AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Violine [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violine
Louve des Ténèbres


Pseudo Heaven : Violine; Angela 2ème du nom; Aiko
Messages : 23
Triomphe : 25
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Violine [terminée]   Ven 17 Oct - 17:12

Ténebres Violine, 25 ans, Ténèbres, loup-garou
Louve des Ténèbres
;La jeune femme n’est pas ce qu’on appelle facile à vivre. Taciturne, acariâtre, agressive, violente … La liste de ses défauts est longue. Les Ténèbres qui ont conquis son cœur ont également détruit toute trace de bonté ou de compassion en elle. De plus, par sa condition de loup-garou, elle a tendance à se rapprocher de l’animal. Elle se laisse porter par son instinct. Le contact avec les autres êtres vivants est difficile à supporter pour elle. Il y a ses frères et ses sœurs de meutes, ceux qui sont montés assez haut dans son estime pour qu’elle les supporte et éprouve un léger sentiment de loyauté envers eux. Et il y a les autres. Les parasites. Les nuisibles. Ceux qu’elle ne côtoie que si c’est vraiment nécessaire et généralement dans le but de se servir d’eux. Elle ne s’encombre pas de sentiment inutile. Malgré sa transformation, elle est restée orgueilleuse et déterminée. Elle ne cédera jamais pour accomplir son objectif. Par contre, à présent que le temps s’écoule plus lentement pour elle, elle a appris à être patiente et ne se précipite plus, laissant son cœur la guider. Bien qu’à moitié animale dans les gènes, elle n’en reste pas moins intelligente et rusée. Elle est également sensible à la notion d’honneur et défiera quiconque la traitant comme un être inférieur.
Elle pourrait être une belle fille si un peu d’humanité apparaissait sur son visage. Ce dernier semble toujours dénué de quelconque émotion, excepté la colère ou l’agacement. Parfois, elle sourit, mais c’est souvent lorsqu’elle est d’humeur sadique ou pour ce qu’elle vient d’envoyer bouler quelqu’un. Bref, jamais pour les bonnes raisons. Elle a des traits réguliers et fins, presque nobles. Sa chevelure est longue et bouclée, d’un noir ébène aux reflets violets. De grands yeux rouges sang inexpressifs terminent le tableau. Niveau corpulence générale, son mode de vie fait qu’elle est fine et musclée. Elle en impose bien plus par le caractère que par la taille, étant jugée petite par la plupart des personnes. Sa peau est blanche, malgré les longues heures exposée au soleil. Elle est marquée de quelques cicatrices, vestige d’anciens combats. Quand elle sous forme animal,  elle est de taille moyenne et sa fourrure est violet foncée. Niveau vestimentaire, cela reste simple : une paire de bottes en cuir confortable, un pantalon légèrement bouffant et un haut à manches longues assez collant. Tout en noir bien sûr. Elle est toujours habillée de cette façon là lorsqu'elle est susceptible de se transformer, car ces habits sont ensorcelés de manière à disparaître quand elle se transforme et à réapparaître quand elle redevient humaine (parce que se retrouver nue à chaque fois, ce n'est pas très commode).
Style de combat
Elle se bat principalement à l'épée courte. Ses atouts étant la vitesse et la souplesse, elle évite d'abord les attaques de son adversaire avant de trouver une brèche et de lui rentrer dedans. Ses attaques ne sont pas très puissantes et donc facile à parer, mais souvent bien placées. Quand elle est transformée en louve, elle n'applique aucune stratégie, se contentant d'harceler son adversaire jusqu'à ce qu'il soit fatigué et qu'il craque.
L'objectif de votre personnage
Gagner en puissance (notamment en détruisant la Lumière); reformer la meute; trouver un territoire; exterminer les sans-coeurs.
Histoire
Violine est née dans un monde qui a aujourd’hui disparue. Elle a vécu les premières années de sa vie tranquillement, au côté de ses parents et de sa sœur. La vie était simple, mais confortable. Sa famille vivait dans un village rustique, perdu dans une clairière au milieu de la forêt. Le père était bûcheron tandis que la mère restait tranquillement à la maison pour s’occuper de ses enfants. Violine passait ses journées à s’occuper des animaux de la maison, apprendre les travaux manuels avec sa mère et jouer avec les autres gamins. C’était une petite boule d’énergie à la chevelure blonde et aux grands yeux bleus qui observaient le monde avec curiosité. Bref, une vie heureuse.

Tout cela bascula un soir, alors qu’elle avait à peu près huit ans. La nuit était calme. La petite fille se trouvait dans son lit, se souvenant encore de la pluie d’étoile filante qu’elle avait observé avec son père et sa sœur quelques heures auparavant, en début de soirée. Soudain, un hurlement déchira le silence, suivit de divers appel. La petite fille se redressa sur le lit, le cœur battant. Elle se précipita à la fenêtre de sa chambre. Dehors, elle voyait des ombres courir et quelques unes portaient des torches, mais elle ne voyait pas grand-chose. Son père débarqua dans sa chambre et la saisit par le bras, la sommant de s’enfuir dans la forêt. Elle ne comprit pas tout de suite, car on lui avait toujours interdit d’y aller. De nombreuses créatures rôdaient entre les arbres et le châtiment qu’elles infligeaient était parfois pire que la mort. Mais il la traîna jusqu’à l’extérieur de la maison et la poussa en direction des arbres. Elle courut une dizaine de mètres avant de se retourner. A ce moment, une explosion et un flash de lumière se fit entendre. Elle ne sut pas ce qui en était la source, mais elle put voir le visage de son père. Celui-ci était littéralement pétrifié de terreur. Elle prit alors ses jambes à son cou, se disant que si cet homme massif et robuste était mort de peur, c’est qu’il devait y avoir une très bonne raison.

Elle serait incapable de dire combien de temps elle courut. Cela parut durer des heures et des heures mais vu son jeune âge, ce fut sûrement moins longtemps. Au bout d’un moment, elle s’arrêta et écouta autour d’elle. Elle n’entendit rien d’autre que les bruits d’une forêt normale. Elle se roula alors en boule au pied d’un arbre en pleurant. Elle finit par s’endormir, pauvre petite être perdue au milieu d’une forêt inconnue.

Bien des années plus tard, elle allait apprendre que c’était un groupe de sans-cœurs qui s’était attaqué au village. De nombreuses personnes étaient mortes, mais pas sa famille. Elle ne les retrouva cependant jamais et à présent, elle s’en fiche un petit peu à vrai dire. Elle ne les considère même plus vraiment comme sa famille. Sa famille, à présent, ce sont ceux qui l’ont recueilli … ou plutôt kidnapper.

Elle fut en effet réveillée par des voix. Elle n’osait pas bouger, attendant que les inconnus partent. Elle comprit qu’ils parlaient d’elle, d’un potentiel, de son âge … mais elle ne capta pas tout. Elle ferma fortement les yeux, espérant que ce n’était qu’un rêve. Soudain, deux mains la saisirent sous les bras et la relevèrent comme si elle ne pesait pas plus qu’une plume. Elle se débattit en hurlant, tentant de se libérer, mais l’homme qui la tenait se contenta d’éclater de rire et de la jeter sur son épaule. Violine fut prise d’une peur atroce. Ils allaient sûrement la faire rôtir et la manger alors qu’elle était encore vivante.

Heureusement pour elle, ce ne fut pas le cas. Ses ravisseurs l’amenèrent jusqu’à une grotte. Après avoir parcouru un tunnel pendant quelques temps, ils arrivèrent dans une grande caverne aménagée. Des portes dans la roche laissaient penser  que des salles avaient été creusé là et vu le nombre de personnes se trouvant dans l’espace central il devait y avoir des habitations. Des torches éclairaient à intervalle régulier, ainsi qu’une boule lumineuse qui luisait fortement en haut de la caverne. Violine, les yeux fixés dessus, s’arrêta de crier, ébahie devant cette première manifestation de magie qu’elle voyait de sa vie. Elle revint à la réalité quand elle heurta durement le sol de ce qui semblait être une cellule. Un homme lui dit de patienter et ferma la lourde porte de bois, la coupant du reste de la caverne.

L’attente dura plus longtemps que prévu, durant quelques jours. Elle fut bien traitée : elle était nourrie, elle avait le droit de se laver et on lui donna même des livres pour qu’elle s’occupe. Plus tard, elle comprendrait que cette attente était seulement dû au fait que les loups-garous ne voient pas le temps passer et non pas qu’ils l’avaient oubliée. Elle fut néanmoins soulagée quand on l’emmena voir le chef de la meute.

Elle était en effet tombée sur une meute de loups-garous. Cela ne se voyait pas au premier abord. Ils semblaient tous tout à fait normal. Mais quand on les observait un peu plus, on voyait la lueur de bestialité dans leurs yeux, leur façon de se déplacer rappelant un animal en chasse, leurs yeux rouges et leur chevelure noire. Durant son entretien avec Shin, le leader de la meute, elle n’apprit pas grand-chose à vrai dire. Il se contenta de la jauger du regard, de tourner autour d’elle et de faire des commentaires à d’autres loups qui se trouvaient là, sûrement ses proches subalternes. Il la renvoya ensuite dans sa cellule, sans lui dire un mot.

Quelques jours plus tard, une femme vint la voir et lui annonça qu’elle allait devoir rester enfermé ici quelques années. Elle avait un grand potentiel en elle pour s’ouvrir aux Ténèbres, mais elle était encore trop jeune pour être transformée. Elle allait devoir patienter. Oh bien sûr, elle n’allait pas rester seulement dans sa pièce, elle aurait le droit de se promener dans la caverne, mais c’est tout. Et si elle tentait de s’échapper, ils feraient en sorte qu’elle ne tente pas de le faire une deuxième fois.

Tout cela semblait bien peu prometteur pour la suite. Et pourtant. Elle ne fut pas la seule enfant capturée, il en arrivait tous les mois. Beaucoup étaient relâchés car ils ne valaient pas la peine qu’on s’occupe d’eux, mais quelques uns restèrent et lui tinrent compagnie. Les loups ne s’occupaient pas d’eux, se contentant de s’assurer qu’ils ne s’enfuyaient pas. Ils avaient de nombreuses distractions à leur disposition : l’exploration des galeries (et tous les jeux qui vont avec quand on est enfant), la grande bibliothèque, seule vraie trace d’humanité dans ce monde animal, les terrains d’entraînements et les armes qui vont avec, les bêtes qui nourrissaient ceux qui préféraient manger sous forme humaine, plus pléthore d’autres activités au fil des saisons.

En dehors de ceux qui attendaient leurs transformations, il n’y avait qu’un autre être non lupin dans la caverne. C’était un sorcier, qui s’occupait de les soigner, de confectionner des armes magiques et foules d’autres choses bien utiles. C’était également un grand combattant et c’est lui qui lui apprit à Violine à se servir d’armes, ainsi que les rudiments de la magie.

Et un jour, elle fut jugée assez âgée pour transformer. Elle ne se souvient pas trop de ce moment, si ce n’est une grande douleur tandis que le venin loup-garou se répand dans son corps, modifiant son génome au passage. Elle passa des jours à haleter dans son lit, dans un brouillard total causé par la souffrance. Un matin, tout s’éclaira soudainement. Elle se sentait en pleine forme et mieux qu’elle ne l’avait jamais été. Elle ne se rendit pas compte que ses cheveux avaient commencé à se teindre en noir et que ses yeux prenaient des reflets violets, presque rouges.

Au fur et à mesure que la transformation avançait et qu’elle se faisait à sa vie de loup-garou, les changements physiques furent visibles. Ses cheveux et ses yeux prirent la teinte qu’on leur connait aujourd’hui, sa silhouette s’affina, sa démarche devint silencieuse. Mais c’est surtout dans son cœur que le plus gros se fit, quand elle perdit presque entièrement la capacité à éprouver des sentiments. Elle s’intégra rapidement dans la meute. De par son caractère, elle monta en grade, devenant un des bras droits du leader. Pendant des années, elle chassa, enleva des enfants ou des adultes pour l’avenir de la meute, défendit leur territoire contre les intrusions des sans-cœurs.

Mais bien sûr, cela ne pouvait pas rester ainsi. Un soir, alors qu’elle rentrait avec Shin à la grotte après une chasse bien menée. Ils étaient encore sous leur forme de loup et trottait tranquillement sur le chemin. Soudain, Shin s’arrêta et leva la tête. Il rabattit ses oreilles et grogna en montrant les crocs avant de se mettre à courir. Violine comprit le message et se précipita à sa suite. Elle eut alors l’impression que la terre se mettait à tanguer et elle ralentit, inquiète. Mais les hurlements furieux de Shin la poussèrent à reprendre le rythme. Elle se changea en humaine à l’abord de la grotte et courut à l’intérieur. Shin se trouvait seul dans la caverne et un grand portail noir, fait de ténèbres tourbillonnant se trouvait devant lui. Il lui ordonna de le traverser. Elle n’hésita qu’une seconde avant de plonger dedans.

Quand elle se réveilla, elle était seule. C’était la première fois depuis qu’elle avait rejoint la meute qu’elle se retrouvait sans personne à ses côtés. Auparavant, il y avait toujours un frère ou une sœur de meute dans le coin. Là, personne. La jeune femme, déjà bien peu extravertie, se renferma encore sur elle-même, devenant la personne que l’on connait aujourd’hui. Elle voyagea de monde en monde, gagnant en puissance. Elle détruisait les partisans de la Lumière, mais également les sans-cœurs, responsables à ses yeux de la mort de la meute. Car elle ne se faisait pas d’illusion : son monde était mort, disloqué par les sans-cœurs (et sûrement autre chose, mais cela ne l’empêchait pas de vouer une haine immense à l’encontre de ces créatures pathétiques).

Elle retrouva Shin un beau jour dans le cimetière d’Halloween. Il avait bien changé, mais elle ne lui en tenait pas rigueur. Elle-même avait changé. Ce jour-là, elle était lasse et se demandait à quoi bon continuer à massacrer. Shin la blessa gravement et la laissa pour morte, pour qu’elle se souvienne qu’un loup-garou ne baissa jamais les bras, même dans les moments de désespoir total. Elle utilisa le peu d’énergie magique qui lui restait pour se réfugier dans les montagnes de la Terre des Dragons. Là, elle pansa ses plaies et attendit que l’heure vienne pour elle de faire son grand retour, un nouvel objectif en tête …
Test-Rp
La jeune femme se trouvait par terre, suffocante. Elle avait l’impression de sentir son sang s’échapper de son corps par ses blessures. Sa vision était trouble, mais elle destinait tout de même Shin en face d’elle, tranquillement en train d’essuyer sa lame. Elle cracha du sang avant d’essayer de se relever. A peine avait-elle réussi à se redresser qu’un de coup de pied la renvoyant sur le sol. Elle grimaça. Elle méritait amplement cette punition, mais quand même, il pourrait être un peu plus doux.

Elle concentra toute l’énergie magique qui lui restait et ouvrit un portail sous elle dans lequel elle fut happée. Elle atterrit dans une caverne de la Terre des Dragons, qu’elle avait visité quelques mois plus tôt. Ce fut la dernière chose qu’elle put faire et elle sombra dans l’inconscience quelques minutes.

Quand elle rouvrit les yeux, ce fut une explosion de douleur. Mais elle savait que si elle ne bougeait pas pour se soigner un minimum, elle allait sûrement périr. Elle se redressa légèrement et inspecta son corps. Ce qu’elle vit ne lui plut pas trop. Elle avait sûrement une ou deux côtés cassées, une grosse entaille ouverte au ventre, trois doigts déformés, des plaies sévères aux jambes et sûrement d’autres choses. Elle se traîna jusqu’à l’entrée de la caverne pour récupérer de la neige. Elle en appliqua à même la peau, afin d’anesthésier la douleur au possible. Tout en gémissant de douleur, elle nettoya ses plaies et les bourra de neige. Elle revint en rampant à l’intérieur de la caverne.

Et maintenant, qu’allait-elle pouvoir faire ? Elle était dans un endroit isolé, sans rien, sans énergie pour se déplacer … Ca promettait. Elle savait qu’elle allait se rétablir, étant bien plus résistante qu’un humain normal, mais si c’était pour mourir de faim ou de soif, ce n’était pas forcément la meilleure des choses. Elle ferma les yeux, le temps de se reprendre.

Elle dût finalement s’endormir. Quand elle rouvrit les yeux, la nuit était tombée sur les montagnes. Elle se sentait bien mieux. Quand elle se releva, elle sentit quelque chose glisser sur elle. Elle fronça les yeux. Elle ne se souvenait pas avoir emmené une couverture … Il y avait également un feu allumé dans la grotte, ainsi qu’un gros sac posé juste à côté. Elle l’attrapa et l’ouvrit. Dedans, il y avait des vivres pour quelques jours ainsi que des herbes médicinales. Mais surtout, un morceau de parchemin plié en quatre. Elle le déplia et lut les quelques mots qui le couvraient :

« Rétablis-toi. Ton destin t’attend. »

Un de ses rares sourires étira ses lèvres.  Elle jeta le papier dans le feu et s’enroula dans la couverture. Elle aurait dû s’en douter. Son chef de meute serait toujours là pour la protéger et la guider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegatio
Capitaine de l'Arche


Messages : 125
Triomphe : 667
Date d'inscription : 25/06/2014

Feuille de personnage
Objectif de Triomphe: Indiquez en résumé l'objectif du personnage.

MessageSujet: Re: Violine [terminée]   Ven 17 Oct - 18:42

Bon bon bon, qu'avons nous là? Une jeune louve égarée? Bon, c'est moi qui part déjà en vrille ici.

Bienvenue sur le forum! Et rebienvenue parmi nous Violine.

Tout d'abord, merci de la petite remarque vis à vis des descriptions de groupe, ça a du survenir lorsque nous avons mis à jour la mise en page de nos post.

Ensuite, que dire?

Un style d'écriture qui s'intègre bien au personnage, on n'a pas la moindre chance de se tromper sur son caractère.

Mental et physique qui sont complétés sur ce qu'il faut, on en demande pas plus. Côté histoire, elle se lit facilement et nous enseigne l'essentiel sans trainer sur l'inutile.

Je suis intrigué de voir comment ton personnage va s'intégrer au contexte et comment elle s'y prendra pour mener à bien ses objectifs, mais ça, c'est une autre histoire.

Validée! Les questions du paliers arrivent de suite. Si tu as la moindre question n'hésite pas à me les poser en mp à la suite du mien qui arrive prochainement.

Bon rp parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kh-memento.com
 
Violine [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Memento :: Tutoriel :: Fichiers de sauvegarde :: Fiche de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: