Re: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Ven 15 Jan - 18:52

Le bruit qui avait empêché Eren de finir son histoire était l'entrée dans la maison de deux nouvelles personnes. La première était relativement petite et était une fille assez jeune. Le second avec son épée visible et la trace qu'il arborait sur le visage, ne donnait pas forcément confiance. D'autant qu'il ne souriait pas mais semblait plutôt d'une humeur ronchonne.

-Oh ! Salut vous deux ! Aerith nous a dit que tu étais de retour, Blanche-Neige ! Il faudra que tu nous dises où tu avais disparu ces derniers mois, on se faisait du souci pour toi !


Blanche-Neige ? C'était cela son nom entier et non seulement Blanche. Il tourna vers elle son regard, l'observant intensément et se dit que ce nom n'était pas si mal trouvé lorsqu'on regardait son teint. Il fut ramener à la réalité de la pire façon qui soit.

L'homme, qu'Eren catalogua immédiatement comme étant grincheux et peu fréquentable, s'adressa froidement au prince. On pouvait sentir dans sa voix un certain mépris pour celui qui pouvait devenir l'un des résistants qui partirait au front. Était-ce ainsi qu'on traitait ses alliés ?

-C’est toi qui a détruit la chambre hier soir ?


Eren se dressa de toute sa taille pour faire face à l'individu, serrant le poing à l'idée de s'en prendre à cet homme qui le toisait puis se calma instantanément en songeant qu'il avait bien mérité ce traitement. Un autre facteur qui le calma fut l'intervention de Blanche qui vint se poster entre eux.

-Ok, tout va bien ! Eren s’est calmé, la situation est sous contrôle. Ca me fait plaisir de vous voir, Youffie, Léon ! Vous allez bien depuis toutes ces anné… euh, ces mois ?

L'intervention de Blanche avait eu le don de calmer la situation, heureusement sinon Eren ne doutait pas que cela aurait pu dégénérer, surtout avec une demeure mangeuse d'homme. Il écouta Blanche et Youffie parler sans rien dire. Il put ainsi en apprendre un tout petit peu plus sur le passé de Blanche.

Apparemment celle-ci était partie sans prévenir ses alliés dans un monde où le temps n'avait pas défilé à la même vitesse qu'ici. Ainsi elle avait vieillit plus vite qu'eux. Eren l'observa à nouveau et ne put s'empêcher de se demander l'âge que pouvait bien avoir la jeune femme. Sans doute entre vingt et trente ans, plus proche des vingt d'ailleurs. Elle était à peu près du même âge que lui sans doute. Il garda cette question dans un coin de sa tête pour plus tard, au cas où...

Lorsque son regard se reporta sur Youffie, Eren eut cette désagréable sensation qu'on continuait à le toiser de manière sceptique. Leon continuait à regarder le prince de ce même air qui semblait plein d'animosité et de reproche. Si au départ cela était juste perturbant, à la longue cela deviendrait juste affreusement énervant.

-On est venu chercher des relevés sur l’ordinateur pour Cid ! Ca nous évite de faire des allers-retours jusqu’à l’ancien labo d’Ansem ! Ensuite on va retourner faire un tour du côté du Grand Vallon. On a une hypothèse sur ce qui provoque l’effondrement, et on cherche à la vérifier. On a découvert un réseau de grottes et on pense que le paradoxe est provoqué par quelque chose qui se cache là-dessous. Reste à le trouver. Ca fait des jours qu’on cherche, en vain.


Eren sauta sur l'occasion et saisit la perche qui s'offrait à lui. Il prit la parole pour la première fois depuis leur arrivée :

-Faites ce que vous avez à faire, nous comptions sortir Blanche et moi pour récolter quelques informations en ville. On ne vous retient pas plus longtemps... Et ponctua sa prise de parole d'un sourire.

Eren lui même sentait qu'il donnait l'impression que quelque chose ne tournait pas rond. Toutefois c'était soit cela soit il se faisait bouffer par la maison pour avoir osé porter la main sur Leon, qui ne montrait que mauvais sentiment à son égard depuis son arrivée.

Il attrapa la main droite de Blanche au passage et l'entraîna à sa suite vers la porte d'entrée. Il pouvait ainsi s'éloigner des résistants et de l'envie qui devenait à peine maîtrisable de planter son poing dans le visage de Leon. Il n'aimait pas Leon, même en l'ayant vu que quelques secondes. Le contact de la main de la princesse sur la peau d'Eren lui procura des sortes de picotements ou, presque, de brûlure. Ses ténèbres combattaient la lumière de la princesse mais il n'en fit pas attention.

Tenant toujours fermement la princesse, il posa la main sur la poignet et sortit de la maison. Il fut accueillit par l'air frais d'une brise. Il n'était pas habillé très chaudement mais son monde pouvant avoir des températures bien plus basse, il ne fit pas attention à cela.

Il continua d'entraîner Blanche loin de la maison, la tenant toujours pas la main. Il allait au hasard des rues mais très vite il justifia son acte auprès de Blanche :

-Je suis désolé de vous avoir coupé ainsi, vous aviez l'air d'avoir beaucoup de choses à vous dire. Cependant Leon se méfie de moi, je le sens et je ne sais pas comment j'aurais réagis s'il avait continué à me fixer avec cet air.

Les excuses du prince était sincère. Il aurait préféré rencontrer les anciens équipiers de Blanche dans de meilleur condition plutôt que de risquer un nouveau conflit.

-Je fais des efforts mais je ne peux pas être le seul à en faire. Je sais ce à quoi je ressemble, un monstre, mais je sais ce que je suis et je peux t'assurer que je suis aussi humain que toi ou lui. J'espère sincèrement reprendre vite mon apparence, qu'on puisse me revoir comme je suis réellement et qu'on puisse à nouveau m'accorder confiance, ou du moins ne pas se méfier de moi !

Une douleur dans sa main gauche attira son attention et son regard vers celle-ci. Il put alors voir ce lien qui l'unissait à la princesse, cette main qu'il n'avait pas lâchée durant tout ce trajet. Il écarquilla les yeux de la tenir ainsi et lui lâcha la main, non pour apaiser sa douleur, mais de gêne de ce contact presque intime.

Si Eren n'avait pas eu ce teint si blanc ne laissant rien transparaître, Blanche aurait sans doute pu voir le prince rougir de son comportement. Il n'avait jamais eu ce genre de contact avec une fille ou une femme, pas même avec Milly à l'époque. Il reprit alors :

"-Je... Suis désolé pour ça, aussi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche-Neige
Princesse de coeur


Messages : 191
Triomphe : 110
Date d'inscription : 19/10/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Découvrir ce qui provoque les dérèglements temporels. Secondaire : rencontrer Elsa et/ou Celsia

MessageSujet: Re: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Jeu 28 Jan - 19:32

La tension était tangible entre Eren et Squall, chose pas si surprenante quand on connaissait le caractère des deux hommes, sans compter la situation du Jardin Radieux qui mettait tout le monde sur les nerfs. Youffie essaya de tempérer à sa manière en changeant de sujet mais cela ne suffit visiblement pas. Alors que Blanche s’apprêtait à profiter enfin de cette occasion pour discuter avec ses amis et échanger des informations sur les Justes et la nature des paradoxes, Eren trouva un prétexte pour les faire sortir tous les deux de la Maison. S’emparant brusquement de sa main, il l’entraina sans ménagement hors de la  Maison. L’air frais fouetta la jeune femme qui n’avait eu le temps ni d’attraper sa veste ni son sac, mais le contact avec cette main chargée de ténèbres était pire que tout. Elle se sentit frissonner.

-Eren…

Il l’entrainait dans un dédale de rue sans vouloir s’arrêter, ne réagissant pas à ses tentatives d’interpellation.

-Eren ! Doucement ! Où vas-tu ?

L’homme s’arrêta brusquement et se retourna vers elle.

-Je suis désolé de vous avoir coupé ainsi, vous aviez l'air d'avoir beaucoup de choses à vous dire. Cependant Leon se méfie de moi, je le sens et je ne sais pas comment j'aurais réagis s'il avait continué à me fixer avec cet air.

Ah, c’était donc cela la raison de ce comportement étrange !

-Tu aurais tout aussi bien pu t’excuser à propos de la Maison et leur demander de passer à autre chose. Je les connais, ce sont des gens intelligents. Je suis sure qu’ils auraient compris…

-Je fais des efforts mais je ne peux pas être le seul à en faire. Je sais ce à quoi je ressemble, un monstre, mais je sais ce que je suis et je peux t'assurer que je suis aussi humain que toi ou lui. J'espère sincèrement reprendre vite mon apparence, qu'on puisse me revoir comme je suis réellement et qu'on puisse à nouveau m'accorder confiance, ou du moins ne pas se méfier de moi !

-Ce n'est pas ton apparence qu'ils jugent Eren, c'est ce qu'il y a l'intérieur ! Tes actes font de toi ce que tu es. Soit destructeur et les gens auront peur de toi, sème la bienveillance et le monde ne pourra que t'aimer. Tu héberges une grande part de ténèbres en toi et tu as défoncé une chambre de leur Maison hier, tu ne crois pas que leur réaction est censée ?

Il sembla soudain réaliser qu’il lui tenait toujours la main et la lâcha en s’excusant. La brune soupira et secoua son bras endoloris.

-Ce n’est rien, ne t’en fais pas. Ecoute, je ne suis pas en colère contre toi mais il faut vraiment que tu apprennes à réfléchir avant d’agir. Vous êtes beaucoup trop impulsif Artis et toi ! Entre hier et aujourd’hui nous aurions pu poser des dizaines de questions au Comité et échanger nos renseignements sur les Justes avec les leurs, au lieu de quoi chacun part de son côté et personne ne sait rien de plus. Et quand nous sommes ensembles c’est pire, on se fou sur la gueule !

Elle baissa les yeux et se massa les tempes pour tenter de se détendre. Il fallait croire qu’elle avait accumulé un peu trop de stress elle aussi.

-Le groupe va bientôt exploser et ce n’est peut-être pas plus mal, cette situation n’est pas viable.

C’est alors qu’un bruit de clochette retentit et un faisceau de lumière apparu à une trentaine de mètres d’eux, suivi de plusieurs autres autour. Une poignée de discordians étaient apparu et le système de sécurité de la ville réagissait. Blanche admira la technologie à l’œuvre. Si elle avait déjà eu l’occasion de la voir en marche contre les sans-cœurs mineurs, elle était toujours aussi impressionnée par son efficacité. Cid avait fait des merveilles en réussissant à intégrer le code des discordians en plus de celui des autres créatures. Elle put voir le système détruire la plupart des créatures sans même qu’elle ait besoin de sortir son arme. A ce rythme, elle n’aurait même pas besoin de se battre. Elle garda toutefois un œil vigilent sur la scène, restant près de son compagnon qui n’était pas armé. En cas de problème, elle pourrait facilement le défendre. Alors que les discordians étaient en train de se faire massacrer, une flèche de lumière fonça droit vers Eren à une très grande vitesse. Blanche sut qu’elle ne pourrait pas l’arrêter  à temps. En une demi-seconde, son esprit assimila l’information et calcula les probabilités que cette attaque puisse causer de gros dommages à Eren. « Attaque supposée de lumière => Eren = ténèbres => Blanche = lumière… ». Habituée à réagir vite et comprenant qu’elle risquait potentiellement moins de blessures que son compagnon en prenant le coup, elle le tira sans ménagement et s’interposa. La chose lumineuse pénétra dans son dos sans un bruit et disparut. La princesse tomba à genoux le souffle coupé, une main sur la poitrine et le visage crispé par la douleur. Autour d’eux, le système de sécurité se désactiva et le silence revient. Le combat était terminé. Il fallut quelques secondes à Blanche pour recommencer à respirer et plusieurs autres pour que la douleur au niveau de son cœur s’estompe.

-Ca va, lança-t-elle en se relevant. Je vais bien. Tu n’es pas blessé ?

Blanche-Neige jeta un coup d’œil autour d’elle pour s’assurer que le danger était passé. Il était encore tôt, une chance que personne n’ait trainé dans les parages. Son sac était resté au QG et elle n’avait pratiquement pas d’argent sur elle, pas trop moyen de se poser dans un café pour discuter donc.

-Bon… que dirais-tu d’aller voir Merlin ? S’il répare la Maison les autres auront peut-être de meilleures dispositions à ton égard.

Et au passage elle espérait bien glaner enfin quelques informations sur leurs ennemis et sur l’organisation de la résistance. Ils se mirent donc en route et discutèrent longuement en chemin. Blanche  en apprit plus sur le passé d’Eren tandis qu’elle acceptait en contre-partie de révéler des détails de sa propre vie. Lorsqu’ils frappèrent à la porte de Merlin, le magicien leur ouvrit et sembla particulièrement de bonne humeur en voyant Blanche. Il salua poliment et les invita à rentrer chez lui.

-Que me vaut l’honneur de votre visite ? Venez, installez-vous !

La magicien agita sa baguette et le service à thé se mit à bouger tout seul. Quelques instants plus tard, tout le monde était servi. Blanche-Neige lui présenta Eren et formula une requête à propos de la Maison. Merlin se tourna vers Eren.

-Ah, c’est toi qui as provoqué tout cet esclandre hier soir ! Bah ! Tu n’as pas l’air d’être un mauvais bougre mais tu devrais faire attention, la Maison a mauvais caractère. (il parut réfléchir) mh… j’ai peut-être quelque chose qui pourrait t’être utile, attend !

Il se leva et entreprit de fouiller son sac, en sortant toutes sortes d’objets invraisemblables qui n’auraient jamais dû rentrer dans un volume aussi restreint, jusqu’à tirer une épée. Satisfait, il retourna près des autres.

(
L'épée enchantée)


-J’ai gagné ça au poker une fois… quoi ? Pourquoi vous me regardez comme ça ? Cette arme a été enchantée pour ne frapper que le mal, on ne peut pas s’en servir pour blesser un innocent. Je te l’offre mon garçon, peut-être t’aidera-t-elle à savoir qui sont tes vrais ennemis.

Il tandis ensuite un objet à la forme étrange à Blanche-Neige. Cela ressemblait vaguement à un cristal.

-Et ça c’est pour toi jeune fille, tu sais déjà t’en servir.

Blanche attrapa l’objet et y jeta un coup d’œil. Un assemblage de matériaux gummies frappés par l’alchimie qui permettait à deux personnes de communiquer entre les mondes. Un objet rare et précieux, généralement équipé sur les vaisseaux gummies. La princesse remercia Merlin pour ce présent couteux et le rangea dans sa poche. Elle avait brisé le sien des années plus tôt pour empêcher la reine de mettre la main dessus.

-Merlin, lança la jeune femme, connaissez-vous un moyen de voyager entre les mondes sans vaisseau gummie et en évitant les portails de ténèbres ?

-La magie. Je suis moi-même capable de me déplacer dans certains mondes.

-Je cherche un moyen de regagner mon monde natal. Artis est capable de faire le voyage mais je préfère disposer d’un plan B. S’il lui arrivait quelque chose je serai coincée là-bas et à portée de main de la reine. Je dois retrouver mon fils avant elle.

Merlin la regarda d’un air entendu. Il ne paraissait pas surpris par la demande, Yen Sid l’avait surement mit au courant. Blanche-Neige comprit soudain la raison du cadeau.


-Tu possèdes le moyen de me joindre maintenant. Je me fais trop vieux pour t’accompagner et de toute façon ce monde a besoin de moi mais je me tiens à ta disposition pour venir te chercher si ça tourne mal. (Quelques instants passèrent) … jeune fille ?

Blanche-Neige sursauta.

-Pardon, j’ai eu une absence ?
-De toute évidence. Bon ! Ne faisons pas attendre la Maison ou elle risque de bouder !

Blanche acquiesça et se leva. Eren signifia alors sa volonté d’aller faire un tour du côté des fortifications. La jeune femme hésita. Après tout, le garçon était toujours potentiellement dangereux. C’était une chose de le laisser se déplacer en ville accompagné, mais de là à lui rendre totalement sa liberté… Après réflexion, la princesse finit par capituler.

-D’accord, je te fais confiance. A toute à l’heure !

Quelques instants plus tard, chacun était parti de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren Illyrio



Messages : 180
Triomphe : 77
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Survivre le plus longtemps possible en honorant la mémoire de Milly

MessageSujet: Re: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Mer 2 Mar - 16:38

La réponse de la princesse était sans équivoque : Eren se voyait reprocher son manque de sociabilité et d’amabilité, deux choses qui, depuis la veille, avait sérieusement entamé l'unité de leur groupe. Elle avait raison, bien entendu, et le prince le savait pertinemment. On le jugerait comme un monstre tant qu'il se comporterait comme tel. Il était devenu rare qu'Eren se retrouve face à ses erreurs et il sentait alors sa conscience le rattraper. Il se jura, à lui-même, qu'il s'ouvrirait un peu et tenterait de redevenir celui qu'il avait été jadis, avant sa malédiction.

C'est alors que l'attaque survint. Elle ne vint pas des côtés mais de face. Une poignée de discordians venaient d'apparaître devant eux. Le réflexe d'Eren fut de plonger sa main en arrière pour attraper son épée trouvée à Traverse mais elle ne brassa que de l'air. L'ayant laissé dans leur refuge, il n'avait pas d'armes sur lui hormis le couteau qu'il s'empressa de tenir sans le sortir. Il ne tenait pas à entailler le peu de confiances que Blanche avait envers lui alors il décida de ne le sortir qu'en cas d'extrême urgence. Il savait que la belle n'avait pas vraiment besoin de gardes du corps.
Pourtant d'intense lumière apparurent dans les rues et pulvérisèrent littéralement et en un clin d'oeil le groupe d'ennemi nouvellement apparu.
Eren n'en croyait pas ses yeux. Depuis qu'il avait atterri au Pays des Merveilles, il avait vu tant de choses qui lui semblaient très étrange, on pourrait croire qu'il finirait par être habitué et pourtant ce n'était pas le cas. Il continuait à découvrir des technologies, de la magie ou d'autres choses dont il n'avait entendu parler que dans les histoires. Remarquons que si on lui avait parlé d'un homme habité par les ténèbres après avoir écouté un dieu, il n'y aurait pas cru non plus et pourtant il s'agissait là de sa propre histoire.

C'est à ce moment qu'un des rayons de lumière apparu à nouveau, malgré l'anéantissement des Discordians, et tira un rayon de lumière tel une flèche dans la direction du duo. Bien que ne comprenant pas la raison de cette attaque soudaine, Eren s'apprêtait à encaisser le coup lorsqu'il fit violemment tiré en arrière. Il put alors voir Blanche se prendre l'attaque de plein fouet et s'écrouler à genou. La flèche avait traversé sa poitrine puis disparue sans laisser de trace. C'est alors qu'Eren comprit : Il était la cible de la flèche issue de la lumière car il était considéré comme un ennemi, un être de ténèbres. Sinon pourquoi la flèche aurait-elle disparue dans la poitrine de Blanche.
Le prince s'agenouilla au sol à son tour, au côté de la princesse, et posa sa main sur son épaule pour s'enquérir de son état. Aucune blessure n'était apparente, pas une goutte de sang mais celle-ci semblait avoir le souffle coupé. Eren lui demanda :

« -Est-ce que tu va bien ? T'as été touchée de plein fouet...

--Ça va. Je vais bien. Tu n’es pas blessé ?

-Je vais bien grâce à toi mais j'ai comme l'impression que j'aurais pu être sévèrement touché. Merci Blanche. »

Plus rien ne semblait vouloir les attaquer. Les rues retrouvaient leur calme plat comme s'il ne s'était rien produit. Même Blanche commençait à reprendre des couleurs (WORST JOKE EVER) et se relevait. Eren la soutenait, l'aidant à se remettre sur ses jambes. Plus rien ne laissait supposer de l'attaque qui venait de se produire si ce n'est une légère fumée noire issue des créatures qui s'étaient volatilisées. Blanche lança alors à Eren :

« -Bon… que dirais-tu d’aller voir Merlin ? S’il répare la Maison les autres auront peut-être de meilleures dispositions à ton égard.

-Je te suis, ne suis-je pas sous surveillance pour l'instant. »

Alors qu'ils marchaient l'un à côté de l'autre, le prince suivant la princesse, ils continuèrent leur petit jeu de question-réponse. Très vite le jeu tourna en révélation du passé des deux personnes bien qu'Eren, globalement, n'apprit pas grand chose sur celle-ci. En revanche, pour la première fois, il évoqua son passé funeste et sa relation avec Milly. Une relation très pure, Eren l'ayant aimé sincèrement sans jamais avoir pu lui avouer alors qu'elle avait emporté le secret de son hypothétique amour dans la mort. A ses souvenirs, Eren se sentit étrangement nostalgique et triste. Il regrettait le temps de l'innocence et remuer le couteau dans la plaie lui rappelait toute la fin de cette histoire. Sa fuite, son meurtre, sa malédiction et enfin son exil forcé.
Néanmoins il ressentait par la même, pour la première fois, une sorte de soulagement. Il sentait son cœur moins lourd de s'être ainsi confié, de s'être libéré de ce fardeau. Il était reconnaissant à Blanche de l'avoir amené à se livrer ainsi à elle. Toutefois il garda cela pour lui, tout en supposant qu'elle se doutait de cette reconnaissance.

Enfin ils arrivèrent devant une porte à laquelle ils frappèrent. Vint alors leur ouvrir un vieil homme d'humeur cordiale qui les accueillît chaleureusement, les conviant à entrer et leur servit même une tasse de thé. Servit est tout de même un grand mot car tout cela se fit comme par magie, les ustensiles bougeant littéralement tout seul. Eren était émerveillé de tout cela.
Blanche présenta ensuite Eren et expliqua la raison de leur venue. C'était le moment que redoutait le prince : Être exposé ainsi à l'enchanteur et à ses possibles reproches. Il imaginait déjà la façon dont on le traiterait et prit sur lui pour encaisser d'avance tous les propos. Pourtant rien n'en fit. Merlin se contenta de lui répondre toujours de manière joueuse, en appuyant le fait qu'Eren ne soit pas une mauvaise personne.

« -Ah, c’est toi qui as provoqué tout cet esclandre hier soir ! Bah ! Tu n’as pas l’air d’être un mauvais bougre mais tu devrais faire attention, la Maison a mauvais caractère. Mh… j’ai peut-être quelque chose qui pourrait t’être utile, attend ! »

A ces mots, le prince sembla s'arrêter de penser, de réfléchir. Merlin était une des premières personnes à voir à travers la carapace que s'était forgé Eren et qui s'était renforcée avec son changement d'apparence. Il sourit de bon cœur à cette remarque, il aimait bien cet enchanteur. Celui-ci se leva et commença à fouiller dans un sac d'où il sortit nombres d'objets qui n'auraient jamais pu s'y entasser. La magie était réellement fabuleuse. Il finit par en sortir une très belle épée à une main dont la lame était en serpent.

« -J’ai gagné ça au poker une fois… quoi ? Pourquoi vous me regardez comme ça ? Cette arme a été enchantée pour ne frapper que le mal, on ne peut pas s’en servir pour blesser un innocent. Je te l’offre mon garçon, peut-être t’aidera-t-elle à savoir qui sont tes vrais ennemis. »

Il tendit l'épée à Eren qu'il prit par la lame et le manche à la fois dans une manière presque noble, comme si Merlin lui tendait un objet des plus précieux. Il examina la finition de l'arme, qui était relativement époustouflante, et s'arrêta sur un détail. Un très léger détail se trouvant sur la base de la lame : Un symbole représentant deux triangles l'un dans l'autre. La continuation de la garde montra à Eren deux lettres gravées : Un B d'un côté et un J de l'autre.
Des souvenirs de son monde revinrent dans la tête du jeune prince. Des souvenirs précis de légendes ancestrales, plus précisément l'une d'entre elles à propos d'une épée supposée apporter une lumière dans la nuit. Il adorait cette légende, celle d'une épée forgée par les dieux eux-même et destinée à être maniée par le « Porteur de Lumière ». Selon la légende, celui-ci apporterait l'Unité dans le royaume. Le nom de cette épée : Black Journey. Était-ce possible que celle-ci existe et qu'il l'eut dans les mains ? Le sceau de cette lame ne laissait plus aucun doute. C'était le symbole des dieux de son monde. Il sentait dans sa main l'énergie vibrante de cette épée. Il était véritablement honoré.

Pendant ce temps, Blanche et Merlin continuèrent à parler ensemble et l'enchanteur confia même à la jeune femme un cristal puis ils discutèrent ensemble d'un moyen de voyager à travers les mondes. Eren continuait de scruter son épée dans les moindres détails. Il tiqua cependant sur un détail de la conversation, Blanche déclarant qu'il fallait qu'elle retrouve son fils. Il n'avait pas était question de son fils dans leur petit jeu, il comprit alors que la jeune femme avait encore bien des mystères autour d'elle.
Enfin leur discussion se termina sur le fait que Merlin les invite à regagner la maison avant que celle-ci ne boude. Il voulurent alors entamer le chemin de retour jusqu'à la maison enchantée lorsqu'Eren arrêta Blanche et lui dit :

« -Blanche, je voudrais me rendre utile. Tu as entendu ce qu'a dit Merlin, avec cette lame je ne peux pas faire de mal à des innocents... Je souhaiterais me rendre du côté des fortifications afin de monter la garde. »

Blanche sembla hésiter quelques secondes puis se résigna en lui signifiant qu'elle lui faisait confiance. Rien que ces quelques mots firent sur Eren un effet énorme. Elle avait confiance en lui et il ne la décevrait plus. Il sourit et se présenta face à l'enchanteur.

« -J'aimerais pouvoir vous remercier comme il se doit. Cette épée est vraiment magnifique et elle est issue de mon monde. Vous venez de m'offrir un présent réellement fabuleux et j'en serais digne, je vous le jure. »

C'est ainsi que chacun s'en alla de son côté. Eren partit comme prévu du côté des fortifications, découvrant au loin le paysage désertique de ce monde. Si des personnes se cachaient dans les crevasses, ils seraient quasiment impossible à apercevoir. Arrivé dans un endroit isolé, seul dans sa solitude, le prince enleva l'épée de son fourreau et la planta dans le sol comme si une pulsion le poussait à le faire. Il se trouva alors soudainement à genou, la tête posé contre la garde et se mit à réciter une prière les yeux fermées :

« -Moi, Eren Illyrio, prince du royaume de Leïlan, jure sur ma vie puisque d'honneur je n'ai plus que le mot, de me montrer digne de cette épée et que ma main devienne le bras armé de la justice des dieux. Moi, nouveau porteur de lumière, jure d'être le flambeau dans la nuit éclairant les hommes sur le chemin de l'Unité. Enfin moi, simple homme de rien, faible mortel, jure de consacrer chaque heures de mon existence, fut-elle courte ou longue, à protéger les innocents. A ces mots je resterai fidèle, j'en fais le serment... »

Alors qu'il prononçait son serment, l'épée sembla s'animer, vibrer d'une énergie folle. Peu à peu celle-ci s'illumina comme la lumière du soleil couchant. Eren, bien que prit dans ses paroles comme s'il était hypnotisé par le pouvoir de cette arme, pouvait sentir tout cela. Il était désormais sûr et certain que cette épée était l'épée légendaire de son monde : Black Journey. Les yeux commençaient-ils à tourner à nouveau les yeux vers lui ? Il avait une chance de se racheter à leur regard et décidait de la saisir.

Lorsqu'il se releva, il se sentit animer d'une énergie nouvelle et particulièrement puissante, comme si rien au monde ne lui était impossible. Simple excitation alors qu'il devenait le nouveau Porteur de Lumière ou réel pouvoir de l'épée, il n'aurait sut le dire. L'arme avait déjà repris sa couleur habituelle, couleur de l'acier qui la composait. Il se releva, rangea cet artefact précieux dans son étui puis continua sa route le long des fortifications.
Il continua de surveiller les environs et à se promener toute la journée, s'arrêtant à peine à un moment pour prendre un maigre repas composé d'une pomme. Non il ne l'avait pas volé pour le coup mais l'avait gagné en aidant un vieil homme à porter des caisses jusque dans sa boutique.

Sa garde continua jusqu'au soir. La journée commençait à tomber et il apercevait au lointain le soleil déclinant, inondant le paysage d'une lumière rouge semblable à celle qui projetait sa lame auparavant. Bientôt il serait l'heure de rentrer retrouver son groupe, peut-être même s'excuser de son comportement auprès de la maison. Il ria à cette pensée : Ce monde était vraiment trop bizarre pour lui. Debout face à l'horizon, il profitait du paysage encore un peu, souriant sincèrement de cette journée riche en bonnes nouvelles...

(RP clos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]   Aujourd'hui à 10:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Question-réponse (Blanche, Eren) [Event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question - Réponse
» [Medjaii And Tachy Show] Question pour un champion (event)
» Question / Réponse
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
» J'ai posé la question..en sachant la réponse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: EVENEMENT MAJEUR :: Jardin Radieux :: Les rues-
Sauter vers: